Fête de saint Benoit, patron de l'Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fête de saint Benoit, patron de l'Europe

Message par etienne lorant le Ven 11 Juil 2014 - 9:56

Fête de saint Benoît, abbé, patron de l'Europe

Livre des Proverbes 2,1-9.

Mon fils, accueille mes paroles, garde précieusement mes préceptes,
rends ton oreille attentive à la sagesse, incline ton cœur vers la vérité.
Oui, si tu demandes le discernement, si tu appelles l'intelligence,
si tu la recherches comme l'argent, si tu creuses comme un chercheur de trésor,
alors tu comprendras la crainte du Seigneur, tu découvriras la connaissance de Dieu.
Car c'est le Seigneur qui donne la sagesse ; le savoir et l'intelligence sortent de sa bouche.
Il tient en réserve son secours pour les hommes droits, il est un bouclier pour ceux qui suivent la bonne route ;
il protège les sentiers de la justice, il veille sur le chemin de ses amis.
Alors tu comprendras la justice, l'équité, la droiture : les seuls sentiers qui mènent au bonheur.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 19,27-29.
Pierre prit la parole et dit à Jésus : « Voilà que nous avons tout quitté pour te suivre : alors, qu'est-ce qu'il y aura pour nous ? »
Jésus leur déclara : « Amen, je vous le dis : quand viendra le monde nouveau, et que le Fils de l'homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m'avez suivi, vous siégerez vous-mêmes sur douze trônes pour juger les douze tribus d'lsraël.
Et tout homme qui aura quitté à cause de mon nom des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra beaucoup plus, et il aura en héritage la vie éternelle. »


Cy Aelf, Paris

Une fois n'est pas coutume, les lectures d'aujourd'hui, mais aussi et surtout l'évocation de la vie de saint Ghislain lien ci-dessous), m'ont plongé dans une forme d'abattement profond. Je me suis remis en question une fois de plus. Je me suis demandé : "Est-ce que je vis vraiment selon ce que me dit l'Evangile - ou bien est-ce que je vis simplement selon un rituel qui me rassure, parce qu'il me procure des grâces ?"

Il y aura bientôt trente ans que cela dure ! Mais à présent, j'ai 58 ans et, et je me demande - en dépit même de ces grâces ininterrompues - si je ne suis pas demeuré "improductif" pour le Seigneur.

Ai-je renoncé à moi-même, ai-je vraiment essayé de vivre en apôtre ?   Saint Benoît a été nommé saint patron de l'Europe car il est à l'origine d'une foule de communautés monastiques. Mais de moi, qu'est-il sorti de durable ?  Je me suis d'un coup senti si ridicule tout d'un coup!  Ensuite, j'ai regardé autour de moi, j'ai vu les autres fidèles complètement coincés, qui s'échangent le "signe de paix" dans une sorte de mécanisme bien rôdé, mais qui ne se parleront jamais en rue. Mes relations ?  Pour la plupart, des paumés de la vie: ils s'asseyent dans le fauteuil que j'ai posé dans un coin de la boutique et ils racontent leur vie... pourquoi ne vont-ils pas plutôt chez un psy ?

Bref, la fête du mondial est achevée, les routes des vacances sont chargées de voitures et voilà... Et on appelle cela les "beaux jours" ?  D'autant plus pénible sera le retour...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum