Allemagne : le Conseil de l’Europe réclame la censure généralisée du “racisme” et de “l’homo/transphobie”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allemagne : le Conseil de l’Europe réclame la censure généralisée du “racisme” et de “l’homo/transphobie”

Message par MichelT le Mer 26 Fév 2014 - 13:04


Allemagne : le Conseil de l’Europe réclame la censure généralisée du “racisme” et de “l’homo/transphobie”


26/02/2014 – STASBOURG (NOvopress)

La Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI), « organe de protection des droits de l’homme du Conseil de l’Europe », (en Une photo du Conseil de l’Europe) a publié hier son nouveau rapport sur l’Allemagne. Tout en se félicitant des « progrès accomplis » ces dernières années, l’ECRI considère qu’il existe encore « une impunité considérable dans le domaine de l’incitation à la haine ».

Quoiqu’il « n’existe pas d’outil statistique fiable pour mesurer l’étendue de la violence et du discours de haine motivés par le racisme et l’homo/transphobie », l’ECRI est convaincue que « les incidents racistes, xéno-, homo- et transphobes » sont en réalité très nombreux et ne sont pas déclarés à la police. Elle déplore en particulier que « les problèmes des personnes transgenres ne soient pas encore assez ancrés dans la conscience collective ». D’après elle, « l’homo/transphobie est l’un des grands problèmes dans les écoles allemandes » – le racisme anti-blanc, quoique mis en lumière par plusieurs affaires récentes, y compris dans la grande presse, n’est pas mentionné.


Constatant que « l’extrême droite continue de développer sa stratégie de communication par le biais de la musique et d’Internet », l’ECRI se réjouit « que le système judiciaire contribue à la répression de ce discours de haine » : « en 2011, des personnes qui avaient incité à la haine sur les sites web Altamedia et Whitekinightseuropa ainsi que 18 opérateurs du web radio Radio Resistance ont été condamnés. Le parquet de Munich a ouvert une procédure judiciaire à l’encontre d’un des membres les plus actifs du site internet Politically Incorrect, Michael Stürzenberger ». La Commission « encourage fortement les autorités à poursuivre cette action préventive et répressive contre ces organisations et le discours de haine émanant d’eux. »

L’ECRI se plaint cependant que « en Allemagne, la notion de racisme soit souvent interprétée de manière trop étroite ». Elle rappelle « que les termes de racisme et de discours de haine doivent être entendus dans un sens large, comprenant des phénomènes tels que la xénophobie, l’antisémitisme et l’intolérance. »

Allemagne : le Conseil de l’Europe réclame la censure généralisée du "racisme" et de l’"homo/transphobie"L’ECRI consacre un long développement au livre de Thilo Sarrazin (ex-membre du directoire de la Banque fédérale allemande et homme politique appartenant au parti social-démocrate), L’Allemagne court à sa perte [titre de l'édition en français : L’Allemagne disparait]. « L’ECRI est profondément préoccupée par le fait que plusieurs médias aient publié des extraits de ce livre, notamment Bild-Zeitung et Der Spiegel. En outre, ces propos racistes ont obtenu beaucoup de soutien lors du débat largement couvert par les médias qui a suivi leur publication ». « De surcroît, la plainte déposée par une association turque auprès du parquet de Berlin a été classée ».

Dans un merveilleux morceau de novlangue, l’ECRI déclare « comprendre que la société allemande veille de près au respect de la liberté d’expression. Mais elle attire l’attention sur la jurisprudence de la Cour européenne des Droits de l’Homme, selon laquelle la tolérance et le respect de l’égale dignité de tous les êtres humains constituent le fondement d’une société démocratique et pluraliste. Il en résulte qu’en principe on peut juger nécessaire, dans les sociétés démocratiques, de sanctionner, voire de prévenir, toutes les formes d’expression qui propagent, encouragent, promeuvent ou justifient la haine fondée sur l’intolérance (y compris l’intolérance religieuse) ». En clair, nous sommes bien sûr favorables au respect de la liberté d’expression, mais il est urgent de la supprimer.

« L’ECRI recommande donc aux autorités allemandes de créer dans tous les Länder une autorité indépendante chargée de la lutte contre le racisme et la discrimination raciale ».

Crédit photo : PPCOE, via Wikipédia, (cc).

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum