Dieu présent au quotidien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dieu présent au quotidien

Message par etienne lorant le Mar 11 Mar 2014 - 10:39

Le mardi de la 1re semaine de Carême

Livre d'Isaïe 55,10-11.

Ainsi parle le Seigneur : La pluie et la neige qui descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, pour donner la semence au semeur et le pain à celui qui mange ;
ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce que je veux, sans avoir accompli sa mission
.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 6,7-15.
Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait  : « Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens  : ils s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés.
Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant même que vous l'ayez demandé.
Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié.
Que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.
Remets-nous nos dettes, comme nous les avons remises nous-mêmes à ceux qui nous devaient.
Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du Mal.
Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi.
Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, à vous non plus votre Père ne pardonnera pas vos fautes. »


Cy Aelf, Paris

Que pouvons-nous souhaiter de mieux, sur la terre et dans nos vies, que le plein accomplissement de la volonté du Père ?  C'est bien à cette adhésion à la volonté de Dieu que doivent nous mener la foi et la pratique de notre foi. C'est le plus désirable des biens, quand bien même il n'apparaît jamais de manière évidente.

Ah, si nous pouvions voir au-delà de nos systèmes de compréhension et de pensée !  C'est ainsi : si nous nous étions entraînés dès l'enfance, comme ce fut le cas pour de nombreux saints, à nous abandonner à la volonté divine, nous n'éprouverions aucune difficulté !  Mais chaque événement de notre quotidien nous servirait de signe positif - et surtout les difficultés imprévues nous serviraient à progresser !

L'essentiel, pour corriger l'appréciation que nous avons de notre Père céleste, c'est l'exercice du pardon et de la patience envers autrui. C'est l'attitude de miséricorde. Puisse le Seigneur nous exercer envers autrui à la patience que lui-même nous manifeste, à tous et à chacun en particulier. Il y a, je le dis comme je l'ai découvert chez beaucoup d'auteurs, un important effort d'attention à fournir envers autrui. Car tout se passe "comme si" Dieu était absent, mais sans Dieu, rien se passerait. Tant de saints et de mystiques ont insisté sur ce défaut d'attention !

Ainsi, puissions-nous, au cours de ce carême, nous entraîner à la veille continue...

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum