Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Francesco le Jeu 28 Aoû 2014 - 6:27

Au Québec,le titre est désormais protégé par la loi et sous la supervision de l'ordre des psychologues du Québec:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Spectre le Jeu 28 Aoû 2014 - 13:52

Cela fait malheureusement longtemps que ça existe c'est loin d'être nouveau (en tout cas en France). Les autres endroits où j'ai tenté de mettre en garde des gens contre les psychiatres et leurs médicaments j'ai été raillé. Pourtant tout ce qui commence par benzène quelque chose est un poison et n'a jamais été destiné à guérir qui que ce soit, au contraire... Et je ne sais pas si vous avez entendu parler des enfants indigo, mais certains ados qui  se sont retrouvés en cabinets psychiatriques ou de psycho-thérapeutes ont été "diagnostiqués" enfants-indigos, sous couvert d'une soit-disant fondation sérieuse qui voudrait aider ces enfants élus grâce  à leurs recherche sur les capacités hors du communs sur ces enfants que l'on diagnostiquerai selon les critères suivants: grande sensibilité aux films violents, ne supportent pas de constater des injustices, don d'empathie et de compassion, et d'autres choses comme ça, bref, le portrait de n'importe quel ado en crise. Donc méfiance... Avant de parler de ce que vous avez sur le cœur, soyez surs de la personne à qui vous vous confiez, surtout si elle fait partie de la fonction publique.
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 23
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par enfantdemarie le Jeu 28 Aoû 2014 - 14:21

Je n'irais pas jusque là, les psychiatres sont utiles et les médicaments pour soigner nécessaires.

Mais par contre, ce qu'il faut se méfier, c'est des gourous qui veulent soigner par les énergies, la méditation (!!), donner un régime pour guérir les cancers... ouvrir les chakras... Là, c'est dangereux.

avatar
enfantdemarie

Féminin Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Spectre le Jeu 28 Aoû 2014 - 15:42

Moi non plus je ne vais pas "jusque là" enfantdemarie, ce n'est pas moi qui le dis ou qui le crois, c'est juste le cas... A la rigueur les pratiques énergétiques et autres ne sont pas bien méchantes à côté de ça, parce que justement les praticiens préviennent "ça ne remplace pas un traitement médical", il faut bien avoir conscience qu'au départ la psychiatrie est une "discipline" qui est issue de l'eugénisme et que les premiers hôpitaux psychiatriques étaient des camps de concentration test qui servaient à savoir si on pouvait programmer le comportement chez l'humain et l'animal. Ce type de recherche (qui employait des techniques plus que discutables) a poussé les psychiatres à conclure que l'âme n'existait pas et que tout reposait sur un principe de réflexe, sauf bien sur pour une petite partie de l'humanité qui est au dessus du lot de par sa race... A côté d'un ancêtre du nazisme, une philosophie erronée qui n'a pas la prétention d'expliquer les mystères de l'âme et qui averti son public je trouve ça doux. Vous pouvez lire et écouter les témoignages de ceux qui ont fait un séjour en hôpitaux psychiatriques, seule une très petite minorité dira que ça l'a aidée et presque aucun dira que ça a été reposant et salutaire. Au mieux ils disent qu'ils s'en seraient bien passé, au pire (dans la plupart des cas) que ça a été un calvaire. Il vaut mieux aller en prison qu'en hôpital psychiatrique.
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 23
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par enfantdemarie le Jeu 28 Aoû 2014 - 15:59

Justement, Spectre, c'est parce que je connais les hopitaux psychiatriques que je ne les mets pas dans le même sac que les mouvements issus de l'ésotérisme.
Certaines maladies mentales sont guéries ou du moins leurs symptômes atténués, comme par exemple les crises d'épilepsie qui étaient considérées dans le temps comme étant une maladie honteuse.

Par contre, dans les sectes, tout est lavage de cerveau et là, je peux en témoigner Sad Le gourou a la main-mise sur la vie de ses "disciples".
avatar
enfantdemarie

Féminin Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par jaimedieu le Jeu 28 Aoû 2014 - 16:11

@spectre

Certaines maladies nécessitent des soins et un suivi psychiatrique. Les médicaments du type "benzo" peuvent être également un grand soulagement pour le malade, plus spécifiquement pour réduire une angoisse inhérente à la maladie.

Quoiqu'il soit possible qu'il existe des psychiatres plus ou moins "empathique" en regard à la maladie, la plupart d'entre eux, de même que tous ceux et celles qui travaillent à soigner les maladies mentales, sont des professionnels désirant que leurs patients aient le plus d'autonomie possible et trouvent leur dignité malgré leurs souffrances.

Je bénis Dieu pour les traitements psychiatriques qui sont accessibles de nos jours et pense souvent aux malades qui ont vécu au moyen-âge....Que d'incompréhension et de souffrances!!! Cependant, je déplore les malades n'aient pas de soutien pastoral, car sans Dieu, la maladie mentale est carrément "un enfer".

Cependant, comme enfantdemarie le précise, il faut s'assurer que le professionnel soit reconnu par un Ordre professionnel pour éviter de se retrouver dans les griffes de pseudo-thérapeutes. Dans les années 90, plusieurs personnes oeuvrant comme thérapeutes professionnels ont fait beaucoup d mal avec une "technique" appelée "re-birth". Des personnes ont poursuivi un père, une mère, pour une supposée agression sexuelle, souvenir qui était "enfouis" et qui est soudainement "ré-apparut" avec cette technique de régression. pratique émanant directement du mouvement nouvel-âge.

Les traitements "thérapeutiques" avec massages et des "passes magnétiques" sont aussi très dommageables et souvent utilisées en "régression".
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 60
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Spectre le Jeu 28 Aoû 2014 - 18:23

L'épilepsie etc fait partie des maladies neurologiques, un psychiatre peut prescrire des médicaments contre ce trouble, mais je parlais de la psychiatrie qui prétend traiter des problèmes tels que la dépression, les comportements "anormaux" (étranges quoi), en fait, qui prétend traiter tout ce qui fait tâche parmi la foule. Je vois qu'ici aussi les cerveaux ont bien été lavés... Et oui jaimedieu j'ai entendu parler de ces pratiques ici sur ce forum, pour la programmation de faux-souvenirs, mais ça ça relève de l'hypnose et du mentalisme. En psychiatrie, on hésite pas à briser un patient psychologiquement pour lui faire avaler n'importe quel médicament; du moins c'est le cas de la plupart des psychiatres et établissements.
Je suis convaincu qu'utiliser l'énergie vitale (celle de son propre corps) est une bonne chose, là où c'est mauvais c'est quand c'est couplé avec une croyance new-âge, ou pas de croyance du tout, même si la personne qui utilise ça est persuadée de d'être assistée d'une force cosmique positive, ou allez savoir quoi de gentil et bien-intentionné, ou même qu'elle ne doit son "miracle" qu'à elle seule, comment savoir si ce n'est pas un démon qui répond présent? La seule valeur sure c'est Jésus! Il a dit d'ailleurs de guérir en son nom, et que tout ceux qui ne sont pas avec lui sont contre lui.
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 23
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par jaimedieu le Jeu 28 Aoû 2014 - 18:30

@spectre

Je vous cite:

"En psychiatrie, on hésite pas à briser un patient psychologiquement pour lui faire avaler n'importe quel médicament; du moins c'est le cas de la plupart des psychiatres et établissements. "

Désolée, mais je ne suis pas d'accord avec vous.
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 60
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par enfantdemarie le Jeu 28 Aoû 2014 - 19:37

jaimedieu a écrit:@spectre

Je vous cite:

"En psychiatrie, on hésite pas à briser un patient psychologiquement pour lui faire avaler n'importe quel médicament; du moins c'est le cas de la plupart des psychiatres et établissements. "

Désolée, mais je ne suis pas d'accord avec vous.

Moi non plus, je ne suis pas d'accord Crying or Very sad et je ne connais pas de psychiatre qui fait avaler n'importe quel médicament. Au contraire, ils essaient - ainsi que les infirmiers - de dialoguer, expliquer et bien souvent, ils arrivent à débloquer le malade en instaurant un climat de confiance.
avatar
enfantdemarie

Féminin Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Spectre le Jeu 28 Aoû 2014 - 20:52

Tant mieux pour vous, c'est heureux si il y en a qui ne sont pas comme ça. Mais si vous deviez en changer pour une raison ou une autre faîtes vraiment attention sur qui vous allez tomber. Jaimedieu, c'est peut-être différent dans votre pays, en France en tout cas c'est le cas, d'accord ou non, il ne s'agit pas d'un débat où notre avis compte, mais de faits.
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 23
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par jaimedieu le Jeu 28 Aoû 2014 - 23:42

@spectre

Pour avoir travaillé en Alsace, je suis au courant de l'approche thérapeutique officielle. Malheureusement, la thérapeutique est encore axée sur l'approche freudienne. l'Ordre des psychanalystes chez vous possède un lobby très puissant, opposé à l'approche dite " cognitivo-comportementale".

Cette approche, dont le fondement est entre autre inspiré de Carl Gustav Joung et a été développé par plusieurs autre psychiatres par la suite (Adler, Levinston, Erikson, etc.) prône plutôt une psychanalyse où le thérapeute il y a interaction entre le thérapeute et le patient. Tous deux "travaillent" ensemble, y compris concernant la médicamentation. Lorsqu'enfantdemarie mentionne la création d'un climat de confiance, c'est de cela qu'elle parle.

Un psychiatre ne peut en aucun cas imposer un "coktail" de médicaments si le patient mentionne qu'il a des effets secondaires importants concernant un ou des médicaments prescrit. Celui-ci peut même demander qu'il y soit prescrit un médicament précis si celui-ci soulage les symptôme de la maladie et l'aide à se stabiliser, tant que ce choix est "réaliste".

Si le psychiatre ait des doutes sérieux quant au comportement du patient (victimisation consciente ou non, tendance à demander une augmentation de la force de certains médicaments, demande d.opiacés sans raison, augmentation de la force des médicaments de la famille des "benzo" etc.) il est, à ce moment, du devoir du thérapeute de "recadrer" le patient.

Le tout se fait dans un climat d'échange ayant pur but de créer une prise de conscience chez le malade et de le sensibiliser à l'acceptation de la maladie plutôt que de tenter de la fuir.

J'ai eu l'opportunité d'être invitée par un couple de médecin qui travaillent dans un hôpital en Alsace. Ils désiraient discuter avec moi du type d'approche que nous utilisons au Québec. Ceux-ci souhaitaient que cet axe d'intervention soit développée en France et déploraient leurs difficultés au quotidiens face à un lobby qui ne veut pas lâcher prise, l'approche psychanalytique freudienne étant plus payante car elle dure des années, l'approche cognitive donnant des résultats plus rapides. Dans plusieurs cas, le patient, même souffrant de schizophrénie, retrouve son autonomie assez rapidement, peur travailler (travail répétitif, par exemple) et retrouver sa dignité en autant qu'il ait accepté sa situation et le mode de vie nécessaire à sa stabilité, qu'il "travaille" avec le spécialiste et accepte de prendre ses médicaments sur une base régulière.
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 60
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par enfantdemarie le Ven 29 Aoû 2014 - 10:42

Merci jaimedieu pour votre explication qui clarifie bien ce que je constate.

Pour en revenir aux véritables dérives sectaires, c'est dans le paramédical qu'il faut être vigilants : la kinésiologie, le reiki, certain yoga... la méditation "profonde"...
avatar
enfantdemarie

Féminin Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par jaimedieu le Ven 29 Aoû 2014 - 15:08

...y compris certains bénévoles qui préconisent aux patients de cesser leur traitement car Dieu les guérira "s'ils donnent leur coeur à Jésus" ou encore par "imposition des mains". Heureusement, depuis le milieu des années 90, en tout cas au Québec, le protocole d'admission pour devenir bénévole dans un milieu hospitalier ou en milieu de vie en lien avec le milieu médical ( gens âgés, fin de vie, santé mentale) s'est beaucoup resserré, et justement à cause de ce genre de situation.

Je suis bien d'accord avec vous concernant la vigilance! Cette semaine, un homme s'est fait accuser de sorcellerie à Montréal! Ce type de délit est encore inscrit au code pénal au Québec, mais on y fait très rarement référence...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 60
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Spectre le Ven 29 Aoû 2014 - 18:05

La loi dit peut-être quelque chose, aucune idée, ce qui est un fait c'est que la majorité des psychiatres en France exercent selon le principe que l'âme n'existe pas, selon le principe que le patient n'est pas une personne qu'il faut guérir mais un animal dénué de conscience qu'il faut à tout prix rendre stable, selon la plupart du temps son simple jugement arbitraire et infondé, qui ne repose que sur des suppositions, où encore selon l'imagination du psychiatre: si selon lui le psychisme humain fonctionne de la façon qu'il se représente lui, et que le patient ne répond pas à ce qu'il s'imagine de ce qui est "normal et non dangereux", il se réserve le droit de faire interner la personne et de lui prescrire des médicaments obligatoires (ils ont ce pouvoir). Les mineurs en France peuvent être hospitalisés sur demande d'un tiers, et ce "tiers" peut-être absolument n'importe qui. Quelqu'un qui veut vous faire interner n'a qu'à prétendre à n'importe quel psychiatre exerçant en hôpital que vous lui avez parlé de suicide, il donne votre nom à ce docteur, il prévient lui-même les service appropriés, qui viennent vous enlever chez vous, pour enfin vous conduire en hôpital psychiatrique et vous faire interner le temps jugé nécessaire. Durant votre séjour bien sur vous êtes sous camisole chimique pour ne pas risquer de vous faire du mal à vous même. Ce genre de témoignages sont foisonnants, en ce moment même c'est très à la mode pour les parents qui ne savent pas comment gérer leur ado d'aller voir un psychiatre (contrairement aux psychologues, le psychiatre est remboursé par la sécurité sociale) pour trouver une solution au comportement de l'ado, là bas pas besoin d'un motif pour être interné: si vous êtes mineur vos parents ont le droit de vous faire interner sans raison particulière. Vous pourrez me sortir n'importe quelle loi qui stipulerai le contraire, dans la pratique ça se passe comme ça. Ce n'est pas une dérive sectaire, mais c'est une dérive qui existe et à laquelle il faut vraiment faire attention.
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 23
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par enfantdemarie le Ven 29 Aoû 2014 - 18:50

Non, non, non Spectre, çà ne se passe pas comme ça. Vous avez peut-être fait une malheureuse expérience, mais les psychiatres ne sont pas ainsi.
Et pour interner quelqu'un, voici la loi française et je vous prie de croire qu'elle est appliquée :



Soins psychiatriques sur demande d'un tiers

Un personne de la famille ou agissant dans l'intérêt du malade peut faire demander une hospitalisation sur demande d'un tiers  (HDT) :

si les troubles mentaux rendent impossible le consentement du malade,

et si son état impose des soins immédiats assortis d'une surveillance constante.

La demande doit être

manuscrite, signée et datée par la personne qui la formule,

comporter les nom, prénom, profession, âge et domicile du demandeur et du malade

et préciser les relations qui les unissent.

Elle doit être accompagnée de 2 certificats datant de moins de 15 jours qui constatent l'état mental du patient et la nécessité de l'hospitalisation.

Le directeur de l'établissement informe le procureur de la République du lieu de l'établissement ainsi que celui du domicile du malade.


Soins psychiatriques sur décision du préfet (ex-hospitalisation d'office)

Sur le fondement d'un certificat médical circonstancié émanant d'un psychiatre, le préfet prononce par arrêté l'admission en soins psychiatriques d'une personne dont les troubles mentaux nécessitent des soins, compromettent la sûreté des personnes ou portent gravement atteinte à l'ordre public.

Avant l'expiration d'un délai de 15 jours, il doit saisir le juge de la détention et des libertés. En cas de saisine après ce délai, le juge constate que la mainlevée  de l'hospitalisation est acquise
.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


En plus, je n'ai JAMAIS entendu un psychiatre dire que l'âme n'existe pas et que le patient est un animal...
avatar
enfantdemarie

Féminin Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Spectre le Ven 29 Aoû 2014 - 20:09

Evidemment qu'ils ne vont pas vous le dire! Mais ils agissent selon ce principe, c'est facile à constater. Je vous ai prévenu, tant pis si vous ne voulez pas y croire et tant mieux si vous ne tombez pas sur ce genre de personnages. Sachez que je ne me risquerai pas à passer pour un débile profond qui n'a rien compris à "comment ça marche" si je n'étais pas sur de mes propos. Vous devriez aller fouiller du côté des témoignages sur les hôpitaux psychiatriques, les origines de la psychiatrie en Europe, etc. Le fait qu'il faille un papier pour interner quelqu'un change-t-il quelque chose au fait que ça soit simple comme bonjour d'envoyer n'importe qui en hôpital sans raison réelle? croyez vous qu'il soit difficile d'inventer la raison de cette demande? Que quelqu'un vérifie réellement si ce qui est écrit dessus est vrai? Vous voudriez dédramatisé en vous faisant croire à vous même que si j'étais le seul à avoir vécu "une expérience malheureuse", ça rendrait le problème moindre, négligeable? Le simple fait que ce soit possible, même pour une seule personne sur Terre ne vous effraie pas? Cette personne peut-être n'importe qui, il suffit d'avoir croisé le chemin de la mauvaise personne dans une période de faiblesse, Dieu merci moi je n'ai jamais été harponné, mais il sont des centaines à l'avoir été, je suis peut-être encore loin du compte. Vous donnez les textes des lois, ce que les faits devraient être, mais pas ce qu'ils sont en réalité. La loi elle même respire le texte qui se veut acceptable tout en stipulant que des personnes ont le droit d'enfermer d'autres personnes. Qui juge si on est dangereux ou non d'après vous? Qui détermine si vous êtes un danger? Ce qu'est un danger? Quelle est la définition de trouble à l'ordre public dans ce texte? Ca peut être tirer sur la foule avec une mitraillette, tout comme être hors sujet dans une discussion. Les deux sont des troubles à l'ordre public. N'importe quel prétexte peut-être déguisé par ce terme. Il faut bien s'en rendre compte. Peut-être que vous aimeriez croire que la loi est faîte pour nous protéger, peut-être que la personne qui l'a écrite a cru ça elle-même. Dans les faits en tout cas, certains l'utilisent dans d'autres buts et n'ont aucun scrupules à bafouer la dignité de leurs congénères et à en faire des bêtes en cage sous camisole chimique. Et aucun risque pour eux de parler, vu les effets secondaires de certains traitements, ils ont automatiquement l'air fous à lier, pas crédibles. Ils font peur. Personne n'aurait envie d'aller les tirer de là. Pour justifier des mauvais traitements, on invoquera un manque de personnel, un manque de surveillance dans les protocoles, c'est la même chanson: le système est parfait mais le fait d'être humain bloque ses engrenages. La conclusion souhaitée? Il faut cesser d'être un humain, cesser de suivre la petite étincelle divine que nous avons tous en nous, il faut être un morceau du système, ou être broyé par lui. Le système est Antichrist... La pire raison invoquée à mon sens c'est "les gens en ont besoin". Mais bien sur, disons amen, nous pourrions faire partie de ces gens qui deviennent dangereux pour leur famille, amen nous en serons séparé, amen nous serons drogués et caché de la face du monde, ça nous aidera nous et eux. Nous ne gênerons personne, disons oui! Nous devrions dire merci pour ça... ça me dégoûte.
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 23
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par enfantdemarie le Ven 29 Aoû 2014 - 20:37

Ecoutez Spectre, j'y étais encore cet après-midi dans un service psychiatrique. Il se fait que je fais partie des visiteurs d'hopital et de l'aumonerie. Je connais les psychiatres et le personnel infirmier, alors non, nous ne sommes plus au XIX° siècle, la maladie psychiatrique est devenue une maladie comme une autre, qu'il faut soigner. Il y a des services dits "sécurisés" où il faut un code pour entrer, mais c'est pour la sécurité des malades. On ne dit plus "les fous" mais les malades.

Un exemple parmi tant d'autres : une jeune femme du village avec un petit garçon de 7 ans entendait "des anges" lui dire de s'ouvrir les veines. Son petit garçon l'a trouvée par terre baignant dans son sang et est allé frapper chez la voisine qui a appelé le 15.

Elle est hospitalisée depuis 6 mois, elle va mieux, n'entend plus "ses anges". Les médecins pensent qu'elle va pouvoir bientôt rentrer au moins pour un week-end avec son petit garçon qui lui est dans un foyer de la DDASS.

Cet après-midi, je suis allée la voir et ai pû aussi discuter avec le psychiatre. Avec d'autres personnes du village, nous allons nous engager à encadrer cette femme et convenir d'un week-end.

Il n'y a plus de mauvais traitements dans les services psychiatriques, sinon comme dans n'importe quel service de gériatrie, on met des barres au lit la nuit.

Quant aux médicaments, ne pas en prendre ou conseiller à quelqu'un de les arrêter est tout aussi dangereux.

L'aumonier célèbre la messe et les malades peuvent y assister.
avatar
enfantdemarie

Féminin Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par enfantdemarie le Ven 29 Aoû 2014 - 20:44

Avez-vous connu les hospices dans les années 1960 ? sans doute que non vu votre âge. J'en ai 3 fois plus que vous et j'ai connu ces hospices où la personne âgée ou handicapée arrivait et était logée en dortoir avec juste une chaise percée à côté sur laquelle on mettait une planche qui servait de table.
J'ai vu ces personnes vétues seulement d'une chemise, parce que pas de personnel pour les habiller.

Quand la santé dégringolait, on les faisait descendre d'un étage et... au rez-de-chaussée, c'était la morgue.

Hé bien, maintenant ? comment sont les maisons de retraite ? elles sont humaines, chacun à sa chambre avec parfois une partie de ses meubles, une douche et des activités pour les occuper.

avatar
enfantdemarie

Féminin Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Spectre le Ven 29 Aoû 2014 - 21:09

Vous semblez bien sure de ce que vous croyez, les mauvais traitements n'existent plus, ben voyons. Je vous dit que ça existe toujours, vous n'êtes pas la seule sur Terre à avoir des yeux pour voir, je sais ce que j'ai vu, si vous ne voulez pas savoir c'est votre droit, ce qui est important pour moi c'est qu'autant que possible des gens soient prévenus, pour éviter qu'ils ne se retrouvent en de mauvaises main et que leur vie ne soit ruinée, après vous en faites ce que vous voulez. Les traitements par électrochocs, qui n'ont aucune utilité en psychiatrie, existent toujours et sont toujours dispensés à des patients, mineurs comme majeurs, la camisole chimique sur n'importe qui aussi, l'internement avec une vérification à peine faite aussi. Comme dit, tant mieux si là où vous vous rendez ça n'est pas comme ça, toutefois ce n'est pas le cas de tout les lieux, c'est même plutôt rare.
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 23
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par enfantdemarie le Ven 29 Aoû 2014 - 21:19

Oui, je suis sûre de moi Very Happy parce que, pardonnez moi, mais j'ai confiance à la médecine.

Je me méfie plus des "thérapeutes" comme les maitres reiki, les magnétiseurs, certaines "églises", qui prétendent guérir de toutes les maladies mais qui ne sont là que pour manipuler et soutirer de l'argent, sans guérison bien sûr.
avatar
enfantdemarie

Féminin Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par enfantdemarie le Ven 29 Aoû 2014 - 21:26

Vous parlez l'électrochocs, cela s'appelle maintenant la sismothérapie et elle est pratiquée sous anesthésie quand les traitements médicamenteux ont échoué.

avatar
enfantdemarie

Féminin Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Spectre le Ven 29 Aoû 2014 - 21:35

ça a peut-être changé de nom, mais c'est toujours la même chose, bref, mon but n'est pas de vous convaincre mais de vous prévenir, si vous voulez penser que vous êtes chouchoutée par le système de santé qui est le nôtre libre à vous. Moi je continue d'avoir eu la preuve par A+B (c'est donc plus qu'une conviction) que de gentils noms finissant par thérapie (très à la mode ce mot) cachent toujours les mêmes vieilles pratiques inhumaines et cruelles que celles du siècle précédent. Et sous anesthésie oui, toujours selon le protocole théorique. Connaissez vous les effets secondaires immédiats de ces "traitements" ? Savez vous ce sur quoi agissent les chocs électriques? les risques? Savez vous qu'en réalité certains établissements n'anesthésient pas? N'expliquent pas au patient ce qu'ils vont subir? Ne leur demande pas leur avis pour leur prodiguer les électrochocs? Ne leur explique pas les effets voulus ni secondaires? Vous êtes bien sure que les médecins qui infligent ça à leurs patients savent ce qu'ils font et maîtrisent le risque à 100%? Bien sur que non, puisque toute personne n'étant pas elle même médecin se contente de faire confiance, en oubliant que ce ne sont que des humains, ils ont certes acquis des connaissances, mais rien ne peut leur indiquer quel est le bon choix, ils ne peuvent comme les autres que suivre leur cœur, et si celui-ci est obscurci, ils vous feront subir des traitements à la mesure de cette noirceur. Sauf que là où c'est grave c'est qu'ils ont un réel pouvoir de persuasion sur les gens qui n'ont pas leurs connaissances, on accepte volontiers de s'en remettre à plus savant que soi sans oser remettre en question un traitement, même lorsqu'il est douloureux, plein d'effets secondaires. Sauf exceptions, les médecins "classiques" sont tout aussi charlatans que les thérapeutes magnétiseur qui font payer leurs consultations au prix fort. Les deux abusent de la crédulité des gens en utilisant une connaissance qu'ils ne possèdent pas et en leur laissant penser qu'ils savent ce qu'ils font. Il existe de bons docteurs comme il existe de bons magnétiseurs, c'est à dire qui avertissent leurs patients, ne vont pas leur donner un traitement au delà de leur éthique et des convictions du patient, et ne vont pas exiger plus que ce qui leur est du (c'est à dire le prix d'une consultation normale pour un médecin, et rien du tout pour un magnétiseur par exemple). Mais les mauvais existent également des deux côtés, qu'on le veuille ou non, et c'est bien triste.
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 23
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par jaimedieu le Ven 29 Aoû 2014 - 23:31

@spectre

Savez-vous seulement ce que veut dire "maladie mentale"? Vous êtes vous déjà levé un matin et, en ouvrant les yeux, des pensées de suicide surgissaient dans votre tête sans aucune raison alors que la veille vous étiez très bien? Savez-vous ce que c'est que de ses sentir une "boule de souffrance, au point tel que vous ne savez même plus si vous êtes un humain, une femme ou un homme, tellement l'intérieur se déchire et "saigne", qu'il éclate littéralement ( personnalité dissociée et déréalisation) ?

Croyez-vous réellement qu'un magnétiseur (en passant le magnétisme est condamné par l'Église) peur "résoudre cela"? Bien au contraire, une collègue bénévole a consulté un magnétiseur, depuis elle est réfractaire à l'évangile, étant persuadée qu'elle vie sa foi de la bonne manière, sans avoir besoin des enseignements de l'Évangile. Le "lien" est si fort, que même mon chat ne pouvait l'endurer dans la maison, elle commençais à avoir une emprise spirituelle sur moi, j'ai dû lui faire comprendre que je ne voulais plus la revoir et qu'elle avait besoin d'un prêtre, ce qu'elle refuse obstinément, tout comme aller se confesser...

Votre discours et votre attitude non seulement est un manque total d'empathie, mais est un manque charité chrétienne dû à une complète ignorance de la psychiatrie moderne que seule une personne ayant étudié dans ce domaine peut posséder.

Pardonnez mon discours "direct" mais lorsque l'on connaît pas, de manière objective un sujet précis, on s'abstient et j'ose espérer de toute mon âme que JAMAIS vous avez oser décourager une personne souffrante d'aller consulter un psychiatre et je sais parfaitement de quoi je parle.

Non seulement j'ai fait des études en psycho (je suis psychosociologue de profession), mais je souffre de maniaco-dépression de type 2 et mixte à la fois. Sans une stabilisation médicamenteuse associée à une psychothérapie d'une durée de 7 ans, je serais morte, suicidée depuis longtemps! Je n'ai été diagnostiqué que sur le tard, à 45 ans, j'avais fait trois tentative de suicides sans même en comprendre la raison!

Les symptômes décris plus haut sont les miens, c'est mon quotidien spectre. Alors de grâce, cesser de vouloir faire de la prévention concernant les professionnels reconnus au profits de personnes dont la pratique est condamnée par l'Église!
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 60
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par jaimedieu le Sam 30 Aoû 2014 - 0:43

@spectre

Ah oui, j'oubliais...Je souhaiterais savoir si vous avez l'expertise nécessaire pour "lire" un diagnostic psychiatrique, si vous avez eu connaissance de dossiers internes prouvant une maltraitance et/ou un processus thérapeutique abusif, des protocoles de décisions qui ont amené une équipe travaillant en psychiatrie à prendre parfois des décisions drastiques, la connaissance du protocole de décision quant à l'administration d'électrochocs qui, soit dit en passant, causent un bienfait notoire au patient, tellement qu'il se plient très volontiers à cette thérapeutique tant les effets sont bénéfiques, la prise en charge de patients mineurs, avec ou sans consentement des tuteurs (parents ou autres), etc.

Si vous êtes en mesure de fournir des données scientifiques et/ou concrètes et objectives appuyant vos suppositions, de même que d'un document explicatif concernant le choix d'un spécialiste en psychiatrie, et ce, "au cas où"....Alors, mais alors seulement vos allégations auront une valeur quelconque.

Sinon, vos affirmations ne sont basées que sur des constats perceptuels et par conséquent totalement subjectifs et ne reposant sur aucune données concrètes sinon des préjugés entretenus par des personnes qui ne connaissent rien de rien au domaine de la psychiatrie moderne.

Fraternellement
jaimedieu
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 60
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par jaimedieu le Sam 30 Aoû 2014 - 2:41

Magnétisme condamné par l'Église

Catherine Emmerich et le curé d'Ars





L'Église a positivement condamné le magnétisme par un décret du Saint-Office ainsi formulé : Magnetismus, prout exponitur, non est admittendus. Or, le magnétisme n'est autre que l'hypnotisme ; en prenant ce nouveau nom, s'il a changé de veste, il n'a pas changé de nature. « La question de l'hypnotisme, dit Paul Richer (1), touche de près aux faits rangés dans le cadre du magnétisme animal. Convient-il d'établir entre l'hypnotisme d'une part, et le magnétisme de l'autre, une séparation nettement tranchée ? Nous ne le pensons pas, du moins quant à présent. » Le Père Coconnier n'a pas hésité à les séparer pour les besoins de sa cause, mais il n'a fourni aucune preuve à l'appui.

Il est vrai que, par sa décision du 4 août 1856, le Saint-Office a toléré l'emploi médical du magnétisme ; mais les conditions posées à ce sujet prouvent combien, dans l'esprit de l'Église, le magnétisme est suspect et entaché de diabolisme.

L'Église vient encore de condamner indirectement le magnétisme dans le décret d'introduction de la cause de la vénérable servante de Dieu Marie-Françoise de Sales Chappuis, supérieure du monastère de la Visitation de Troyes, décret du 27 juillet 1897, dans lequel il est dit de la Vénérable : « Elle détourna plusieurs personnes des témérités du gallicanisme, des superstitions du magnétisme et des restes du jansénisme. »

Il faut espérer que l'Église condamnera un jour formellement l'hypnotisme, à raison même des thèses qui se sont élevées en sa faveur jusque dans le camp des catholiques.

Par décision du 30 mars 1898, approuvée par le Pape, le 1er avril, la Sacrée Congrégation de l'Inquisition a formellement condamné le spiritisme, quand bien même le médium ne s'adresserait qu'à des anges et n'obtiendrait que des réponses en conformité avec la Foi.

Est-ce que cette condamnation ne tombe pas sur l'hypnotisme ? Le spiritisme, n'est-ce pas l'hypnotisme pratiquant les évocations ?



Il faut aussi écouter les saintes âmes. – Je citerai à ce propos la soeur Catherine Emmerich, grande stigmatisée de notre siècle. Ses dires sur le magnétisme sont tout un enseignement. Son confesseur et son médecin avaient voulu la magnétiser pour calmer ses douleurs. Elle les en détourna. Ce qu’elle dit d’une somnambule célèbre de Francfort est applicable doctrinalement à toutes les somnambules. « La pratique du magnétisme, disait la voyante de Dulmen, confine à la magie ; seulement on n'y invoque pas le diable, mais il vient de lui-même. »

Catherine eut une foule de visions au sujet du magnétisme : « Je voyais toujours là Satan, disait-elle, dirigeant tous les mouvements du magnétiseur et les faisant avec lui. » Et ailleurs : « Je n'ai presque jamais vu personne sous l'influence du magnétisme sans qu'il s'y mêlât au moins une impureté charnelle très subtile... Je vis des gens tomber de la région lumineuse dans la région ténébreuse par suite de ces participations à ces procédés magiques qu'ils appliquaient au traitement des malades, prenant pour prétexte l'intérêt de la science. Je les vis alors magnétiser, et égarés par des succès trompeurs, attirer beaucoup de personnes hors de la région lumineuse. Je vis qu'ils voulaient confondre ces guérisons d'origine infernale et ces reflets du miroir des ténèbres, avec les guérisons opérées par la lumière et avec la clairvoyance des personnes favorisées du ciel. Je vis, à cet étage inférieur, des hommes très distingués travailler à leur insu dans la sphère de l'église infernale (2) ».

Et en disant tout cela, la voyante allemande n'avait-elle pas jugé de son regard prophétique tout notre hypnotisme contemporain, tous les médecins et tous les abbés qui s'en mêlent ?



Maintenant je laisse la parole au R. P. Lescœur. – Qu'il soit permis à celui qui écrit ces lignes, de raconter un fait, à lui personnellement connu, qui met en relief et en contraste, d'une manière saisissante, les deux surnaturels « le divin et le diabolique ». C'est à moi-même et par le héros de l'histoire que la chose a été rapportée. « Le Vénérable Curé d'Ars, que j'ai eu le bonheur d'approcher dans ma jeunesse, avait pour voisin et pour ami M. de M…, excellent chrétien ; M. de M. était, en même temps, un curieux de métaphysique et de philosophie, il a toute sa vie travaillé à un grand ouvrage qui ne verra jamais le jour. Souvent il venait à Paris pour ses études ; mais jamais il ne quittait son saint ami sans venir lui demander sa bénédiction. Il en faisait autant au retour. Or, un jour, M. de M... se décida à venir à Paris étudier le magnétisme en suivant les séances, alors célèbres, du baron Du Potet. Il n'avait en aucune façon mis le Curé d'Ars dans la confidence ; au retour il vint, selon son habitude, lui demander sa bénédiction. Il le trouva debout sur le seuil de son église. Mais du plus loin que le saint vieillard l'aperçut, il fit un geste comme pour le repousser, et lui cria d'un ton sévère : « Vade retro satanas, retirez-vous de moi, satan, vous venez d'avoir commerce avec le diable ! »Tout interloqué, M. de M... fut obligé d'avouer ce qu'il venait de faire, et n'obtint son pardon que sur sa promesse de ne pas recommencer ».

avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 60
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par enfantdemarie le Sam 30 Aoû 2014 - 10:21

Merci jaimedieu pour cette mise au point.

J'ajouterais pour Spectre que puisqu'il est en France, s'il a vu des pratiques telles qu'il le dit dans des services de psychiatrie, ce n'est pas dans ce forum qu'il doit en parler, mais aux instances médicales, à savoir à L'ORDRE DES MEDECINS du Département
avec les noms et adresses des médecins concernés, les faits reprochés.
Il y a enquête, jugement.

Pour moi, ce sujet est clos.
avatar
enfantdemarie

Féminin Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Spectre le Sam 30 Aoû 2014 - 19:19

Mais l'ordre des médecins est comme vous deux: persuadé que ça n'existe pas, et comme vous deux, va essayer de me faire croire à moi même (comme si je n'étais pas le mieux placé pour savoir ce que mes yeux ont vu) que j'ai menti ou fabulé, ou les deux (j'ai que ça à faire). Vous répondez à mes questions par d'autres questions, vous fuyez car c'aurait sans doute été "non" la réponse. Je connais personnellement des personnes qui ont subit des électrochocs sans aucune raison; ont été diagnostiqués de différentes maladies selon le psychiatre (différent psychiatre = différent diagnostic pour une même personne), j'ai déjà entendu de mes propres oreilles un psychiatre dire que l'âme n'était pas un concept admis pour traiter un patient, que tout était purement physique, d'ailleurs vous vous contredisez au sujet du rôle des différents intervenants: un possédé et un malade ne se traitent pas de la même façon, un malade mental a besoin d'un exorciste mais pas d'un psychiatre selon vous, par contre un possédé n'a pas besoin d'un exorciste mais d'un psychiatre, selon votre propre logique. S'il y a enquête et jugement et qu'on trouve quoi que ce soit, ce sera moi qui finirait en prison, pas eux, soyez en assuré. A moins qu'ils n'essaient de m'enfermer dans leurs hôpitaux pour me donner un avant goût du lieu dans lequel ils veulent finir.

Vous ne vous êtes pas dit que justement, c'était peut-être les traitements qui vous avaient aggravé, et qui plus est vous avait retenu dans cet état durant 7 années? Comment savoir, puisque vous n'avez vécu qu'un des deux choix.
Sinon pour répondre à votre première question, ma vie n'a pas toujours été un paradis et que comme quasiment tout être humain je me suis déjà dit que le suicide serait plus facile, voire ai déjà envisagé sérieusement, ce n'est plus le cas aujourd'hui heureusement, mais si j'étais passé par ces fous, je serais enfermé, détruit psychologiquement et physiquement par des cachets, et aucune possibilité de choisir ma vie, pour tout loisir regarder le plafond et constater l'horreur de voir autour de moi d'autres gens dans le même état tout aussi impuissants.
Sinon si le magnétisme est un hypnotisme, que faisait Jésus et qu'a-t-il appris aux apôtres en leur parlant d'imposer les mains et de guérir en son nom? C'est bien de cette pratique là dont je parle quand je dis magnétisme, si ce n'est pas le bon mot, navré.

Mais bien sur vous pouvez me rétorquer que ces personnes sont sans doutes folles et ont menti pour qu'on s'intéresse à elle et pour ne pas être soignées, qu'il faut les protéger d'elles-mêmes en les conduisant de force prendre leur traitement... C'est exactement ce que disent les psychiatres pour justifier leurs actes de cruauté. Ils ne sont même pas réellement cruels, ils sont persuadés que c'est ça qui est bon, parce que c'est ce qu'on leur a appris...
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 23
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Rémi le Sam 30 Aoû 2014 - 19:26

Comme ce débat tourne au vinaigre, je crois qu'il est sage d'y mettre un terme avant que ça dégénère trop. Merci.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Francesco le Ven 12 Sep 2014 - 2:23

Spectre a écrit:Cela fait malheureusement longtemps que ça existe c'est loin d'être nouveau (en tout cas en France). Les autres endroits où j'ai tenté de mettre en garde des gens contre les psychiatres et leurs médicaments j'ai été raillé. Pourtant tout ce qui commence par benzène quelque chose est un poison et n'a jamais été destiné à guérir qui que ce soit, au contraire... Et je ne sais pas si vous avez entendu parler des enfants indigo, mais certains ados qui  se sont retrouvés en cabinets psychiatriques ou de psycho-thérapeutes ont été "diagnostiqués" enfants-indigos, sous couvert d'une soit-disant fondation sérieuse qui voudrait aider ces enfants élus grâce  à leurs recherche sur les capacités hors du communs sur ces enfants que l'on diagnostiquerai selon les critères suivants: grande sensibilité aux films violents, ne supportent pas de constater des injustices, don d'empathie et de compassion, et d'autres choses comme ça, bref, le portrait de n'importe quel ado en crise. Donc méfiance... Avant de parler de ce que vous avez sur le cœur, soyez surs de la personne à qui vous vous confiez, surtout si elle fait partie de la fonction publique.
Vous déformez les idées du texte que j'AI POSTÉ.Les psychiatres ont une bonne formation.Ce texte fait référence aux pseudo psy (avec formation ridicule) qui se donnent des titres alors qu'ils ou elles n'ont pas de formation sérieuse.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Francesco le Ven 12 Sep 2014 - 2:27

les mauvais traitements n'existent plus, ben voyons. Je vous dit que ça existe toujours a écrit:
Bien sur qu'lsl existent.Mais il ne faut pas généraliser....Le texte posté traite d'un autre sujet....

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives sectaires:Attention au Psycho-thérapeutes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum