Dimanche : pour accomplir la volonté de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dimanche : pour accomplir la volonté de Dieu

Message par etienne lorant le Sam 19 Oct 2013 - 18:31

Vingt-neuvième dimanche du temps ordinaire

Livre de l'Exode 17,8-13.

Le peuple d’Israël marchait à travers le désert. Les Amalécites survinrent et l’attaquèrent à Rephidim. Moïse dit alors à Josué : « Choisis des hommes, et va combattre les Amalécites. Moi, demain, je me tiendrai sur le sommet de la colline, le bâton de Dieu à la main. »
Josué fit ce que Moïse avait dit : il livra bataille aux Amalécites. Moïse, Aaron et Hour étaient montés au sommet de la colline.
Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort. Quand il la laissait retomber, Amalec était le plus fort. Mais les mains de Moïse s'alourdissaient ; on prit une pierre, on la plaça derrière lui, et il s'assit dessus. Aaron et Hour lui soutenaient les mains, l'un d'un côté, l'autre de l'autre. Ainsi les mains de Moïse demeurèrent levées jusqu'au coucher du soleil.
Et Josué triompha des Amalécites au tranchant de l'épée.



Deuxième lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 3,14-17.4,1-2.

Fils bien-aimé, tu dois en rester à ce qu'on t'a enseigné : tu l'as reconnu comme vrai, sachant bien quels sont les maîtres qui te l'ont enseigné. Depuis ton plus jeune âge, tu connais les textes sacrés : ils ont le pouvoir de te communiquer la sagesse, celle qui conduit au salut par la foi que nous avons en Jésus Christ.
Tous les textes de l'Écriture sont inspirés par Dieu ; celle-ci est utile pour enseigner, dénoncer le mal, redresser, éduquer dans la justice ; grâce à elle, l'homme de Dieu sera bien armé, il sera pourvu de tout ce qu'il faut pour faire un bon travail.
Devant Dieu, et devant le Christ Jésus qui doit juger les vivants et les morts, je te le demande solennellement, au nom de sa manifestation et de son Règne : proclame la Parole, interviens à temps et à contretemps, dénonce le mal, fais des reproches, encourage, mais avec une grande patience et avec le souci d'instruire.



Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 18,1-8.
Jésus disait une parabole pour montrer à ses disciples qu'il faut toujours prier sans se décourager :
« Il y avait dans une ville un juge qui ne respectait pas Dieu et se moquait des hommes.
Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : 'Rends-moi justice contre mon adversaire. ' Longtemps il refusa ; puis il se dit : 'Je ne respecte pas Dieu, et je me moque des hommes, mais cette femme commence à m'ennuyer :
je vais lui rendre justice pour qu'elle ne vienne plus sans cesse me casser la tête. ' »
Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge sans justice !
Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Est-ce qu'il les fait attendre ? Je vous le déclare : sans tarder, il leur fera justice. Mais le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? »


Cy Aelf, Paris

A la première découverte des lectures de ce dimanche, deux mots ont jailli à mon esprit avec une grande force: "Courage ! Persévérance !" C'est très certainement ce que le Seigneur me dit, à moi qui suis solitaire, moi qui ressens que si je m'avançais un peu trop, je me ferais rejeter par le peu d'amis et de proches qu'il me reste. Et je me demande : combien de temps serais-je capable, comme l'a tenté Moïse, de lever un bâton et de le tenir ainsi dressé sans succomber à la fatigue et laisser retomber mes bras engourdis ?

Ce qu'il faut que je fasse, le texte de l'épître à Timothée ("celui qui honore Dieu"), le dit clairement: "enseigner, dénoncer le mal, redresser, éduquer dans la justice". Une partie de moi adhère complètement à ce message, et cela vient du coeur; mais une autre part, la partie raisonnable et prudente, me dit que je n'en ai certes pas la force, que je ne suis pas fait pour cela. J'ai écrit, c'est vrai, mais tout ce que j'ai écrit, est-ce que cela ne se limite pas à l'expression de mon amour pour la parole de Dieu ?

Oh, non, ce serait vraiment trop facile ! Ce serait du "christianisme en chambre !"

Car cette parole de Dieu, que j'aime, je sais qu'elle a également le pouvoir de me changer, de me 'recréer' à chaque instant. Et puis, c'est tout simple : nul ne reçoit un enseignement si c'est pour le communiquer. Jésus l'a dit clairement dans l’Évangile selon saint Matthieu : "On n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux." (Math 5, 14-16)

La solution du problème, le moyen pour vaincre ma timidité, pour prendre de l'assurance, il est à ma portée par la prière. C'est ce que dit la parabole du juge inique et de la pauvre veuve: si je prie le Père avec persévérance, Lui me donnera tout ce dont j'ai besoin afin d'accomplir l'oeuvre qu'Il me donnera. Il y a temps de choses à dénoncer en ce monde, au moment où j'écris; mais il y a également de beaux gestes de solidarité, de refus de l'égoïsme et du repli sur soi.

Ainsi nous faut-il répéter souvent : "Qu'il m'en soit fait, mon Dieu, non comme je veux, mais comme Toi, Tu veux !"

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimanche : pour accomplir la volonté de Dieu

Message par etienne lorant le Lun 21 Oct 2013 - 17:46

Homélie du Pape François à propos de la veuve importune

Dans l’Evangile d’aujourd’hui, Jésus raconte une parabole sur la nécessité de prier toujours, sans se lasser. La protagoniste est une veuve qui, à force de supplier un juge malhonnête réussit à ce qu’il lui rende justice. Et Jésus conclut : si la veuve est réussie à convaincre ce juge, vous voulez que Dieu ne nous écoute pas, nous, si nous le prions avec insistance ? L’expression de Jésus est très forte : « Et Dieu ne rendrait pas justice à ses élus qui crient jour et nuit devant lui ? » (Lc 18,7).

Crier vers Dieu « jour et nuit » ! Cette image de la prière est frappante. Mais demandons-nous : pourquoi Dieu veut-il cela ? Est-ce qu’il ne connaît pas déjà nos besoins ? Quel sens cela a-t-il d « insister » auprès de Dieu ?

Voilà la bonne question qui nous fait approfondir un aspect très important de la foi : Dieu nous invite à prier avec insistance non parce qu’il ne sait pas de quoi nous avons besoin, ou parce qu’il ne nous écoute pas. Au contraire, Lui, il écoute toujours, et il sait tout de nous, avec amour. Dans notre chemin quotidien, spécialement dans les difficultés, dans la lutte contre le mal en dehors et au-dedans de nous, le Seigneur n’est pas loin, il est à côté de nous ; nous luttons avec Lui à côté de nous, et notre arme est justement la prière, qui nous fait sentir sa présence à côté de nous, dans sa miséricorde, son aide aussi.

Mais la lutte contre le mal est dure et longue, elle exige patience et résistance – comme Moïse qui devait tenir les bras élevés pour faire vaincre son peuple (cf. Exode 17,8-13). C’est ainsi : il y a un combat à mener chaque jour ; mais Dieu est notre allié, la foi en Lui est notre force, et la prière est l’expression de cette foi. C’est pourquoi Jésus nous assure la victoire, mais à la fin, il nous demande : « Le Fils de l’Homme, quand il reviendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18,8). Si la foi s’éteint, la prière s’éteint, et nous marchons dans le noir, nous nous perdons sur le chemin de la vie.

Apprenons donc de la veuve de l’Evangile à prier toujours, sans nous lasser. Elle était bien cette veuve ! Elle savait lutter pour ses enfants ! Et je pense à tant de femmes qui luttent pour leur famille, qui prient, qui ne se lassent jamais. Souvenons-nous tous aujourd’hui de ces femmes dont le comportement nous donne un vrai témoignage de foi, de courage, un modèle de prière. Souvenons-nous d’elles !

Prier toujours, mais pas pour convaincre le Seigneur à force de paroles ! Lui sait mieux que nous de quoi nous avons besoin ! Plutôt, une prière persévérante est l’expression de la foi en un Dieu qui nous appelle à combattre avec Lui, chaque jour, à chaque instant, pour vaincre le mal par le bien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum