Jugement pour les uns, miséricorde pour les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jugement pour les uns, miséricorde pour les autres

Message par etienne lorant le Ven 8 Aoû 2014 - 11:27

Le vendredi de la 18e semaine du temps ordinaire

Livre de Nahoum 2,1.3.3,1-3.6-7.

Voici venir sur les montagnes le messager qui annonce la paix. Recommence à célébrer tes fêtes, ô Juda, accomplis tes vœux. Car les mécréants ne t'envahiront plus : ils ont été exterminés.
Le Seigneur a rétabli la splendeur de Jacob, la splendeur d'Israël, alors que les pillards les avaient pillés et avaient ravagé leurs vignobles.
Malheureuse Ninive, la ville sanguinaire remplie de perfidie, pleine de rapines, elle qui ne lâche jamais sa proie.
Écoutez ! Claquements des fouets, fracas des roues, galop des chevaux, roulement des chars !
Cavaliers qui chargent, épées qui flamboient, lances qui étincellent ! Innombrables blessés, accumulation de morts, cadavres à perte de vue, on bute sur les cadavres !
Ninive, je vais jeter sur toi les débris de tes idoles, te déshonorer, te mettre au pilori.
Tous ceux qui te verront s'enfuiront en disant : « Ninive est dévastée ! Qui donc aura pitié d'elle ? Où donc lui trouver des consolateurs ?
»


Livre du Deutéronome 32,36.39.41.
Car le Seigneur fera justice à son peuple,
il prendra en pitié ses serviteurs.
Quand il verra que leurs mains faiblissent,
qu'il n'y a plus ni esclave ni homme libre.

Voyez maintenant, je suis le même :
à côté de moi, point d'autre dieu ;
c'est moi qui fais mourir et qui fais vivre,
si j'ai frappé, c'est moi qui guéris.

Quand j'aiguiserai l'éclair de mon épée,
quand je prendrai en main le jugement,
je tournerai la vengeance contre mes rivaux,
je réglerai leur compte à mes adversaires.



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 16,24-28.
Jésus disait à ses disciples : " Si quelqu'un veut marcher derrière moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix et qu'il me suive.
Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la gardera.
Quel avantage en effet un homme aura-t-il à gagner le monde entier, s'il le paye de sa vie ? Et quelle somme pourra-t-il verser en échange de sa vie ?
Car le Fils de l'homme va venir avec ses anges dans la gloire de son Père ; alors il rendra à chacun selon sa conduite. Amen, je vous le dis : parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d'avoir vu le Fils de l'homme venir dans son Règne. »


Textes de l'Evangile au quotiden.

De plus en plus, autour de moi qui ai eu 58 ans en juillet, je vois d'anciennes connaissances, de bons amis, qui avaient fondé une famille, que je croyais inébranlables ...  s'effondrer tout d'un coup.
Les raisons de leur chute sont diverses: "démon de midi",  histoire d'argent, voisinage difficile, enfants rebelles à l'autorité, désaccords avec une administration, etc.  Et que font-ils ?  Ils retournent à leur "bon vieux temps", du moins à l'image qu'ils se donnent en se disant : c'était meilleur avant.

C'est ce que m'ont inspiré, non seulement les lectures du jour, mais aussi un mot de notre prêtre au sujet des maisons bâties sur le sable et celles sur le roc.  J'ai eu un temps d'une vie quelque peu dissipée, durant une période de chômage, mais çà n'a pas traîné. Un jour que j'étais accoudé un comptoir, j'ai vu, tout ahuri, arriver mon père qui m'a dit : "Tu veux nous faire mourir de chagrin, ta mère et moi ?" Je me suis remis à marcher droit et je n'ai jamais regardé en arrière.

Ainsi, la première lecture annonce la chute finale de Ninive, le Psaume exalte la justice divine et Jésus confirme que le jugement final aura bien lieu. La toute dernière parole de Jésus dans l'Evangile : parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d'avoir vu le Fils de l'homme venir dans son Règne ne doit pas effrayer les fidèles, ceux et celles qui ont réellement réglé leur vie en se fiant à l'enseignement de Jésus.

Je termine avec un autre souvenir de mon psouviens qu'après s'être beaucoup battu contre la maladie, mon vieux papa, Gabriel, après avoir reçu les derniers sacrements, a dit à ma mère : 'Maintenant, je suis heureux, je sais que je vais 'rentrer à la maison'.

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum