Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -43%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
24.71 €

UNE AMBITION POUR LA FRANCE

Aller en bas

UNE AMBITION POUR LA FRANCE Empty UNE AMBITION POUR LA FRANCE

Message par Hervé J. VOLTO Ven 1 Mar 2019 - 20:40

Perte des repère moraux, délocalisations, chômage, précarité, insécruité, lois liberticides et fiscalité confiscatoire: en ce début de XXI° sècle, ce n'est plus la faute à Marie-Antoinette...

Le 13 mai 1980, Sa Sainteté le pape Jean Paul II, envisite en France, avait dit :

-France, Fille Aînée de l'Eglise, qu'a-tu fait des promesses de ton baptême? Je le demende en toute sincérité: France, Fille Aînée de l'Eglise et Educatrice des Peuples, et-tu fidèle aux promesse de ton Baptême?

Un an après, jour pour jour, un terroriste turc tentait de l'assassiner...

Pour que la France retrouve son baptême, il faut qu'elle retrouve son Roi.

Le Royalisme en France, c'est avant tout une attitude culturelle Catholique, celle de la Tradition. En politique, il exprime le principe d'expension-évangélisation, dont Léon XIII reprendra l'idée : tout le contraire de l'actuel euro-mondialisme isalmisant! c'est aussi un nationalisme Français et Chrétien: mourir pour la Patrie, c'est mourir pour le salut de la société Française destabilisée par les idées révolutionnaires. C'est enfin, face à la masse, l'affirmation de la personne.

Il inspire en France le Légitimisme et les néo-Légitimismes que sont le Parmisme, le Survivantisme et le Providentialisme, et à l'étranger le Carlisme espagnol, le Miguélisme portugais, le Né-Bourbonnisme napolitain, le Jacobitisme écossais et irlandais, le Magyarisme hongrois et le Monarchisme polonnais. Comme aussi le Royalisme hiérosolymite, le Roi de France étant aussi Roi de Jérusalem : nous avons des amis en Terre Sainte, très impliqués dans la défense des Chrétiens d'Orient.

Dans le respect des valeurs Chrétiennes qui déterminent notre action politique, nous, Royalistes, nous appelons une refondation politique en France, articulée autour du principe Royal et de la démocratie équitable, et conduisant à de profondes réformes des institutions politiques et des lois de société.

Devant le désastre que nous observons, il ne suffit plus de chercher à colmater les brèches. Il nous appartient à nous, Français d'aujourd'hui, de reconstruire notre pays : son identité, son harmonie, sa prospérité et son avenir. Personne ne le fera à notre place. Il y va de notre bonheur, de celui de nos enfants, de celui des générations futures, et de tous ceux qui, à travers le monde, aiment la France et lui font confiance. Il faut un pays libre, respecté à l'extérieur comme à l'intérieur, prospère, uni et solidaire, politiquement stable et capable de transmettre à ses enfants son patrimoine culturel et naturel. Il faut un pays où les libertés publiques, la paix civile et la dignité des plus faibles sont protégées, où la loi et la justice sont indépendantes des pressions partisanes, et où l'Eglise Catholique se sente chez elle.

Or la République est à contre sens. Elle laisse dilapider l'héritage culturel et humain des Français, elle les divise par des querelles idéologiques partisanes, elle ne donne plus d'espérance à nos enfants, elle empèche par l'alternace démocartique gauche/Droite la continuité politique nécessaire à projeter des projets à long terme, elle prépare par son impéritie des jours sombres et risque finalement de tomber dans la dictature ou l'anarchie. La République est en faillite.

Voilà pourquoi, devant ce désastre, nous appelons une refondation Catholique et Royale pour la France, pour que le pouvoir puisse enfin mener des actions justes et durables, pleinement orientées vers le bien commun et la pérennité de notre pays, la Monarchie ayant celà de bien d'apporter la continuité dans la conduite des affaires, l'arbitrage suprême au-desus des partis et des factions et le rassemblement de tous les Français.
Seule une Monarchie peut permettre à la France de prospérer, de vivre en harmonie et de préparer son avenir, parce que le Roi est par nature délié des querelles partisanes, incontesté dans sa nomination et soucieux de transmettre intact son héritage.

Bien sûr, une Monarchie représentative ne suffira pas. Sans rôle politique effectif, le Roi, quelque soit sa bonne volonté, n'est pas un véritable Souverain. On l'a vu en Espagne sous Juan Carlos I° et en Belgique sous Albert II. C'est pourquoi nous voulons une Monarchie responsable où le Roi règne et gouverne. Sans institutions Souevraines, les hommes politiques seront toujours impuissants, et cela quelles que soient leur valeur, leur motivation ou leurs prérogatives. Il faut aujourd'hui réformer l'Etat, la représentation parlementaire et les collectivités territoriales, selon les principes de subsidiarité et de représentation équitable, et selon un Ordre Social Catholique.

C'est dans cette perspective CHRETIENNE que pourra exister en France une représentation équitable équitable, qui représente les véritables aspirations des personnes qui constituent notre pays, dans leur état de vie, à travers leurs associations, leurs corporations professionnelles, leurs paroissent ou leurs provinces, et non pas un électorat anonyme, numéroté, massifié et idéologiquement qualifié de « volonté générale ».
Quoi qu'il en soit, la refondation catholique et Royale ne fera pas l'économie de grandes réformes des lois de société. Nous voulons en particulier redonner sa place à la famille, cellule de base de la société. Nous voulons redonner un sens à la citoyenneté. Nous voulons confier à chaque homme de ce pays la responsabilité de le défendre. Nous voulons rendre à tous la liberté d'entreprendre et celle de bâtir une solidarité plus humaine.
Gardons bien à l'esprit que l'affirmation d'un principe d'autorité, la réforme des institutions politiques et la réforme des lois de société forment un tout cohérent. L'une ne va sans les autres.

En conclusion...

Etant donné la volonté de maintenir la France Eternelle en vie, il faut conclure à la Catholicité. Et en France, il ne peut y avoir de Catholicité sans Royauté Très Chrétienne.

Mais on ne peut parler de Royalisme à la Française à nos amis de l'étranger sans leur rappeler les Valeurs Françaises: courtoisie, générosité, sens des responsabilités. Ces Valeurs ne peuvent être pleinement vécu que si nous, Français, nous enseignons à nos enfants le Savoir Vivre: respect, galanterie, ponctualité. Aux ados les Belles Valeurs: désintéressement, spiritualité, entraide. Aux plus grands d’entre nous les Valeurs de la Noblesse Française, et c’est Pierre de Rafin, à l’époque Secrétaire Général de l’Association pour la Noblesse Française, qui a définit le mieux dans le N° 2984 de POINT DE VUE -semaine du 28 Septembre au 4 Octobre 2005- les Valeurs de la Noblesse Française :

-FIDELITE, HONNEUR, PAROLE DONNEE, EDUCATION, SENS DU DEVOIR, RESPECT DE LA MEMOIRE, SERVICE RENDU A LA NATION.

Dans le même N° de POINT DE VUE, l’ex-ministre Gilles de Robien a dit:

-CETTE TRANSMISSION DES LIENS PLUS QUE DES BIENS, DE L’HONNEUR PLUS QUE DES HONNEURS ET DE LA NOTION DE SERVICE, EXISTE ENCORE LARGEMENT DANS NOTRE SOCIETE FRANçAISE, BIEN AU-DELA DE L’ARISTOCRATIE. MAIS CETTE DERNIERE PEUT CONTRIBUER A RENFORCER CES VALEURS ESSENTIELLES !

Tout se tient: la Patrie, le penser droit, la Foi !

Notre ambition pour la FRANCE : la voir redevenir FILLE AINEE DE L'EGLISE ET EDUCATRICE DES PEUPLES.


Hervé J. VOLTO, CJA

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum