Le mercredi de la 4e semaine de Pâques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mercredi de la 4e semaine de Pâques

Message par etienne lorant le Mer 24 Avr 2013 - 10:01

Livre des Actes des Apôtres 12,24-25.13,1-5a.
La parole de Dieu était féconde et se multipliait.
Barnabé et Saul, ayant accompli leur service en faveur de Jérusalem, s'en retournèrent à Antioche, en prenant avec eux Jean surnommé Marc.
Or il y avait dans cette Église d'Antioche des prophètes et des hommes chargés d'enseigner : Barnabé, Syméon surnommé Niger, Lucius de Cyrène, Manahène, ami d'enfance du prince Hérode, et Saul. Un jour qu'ils célébraient le culte du Seigneur et qu'ils observaient un jeûne, l'Esprit Saint leur dit : « Détachez pour moi Barnabé et Saul en vue de l'œuvre à laquelle je les ai appelés. »
Alors, après avoir jeûné et prié, et leur avoir imposé les mains, ils les laissèrent partir. Quant à eux, ainsi envoyés en mission par le Saint-Esprit, ils descendirent jusqu'à Séleucie, et de là prirent un bateau pour l'île de Chypre ;
arrivés à Salamine, ils annonçaient la parole de Dieu dans les synagogues. Ils avaient Jean-Marc pour les seconder
.


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 12,44-50.
Jésus affirmait avec force : " Celui qui croit en moi, ce n'est pas en moi qu'il croit, mais en celui qui m'a envoyé;
et celui qui me voit voit celui qui m'a envoyé.
Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.
Si quelqu'un entend mes paroles et n'y reste pas fidèle, moi, je ne le jugerai pas, car je ne suis pas venu juger le monde, mais le sauver.
Celui qui me rejette et n'accueille pas mes paroles aura un juge pour le condamner. La parole que j'ai prononcée, elle le condamnera au dernier jour.
Car ce que j'ai dit ne vient pas de moi : le Père lui-même, qui m'a envoyé, m'a donné son commandement sur ce que je dois dire et déclarer ; et je sais que son commandement est vie éternelle. Donc, ce que je déclare, je le déclare comme le Père me l'a dit.»


Le service en faveur de Jérusalem est à présent achevé. Désormais, la parole de Dieu va s'étendre au-delà des frontières historiques de la première Alliance pour être proclamée à toute la création. Les textes de ce jour sont d'une très grande clarté, au même titre que cette lumière de printemps, que j'ai admirée tandis qu'elle diffusait travers les vitraux de la chapelle.

Le Seigneur est au-delà des limites qu'établit le jugement humain. Le Seigneur ne vient pas pour juger les hommes, il n'est pas là pour s'inscrire dans nos raisonnements, nos logiques ou nos craintes. Il vient pour sauver ceux qui demeurent dans les ténèbres.

Ceux qui ne croient pas devraient réfléchir pour savoir si, dans toute l'histoire de l'humanité, il existe un cas où l'enseignement d'un seul homme se soit répandu aussi promptement et aussi durablement que celui de Jésus-Christ. En l'an 60 déjà, la Parole du salut avait gagné Rome, le centre du monde à l'époque. Elle s'y est établie et à commencer de rayonner dans tout le monde connu.
A présent, elle ne connaît plus aucune distance, aucune frontière, aucune limite: elle s'adresse à toute l'humanité, tout en ayant gardé sa qualité d'origine. Je suis un homme heureux et je le dis en un temps où le malheur et les bas instincts sombres l'homme semblent revenir en force. Je me dis que, nous qui croyons, sommes désormais les messagers de l'espérance.


etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum