Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Résistance Royaliste le Lun 9 Sep 2013 - 13:48

En tant que Royaliste Providentialiste, je me suis interrogé sur le rôle et le devoir qui m'incombe. Je ne prétends pas avoir la "science infuse" mais en réfléchissant j'ai discerner quelques points que j'aimerai vous soumettre à travers cette vidéo.
Le Royalisme a dépéri et fortement évolué au cours du dernier siècle et il paraît évident que le retour du Roi annoncé à travers différentes prophéties ne se fera pas sans peine, vu les châtiments et les persécutions qui nous attendent.

Vidéo :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je suis également en train de lire et d'étudier dans le cadre d'une prochaine vidéo critique "Si le coup de force est possible" par Charles Maurras édité chez Kontre Kulture (kontrekulture.com/fiches-de-lectures/si-le-coup-de-force-est-possible). Selon l'auteur, Maurras voyait une "conversion" de l'opinion populaire au Royalisme c'est-à-dire que les Français se rendraient compte que le meilleur régime est bel et bien la Monarchie. Nous savons que cette idée est impossible en raison de l'état intellectuel et de l'individualisme de la France. Cependant, il imagine différents "Coup d'Etat" qui sont assez intéréssants.
Qu'en pensez-vous ?
avatar
Résistance Royaliste

Masculin Date d'inscription : 03/09/2013

https://www.youtube.com/user/ResistanceRoyaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par MichelT le Lun 9 Sep 2013 - 15:04

D`abord je dirai que je ne suis pas prophète et je ne sais pas ce que réserve l`avenir. A première vue l`incroyable complexité technique de nos pays semble rendre cela peu probable.

Selon Holzhauser - si ses prophéties sont valides... - il y aura un Grand Monarque après un grave période de désintégration sociale massive mais le roi sera désigné par Dieu.

Il est certain que nos pays auront de plus en plus de problèmes a moyen terme si la foi n`est pas replacée comme socle national et dans l`éducation. La désintégration morale, spirituelle, ethnique et nationale est de plus en plus visible.( Le mondialisme veut la fin des nations) Nos pays deviendront des coquilles vides avec des groupes ethnico-religieux différents en compétition politique et démographique pour le pouvoir et les groupes les mieux organisés, les plus militants vont l`emporter.

Une des choses dont je me suis rendu compte dans mes recherches est que un des grands malheurs de nos pays est la disparition de la noblesse chrétienne. La destruction de la noblesse chrétienne était nécessaire a Lucifer parceque elle était le cercle de protection physique autour de l`Église. On commence par éliminer le gardien et ensuite on attaque l`édifice. La noblesse ( quand elle faisait son travail - elle était dégénérée au 18 eme siecle) servait aussi d`aiguillon sur le clergé et l`Église puisque elle connaissait sa doctrine catholique et était capable de réformer la discipline du clergé quand ceux-ci se laissaient aller - a mon avis cela manque terriblement de nos jours - les familles de la noblesse ont donné d`excellents chefs a l`Église - des hommes et femmes de discipline, de courage et d`honneur et cela manque de nos jours -)

Finalement je dirais que l`éthique de la noblesse - son sens de l`honneur, de la discipline et du combat en union avec la doctrine catholique formait des hommes et des femmes d`exceptions qui ont été des moteur de la christianisation en alliance avec le clergé. La noblesse formait l`âme avec le corps tandis que de nos jours ils ne forment que le corps. Ces valeurs de la chevalerie chrétienne restent très valides de nos jours on devrait y puiser.

Je discute ici de l`ancienne noblesse - celle du Moyen-Âge  - pas de la noblesse Jet Set - du style famille royale de Grande-Bretagne. Une analyse de la correspondance de la reine Élizabeth 2 lors des vœux de Noel montre que ils ne sont pas croyant ou du moins très peu.

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Résistance Royaliste le Lun 9 Sep 2013 - 15:26

Je pense aujourd'hui que la noblesse à laquelle vous faites référence correspond aux familles chrétiennes d'aujourd'hui puisqu'elles incarnent la dernière résistance morale en France même si leur portée est quasi nulle.
A mon humble avis, la Noblesse sera rétablie par le courage et la piété dont certains feront preuve pour le rétablissement de la Royauté et pas autrement. Je ne vois pas d'autres moyens.

"La noblesse des sentiments ne donne pas inévitablement la noblesse des manières."
Honoré de Balzac

Vous avez raison la Noblesse chrétienne a assuré l'équilibre, la paix et des ressources au peuple. Les conférences de l'historienne Marion Sigaut réhabilitent la véritable Histoire de France que l'on nous occulte. La hiérarchie sociale est importante et encadre la vie des sujets du Roi.
Peut-être que nous ferons appelle à une "noblesse" pour la reconquête comme l'ont fait les Vendéens en s'adressant à des militaires de carrière comme Charette ou Lescure...?
avatar
Résistance Royaliste

Masculin Date d'inscription : 03/09/2013

https://www.youtube.com/user/ResistanceRoyaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Pistoleiro1 le Lun 2 Déc 2013 - 20:31

Je croit que ce qu'il faut faire pour le royalisme est simple. Priez, demandez que Dieu nous entendent et écoutez le souffles divins qui s'inspire de Dieu.

avatar
Pistoleiro1

Date d'inscription : 16/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par mick le Sam 7 Déc 2013 - 2:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je pense aujourd'hui que la noblesse à laquelle vous faites référence correspond aux familles chrétiennes d'aujourd'hui puisqu'elles incarnent la dernière résistance morale en France même si leur portée est quasi nulle.
A mon humble avis, la Noblesse sera rétablie par le courage et la piété dont certains feront preuve pour le rétablissement de la Royauté et pas autrement. Je ne vois pas d'autres moyens.

"La noblesse des sentiments ne donne pas inévitablement la noblesse des manières."
Honoré de Balzac

Vous avez raison la Noblesse chrétienne a assuré l'équilibre, la paix et des ressources au peuple. Les conférences de l'historienne Marion Sigaut réhabilitent la véritable Histoire de France que l'on nous occulte. La hiérarchie sociale est importante et encadre la vie des sujets du Roi.
Peut-être que nous ferons appelle à une "noblesse" pour la reconquête comme l'ont fait les Vendéens en s'adressant à des militaires de carrière comme Charette ou Lescure...?
je ne te connais pas mais sache qu il y a des francais catholique derriere toi!!! avec beaucoup d amitie et de respect que la tres sainte vierge entende tes prieres et te guide dans notre combat!!cheers 

mick

Masculin Date d'inscription : 31/07/2009
Localisation : sud est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par jecho le Dim 15 Déc 2013 - 12:32

Je m'associe à ce combat.
avatar
jecho

Masculin Date d'inscription : 29/10/2012
Localisation : France, Deux-Sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Hervé J. VOLTO le Mer 25 Jan 2017 - 12:08

Cher Résistance Royaliste, pour passer des bla-blas aux faits et agir comme Providebtialiste, on peut reprendre l'exemple du Groupe Royaliste d'Initistive et de Proposition Politique.

Le Groupe Royaliste d'Initiative et de Proposition Politique est un mouvement Royaliste : cela signifie que son objectif est de favoriser la restauration de la Royauté. Le GRIPP se veux Légitimiste mais s'implique dans une démarche d'unification DE TOUS LES ROYALISTES, sous réserve du respect de quatre conditions :

1) mener un combat contre le mondialisme (moratoire de la dette publique, protection de notre agriculture et de notre industrie, retour au franc et réintégration de la Banque de France dans l'appareil d'Etat (alors qu'elle a été privatisée en 1973), retour à l'étalon or );

2) afficher notre vocation Chrétienne (inscription des préceptes Chrétiens dans la constitution, respect de la vie de la conception à la mort, affirmation de la famille fondée sur le mariage d’un homme et d’une femme, responsabilité des parents pour l’éducation de leurs enfants, soutien politique des communautés Chrétiennes dans les pays où elles sont menacées, liberté religieuse dans les Etats musulmans, politique d’immigration : oui à l’immigration, mais une immigration européenne, de culture Chrétienne. Respecter le principe : « cujus regno, ejus religio »);

3) participer aux luttes que mène le peuple avec les organisations qu'il se donne (le GRIPP recherche l’alliance avec d’autres organisations Royalistes, à condition qu’elles respectent les critères définis ci-dessus. Parallèlement, pour répondre à la grave crise que connaissent les populations, le GRIPP pense utile de prendre des contacts avec des organisations politiques, Royalistes et non Royalistes, pour leur proposer de mettre en place ensemble un « Conseil Français de la Résistance à l’Occupant » (CFRO) sous forme d’un cartel d’organisations);

4) considérer que le changement de pouvoir ne pourra se faire QUE par les élections (Usage de la propagande et de l'agitation. La propagande consiste à diffuser globalement l’ensemble des idées portées par un parti politique relativement au projet de société que celui-ci propose. L’agitation consiste à diffuser un message restreint, souvent formulé à travers un slogan ou un mot d’ordre (tel que, par exemple « pour l’enseignement libre », « non à l’avortement » ou encore « Moratoire de la dette publique », etc) illustrant tel ou tel aspect de la mise en oeuvre du projet de société considéré, ou allant dans le sens de cette mise en oeuvre. L’intérêt de l’agitation réside dans la possibilié de mobiliser de larges masses du fait que l’objectif est limité. La décision a été prise par le GRIPP de conduire son action politique en utilisant d’une manière complémentaire l’agitation et la propagande. La propagande doit se développer à la fois sur un plan général et sous forme de slogans spécifiques. Quant à l’agitation, il paraît judicieux au GRIPP de décliner son combat selon trois axes : un axe spirituel, un axe idéologique et un axe économique).

Les exemples de christianophobie abondent. C’est actuellement le terrain de lutte privilégié de CIVITAS. Mais nous savons que cette organisation a pour seul objectif de construire en France un lobby Chrétien. C’est bien, mais il faut aller plus loin, car il y a une forte mobilisation sur le thème Catholique et Royal avec, très probablement, un important potentiel de développement. Le fait que des slogans tels que « La France est Chrétienne et doit le rester » aient été présentés sur des banderolles lors d’une récente manifestation montre que ce mouvement est naturellement porteur d’une alternative politique. Il ne manque qu’un parti pour lui donner clairement cette dimension. Il nous faut donc, là aussi, mener le combat à l’intérieur de ce mouvement pour que celui-ci prenne en charge des mots d’ordre ouvertement anti-républicains.

Le GRIPP a commencé à prendre des contacts avec des organisations politiques, Royalistes et non Royalistes, pour leur proposer de mettre en place ensemble un « Conseil Français de la Résistance à l’Occupant » (CFRO) sous forme d’un cartel d’organisations.

Selon le blog du MNR — le Mouvement National Républicain fondé par Bruno Mégret — le coup d’envoi de la manœuvre aurait été donné le 5 février 2011.

La Divine Providence semble en marche...

A Tilly, il a été demendé d'invoquer Sainte Jeanne d'Arc. Agissons comme si tout dépendait de nous tout en priant comme si tout dépendait de Dieu !

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 30 Jan 2017 - 17:59

On peut aussi rappeler les Lois Fondamentales du Royaume de France. Un article sur le sujet a été mis en ligne sur le blog de la Charte de Fontevrault, dont j'ai l'honneur (la grâce ?) d'être le représentant pour l'Italie...

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Hervé J. VOLTO le Mar 28 Fév 2017 - 0:00

Parlant de la Charte de Fontevrault, tenu par Alain Texier, CJA, et alimenté par des universitaires, des étudiants, des jeunes professionnels, des juristes, des intellectuels, des journalistes, ou encore des militants associatifs, le blog de la Charte de Fontevault est et se veut un média Internet totalement indépendant.

Plus qu’un simple vecteur d’information, l’équipe de la Charte de Fontevrault entend unir des Royalistes d tout horizon et apporter un éclairage iconoclaste sur l’actualité que diffusent les grands médias. Sa ligne éditoriale s’axe autour de deux fidélités :

En premier lieu, une fidélité à la tradition politique capétienne de la France qui s’inscrit dans l’espérance royale et porte deux projets essentiels pour l’avenir :
· L’attachement à la souveraineté de la France, aussi bien contre l’Union européenne technocratique que les grandes puissances et organismes financiers et économiques qui agissent à l’international,
· Et la défense de l’identité française et de l’intérêt général contre l’œuvre des lobbies, groupes de pression et partis politiques républicains.

En second lieu, une fidélité à l’héritage chrétien de la France, lui-même incarné dans deux dimensions :
· La promotion des valeurs fondamentales de la civilisation, notamment la défense de la famille ou la défense de la vie,
· La filiation à un modèle social porté notamment par les catholiques sociaux, contre le capitalisme sauvage planétaire.

La conviction Monarchiste de la Charte de Fontevrault, enfin, s’enracine autour d’une fidélité absolue envers le Divin Christ-Roi et le Lieutenant Temporel qu'Il voudra bien nous donner à Son heure.

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Hervé J. VOLTO le Mar 28 Fév 2017 - 11:09

J'ai eu l'honneur de connaître l'Arche de Marie à travers un certain Petit-Jean, qui animait une association : les Soldats de La Croix. Je suis un ancien Soldat de La Croix...

-Le suicide Français : déconstruction, dérision, destruction. Déconstruction de la nation Française par la déconstruction des principes Chrétiens, familiaux et patriotiques. Dérison des valeurs Chrétiennes, familales et patriotiques de la nation Française. Destruction de la France par remplacement des peuples...

On ne lit que çà dans les médias Royalistes!

L'arme du suicide Français : la laïcisation. Le Catholicisme était la dernière défense contre le laïcisme et le consumérisme, et face à un pays perçut sans religion, l'islamisme prétend imposer la sienne. Et aujourd'hui la France est en guerre : contre la terreur au nom de l'islam, contre la barbarie anti-sémite et anti-Chrétienne, contre l'aveuglement de nos élites ripouxblicaines parvenues et mécréantes.

La solution: affirmer plus fort les racines Chrétinennes de la France!

-Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus-Christ. Il n’est pas de soldat qui s’embarrasse des affaires de la vie, s’il veut plaire à celui qui l’a enrôlé (2 Timothée 2:3-4).

Dès notre conversion nous rentrons dans une guerre : « le combat de la Foi » .C’est cette guerre spirituelle dont parle l’apôtre Paul dans sa lettre aux Ephésiens au chapitre 6: une guerre de grande envergure. L’ennemi nous guette en cherchant des failles afin de nous surprendre pour finalement nous tenir hors état de nuire. Maintenant nous devons veiller à bien mener ce combat pour ne pas nous tromper d’adversaire.

Saint-Exupéry a dit en son temps:

-Si chacun de nous prend conscience de notre rôle (de pèlerin, d'historien ou de politicien), il se découvre plus qu'un serviteur, il est une sentinelle et chaque sentinelle est responsable de tout l'empire.

Nous ne comprendrons jamais en quoi consiste la vie Chrétienne si nous ne voyons pas qu’elle implique un combat spirituel. Deux Royaumes sont en guerre : Le Royaume de Dieu et le Royaume de Satan. Ces deux Royaumes combattent pour les âmes des hommes.

Mais comment de venir un vrai Soldat de Dieu ?

-Ne nous endormons pas, comme font les autres, mais restons éveillés et sobres... Revêtons la cuirasse de la foi et de la charité, avec le casque de l'espérance du salut (I Th 5:6-8) !

Notre rôle consiste à être des soldats que Dieu peut employer dans son combat contre Satan : les Soldats de la Croix. Quelle sorte d’armes emploierons-nous dans le combat contre Satan ? Nous emploierons les armes spirituelles d’Ephésiens chapitre 6. Saint Bernard, rappelant Saint Paul, nous dit que:

-Le Chevalier du Christ doit être armé de la patience pour bouclier, qu’il porte et dont il s’entoure contre tout adversaire, de l’humilité pour cuirasse qui préserve les profondeurs intimes, de la charité pour lance, avec laquelle comme dit l’apôtre, se portant vers tous dans la provocation de la charité et se faisant tout à tous ; il combat le combat du Seigneur. Il lui faut aussi le heaume du Salut qui est l’Espérance protégeant la tête, c’est-à-dire 1'élément capital de l’esprit. Qu’il ait également le glaive de la Parole de Dieu et le destrier de bon désir.

Pour devenir de tels Soldats de la Croix, nous Royalistes, nous devons constituer, selon les enseignements du Cahier de l’Amour [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] du Dr Gaspari [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] , une Sainte Armée d’Amour: l’Amour doit entrer dans nos coeurs et faire de nous de vrais Chevaliers, Fils d’Amour.

Notre devoir de Chevaliers moderne serait de posséder cet Amour dans nos ceours, puis le faire rayonner au sein de nos familles, de nos métiers, de nos paroisses, dans l'attante du Roi qui construira la civilisation de l'Amour.

Un exemple de Chevaliers modernes ? la première mission que les Scouts et Guides d'Europe pour rendre hommage à la France est de hisser le drapeau de la Catholicité. Il s'agit du Baussant dont Perig-Keroad, fondateur de la Fédération du Scoutisme Européen -à l'origine de la branche celtique des scouts de France sousle nom de Blaimor- avait fait un bref historique:

-C'est l'étendard des Chevaliers Templiers, mi-partie blanche et noire, tranchée par la Croix vermeille dont les huit pointes symbolisent les Béatitudes. Les scouts et Guides d'Europe ont adopté l'emblème, en y ajoutant la feur de Lys, qui était pour Baden-Powell, le fondateur de du scoutisme international, le signe de l'Eclairieur. Parce que sur les anciennes cartes marines, le Lys indiquait le Nord et servait de bousole. Le blanc représente la bannière du Christ, le noir indique que les Chrétiens sont engagés dans l'action terrestre. L'affrontement d'ombre et de lumière qu'il nous impose est une épreuve de Dieu et qui convie l'homme à remporter la victoire. Appel d'avant-garde du Baussant, humble parce qu'il n'est pas fait que de lumière mais efficace parce qu'il porte la Croix.

Dans cet esprit, en attendant le Roi promis et annoncé par Dieu, face à la violence sournoise qui s'exerce partout, contre l'âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, les Soldats de la Croix veraient être avant tout Catholiques, Royaliste et patriotes, puis opposer sans relache leurs Valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques, agissant comme si tout dépendait d'eux tout en priant comme si tout dépendait de Dieu!

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Hervé J. VOLTO le Mar 28 Fév 2017 - 11:19

Une chose à faire concrètement pour le Royalisme aujourd'hui.

Un vrai Providentialiste devrait recommander ses pas et ses actions à Jésus, Marie et Saint-Michel, les trois vainqueurs de Satan comme les trois Lys de France! Il priera avant toute rencontre avec d’autres Royalistes. Et comme tout Royalistes, il visera un double objectif:

-Faire connaitre autour de lui les nombreuses activités Royaliste de sa province et en rendre compte: Université d’été, Marche pour la Vie, Veillée pour la famille, Sessions de jeunes, pèlerinages de Chartres, de Pontmain, de Tilly et de Paray-le-Monial, Conférences, Fêtes du livre, Messes de Louis XVI et de Marie-Antoinette, etc..

-Traiter de l’actualité et livrer les informations à la lumière de sa foi Catholique et dans la fidélité à sa tradition nationale.

Et ne pas oublier la Voie Blanche : l'EUCHARISTIE, la dévotion Mariale -le ROSAIRE- et un traditionnalisme mais en union avec le SAINT-PERE (pour ne pas se placer hors de l'Eglise).


Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Hervé J. VOLTO le Dim 12 Mar 2017 - 20:27

La Mision Divine de la France -étendre les vérités Chrétiennes par une France Fille Aîné de l'egflise et Educatrice des Peuples- a été affirmée au baptême de Clovis, Mission définie dans le Testament de Saint-Rémy et confirmée par les miracles de Sainte-Clotilde, Saint-Louis et Sainte-Jeanne d'Arc.

Les fauses lumières révolutionnaires qui ont assis la république ont éloigné la France de sa Mision Sacrée : l'Eglise est divisée, la France défigurée, l'Occident menacé.

La France peut cependant renouer avec sa Mission Divine : elle le peut en retrouvant son manteau de Royauté que la révolution lui a arraché. Car il ne peut y avoir de Mission Divine de la France sans continuité Royale !

Tout d'abord il est bon de préciser que ce que nous appellons un pouvoir Légitime n'est Légitime que s'il défend le Bien Commun du Royaume et la foi Catholique d'un Royaume voulu Très Chrétien.

Le pouvoir de ce souverain voué au bien commun de la Nation sera Légitime, c'est-à dire qu'il pourra justifier son autorité et obtenir le consentement du peuple qui y verra une réalité fondamentale, une vérité, une bonté, une beauté souveraines.

Cette légitimité peut résulter, tout d’abord, du simple rétablissement de l’ordre et de la paix par la force. Dans le chaos, la ruine, le Roi, Providentiellement rappellé par la France, impose sa loi.

Cependant, aucun pouvoir ne pouvant durer en s'appuyant uniquement sur la force, il lui faut acquérir une LEGITIMITE NATURELLE par les services rendus à son peuple qui, en retour, lui manifeste une reconnaissance capable de consacrer son autorité. Ces services concernent le Bien Commu et les nécessités naturelles : gérer l'ordre, faire respecter la justice, défendre le peuple contre les ennemis intérieurs ou extérieurs, assurer les conditions de la prospérité du pays.

Cette Légitimité naturelle et déjà de droit divin, car l'auteur des lois naturelles des Etats est Dieu lui-même. Si bien que le peuple ne doit pas seulement trouver intéret à être sagement gouverné mais, plus profondément, il doit trouver le sentiment religieux de la soumission due àune autorité en laquelle se manifeste la puissance Divine pour son bien et pour aider au salut des êmes.

C'est là qu'intervient une seconde sorte de légitimité : la LEGITIMITE THEOLOGIQUE : est Légitime théologiquement un pouvoir qui reconnaît Dieu comme source de son autorité. Cette dernière Légitmité repose sur la fidélité du Roi en la foi Catholique. La vertu de la politique religieuse que pratiquera le Souverain fidèle entraînere dans son sillage un grand nombre de conversions et de fidélité Chrétiennes.

Or historiquement, seule la Monarchie Capétienne, Catholique et Royale, a possédé pleinement cette DOUBLE LEGITIMITE.

Le légitimisme n'est pas un courant du Royalisme, une tendance ou une catégorie particulièe. Comme nous l'avons dit et affirmé à plusieurs reprises sur ce site, la Légitmité Catholique et Royale est, dans son essence, la plus ancienne tradition politique de notre pays puisqu'elle remonte à Clovis. Elle défend cette Monarchie Catholique qui durant treize siècles a construit la France dans l'Amour réciproque des peuples et du Roy. La pensée Légitimiste, catholiqu et Royaliste, est la seule authentiquement traditionnelle car elle n'emprunte rien aux idéologies, toutes issues de la Révolution. Les Légitmistes tournent donc aujourd'hui leurs regards vers l'Aîné de la branche encore solide de l'arbre Captiens-Bourbons et reconnaissent le Prince Aîné des Bourbons -les autres branches Capétiennes se sont etteintes en ligne Légitime- comme éant le chef de cette Famille et comme seul héritier légitime du Trône de France.

La conviction Légitimiste est intimement lié à la Foi Catholique. La légitimité politique se définit historiquement par le respect des Lois Fondamentales du Royaume de France, notamment le serment du Sacre effectué par un Prince Salique, catholique et naît n France d'un mariage baénit par l'Eglise. Clovis devient en 496, le seul Roi Légitime parmi les Rois barbares du fait de son baptême et non apas seulement de sa force. Le baptême, la légititimité dynastique, ne suffisent pas : encore faut-il une politique Légitime. C'est le grand message du Comte de Chambord qui n'a pas voulu être le souverain de la Révolution (c?est le sens de son refus symbolique du drapeau tricolore).


Cet esprit de la monarchie Catholique traditionnelle existe toujours. Ce mouvement reprend toute la tradition défendue par Henri de Chambord et le Légitimisme historique : une tradition qui restaure le droit dynastique de France, et qui s'oppose aux idéologies filles de la Révolution. Si en France, elle inspire les Légitimistes fidèles au Prince Louis, les Survivantistes fidèles à la descendance Légitime de Louis XVII, les Parmistes fidèles à la descendance Légitme du Prince François-Xavier de Bourbon-Parme, et les Providentialistes dans leur dimension Ultra-Légitmistes et donc fidèles comme votre serviteur à la branche Aînée, cachée, oubliée mais Légitime des Bourbons que le Divin-Christ-Roi a promis de nous révéler à travers Sa Divine Providence en la personne de Son Lieutenant le Roi caché HENRI V DE LA CROIX, elle inspire à l'étranger les Carlistes espagnols et Latino-Américains, les Miguélistes portugais et brésiliens, les Néo-Bourbonniens napolitains et parmesans, les Jacobites écossais et irlandais, les Magyards hongrois et slovaques, les Plaks polonnais et les Hirosolymites de Terre Sainte.

Pour nous, défenseurs du Saint Royaume de France, il est clair que les institutions de la Monarchie Capétienne sont le rempart nécesaire d'une sociéiété de droit naturel pouvant servir de socle à la Royauté sociale du Christ. Les Légitimistes, Néo-Légitimistes -Survivantistes et Parmistes- ou Ultra-Légitimistes à la Frank Abed trouveront ici leurs armes politiques dans un esprit opposé à celui qui dirigent la société occidentale (attaques de la religion Catholique, subversion naturaliste, terrorisme d'Etat ou terrorisme totalitaire importés de pays ennemis de l'Occident Chrétien). Cet esprit de la Monarchie Chrétienne traditionnelle est le seul qui peut ncore suaver nos sociétés Françaises, espagnoles, italienne, écossaises, irlandais, hongroise, solvaque, polonnaise ou palestinaise minées par ces créatures révolutionnaires que sont le socilaisme délétaire, la national-socilasme haineux ou la libéralisme individualiste dont la forme totaliatire (la technologie asservie au grand capital) s'impose de plus en plus.

Ensuite viennent donc les Orléanistes. Les Orléans ont toujours été dynastes, cependant les Lois Fondamentales du Royaume de France les placent très loin derrière la branche aînée de la Croix, les cadet d’Anjou, les Espagne, les Siciles et les Parme. Un prince d’Orléans désirant malgré tout satisfaire une ambition Royale doit donc renoncer au principe de Légitimité Catholiqu et Royale pour ne mettre en avant que sa seule personne. Le Comte de Paris est l’exemple extrême de cette stratégie préconisée par son aïeul, l’usurpateur Louis-Philippe. L’abandon de la transcendance pourtant inhérente à la Monarchie, le condamna à instaurr une Monarchie dite de Juillet où le Roi des Français n'est pas Catholique mais Laïciste, et surtout n'est un Roi de droit Divin mais un Monarque de droit humian, impoposée par une impérieuse nécesité nationale.


Pour Légitimer son usurpation de 1830, Louis-Philippe d'Orléans, propre fils du Régicide, du revendiquer une Monarchie populaire par opposition à la traditionnelle Monarchie Royale Très Chrétienne de droit Divin. Il faut noter que l'appartenance des Orléans à la franc-maçonneire est incompatible avec la charge de Roi Très Chrétien, qui suppose l'âme libre de tous appartenance que celle due à Dieu et au Royaume. Bref, l'Orléanisme est un Monarchisme libéral et calculateur, une variante des droits de l'homme, ce qui est une farouche oppositions aux droits de Dieu !


L'Orléanisme inspire à l'étranger l'Isabellisme espagnol et le Savoyarisme italien.


C'est ici que les Royaliste doit se poser la question :
 
-Avec Dieu ou contre Dieu ?
 
Nous, les vrais Royalistes, nous devons donc renouer avec la tradition Légitime Catholique et Royale. Des Orléanistes convaincus mais authentiquement Catholiques, comme le fut par exemple un François-Marie Algould, peuvnt nous rejoindre. Dieu reconnaîtra les siens.

Dans l'attente, la Charte de Fontevrault/ Fidélité-Unité Royale a été fondée le 25 Aout 1988 -jour de la Saint-Louis- par le professeur Alain Texier, juriste, CJA, pour réunir des Royaliste de toute tendence autour des principes de Fidélité et d’Unité:

-Fidélité autour du prince que l’on a choisi de servir (Orléans, Bourbons d'Espagne, Bourbons-Parme, Survivance de Louis XVII, Grand Monarque encore inconnu de tous)…

-Unité au tour du PRINICPE ROYAL qui est que LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANT DE DIEU…

Les Rois de France ont suffisament servi notre Pays durant 15 siècles -ces derniers 1000 ans comme Dieu le voulait- pour que nous, Royalistes, nous portions respect, sympathie et affection à TOUS les descendants actuel de nos Rois : aujourd'hui, les Boubons !

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 13 Mar 2017 - 7:32

Nous, Royalistes, nous pouvons mettre en marche un plan en cinq phases pour aider au retour du Roi :

1. Refaire découvrir l'Histoire aux Français.
2. Dénoncer les réseaux occultes qui rongent la France.
3. Remettre l'Eglise au centre de la cité, remettre Dieu au centre de nos vies, remettre le Divin Christ-Roi -et Son Sacré-Coeur- au centre de la politique.
4. Défendre avec le Marquis de La Franquerie LE PRINCIPE ROYAL qui est que LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMENANT DE DIEU.
5. Construire l'Arche Franco-Catholique chère à Charles Maurras: la première préparation sera spirituelle, la seconde sera intellectuelle, la troisième personnelle. Ce pour crééer des réseaux Royalistes tout en laissant humblement à Dieu le choix du Roi à venir.

Royalistes, en pistes ! Prière, action, espérence...

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Hervé J. VOLTO le Dim 7 Mai 2017 - 17:17

L'action Royale, c'est l'action du ROI caché HENRI V DE LA CROIX, Fils Aîné des Coeurs Unis de Jésus et de Marie, Roi PROMIS à Marie-Julie et à Agnès-Marie, et ANNONCE par les prophéties, qui est PRET à sortir de l'anonymat POUR SERVIR la France si elle l'appelle.

Comment aider l'action Royale ? !

Prière, action, espérence.

1°) Prière.

Commenr prier ? En restant dans LA VOIE BLANCHE : EUCHARISTIE, dévotion mariale à tarvers le ROSAIRE quotidien (au moins les mystères du jour) et union au SAINT-PERE (même si on ne comprend pas bien lequel des eux est le vrai pape : il faut prier pour le Saint Père).

Et ausi en obésissant au sacré-Coeur qui a dit à Claire Ferchaud 1925 :

-Lorsque je verrai ces lieux que j'ai choisi tout spécialement pour répendre mon Amour miséricordieux sur le monde, les foules à genoux et demender pardon, mon père fera grâce et mon coeur adorable apparaîtra dans le triomphe de la Paix sur une France régénérée.

Pour avoir plus rapidement SMTC HENRI V DE LA CROIX, Roi du Sacré-Coeur, qui régénèrera la France en Son Nom, peu-être devrions nous obéir : Tous à Paray-le-Monial ! Tous à genoux !!! récitant le Rosaire augmenté de la Neuvaine pour le Roi de France :

-Dieu de Miséricorde, nous t'offrons nos coeurs et nos vies, nous t'offrons l'âme de notre pays. Sanctifie-nous, purifie-nous, édifie ton Règne parmi nous : Règne de Justice, de paix et d'Amour, Règne de la Volonté Divine. Que triomphe le Coeur Immaculé de Marie uni à ton Sacré-Coeur douloureux. Par tes Saintes Plaies, par ton Précieux Sang, O Coeur de Jésus, nous t'en supplions, donne-nous ce Roi selon ton coeur que nous te demendons A GENOUX par l'intercession de ta Très Sainte Mère. Que ton Règne arrive. Qua ta volonté soit faite. Viens Seigneur Jésus. Amen.
Cette prière sera dite en foule, à genoux, à haut voix.

2°) Action.

Commentr agir ? En relayant la cause Catholique et Royale par de tracs, des conférences, des messages sur internet et, si possible, des articles dans la presse ècrite ou de reportages télévisés.

Nous, Royalistes Providentialistes , nous pouvons aider l'action du Roi caché en agissant comme si tout dépendait de nous tout en priant comme si tout dépendait de Dieu, aplanissant les chemins du Roi, défendant la doctrine sociale de l'Eglise, le Catholicisme traditionnel, la Contrerévolution dans la droite ligne de Joseph de Maîstre, le Drapeau Blanc, l’union du Trône et de l’Autel, la Royauté universelle du Christ et de Son Sacré-Coeur, donc, la légitimité Catholique et Royale, le tout en demandant l’intercession du Coeur Douloureux et Immaculé de Marie.

Face à la violence sournoise qui s’exerce partout, contre l’âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l’honneur de la France, nous, Royalistes, nous devons opposer SANS RELACHE nos valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques !

3°) Espérence.

Puisque nous avons l'espérence que c'est Dieu qui choisira le Roi, toute querelle dynastique devient inutile; aussi la famille capétienne a suffisamment servi la France duranr 15 siècles -ces derniers 1000 ans comme Dieu le voulait- pour que nous, Royalistes, nous portions respect, sympathie et affection à l'ensemble des descendants actuels de nos Rois : aujourd'hui les Bourbons, dont la devise familiale est... Espérence !

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Hervé J. VOLTO le Dim 2 Juil 2017 - 12:46

LA QUESTION DU RETOUR DU ROI !

La France traverse, et depuis quelques temps déjà, une crise profonde, et tout laisse à penser que cela ne va pas aller en s'arrangeant.
-Plus que jamais, une réaction est aujourd'hui nécessaire. Car la décadance des intitutions, on le veréfie déjà, entraine celle des moeurs, qui est la mort de la Nation. La civilisation elle-même, sans aucun doute, ne survivrait pas longtemps à la décomposition spirituele de la France. (François-Marie Algould).

Mai 2017 : les élections présidentielles ont chamboulé le paysage politique Français, annonçant une recomposition prochaine. Le Front National, qui avait un temps défendu certaines valeurs qui nous sont chères, Chrétiennes, familiales, patriotiques, a profondément déçu ceux qui avaient placé leurs espoirs en lui. Devant ce triste constat, le retour du Roi nous apparaît plus que jamais comme une urgente nécessité. Mais ce retour ne pourra se faire qu'à trois conditions, qui découlent l'une de l'autre : l'unité du Royalisme, l'établissement d'une doctrine, et la large diffusion de nos idées.

Car une réaction conservatrice, nationaliste, souverainiste, identitaire, ne suffira pas: la Monarchie a cela de bien d’apporter la continuité dans la conduite des affaires, le rassemblement national et l’arbitrage suprême au-dessus des actions...

I. De l'unité.

A l'image de la droite Française ces temps-ci, nous, Royalistes, avançons divisés, et, de ce fait, comme les Curiaces, nous ne pourrons pas vaincre. C'est pour cette raison qu'il nous faut absolument faire nôtre la devise de nos voisins belges, "l'union fait la force", et réaliser l'unité des différentes chapelles Royalistes et des différents courants de pensée, dont le dénominateur commun est cette figure du Roi.
La devise des Mousquetaires du Roi pour mot d'ordre : “ UN POUR TOUS ET TOUS POUR UN ! ”.

Cette unité ne peut se faire que par le dialogue, a l'image du travail de longue haleine réalisé par nos Souverains Pontifes (Saint Jean-Paul II, S.S. le Pape émérite Benoît XVI, et S.S. notre Pape François) afin de réintégrer la Fraternité Saint Pie X dans le giron de l'Église Catholique Romaine, et nous devons donc organiser une rencontre constructive, un débat courtois, entre les différents mouvements.
Au risque d'en faire bondir certains, nous DEVONS, nous, Royalistes de France et de Navarre, nous ouvrir aux autres courants Royalistes Français, Légitimistes et Néo-Légitmistes -Survivantistes, parmistes et Providetialistes- comme Orléanistes, et notamment à l'Action Française.

J'en entends déjà qui s'étouffent devant leur écran, et se demandent s'ils ont bien lu. Oui, je le redis, il nous faut discuter avec "le camp d'en face", car leur combat, au bout du compte, est le même que le nôtre, et l'unité ne pourra se faire s'il n'y a pas de rencontre. Cette rencontre devra ainsi rassembler, outre la sphère Légitimiste (Vexilla Galliae, l'Institut de la Maison de Bourbon, l'Union des Cercles Légitimistes de France, le Groupe Royaliste d'Initiative et de Proposition Politique, et d'autres), la sphère orléaniste (L'Action Française et ses dérivés, le Groupe d'Action Royaliste, etc.) et la Contre-Réforme Catholique -une AF Providentialiste ou, si l'on préfère, un action Catholique et Française, Royaliste et Provientialiste- et des acteurs encore neutres comme l'Alliance Royale ou Nouveau Dialogue (et j'en oublie très certainement).

Cette rencontre, premier pas vers l'unité autour des Lys, doit être l'occasion de rappeler les points non-négociables de la Monarchie Capétienne, Catholique et Royale, c'est-à-dire les Lois Fondamentales du Royaume de France qui régirent la succession Capétienne et le mode de gouvernement Royal durant 800 ans. Il peut également s'avérer intéressant d'inviter les principaux intéressés, à savoir Sa Majesté le Roi Louis, et Monseigneur le Duc d'Orléans, son cousin, afin qu'ils discutent de leurs différends, et écoutent ce qui se dit, afin de parvenir à un accord sur la question, et de faciliter l'union Royaliste. Le Roi caché Henri V de La Croix ne manquera pas, lui, non plus d'être représenté anonyment.

La Charte de Fontevrault [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et fondée le 25 Aout 1988 par le professeur Alain Texier, CJA, – juriste spécialiste de droit constitutionnel et de droit nobiliaire, auteur d’un livre inégalé à ce jour, Qu’est-ce que la noblesse? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (Talandier)- a pour but de rassembler les Royalistes de toute tendance par le mot d’ordre Fidélité-Unité Royale: Fidélité aux Prince que l’on a choisi de servir (Orléans, Bourbons, survivance de Louis XVII, Grand Monarque promis et annoncé mais encore inconnu de tous) et Unité atour du principe Royal qui est que le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu.

Lors du second Chapitre annuel, tenu le 25 Août 1989 en notre merveilleuse abbaye Royale de Fontevraud , il avait été décidé de réfléchir sur quelques principes simples pouvant se révéler commun à tous les Royalistes: nous vous renvoyons à notre article intitulé Principes ROYALISTES d’unité d’ACTION postés le 2 mai [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la charte de Fontrault est soutenue apr sa Flotte Providentialiste et le Conseil dans l’Espérance du Roi , [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  créé par Yves Pons et dont fait partie Alain Texier chargé des fonctions qu’exerce actuellement le garde des Sceaux  entend constituer une force doctrinale au service du Roi qui viendra, qui qu‘il sera. Le SYLM (Support Your Local Monarch) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   est une sorte de Charte de Fontevrault internationale. Et à présent, un Conseil de Régence se rassembla autour du Prince Louis-Alphonse, ainé visible des Bourbons.

Sans oublier le parti Alliance Royale [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  qui entend porter la question du Roi dans le débat politique.

Alain Texier a créé en 2015 un Plan d'Actions Royales Mutuelles Immédiates [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : nous serons dés lors attentifs avec lui à ce que dit le Notre Père : " Que Votre volonté soit faite sur la terre comme au Ciel"! Car "Sur la Terre" siginifie la Monarchie Royale Très Chrétienne de Droit Divin.

Il n’y a donc que Dieu qui puisse nous dire quel doit être Son Lieutenant sur le trône de France, et , dans l'attente, le PARMI pourrrait permettre à la Charte de Fontevrault de jouer La sonate à Kreutzer (Beethoven ), appuyant quand il le faudra sur la touche ACTION FRANCAISE -dans sa dimension CENTRE ROYALISTE D’ACTION FRANCAISE, GROUPE D’ACTION ROYALISTE ou même NOUVELLE ACTION ROYALISTE selon les circonstances- du GROUPE ROYALISTE D’INITIATIVE ET DE PROPOSITION POLITIQUE, de la CONTRE-REFORME CATHOLIQUE, de l’ALLIANCE ROYALE, de FRANCE ROYALISTE et COMMUNION TRADITIONALISTE, également celle de L’UNION ROYALISTE POUR LA RESTAURATION MONARCHIQUE, créée par les prince Jean d’Orléans et Louis-Alphonse de Bourbon ENSEMBLE, de l’OEUVRE CHRETIENNE DE LA CITE VIVANTE et même de CIVITAS, ce pour un vrai RENOUVEAU FRANCAIS et une véritable RENAISSANCE CATHOLIQUE.

-Nous ne pouvons pas nous décourager. La guerre que nous subissons est une guerre d'expiation. C'est par un acte de Foi que la France sera sauvée, et tant qu'il y aura dans notre Pays un crucifix et une épée, nous avons le droit d'espérer (Commendant d'Albiouse) !!!

Se trouvera-t-il PARMI nous quelques uns capable d'agir comme si tout dépendait de nous tout en priant comme si tout dépendait de Dieu ? Les providentialites ne sont pas uniquement des quiétistes. Cette accusation de quiétisme, lancée parfois contre notre ami Alain Texier, n'a pas de sens. La Contre-Réforme Catholique de l'Abbé Georges de nantes ou l'Action Royaliste Catholique du Vicomte Pierre d'André ont démontré le contraire.
Donc nous, Fontevristes, nous ferons notre la devise de la Princesse Chrisitine de Kent :
-Bien faire et laiser dire.
 
II. De la doctrine.

Cette deuxième partie est intimement liée à la première. En effet, il nous faut profiter de ces "assises Royalistes", si elles ont lieu (ce que j'espère de tout cœur), pour élargir la question au champ des idées, afin d'établir une doctrine politique claire, précise et réaliste (car ce qui est "réal" se doit d'être réel). Nous allons devoir mener un combat long, difficile et violent; nous devons donc avoir une doctrine qui nous serve de guide, pour donner un sens à cette lutte tout le temps qu'elle durera, car une armée unie, si elle n'a pas d'idéal pour lequel se battre, est vaine.

C'est pour cela que cet hypothétique rassemblement ne doit pas se limiter aux seuls mouvements Royalistes, mais doit s'ouvrir bien plus largement à tous les identitaires et les patriotes, ce en faisant appel à des ecclésiastiques, des juristes, des diplomates, des industriels, des écrivains, des économistes, des agriculteurs, en bref à l'ensemble de la population française -En vrac et dans le désordre: LL. Exc. Mgr Rey, Mgr Aillet, et Mgr Castet, Philippe de Villiers, Jean-Pierre Maugendre et Renaissance Catholique, Robert Ménard, Renaud Camus, Jean Raspail, Jean-Frédéric Poisson, Marc Trévidic, Alain Finkielkraut, Denis Tillinac, et tant d'autres- notamment dans les rangs de la gauche, dont je ne connais pas les noms mais dont les idées peuvent nous intéresser- non dans un soucis de démagogie, mais parce que le système actuel, pourtant bassement matérialiste, est trop déconnecté des aspects charnels de notre Patrie.

Le Roi rassemblant TOUS les Français autour de sa personne, le débat doit s'ouvrir à tous les bords politiques, indépendamment des partis. Après tout, le Régent républician, le Président Emmanuel Macron, n'a-t-il pas lui-même reconnu qu'il manquait un Roi à la France?
Dans nos articles La pensée Royale [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] royale-continuite-daction-des-princes-de-france-jusqua-aujourd'hui... , nous avons démontré la continuité d'action des Princes et dans Le Royalisme en question royalisme.forumactif.org/t679-herve-volto-le-royalisme-en-question-ou-de- lutilite-du-royalisme , nous avons fait une petite synthèse sur l'histoire du Royalisme, dont la doctrine s'inspire de la pensée Royale : ce mouvement reprend toute la tradition Catholique défendue par le Comte de Chambord et le Royalisme historique, une tradition qui restaure le droit dynastique de France et qui s’oppose aux idéologies filles de la Révolution, tout en défendant la Doctrine Sociale de l'Eglise, en s‘intéressant à la question sociale et à la défense de l’identité Chrétienne de la France, relevant le parallèle existant entre le déclin progressif de la France et l’abandon par celle-ci de sa vocation Catholique.

Mais selon Stéphane Rials, il existe une fausse symétrie entre Légitimisme et Orléanisme. A partir de l’exil de Charles X en 1830, le Légitimisme est le mouvement politique Français favorable au rétablissement de la Royauté Très Chrétienne de Droit Divin dans la personne de l’Aîné des Capétiens, donc le chef de la Maison de Bourbon, prévu par les Lois Fondamentales du Royaume de France, et opposé à ce qu’ils voient comme la laïcisation et à un droit non-Divin de l’Orléanisme.

Légitimistes - et Ultra-Légitimistes- versus Orléanistes ? Royalistes traditionalistes contre Royalistes constitutionnalistes ?
Les vrais Royalistes sont avant tout Catholiques, Français et patriotes.

-Avant d'être Royaliste, je suis Catholique et Français; je dirai même que je ne suis Royaliste que parce que je suis Catholique et Français (Maurice d'Andigné).

En France, le Royalisme est avant tout une attitude culturelle Catholique, celle de la Tradition. En politique, il participe du principe d‘expansion-évangélisation dont Léon XIII reprendra l’idée: tout le contraire de l’actuel euro-mondialisme islamisant! C’est aussi un nationalisme Français et Chrétien: mourir pour la Patrie, c’est mourir pour le salut de la société Française déstabilisée par les idées révolutionnaires. C’est enfin, face à la masse, l’affirmation de la personne.
 
III. De la diffusion.

Nous arrivons enfin à notre troisième partie, qui concerne la propagation de nos idées et de notre doctrine. En effet, il ne suffit pas d'être, il faut aussi faire connaître, afin de susciter l'adhésion. Comme le disait Talleyrand, "à force de murmurer le nom du Roy, naîtront l’espoir du Roy, puis la nécessité du Roy, enfin la Royauté renaîtra." Le retour du Roi doit être un consensus, une nécessité ressentie par les Français. Nous devons donc diffuser massivement nos idées, par le biais des différentes organisations et de leurs publications. Je pense ici notamment à l'Action Française, qui possède déjà un solide organe de presse, des moyens importants (comme l'a montré l'organisation du colloque "Je suis royaliste, pourquoi pas vous?"), et un réseau de militant bien étoffé (d'où la nécessité pressante de l'union). Il faut en outre inonder la toile, et faire nôtres le monde numérique et les réseaux sociaux, afin de créer une sorte de "roycosphère" (oui, je sais, c'est très laid) qui fasse connaître l'idée du Roi aux quatre coins de la France et du monde, en s'appuyant sur la multitude de sites royalistes existant déjà, qui, modestement contribuent à faire connaître le Roi.

Une forme concrète d'action Royaliste pourrait être celle du Groupe Royaliste d'Initiative et de Proposition Politique. Le GRIPP est un mouvement Royaliste. Cela signifie que son objectif est de favoriser la restauration de la Royauté. Le GRIPP se veut Légitimiste mais s'implique dans une démarche d'unification de tous les Royalistes, sous réserve du respect de quatre conditions :

1) mener un combat contre le mondialisme (moratoire de la dette publique, protection de notre agriculture et de notre industrie, retour au franc et réintégration de la Banque de France dans l'appareil d'Etat (alors qu'elle a été privatisée en 1973), retour à l'étalon or );

2) afficher notre vocation Chrétienne (inscription des préceptes Chrétiens dans la constitution, respect de la vie de la conception à la mort, affirmation de la famille fondée sur le mariage d’un homme et d’une femme, responsabilité des parents pour l’éducation de leurs enfants, soutien politique des communautés Chrétiennes dans les pays où elles sont menacées, liberté religieuse dans les Etats musulmans, politique d’immigration : oui à l’immigration, mais une immigration européenne, de culture Chrétienne. Respecter le principe : « cujus regno, ejus religio »);

3) participer aux luttes que mène le peuple avec les organisations qu'il se donne (le GRIPP recherche l’alliance avec d’autres organisations Royalistes, à condition qu’elles respectent les critères définis ci-dessus. Parallèlement, pour répondre à la grave crise que connaissent les populations, le GRIPP pense utile de prendre des contacts avec des organisations politiques, Royalistes et non Royalistes, pour leur proposer de mettre en place ensemble un « Conseil Français de la Résistance à l’Occupant » (CFRO) sous forme d’un cartel d’organisations);

4) considérer que le changement de pouvoir ne pourra se faire QUE par les élections (Usage de la propagande et de l'agitation. La propagande consiste à diffuser globalement l’ensemble des idées portées par un parti politique relativement au projet de société que celui-ci propose. L’agitation consiste à diffuser un message restreint, souvent formulé à travers un slogan ou un mot d’ordre (tel que, par exemple « pour l’enseignement libre », « non à l’avortement » ou encore « Moratoire de la dette publique », etc) illustrant tel ou tel aspect de la mise en oeuvre du projet de société considéré, ou allant dans le sens de cette mise en oeuvre. L’intérêt de l’agitation réside dans la possibilié de mobiliser de larges masses du fait que l’objectif est limité. La décision a été prise par le GRIPP de conduire son action politique en utilisant d’une manière complémentaire l’agitation et la propagande. La propagande doit se développer à la fois sur un plan général et sous forme de slogans spécifiques. Quant à l’agitation, il paraît judicieux au GRIPP de décliner son combat selon trois axes : un axe spirituel, un axe idéologique et un axe économique).

Légitimistes, Survivantistes, Parmistes et Providentialistes -et donc les Fontevristes!- peuvent se positionner dans une telle ligne d'action.
Les exemples abondent. C’est actuellement le terrain de lutte privilégié de CIVITAS. Mais nous savons avec le GRIPP que cette organisation, L'Institut CIVITAS, a pour seul objectif de construire en France un lobby Chrétien, ce sans choisir entre république et Monarchie. C’est bien mais ce n'est pas suffisant, car il y a, relativement, une forte mobilisation sur le thème Catho Tradi avec, très probablement, un important potentiel de développement Royaliste. Le fait que des slogans tels que « La France est Chrétienne et doit le rester » aient été présentés sur des banderolles lors d’une récente manifestation montre que ce mouvement est naturellement porteur d’une alternative politique. Il ne manque qu’un parti Chrétien pour lui donner clairement cette dimension.

Il faut donc aux Royalistes, là aussi, mener le combat à l’intérieur de ce mouvement pour que celui-ci prenne en charge des mots d’ordre ouvertement anti-républicains. Légitimistes, Survivantistes, Parmistes, Providentialistes et Orléanistes sincèrement Chrétiens comme le fut un François-Marie Algould pourraient donc les rejoindre pour faire avancer les choses en ce sens : ainsi se trouveraient accomplis les idéaux de la Charte de Fontevrault.

Parallèlement, pour répondre à la grave crise que connaissent les populations, le GRIPP pense utile de prendre des contacts avec des organisations politiques patritotes, Royalistes et non-Royalistes, pour leur proposer de mettre en place ensemble un « Conseil Français de la Résistance à l’Occupant » (CFRO) sous forme d’un cartel d’organisations. Là aussi, les Royalistes trouveront là un direction politique à suivre pour applanir les chemins du Roi.

Nous ne savons pas si le GRIPP est infiltré par la franc-maçonnerie. Nous n'appellons pas à rejoindre le GRIPP, MAIS SEULEMENT A NOUS INSPIRER DE SES METHODES DE DIFFUSION.

En guise de conclusion.

Confiant en la Providence, le Royaliste Providentialiste agira pour un ordre naturel qui serve de socle à la Royauté Sociale de Notre Seigneur Jésus-Christ. Et comme Jésus est Roi, Sa mère Marie est Reine: le Providentialiste, comme nos amis de Vendée, prendra pour emblème le double-Coeur de l’Amour sur monté de la Croix du sacrifice et son combat sera POUR DIEU, LE ROI ET LA FRANCE. Alors Dieu donnera la victoire. Car LA FRANCE DE DIEU, LE ROYAUME DE MARIE NE PEUT PAS MOURIR: IL FAUT QU’IL VIENNE…

Cettte disertation, enfin, ne prétend pas donner la recette du retour du Roi, ce serait trop simple. Cependant, à mon sens, les trois conditions de ce retour sont essentielles, comme le serait une rencontre Royaliste, de laquelle découlerait en grande partie le reste: unité, doctrine, et diffusion de celle-ci. Nous ne devons pas tarder, nous devons être l'électrochoc qui relance le cœur de la France. Car pour que France vive.... vive le Roi !

Hervé J. VOLTO, CJA, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), membre du Chapitre Général et Délégué officiel pour l’Italie

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Hervé J. VOLTO le Dim 2 Juil 2017 - 13:08

LES FOUS DU ROIS savent quand à eux que le Phantôme du Louvre est assis serainement dans la pénombre sur un siècge avec des accoudoirs, regardant sur son écran les évènements avec le même détachement de quelqu'un qui regarderait un match de foot, fumant un bon havanne dont la fumée s'accumule au plafond, déborde par une fenêtre ouverte pour aller s'ajouter aux nuages menaçant qui s'amoncellent dangereusement...

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par nadraren le Lun 10 Juil 2017 - 9:29


LES FOUS DU ROIS savent quand à eux que le Phantôme du Louvre est assis serainement dans la pénombre sur un siècge avec des accoudoirs, regardant sur son écran les évènements avec le même détachement de quelqu'un qui regarderait un match de foot, fumant un bon havanne dont la fumée s'accumule au plafond, déborde par une fenêtre ouverte pour aller s'ajouter aux nuages menaçant qui s'amoncellent dangereusement...
lol!


Le Roi caché Henri V de La Croix ne manquera pas, lui, non plus d'être représenté anonyment.
Je veux bien un compte rendu. Very Happy

avatar
nadraren

Date d'inscription : 23/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Hervé J. VOLTO le Mer 12 Juil 2017 - 9:56

Dans les cercles Royalistes Légitimiste, il est rappellé à temps en temps que l’unité des Royalistes, et même des Français, ne peut se faire qu’autour du Roi légitime et de la tradition Monarchique Capétienne traditionnelle. En aucun cas une union œcuménique provisoire à des fins électorales ne porterait des fruits, puisqu’elle ne ferait que repousser à un hypothétique et utopique lendemain les querelles dynastiques et faire avancer les idées libéralo-orléanistes révolutionnaires parmi les Royalistes.

Les Lois Fondamentales représentent donc le principal héritage de la Monarchie Capétienne, Catholique et Royale, avec l’alliance du Trône et de l’Autel. Nous y sommes particulièrement attachés.

Les Lois fondamentales sont claires et irréfutables pour désigner le Roi, ce qui fait qu’il n’y a pas normalement de « prétendant » au trône de France.

Mais voil° : le Roi de France n’est pas… Louis XX !

Au XIX ° siècle, il a été retrouvé en Inde une decendance des Bourbons-Montpensier : ce sont les Bourbons-Montpensier de Bohpal, ou Bourbons de Bohpal. Ils viendraient même AVANT les Bourbons Normandie, descendant de Louis XVII.

Le Comte de Chambord lui-même, qui ne voyait de destin Français que dans le cadre de la Chrétienté, ne concevait de Mission Française que la fidélité de la France à son Baptême et ne désirait de salut national que dans l’esprit de justice, décida à l’époque de renoncer au Trône -au grand dam de ses contemporains!- après la révélation de Maximin Giraud, le Berger de La Salette, de la Survivance de Louis XVII et de la vraie descendance Royale, et la querelle du Drapeau Blanc ne fut qu’une excuse.

Ou se trouve cette descendance?

Il y existe trois hypothèses :
1. Naundorff était Louis XVII et les descendants actuels de Naundorff sont les descendants de Louis XVII. C’est l’hypothèse des Naundorffistes.

2. Naundorff n’était pas Louis XVII, mais le fils adultérin du dernier Prince de Condé (et donc demi-frère de l’infortuné Duc d’Enghien), dont la cuisinière hollandaise se nommait Emma Naundorff : le futur Grand Monarque est le descendant Salique de Louis XVII mais on ignore complètement où se trouve cette descendance, qui est celle des Lys coupés. C’est l’hypothèse des Survivantsites.

3. Le futur Grand Monarque ne descend de Louis XVII que par sa mère, petite-fille du petit-fil de l’Enfant-Roi, et membre de la branche coupée des Lys, et descend par son père de la Branche Aînée de Saint-Louis, qui est celle des Bourbons-Montpensier-de-Valois-et-de-La Croix, lignée oubliée mais Légitime venant AVANT MEME CELLE DES BOURBPONS.MONTPENSIER DE BOHPAL, et dont le Masque de Fer fut l’incarnation comme l’instrument Divin du témoignage de la permanance de la Légitimité : on ignore totalement, là aussi, où se trouve cette double descendance, dont on ne connaitrait que le nom: HENRI-Louis de Bourbon-Montpensier de Sainte-Croix de Valois DE LA CROIX. De nombreuses prophéties nous annoncent un Grand Monarque, HENRI V DE LA CROIX, issu de la branche Aïnée de Saint-Louis comme de la branche coupée des Lys. C’est l’hypothèse des Providentialistes.

Les deux premières hypothèses se confondent dans la certitude d’une Survivance de Louis XVII.
Les deux dernières hypothèses s’en remettent humblement à Dieu pour ce qui est du choix du Roi à venir.

Les Providentialistes Légitimisants de la III° hypothèse, en particulier, seront appellés Ultra-Légitmistes. Un adepte de cette dernière tendance Royaliste semble être Frank Abed, si l’on en croit son allocution vidéo présentée par notre Charte de Fontevrault [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] prevoit-a-la-fois-le-pire-et-le-meilleur-pour-notre-pays/ . Un autre adepte de cette tendance Royaliste est… votre serviteur.

Frank Abed et… votre humble serviteur sont des Ultra-Légitimistes.

En France, nous avons ainsi toujours un Roi, jamais de vacance du pouvoir. C’est ce que signifie l’adage « le Roi est mort, vive le Roi ! ». Cela faisait dire à notre Prince, à la suite de son père, « je ne prétends à rien, je suis ».

Existe-t-il une Lignée cachée, des Henri de pères en fils depuis le Masque de Fer ? Louis-Henri, Charles-Henri, Sixte-hewnri ?

L’identité du Roi caché HENRI V DE LA CROIX (comme il y eu un Philippe VI de Valois), jusqu’au jour où il sera restauré sur le Trône de ses ancêtres pour régénérer la France à l’heure de Dieu, est un mystère et devra le reter. MAIS C'EST LUI LE ROI DESIGNE PAR LES LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, charte coutmière de notre pays inspirée par Dieu (Vision prophétique de Saint-Rémy lors du baptême de Clovis, Songe d’Hugues capet, geste Miraculeuse de Sainte-Jeanne d’Arc).

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Hervé J. VOLTO le Mer 12 Juil 2017 - 9:59

LA VOIE ROYALE : UNE ACTION ACATHOLIQUE ET FRANCAISE, ROYALISTE ET PROVIDENTIALISTE.

Il serait temps que les vrais Royalistes se retrousssachent les manches. Un vrai Royaliste doit recommander ses pas et ses actions à Jésus, Marie et Saint-Michel, les trois vainqueurs de Satan comme les trois Lys de France, priant avant toute rencontre avec d’autres Monarchiste, et il visera un double objectif:

-Faire d’une part connaître autour de lui les nombreuses activités Catholiques et Royalistes de sa province et en rendre compte: Université d’été, Marche pour la Vie, Veillée pour la famille, Sessions de jeunes, pèlerinages de Chartres, de Paray-le-Monial et de Pontmain, Conférences, Fêtes du livre (historiques, politiques, spirtuels : annonce des prophéties du Grand Monarque, par exemple), etc…

-Traiter d’autre part de l’actualité et livrer les informations à la lumière de sa foi Catholique et dans la fidélité à sa tradition nationale.

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 9 Oct 2017 - 11:18

Après celà, je laisserai la aprole à un autre, promis ! Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

D'ABORD, AVOIR LES IDEES CLAIRES !

La Révolution dite française est un coup d’état fomenté par des oligarchies financières cosmopolites : (Pierre Hillard "La France a perdu sa force vitale en 1789".) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . Selon Camille Desmoulin, il n'y avait pas dix républicains à Paris le 12 Juillet 1789.

Le Royalisme n'a pas vocation à représenter des extrémismes mais à réunir tous les Français. Le Royalisme est au-dessus des partis politiques droite/gauche.

Un constat : la république divise la France volontairement pour mieux la contrôler : droite/gauche, hommes/femmes, laïcs/croyants, Français de souche/immigrés, parents/enfants etc. Créer le chaos afin de faire mine d'apporter des solutions, qui serviront uniquement les intérêts privés d'une oligarchie financière apatride. Évitons le piège qui nous est tendu, regroupons-nous autour d'une idée fédératrice : le ROYALISME.

56% des Français ne faisant confiance ni à la Droite, ni à la Gauche, l'élection au suffrage universel du chef de l'Etat de "tous les Français" fait de lui un homme de parti, ce qui rend impossible toute indépendance des pouvoirs institutionnels.

Il faut faire connaître le Royalisme et de dénoncer toutes les manipulations utilisées pour imposer progressivement aux Français le Nouvel Ordre Mondial, le projet d'un Grand Village Global, où les identités, langues, monnaies, spécificités, cultures de chaque peuple seraient dissoutes, afin de servir les seuls intérêts privés d'une poignée de financiers amoraux et sans patrie. Gauche ou droite, tous oeuvrent pour un Gouvernement Mondial enlevant tout pouvoir aux peuples :

La démocratie apporte le relativisme qui détrone la Vérité et la place sur le même plan que lerreur. Le relativisme apporte l'idéalisme qiui laisse place aux idéologies. Les intérets des Français ne sont plus représentés, seulement ceux des partis. Ces idéologies pronnent le naturalisme, qui porte du matérialisme : l'homme à la place de Dieu, le ventre à la place du coeur et de l'esprit.

La solution pour contrer cette oligarchie : la fin du gouvernement par opinions et le retour à un gouvernement d'autorité.

LE PRINCIPE ROYAL : LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMANT DE DIEU.

La solution est à portée de main, magnifiquement résumée dans l’encyclique Quas Primas de Pie XI écrite en 1925. Cette doctrine peut se résumer par l’adage : « la paix du Christ par le règne du Christ ». La Chrétienté garantie la loi naturelle qu'elle sanctifie. D’où l’impérieuse nécessité de bien connaître la doctrine de la Royauté Sociale de Notre Seigneur Jésus Christ. Le Christ est Roi des nations : les nations lui doivent obéissance. Et les Saintes Ecritures nous fournissent les preuves scripturaires de la Royauté du Christ.

L’apostasie des nations moderne et ses conséquences:

1. Pour les individus: ruine des âmes, perte de la Foi, éloignement du prêtre, infiltration profonde de l’enseignement irréligieux, immoralité.
2. Pour la société: décadence de la société, avec ses troiscaractères principaux, l’injustice, le sensualisme égoïste, l’orgueil effréné.
3. Pour le pouvoir: tyrannie (peste marxiste, choléra hitlériste et rage islamiste), instabilité, nullité des politiciens.

Comment rétablir la Royauté du Christ?

A. Devoir des fidèles: l’instruction religieuse, la Foi, la pratique du culte Catholique, faire régner le Christ-Roi dans les coeurs, les familles et la société, dans l’attente du Chef d’Etat Catholique et Royal qui sera comme un nouveau Constantin.
B. Devoir des prêtres: être initiés à la doctrine de la Royauté Sociale du Christ, prêcher cette Royauté du Christ.
C. Devoir des gouvernants: connaître la Royauté Sociale du Christ, favoriser ses enseignements, rétablir sur le Trône de France le Capétien de chair et d’os qui ne sera que l‘humble Lieutenant du Christ-Roi, obéir avec lui aux Lois Fondamentales du Royaume de France, aider et conseiller le Roi à porter des lois Chrétiennes et les faire exécuter avec sérieux.

La reconquète partira de la reconnaissance de la Royauté du Christ.

Je retorune à ce qiue j'ai dit plus haut :

1. Refaire découvrir l'Histoire aux Français.
2. Dénoncer les réseaux occultes qui rongent la France.
3. Remettre l'Eglise au centre de la cité, remettre Dieu au centre de nos vies, remettre le Divin Christ-Roi -et Son Sacré-Coeur- au centre de la politique.
4. Défendre avec le Marquis de La Franquerie LE PRINCIPE ROYAL qui est que LE ROI EST LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMENANT DE DIEU.
5. Construire l'Arche Franco-Catholique chère à Charles Maurras: la première préparation sera spirituelle, la seconde sera intellectuelle, la troisième personnelle. Ce pour crééer des réseaux Royalistes tout en laissant humblement à Dieu le choix du Roi à venir.

Il faut se foermer : spirituellement, culturellement et peut-etre... physiquement.

Dans l'attente du retour du Roi qui est la seule autorité Légitime émanant de Dieu, le Royalisme défendra l'intéret national de la France et son identité Chrétienne.

Car il faut un Roi Très Chrétien à la tête du pays détenant les pouvoirs régaliens et une plus grande liberté, par une démocratie véritable, permettant aux Français d’organiser leur quotidien dans un esprit Chrétien.

Le but recherché est que la France ne soit plus qu'un département dans un Village Global planétaire. Briser les identités des peuples, n’avoir qu'une seule culture, qu'une seule langue, qu'une seule monnaie, afin de servir les intérêts privés d'une oligarchie financière apatride.

Cette oligarchie crée une crise financière pour imposer une monnaie unique comme recours ; crée un problème pour faire mine de trouver une solution en imposant son projet "Ordo ab chao". Voilà la technique dans tous les domaines de la société : nous diviser, pour mieux nous contrôler.

Un Roi nous réunirait. Si nous voulons résister à la mort programmée de la France, il nous faut un Roi garant de notre histoire, de nos traditions, de notre identité qui est Chrétienne, réunificateur, car sa mission est de nous regrouper et non de nous diviser. Un Roi est au-dessus des partis politiques. Seul un Roi Très Chrétien peut sauvegarder la foi Catholique, qui peut seul rassembler les personnes dans un esprit de réel Amour Evangélique, et défendre par là le Bien Commun de la nation.

Il y a beaucoups à faire pour le Royalisme mais, confiant en la Divine Providence, nous avancerons. POUR DIEU, LE ROI ET LA FRANCE !

-Les gens d'arnes batailleront et Dieu donnera la victoire (Sainte Jeanne d'Arc à Dunois) !




Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pour le Royalisme aujourd'hui ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum