Sous la guidance de l'Esprit Saint

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sous la guidance de l'Esprit Saint

Message par etienne lorant le Dim 25 Mai 2014 - 15:29

Sixième dimanche de Pâques

Livre des Actes des Apôtres 8,5-8.14-17.

Philippe, l’un des Sept, arriva dans une ville de Samarie, et là il proclamait le Christ.
Les foules, d'un seul cœur, s'attachaient à ce que disait Philippe, car tous entendaient parler des signes qu'il accomplissait, ou même ils les voyaient.
Beaucoup de possédés étaient délivrés des esprits mauvais, qui les quittaient en poussant de grands cris. Beaucoup de paralysés et d'infirmes furent guéris.
Et il y eut dans cette ville une grande joie.
Les Apôtres, restés à Jérusalem, apprirent que la Samarie avait accueilli la parole de Dieu. Alors ils leur envoyèrent Pierre et Jean.
A leur arrivée, ceux-ci prièrent pour les Samaritains afin qu'ils reçoivent le Saint-Esprit ; en effet, l'Esprit n'était encore venu sur aucun d'entre eux : ils étaient seulement baptisés au nom du Seigneur Jésus.
Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils recevaient le Saint-Esprit.



Première lettre de saint Pierre Apôtre 3,15-18.
Frère, c'est le Seigneur, le Christ, que vous devez reconnaître dans vos cœurs comme le seul saint. Vous devez toujours être prêts à vous expliquer devant tous ceux qui vous demandent de rendre compte de l'espérance qui est en vous ;
mais faites-le avec douceur et respect. Ayez une conscience droite, pour faire honte à vos adversaires au moment même où ils calomnient la vie droite que vous menez dans le Christ.
Car il vaudrait mieux souffrir pour avoir fait le bien, si c'était la volonté de Dieu, plutôt que pour avoir fait le mal.
C'est ainsi que le Christ est mort pour les péchés, une fois pour toutes ; lui, le juste, il est mort pour les coupables afin de vous introduire devant Dieu. Dans sa chair, il a été mis à mort ; dans l'esprit, il a été rendu à la vie.


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,15-21.
À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Si vous m'aimez, vous resterez fidèles à mes commandements.
Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l'Esprit de vérité. c'est l'Esprit de vérité. Le monde est incapable de le recevoir, parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas ; mais vous, vous le connaissez, parce qu'il demeure auprès de vous, et qu'il est en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous.
D'ici peu de temps, le monde ne me verra plus, mais vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez aussi. En ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et moi en vous.
Celui qui a reçu mes commandements et y reste fidèle, c'est celui-là qui m'aime ; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père ; moi aussi je l'aimerai, et je me manifesterai à lui. »


Cy Aelf, Paris

Le chrétien doit toujours se tenir prêt à recevoir l'Esprit-Saint, car celui-ci peut le visiter n'importe où, n'importe quand. Et le moyen d'être toujours disposé à sa venue, c'est de suivre les commandements laissés par Jésus.

A ce sujet, il n'est rien de plus sûr, du moins pour moi, que de garder toujours en mémoire le sermon sur la montagne et les Béatitudes que je tiens à citer ici :

Heureux les pauvres en esprit,
car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux les doux,
car ils recevront la terre en héritage.
Heureux les affligés,
car ils seront consolés.
Heureux les affamés et assoiffés de la justice,
car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux,
car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs,
car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux les persécutés pour la justice,
car le Royaume des Cieux est à eux.

Car les deux principaux commandements : "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu (...) et tu aimeras ton prochain comme toi-même" ont les huit facettes des béatitudes et tous les fidèles s'y retrouveront à un moment où l'autre s'ils s'efforcent réellement de suivre le Seigneur. La vérification de la foi correctement vécue, c'est la finale du dicours des béatitudes qui la donne :

Heureux êtes-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si l'on vous calomnie de toutes manières à cause de moi.  Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux.

L'Esprit-Saint vient inéluctablement au secours des hommes et des femmes qui tendent à vivre véritablement de l'amour de Dieu, tel que Jésus l'a manifesté. L'Esprit-Saint n'est pas seulement le Défenseur, mais il nourrit continuellement le croyant de ce qui vient du Père, comme ce qui vient du Fils, afin que tout soit accompli et que Dieu soit glorifié partout.

Ne nous laissons donc pas perturber par les événements qui surviennent et qui semblent contraires à notre désir d'authencité, mais ouvrons les yeux : même les persécutions, les injustices, les mensonges proférés contre nous, ne peuvent que contribuer à nous faire grandir dans la foi.

Joyeux dimanche à tous.


.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum