Le péché des peuples a une influence sur le type de dirigeant politique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le péché des peuples a une influence sur le type de dirigeant politique.

Message par MichelT le Mar 21 Jan 2014 - 4:32

Selon St-Thomas d'Aquin, le péché de l'un dérive du péché de l'autre. D'abord par imitation. Ainsi les fils imitent les péchés des pères; serviteurs et sujets imitent les péchés des princes pour pécher avec plus d'audace. Par exemple, les fils prennent la relève des pères dans les choses mal acquises; les domestiques relais les maitres dans les brigandages et les guerres injustes ou ils se font souvent tuer; les serviteurs des seigneurs pèchent plus audacieusement quand ils les voient pécher eux-mêmes, même s'ils ne commettent pas les mêmes péchés. Aussi sont-ils justement punis.

Ensuite c'est par la voie de mérite que le péché de l'un dérive sur l'autre, comme quand le péché des sujets leur amène un mauvais prince, c'est-a-dire que les péchés des sujets méritent un prince pécheur selon le mot de Job: Il fait régner l'hypocrite a cause des péchés du peuple.

En effet quand les supérieurs ne reprouvent pas les péchés, alors les bons sont punis avec les mauvais.

Ainsi il ressort qu`un homme doit se soucier de son frère pour qu`il ne pèche pas ou déteste son péché, la peine de l`un retombant sur les autres comme s`ils étaient un seul corps. ( L`exemple d`Acan dans Josué  7-1)

On pourrait ajouter deux autres formes de punition dans la mesure ou les mauvais sont parfois punis par les bons ou par d`autres mauvais. Dieu punit parfois les mauvais par ceux qui exercent le pouvoir légitime sur son ordre - selon Gratien. Quelquefois il punit par des peuples soulevés sur son ordre ou avec sa permission, sans l`intention d`obéir a Dieu mais plutôt avec celle de satisfaire leur cupidité: ainsi de nos jours (moyen-âge) il punit son peuple par les Turcs et souvent jusqu`ici par des peuples étrangers, même sous l`Ancienne Loi. ( exemple: les Assyriens et Babylone pour punir le peuple juif dans l`Ancien Testament.) Si les hommes portent le châtiment avec patience les châtiments sont comptés comme satisfaction selon St-Thomas d`Aquin.

Pour le jugement de Dieu - Dieu punit de la double peine spirituelle et temporelle. La première ne se trouve jamais sans faute; la seconde se trouve parfois sans faute mais jamais sans raison.

La peine spirituelle est triple; La premier c`est la privation de la grâce d'où suit l`endurcissement dans le mal; elle n`existe jamais sans faute personnelle. Le seconde c`est la peine du dam, c`est-a -dire la privation de la Gloire; elle non plus n`est jamais infligée sans faute personnelle chez les adultes. La troisième peine, c`est la peine du sens, c`est la torture des souffrances de l`enfer et il est clair que elle suppose une faute personnelles. D'où ce que dit l`Exode: « Moi, je suis un Dieu jaloux, qui punit l`iniquité des pères dans les enfants jusqu'à la troisième ou quatrième génération.» Ce texte, il faut le comprendre de ceux qui imitent les crimes de leurs pères.

Quand a la peine temporelle: Pour  cinq raisons Dieu châtie les hommes et inflige des peines dans la vie présente. La première, pour que Dieu soit glorifié sur cette terre et on le voit quand la peine est miraculeusement écartée et le châtiment: l`exemple de l`aveugle né et de Lazare ressuscité selon Jean IX et XI. La seconde raison, la peine est envoyé pour accroitre le mérite par l`exercice de la patience et pour que la vertu cachée soit manifestée aux autres selon l`exemple de Job ou de Tobie. (Ancien Testament). La troisième raison pour que la vertu soit préservée par l`humiliation du châtiment, selon l`exemple de Paul parlant de lui-même aux Corinthiens: De peur que l`excellence de ces révélations ne vint a m`enfler d`orgueil, il m`a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan. La quatrième c`est pour que  soit commencé le châtiment éternel qui montre en partie ce que l`on souffrira en enfer selon les exemples bibliques du roi Hérode et de Antiochus ( Actes des Apôtres 12 - 2 Macchabées 9). La cinquième raison est pour que l`homme soit purifié: soit par expulsion de la faute qui est comme pulvérisée par le châtiment, selon l`exemple de Marie, sœur d`Aaron atteinte de la lèpre, et l`exemple des Israélites accablés dans le désert d`après les Nombres (Nombre 12), avec le Commentaire de Jérôme, soit pour satisfaction pour la peine, selon l`exemple de David qui, une fois pardonné son adultère, fut chassé du Royaume pour sa peine selon le livre de Samuel.


Voila une belle méditation sur l`état religieux et moral de nos nations et sur le genre de politiciens de plus en plus immoraux et anti-chrétien qu`elles produisent.

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum