Le baptême de Jésus

Aller en bas

Le baptême de Jésus

Message par jaimedieu le Dim 12 Jan 2014 - 16:35

Le Baptême de Jésus pourrait nous paraître comme venant clôturer le temps de Noël, mais, bien au contraire, ne vient-il pas « accomplir l'Incarnation jusqu'à l'extrême » ?

Jésus s'est fait homme dans le sein de Marie, puis il est né pauvre dans la crèche de Bethlehem. Allant encore plus loin, Jésus s'est identifié aux pécheurs en descendant dans le Jourdain pour se faire « baptiser ».

C'est comme si Jésus disait à Jean : « Voici le sceau qui confirme pourquoi je suis venu sur cette terre, pour descendre dans le Jourdain et prendre sur moi tous les péchés de l'humanité. »

Puis, « les cieux s'ouvrirent et l'Esprit Saint descendit sur Jésus ». La communication entre le ciel et la terre, cette communication est « refaite », les cieux sont ouverts. Et l'Esprit qui est sur Jésus, c'est de Lui que nous pourrons le recevoir. Est-ce déjà une annonce de la Pentecôte ?

Finalement, vient la voix de notre Père : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé... », comme s'il nous disait : « Le voici votre Sauveur, mon Fils aimé. Il a mon Esprit sur Lui pour faire briller ma justice sur la terre. »

Cette justice que Jésus vient faire briller sur la terre se réalise essentiellement par la création de la Vraie Famille de Dieu, notre Père, comme Il le désire : ses enfants vivant en communion.
Notre Pape François nous parle beaucoup de « fraternité », d'aller à la rencontre de notre frère, mais tout cela est ENRACINÉ dans le Baptême de Jésus.

Vivre son Baptême, c'est vivre en confiance et appeler Dieu : mon Père.
Vivre son Baptême, c'est vivre et construire l'humanité comme la Famille de Dieu, l'appelant notre Père.

(source Message Lumière)
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 62
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baptême de Jésus

Message par jaimedieu le Dim 12 Jan 2014 - 16:38

Saint Grégoire de Nazianze (330-390), évêque et docteur de l'Église

« C'est de cette façon que nous devons accomplir parfaitement ce qui est juste »

Jean est en train de baptiser et Jésus vient à lui : il vient sanctifier lui-même celui qui va le baptiser. Il vient noyer dans les eaux le vieil Adam tout entier, et avant cela et en vue de cela, il sanctifie les eaux du Jourdain. Lui qui est esprit et chair, il veut parachever l’homme par l’eau et par l’Esprit (Jn 3,4).

Le Baptiste refuse et Jésus insiste. « C'est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi », dit la lampe au Soleil, l'ami à l'Époux, le plus grand des enfants des femmes au Premier-né de toute la création (Jn 5,35; 3,29; Mt 11,11; Col 1,15). Celui qui avait bondi dans le sein de sa mère dit à celui qui avait été adoré dans le sein de sa mère, le précurseur dit à celui qui vient de se manifester et qui se manifestera à la fin des temps : « C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi. » Il pourrait ajouter : « en donnant ma vie pour toi » ; en effet, il savait qu’il recevrait le baptême du martyre…

Jésus remonte de l'eau, entraînant dans cette élévation l’univers entier. Il voit les cieux s’ouvrir, ces cieux qu'autrefois Adam avait fermés pour lui-même et pour sa descendance, ce paradis qui était comme verrouillé par un glaive de feu (Gn 3,24). L’Esprit témoigne de la divinité du Christ ; il vient rejoindre son égal. Et une voix descend du ciel, car c'est du ciel que vient celui à qui elle rend témoignage. Et une colombe se rend visible aux yeux de la chair, pour honorer notre chair devenue divine.
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 62
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum