Dimanche : chaque jour en marche vers le Christ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dimanche : chaque jour en marche vers le Christ

Message par etienne lorant le Sam 12 Oct 2013 - 18:17

Vingt-huitième dimanche du temps ordinaire

Deuxième livre des Rois 5,14-17.

Le général syrien Naaman, qui était lépreux descendit jusqu'au Jourdain et s'y plongea sept fois, pour obéir à l'ordre d'Élisée ; alors sa chair redevint semblable à celle d'un petit enfant : il était purifié !
Il retourna chez l'homme de Dieu avec toute son escorte ; il entra, se présenta devant lui et déclara : « Je le sais désormais : il n'y a pas d'autre Dieu, sur toute la terre, que celui d'Israël ! Je t'en prie, accepte un présent de ton serviteur. »
Mais Élisée répondit : « Par la vie du Seigneur que je sers, je n'accepterai rien. » Naaman le pressa d'accepter, mais il refusa.
Naaman dit alors : « Puisque c'est ainsi, permets que ton serviteur emporte de la terre de ce pays autant que deux mulets peuvent en transporter, car je ne veux plus offrir ni holocauste ni sacrifice à d'autres dieux qu'au Seigneur Dieu d'Israël. »


Deuxième lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 2,8-13.
Voici une parole sûre : Si nous sommes morts avec lui, avec lui nous vivrons.
Si nous supportons l'épreuve, avec lui nous régnerons. Si nous le rejetons, lui aussi nous rejettera.
Si nous sommes infidèles, lui, il restera fidèle, car il ne peut se rejeter lui-même.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 17,11-19.
Jésus, marchant vers Jérusalem, traversait la Samarie et la Galilée.
Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s'arrêtèrent à distance
et lui crièrent : « Jésus, maître, prends pitié de nous. »  En les voyant, Jésus leur dit : « Allez vous montrer aux prêtres. » En cours de route, ils furent purifiés. L'un d'eux, voyant qu'il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix. Il se jeta la face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce. Or, c'était un Samaritain.
Alors Jésus demanda : « Est-ce que tous les dix n'ont pas été purifiés ? Et les neuf autres, où sont-ils ? On ne les a pas vus revenir pour rendre gloire à Dieu ; il n'y a que cet étranger ! »
Jésus lui dit : « Relève-toi et va : ta foi t'a sauvé. »


Cy Aelf, Paris

Parmi ceux que Jésus a guéri, un seul des dix lépreux, un Samaritain, fait demi-tour pour rendre grâce et lui manifester sa foi. Jésus les avait tous envoyés se montrer à des prêtres - mais lui seul, en se trouvant guéri, a reconnu le Christ. C'est le même mouvement qui anime Naaman, lorsque le prophète Élisée refuse de se faire honorer: le Syrien comprend qu’Élisée n'a été que l'intermédiaire de la grâce dont il a bénéficié. Ce que je trouve dans les textes de ce dimanche, c'est qu'il n'y a pas de conversion réelle sans un renoncement préalable à tout ce que l'on a cru auparavant. Ainsi, heureux sommes-nous si la foi qui nous anime nous fait adhérer au Christ en renonçant à notre imaginaire et nos constructions mentales.

Beaucoup d'hommes et de femmes qui ne croient pas, sont pourtant capables d'éprouver une forme d'admiration et d'étonnement concernant la personnalité de Jésus. Son discours, ses actes, la manière dont il est passé sur la terre, sans jamais hésiter - même devant la souffrance, suscitent en eux un vif intérêt.  Mais l'admiration n'est pas la foi. Le passage de l'admiration à la foi, c'est une mise en marche de tout l'être, où que la foi puisse nous conduire. C'est ainsi que saint Paul se considère déjà "mort avec lui", afin de vivre avec lui.

Si je jette un regard en arrière, je peux me rendre compte qu'il y a déjà vingt-huit ans que je me suis mis en route. Or, si j'ai marché chaque jour sans hésitation, ce ne peut pas être par mes forces personnelles, mais par la "vie renouvelée" en moi. Je peux manquer à certains de mes devoirs de chrétien, cependant je suis toujours sur ce chemin dès mon réveil. Il me conduit à l'Eucharistie, à la communion, à la miséricorde divine.  Cet hiver encore, il en sera ainsi, car je ne peux m'imaginer vivre autrement. Heureux donc, tous ceux et toutes celles que le désir de rencontrer Jésus poussent à se lever tôt chaque jour !

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum