Autriche : un musulman demandeur d’asile profane 6 églises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Autriche : un musulman demandeur d’asile profane 6 églises

Message par MichelT le Jeu 3 Avr 2014 - 15:32

Autriche : un musulman demandeur d’asile profane 6 églises

Mise à jour à 14h00 – Cinq des six profanations de lieux de culte catholiques survenues ces derniers jours et semaines en Autriche peuvent être attribuées à “Ibrahim A.”, demandeur d’asile musulman en provenance du Ghana. À propos du sixième cas de profanation, connu hier, l’actrice est encore inconnue, c’est à dire qu’elle n’est pas nommée, sauf que nous savons qu’elle est également musulmane ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Selon des témoignages contradictoires, il pourrait également s’agir “d’un couple”.


02/04/2014 – VIENNE (NOVOpress) - Quatre églises catholiques ont été vandalisées le weekend dernier dans la capitale autrichienne : la Cathédrale Saint-Étienne de Vienne (Stephansdom), l’église St-Lazare (Lazaristenkirche), l’église paroissiale de Breitenfeld, l’église paroissiale de Neu-Ottakring. Le principal suspect a avoué avoir profané deux autres édifices catholiques au début du mois de février, l’église St. Othmar et une église à Uhlplatz, toujours à Vienne.

Autriche : un musulman demandeur d'asile profane 4 églises

En plus d’une attaque à une statue de St. Jude Thaddeus dans la Cathédrale Saint-Étienne qui a eu lieu le samedi après-midi, il y avait, le même week-end, de graves dommages à des statues et objets religieux dans trois autres églises de Vienne. Comme l’archidiocèse de Vienne l’a annoncé dimanche, l’église St-Lazare (Lazaristenkirche, 7ème district de Vienne), l’église paroissiale de Breitenfeld (8ème district de Vienne) et l’église paroissiale de Neu-Ottakring (16ème district de Vienne) ont été également vandalisées.

À Breitenfeld, quatre statues ont été renversées et le couvercle des fonds baptismaux brisé. À St-Lazare, toutes les statues de l’église ont été endommagées, certaines d’entre elles complètement détruites. En outre, le corps en bois d’un crucifix a été démoli et les bras coupés. Une statue de Saint-Vincent, en pierre, a vu ses doigts cassés. Mais la profanation la plus grave pour sa portée symbolique, non mentionnée par la presse autrichienne, a été la destruction d’un grand crucifix à New Ottakring.

L’auteur de ces profanations est un seul homme. Il s’agit d’un musulman ghanéen de 37 ans, demandeur d’asile. À cette heure, on ignore encore s’il a été aidé et hébergé par la Caritas catholique. Arrêté, il a avoué deux autres profanations début février, à l’église St. Othmar à Kolonitzplatz (3ème district de Vienne) le 7 Février et dans une église à Uhlplatz (8ème district de Vienne). Il prétend avoir agi sur instruction d’Allah…

Selon le porte-parole de la police viennoise, Roman Hahslinger, une plainte pénale a été déposée, mais le délinquant a été libéré parce que « les autorités d’application de la loi n’ont vu aucun motif de détention qui aurait justifié le maintien en détention de l’homme ». Amen !

Sources en allemand

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum