Beaucoup d'idées assemblées ne font pas la Vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Beaucoup d'idées assemblées ne font pas la Vérité

Message par etienne lorant le Mer 28 Mai 2014 - 10:55

Le mercredi de la 6e semaine de Pâques

Livre des Actes des Apôtres 17,15.22-34.18,1.

Les frères qui escortaient Paul l'accompagnèrent jusqu'à Athènes. Quand ils s'en retournèrent, Paul les chargea de dire à Silas et à Timothée de le rejoindre le plus tôt possible.
Alors Paul, debout au milieu de l'Aréopage, fit ce discours : « Citoyens d'Athènes, je constate que vous êtes, en toutes choses, des hommes particulièrement religieux. En effet, en parcourant la ville, et en observant vos monuments sacrés, j'y ai trouvé, en particulier, un autel portant cette inscription : 'Au dieu inconnu'. Or, ce que vous vénérez sans le connaître, voilà ce que, moi, je viens vous annoncer.
Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qu'il contient, lui qui est le Seigneur du ciel et de la terre, n'habite pas les temples construits par l'homme, et ne se fait pas servir par la main des hommes. Il n'a besoin de rien, lui qui donne à tous la vie, le souffle et tout le reste.
A partir d'un seul homme, il a fait tous les peuples pour qu'ils habitent sur toute la surface de la terre, fixant la durée de leur histoire et les limites de leur habitat ; il les a faits pour qu'ils cherchent Dieu et qu'ils essayent d'entrer en contact avec lui et de le trouver, lui qui, en vérité, n'est pas loin de chacun de nous.
En effet, c'est en lui qu'il nous est donné de vivre, de nous mouvoir, d'exister ; c'est bien ce que disent certains de vos poètes : Oui, nous sommes de sa race.
Si donc nous sommes de la race de Dieu, nous ne devons pas penser que la divinité ressemble à l'or, à l'argent ou à la pierre travaillés par l'art et l'imagination de l'homme.
Et voici que Dieu, sans tenir compte des temps où les hommes l'ont ignoré, leur annonce maintenant qu'ils ont tous, partout, à se convertir. En effet, il a fixé le jour où il va juger l'univers avec justice, par un homme qu'il a désigné ; il en a donné la garantie à tous en ressuscitant cet homme d'entre les morts. »
Quand ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns riaient, et les autres déclarèrent : « Sur cette question nous t'écouterons une autre fois. »
C'est ainsi que Paul les quitta.
Cependant quelques hommes s'attachèrent à lui et devinrent croyants. Parmi eux, il y avait Denis, membre de l'Aréopage ; il y eut aussi une femme nommée Damaris, et d'autres avec eux.
Après cela, Paul partit d'Athènes pour se rendre à Corinthe.



Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,12-15.
À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « J'aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l'instant vous n'avez pas la force de les porter.
Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière. En effet, ce qu'il dira ne viendra pas de lui-même : il redira tout ce qu'il aura entendu ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître.
Il me glorifiera, car il reprendra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.
Tout ce qui appartient au Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : Il reprend ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.


Cy Aelf, Paris

Paul s'est mis à précher au mis à prêcher au milieu de l'Aéropage, lieu de toutes sortes de discussions philosophiques, politiques, voire judiciaires.  Il subit un échec et cet échec, je peux dire que je le comprends fort bien car j'ai moi-même commencé à rechercher la vérité en passant par la philosophie. Cela remonte loin dans ma vie (j'étais étudiant) et je me souviens bien que j'y avais pris goût. C'était amusant de manier les concepts. Mais c'est assez trompeur, car la base même d'un discours peut être fausse, et dès lors la conclusion l'est aussi.

Par exemple, le professeur avait posé comme préalable que la liberté est "la capacité de faire des choix". Si cette capacité de choisir est amoindrie de quelque façon que ce soit, le résultat final est faussé, le choix n'est pas vraiment libre.
Ainsi, dès la première leçon, lorsqu'il nous a dit que la liberté est fonction de la santé, et qu'un homme blessé ou malade perd en grande partie cette capacité de choisir... notre professeur s'est trompé. Beaucoup plus tard, la vie m'a appris que c'est faux : la capacité de faire des choix est tout au contraire "aiguisée" par la proximité d'un danger.

Ainsi la philosophie peut conduire un homme dans toutes sortes de directions qui ne sont pas forcément vérifiables. Mais c'est un jeu de l'esprit très motivant, qui ouvre des combinaisons en tous genres et aboutit parfois à des conclusions surprenantes.  

Les Grecs qui ont écouté Paul avaient bel et bien élevé une statue au "dieu inconnu" - mais quant à reconnaître qu'un homme puisse être un dieu et qu'il ait la capacité de revenir du "séjour des morts", cela n'était pas discutable.

Cet échec de la raison à connaître le Christ, c'est également l'échec des idéologies de notre temps - et de tous les temps.

Mais dans l'Evangile, Jésus se situe sur un tout autre plan - et l'on pourrait dire : sur le plan du "tout autre".

Pour connaître la vérité toute entière, l'homme doit s'en remettre à plus grand que lui-même, à plus fort que sa raison et son intelligence. Car la vérité elle-même n'est pas uniquement connaissable de manière humaine, mais elle est donnée, elle fait l'objet d'une révélation de la part de Dieu.  La conclusion est simple: nous n'arriverons pas de nos propres forces à connaître Dieu et à vivre selon sa volonté. Mais il nous faut nous en remettre à Lui sans restriction, en toute confiance, en toute foi.Il n'est guère étonnant que le diable, tout au commencement, se soit contenté de remettre en question ce que Dieu avait dit à Adam et Eve. Son premier objectif a été de briser la relation de confiance absolue que nos premiers parents entretenaient avec Dieu.  

Nous avons été affaiblis dans notre relation à Dieu. C'est ce qui explique, pour terminer, ce que Jésus dit à la fin de son discours :

" J'aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l'instant vous n'avez pas la force de les porter.
Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière.
"  Puissions-nous donc apprendre à nous en remettre au Seigneur en tout et pourtout: telle est la seule sagesse qui dure.

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum