Réflexions et partages durant la période de l'Avent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réflexions et partages durant la période de l'Avent

Message par jaimedieu le Sam 30 Nov 2013 - 21:09

Suite à la suggestion de Rémi, j'ai copié le texte que j'avais préalablement écrit dans la rubrique "suggestions".

J'aurais une proposition à faire concernant la période de l'Avent. Que penseriez-vous de créer un lien de l'Avent? Nous pourrions y partager nos réflexions ou encore le fruit de nos méditations, ça pourrait être très enrichissant!!!

Par exemple:

Après que Marie ait accepté "Que la Volonté de Dieu se fasse", elle a sûrement été intriguée par ce qui se disait à propos du Messie à venir dans les textes lus et interprétés à l'époque par les savants et les anciens. Je crois que puisque les gens en général ne possédaient pas les textes de la Thora à la maison, elle a dû aller rencontrer un rabbin à ce sujet.

Il lui a probablement expliqué que le Messie promis serait une sorte de "guerrier" qui délivrerait Israël du joug des Romains. Mais il est écrit que Marie "méditait dans son coeur". Alors serait-il possible qu'elle ait médité les affirmations des personnes concernées au regard de Dieu, spécialement les versets du prophète Ésaïe, chapitre 53, où il est écrit:

"Qui a cru à ce qui nous était annoncé?
Qui a reconnu le bras de l'Éternel?
Il s'est élevé devant lui comme une faible plainte,
Comme un rejeton qui sort d'une terre desséchée;
Il n'avait ni beauté, ni éclat pour les regards,
Et son aspect n'avait rien pour nous plaire.
Méprisé et abandonné des hommes,
Homme de douleur et habitué à la souffrance;
Semblable à celui dont on détourne le visage,
Nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas.
Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées,
C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé;
Et nous l'avons considéré comme puni,
Frappé de Dieu et humilié,
Brisé pour nos iniquités;
Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui,
Et s'est pas ses meurtrissures que nous sommes guéris." (versets 1 à 5, le chapitre 53 est prophétique quant au traitement réservé au Messie et à la raison de sa venue sur terre)

Serait-il possible que Dieu, dans son infinie Miséricorde, ait répondu aux questionnements de Marie par la bouche de Siméon, lors de la présentation de Jésus au Temple, afin de lui "révéler" que le Messie promis ne correspondait pas nécessairement à l'interprétation des savants de l'époque?

Bref, je vous partage mes questionnements d'aujourd'hui et ce sont ces questionnements qui m'ont donné l'idée de vous demander votre opinion quant à la création d'un "lien de l'Avent".

Ste Marie
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 61
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions et partages durant la période de l'Avent

Message par Thrd le Mar 17 Déc 2013 - 7:31

A mon avis, comme le montre aussi divers passage des Évangiles, c’est surement  vrai que la plupart des personnes et des autorités à l’époque du Christ avait surement des difficultés à comprendre certains traits du Messie et la façon dont va se réalisé les prophéties de l’ancien testament. En effet, a part les versets qui parlent du Messie humble et souffrant  comme celui d’Isaïe que vous avez cité, il faut dire que l’ancien testament décrit effectivement en des termes splendides  un Roi Messie Très Puissant  (Par Exemple : Psaume 2; Psaume 45,7; Psaume 72, 8 ; Isaïe 9,6-7 ; Daniel 2, 44 ; Daniel 7, 13-14 ; Jérémie 23, 5…) et pour être qualifié de Puissant,  ce Messie devait probablement être un  très grand  conquérant et c’est surement le cas au moins dans le sens spirituel du terme comme Saint Paul dit dans son Épitre aux Éphésiens:

‘’Nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.’’ (Éphésiens 6,12)

Ce Messie devait avant tout combattre les Puissances du Mal à leurs bases, ce qu’il a fait surement dans sa première venu avec sa vie exemplaire, son sacrifice sur la croix et puis sa descente aux enfers. En effet, Je pense que la plupart des prophéties sur la puissance du Messie en tant que Conquérant  et  Justicier s’est  déjà  en quelques sorte  manifesté   dans sa descente aux enfers dans le sens ou ces prophéties était adressé a des personnes antérieures à l’incarnation (ils sont aussi adressé à tous les hommes de tous le temps):  ces personnes étaient déjà mort lors de la descente du Christ  aux enfers : ils ont du voir là ou ils étaient  la grande manifestation de la Justice de Dieu qui a été promis : Dieu a été fidèle dans ses promesses relativement envers eux comme il est toujours fidèles  dans ses promesses envers tous les hommes. Saint Thomas d’Aquin disait concernant la descente aux enfers :

« Il convenait que le Christ descende aux enfers pour plusieurs raisons : Afin de nous arracher à la peine qu'il était venu supporter, d'après Isaïe (53,4) : "En vérité, il a pris nos maladies et porté lui-même nos douleurs." Or, par le péché, l'homme avait mérité non seulement la mort du corps, mais aussi la descente aux enfers. Donc, si le Christ devait mourir pour nous délivrer de la mort, il convenait aussi qu'il descende aux enfers, afin de nous préserver d'y descendre nous-mêmes. De là cette parole d'Osée (13, 14) : "Je les rachèterai de la puissance du séjour des morts, Je les délivrerai de la mort. "

Puisqu'il avait vaincu le démon par sa passion, il convenait qu'il aille délivrer ceux que celui-ci détenait captifs aux enfers, selon Zacharie (9, 11) : "Pour toi aussi, à cause du sang de ton alliance, je retirerai tes captifs de la fosse sans eau." Et S. Paul : "il a dépouillé les principautés et les puissances, et les a livrées hardiment en spectacle" (Col 2, 15).

De même qu'il avait montré son pouvoir en vivant et en mourant sur terre, il lui convenait de montrer aussi son pouvoir dans les enfers en les visitant et en y répandant la lumière et ainsi, " au nom de Jésus tout genou fléchit", non seulement " dans les cieux", mais aussi " dans les enfers", selon S. Paul (Ph 2, 10). »


Puis  le Triomphe du Christ dans les enfers s’est manifesté glorieusement  jusqu'à  la terre lorsqu’il a  ressuscité. Les contemporains de Jésus avait surement eu des difficultés à comprendre la façon dont les prophéties allaient se réalisé car il était devenu un peu trop matérialistes et avait des difficultés à voir au-delà de ce qui était charnelle. Mais si on réfléchit sur les paroles de  Saint Paul  dans le verset que j’ai cité, il est plus ou moins clair que le Christ  est Trop Puissant pour ne faire que des conquêtes temporelles superficiels et éphémères en combattant quelques pauvres mortels...Dans sa première venu, il a détruit les puissances du mal  à leurs bases mais il permet  probablement encore que les combats avec le mal se poursuivent   jusqu'à sa  venu finale pour servir d’épreuves à ceux qui sont postérieures à l’incarnation mais il leur a déjà donner les moyens pour triompher et il  les aident et les assistent encore selon la mesure de leur confiance envers lui.

Ce sont des petites réflexions sur un autre angle de point de vue qui me sont venu quand j’avais lu ce que vous avez dit. En ce qui concerne la Sainte Vierge Marie, Je trouve  aussi un peu difficile d’estimé le degré de connaissance et de compréhension qu’elle avait du Messie et de sa Mission. Peut être qu’Elle comprenait surement beaucoup plus que ce que nous pouvons imaginé : ce que lui a dit Siméon n’est peut être qu’une confirmation de ce qu’elle pressentait déjà au fond de son âme  ou peut être que cela l’a aidé un peu à mieux comprendre la volonté et le plan de Dieu. Ce qui est sur en tout cas c’est qu’elle avait surement avant tout beaucoup de Foi et d’Amour.
avatar
Thrd

Masculin Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions et partages durant la période de l'Avent

Message par jaimedieu le Mer 18 Déc 2013 - 2:39

Je suis d'accord avec vous. Marie, Première Contemplative, a dû recevoir ce que l'on appelle des "révélations privées", afin de la préparer à la Mission de son Fils. Mais il reste que Marie ne saisissait pas toujours(je crois...mais je "spécule"  scratch )

Prenons l'exemple de Jésus au Temple avec les docteurs et les savants. Il est possible que Marie et Joseph n'aient pas nécessairement compris "tout de suite" pourquoi Jésus avait éprouvé le besoin de quitter ses parents pour aller discuter avec ces exégètes, et il devait se douter que ceux-ci seraient inquiets.

J'imagine que Dieu, dans son infinie Miséricorde, a dû révéler à Marie Son Plan Divin au fur et à mesure...Après tout, Jésus a fait son premier miracle à Cana, sous "l'insistance" de sa Mère! Jésus en lui disant: "Qui y a-t-il entre toi et moi? Mon heure n'est pas encore venue" et Marie "d'insister" en disant aux serviteurs sur place: "Faites tout ce qu'il vous dira". (Jean 2, 4-5) Jésus a fait son premier miracle en obéissant à sa mère!!!

Personnellement, je trouve l'évènement qui nous est relaté assez, disons, étonnant...Il est clair ici que Marie agissait sous l'impulsion de l'Esprit-Saint! Son Fils, était probablement parfaitement conscient de sa Nature humaine et Divine à la fois, sa Mère lui ayant expliqué. Jean-Baptiste avait témoigné de Lui, sans compter que le Père Lui-même avait déclaré qu'Il était son Fils Bien-Aimé lorsque Jésus reçu le baptême de son cousin.

Sachant tout cela, il vouait quand même une parfaite obéissance à sa Mère, qui elle, était pleinement humaine!
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 61
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions et partages durant la période de l'Avent

Message par Thrd le Mer 18 Déc 2013 - 14:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Mais il reste que Marie ne saisissait pas toujours

Dans un certains sens, la parole de Jésus qui disait:"Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru" aurait pu peut être s’appliquer à elle dans ce cas...Comme vous avez dit un peu plus bas, elle était tout simplement humaine donc à mon avis il est sur qu'il restait des "choses" qui étaient au delà de sa compréhension. Dieu lui laissait comprendre des choses pour qu'elle puisse commencé à croire et accroitre sa Foi puis ce qu'elle ne comprenait pas encore à un moment donné elle le gardait dans son cœur avec la Foi et l'Amour en attendant le moment opportun pour le comprendre si cela était destiné à être compris...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Prenons l'exemple de Jésus au Temple avec les docteurs et les savants. Il est possible que Marie et Joseph n'aient pas nécessairement compris "tout de suite" pourquoi Jésus avait éprouvé le besoin de quitter ses parents pour aller discuter avec ces exégètes, et il devait se douter que ceux-ci seraient inquiets.

J'imagine que Dieu, dans son infinie Miséricorde, a dû révéler à Marie Son Plan Divin au fur et à mesure...Après tout, Jésus a fait son premier miracle à Cana, sous "l'insistance" de sa Mère! Jésus en lui disant: "Qui y a-t-il entre toi et moi? Mon heure n'est pas encore venue" et Marie "d'insister" en disant aux serviteurs sur place: "Faites tout ce qu'il vous dira". (Jean 2, 4-5) Jésus a fait son premier miracle en obéissant à sa mère!!!

Personnellement, je trouve l'évènement qui nous est relaté assez, disons, étonnant...Il est clair ici que Marie agissait sous l'impulsion de l'Esprit-Saint! Son Fils, était probablement parfaitement conscient de sa Nature humaine et Divine à la fois, sa Mère lui ayant expliqué. Jean-Baptiste avait témoigné de Lui, sans compter que le Père Lui-même avait déclaré qu'Il était son Fils Bien-Aimé lorsque Jésus reçu le baptême de son cousin.

Sachant tout cela, il vouait quand même une parfaite obéissance à sa Mère, qui elle, était pleinement humaine!

La vie de Jésus était un Mystère cela c'est sur mais nous somme invité à réfléchir sur ce Mystère  et à le comprendre selon notre capacité à croire et à comprendre...Je me posais aussi par exemple depuis il y a un certains temps la question suivante   "à partir de quelle étape de sa vie  (âge ? ) Jésus commençait à être "conscient de sa Nature humaine et Divine  à la fois" comme vous avez dit? mais je me demandais déjà aussi si ma question avait un sens ?

Un texte du catéchisme que j'avais lu répond peut être en partie à ces questions, il dit  que "" Tout ce que Jésus a fait et enseigné, depuis le commencement jusqu’au jour où (...) Il fut enlevé au ciel " (Ac 1, 1-2) est à voir à la lumière des mystères de Noël et de Pâques."... (CEC 512, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] mais bien sur même les mystères de Noël et de Pâques sont aussi des mystères à croire et à comprendre...Mais une des raisons pour laquelle le catéchisme dit cela est probablement que tous ces mystères conduisait aux même buts...en bref des éléments de réponses se trouve certainement dans les objectifs de la venue de Jésus: un de ces objectifs est  d'enseigné ce que nous devons faire pour notre salut et ceux des autres et un élément important dans cet enseignement est l’obéissance : Obéir à Dieu avant tout (même avant ses parents dans l'histoire au temple), Obéir à Marie notre Mère, Obéir à ceux qui représente Dieu (Saint Jean Baptiste qui baptisait) mais je pense toutefois que probablement il a obéit en tant qu'humain mais pas en tant que Dieu car même si les deux  sont en lui , parfois il montre plutôt plus en relief l'un  que l'autre selon les circonstances: parfois il agit plutôt plus en tant qu'homme et parfois plus en tant que Dieu: même si l'analogie n'est pas très exacte je pense que c'était un peu peut être pour lui comme utiliser la main gauche ou la main droite.
avatar
Thrd

Masculin Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions et partages durant la période de l'Avent

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum