Vaincre less émotions, vivre de la Vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vaincre less émotions, vivre de la Vérité

Message par etienne lorant le Mer 4 Juin 2014 - 9:37

Le mercredi de la 7e semaine de Pâques

Livre des Actes des Apôtres 20,28-38.

Paul faisait ses adieux aux Anciens de l'Église d'Ephèse. Il leur disait : " Veillez sur vous-mêmes, et sur tout le troupeau où l'Esprit Saint vous a placés comme responsables, pour être les pasteurs de l'Église de Dieu, qui lui appartient grâce au sang qu'a versé son propre Fils.
Pour moi, je sais que des loups féroces s'introduiront chez vous quand je ne serai plus là, et le troupeau ne sera pas épargné. Même parmi vous, surgiront des hommes qui tiendront des discours mensongers pour entraîner les disciples à leur suite.
Soyez donc vigilants, et souvenez-vous des avertissements que, pendant trois années, je n'ai cessé de donner à chacun de vous, nuit et jour, jusqu'à en pleurer.
Et maintenant, je vous confie à Dieu et à son message de grâce, qui a le pouvoir de construire l'édifice et de faire participer les hommes à l'héritage de ceux qui ont été sanctifiés.
Argent, or ou vêtements, je n'ai rien attendu de personne.
Vous le savez bien vous-mêmes : les mains que voici ont pourvu à mes besoins et à ceux de mes compagnons.
Je vous ai toujours montré qu'il faut travailler ainsi pour secourir les faibles, en nous rappelant les paroles du Seigneur Jésus, car lui-même a dit : Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir. »
Quand Paul eut ainsi parlé, il se mit à genoux et il pria avec eux tous.
Ils se mirent tous à pleurer ; ils se jetaient au cou de Paul pour l'embrasser ;
ce qui les attristait le plus, c'est la parole qu'il avait dite : « Vous ne verrez plus mon visage. » Puis on l'accompagna jusqu'au bateau
.



Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17,11b-19.
À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, les yeux levés au ciel, il priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples dans la fidélité à ton nom que tu m'as donné en partage, pour qu'ils soient un, comme nous-mêmes.
Quand j'étais avec eux, je les gardais dans la fidélité à ton nom que tu m'as donné. J'ai veillé sur eux, et aucun ne s'est perdu, sauf celui qui s'en va à sa perte de sorte que l'Écriture soit accomplie.
Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, en ce monde, pour qu'ils aient en eux ma joie, et qu'ils en soient comblés.
Je leur ai fait don de ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu'ils ne sont pas du monde, de même que moi je ne suis pas du monde.
Je ne demande pas que tu les retires du monde, mais que tu les gardes du Mauvais.
Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
Consacre-les par la vérité : ta parole est vérité.
De même que tu m'as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.
Et pour eux je me consacre moi-même, afin qu'ils soient, eux aussi, consacrés par la vérité.



Cy Aelf, Paris.

Il est humain de pleurer, mais les pleurs ont pour fonction d'atténuer le chagrin, afin que celui-ci ne demeure qu'un moment et ne suscitent pas des attitudes contraires dans l'avenir. L'apôtre Paul a pleuré en songeant au mal qui diviserait ceux qu'il a évangélisés; à leur tour, les Ephésiens pleurent le départ de Paul car ils savent qu'ils ne le reverront plus.

Dans l'Evangile, Jésus, comme Paul plus tard, est sur le point de s'en aller... tout en demeureant présent : n'est-Il pas, Lui, la parole de Dieu, et cette parole demeure pour toujours. Plus tard, les disciples vont pleurer, eux aussi. Et Pierre en premier, car saisi par la peur, c'est-à-dire par une émotion, il va trahir son maître et en éprouvera un intense regret. Les femmes de Jérusalem vont pleurer elles aussi, mais Jésus, en dépit de ses douleurs, leur dira de ne pas pleurer sur lui.

Ne soyons donc pas soumis à nos émotions, mais apprenons à les garder sous contrôle. La joie humaine, elle aussi, est une émotion: on rit parce qu'on est content de revoir de vieilles connaissances, mais plus tard on se quitte après un lourd barbecue, en se sentant fatigué et un peu ivre - et ce sont des émotions aussi. La Joie qui naît de l'accomplissement de la Vérité est autre ! Les sentiments demeurent, les émotions passent. Lorsque Jésus, portant sa croix, se retourne sur les femmes de Jérusalem, leur dit : "Ne pleurez pas sur moi. Pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants, car si c'est ce que l'on fait du bois vert, que fera-t-on du bois sec ?" Et Jésus, ailleurs, de minimiser les larmes de la femme qui doit accoucher: les larmes d'angoisse se transformeront en larmes de joie.

Tout ce qui doit importer c'est que s'accomplisse la volonté de Dieu. Si nous pouvions demeurer dans cet état d'esprit, du désir de la volonté du Père, nous serions toujours joyeux. Est-il possible d'être triste et ne manifester aucune tristesse ? Oui, c'est possible et c'est un acte de miséricorde pour quiconque nous rencontre.
Laissons-nous donc consacrer par la vérité !


.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum