Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Machine à emballer sous-vide à 11,49€
11.49 €
Voir le deal

AUDELA DES BRUMES D'AVALON - La source de notre espérence Providentialiste

Aller en bas

AUDELA DES BRUMES D'AVALON - La source de notre espérence Providentialiste Empty AUDELA DES BRUMES D'AVALON - La source de notre espérence Providentialiste

Message par Hervé J. VOLTO Ven 28 Fév 2020 - 9:25

AU DELA DES BRUMES D’AVALON






Seuls deux hommes au monde peuvent stopper l'Anté-Christ. Le premier est prisonnier au Vatican. Reste le second ...

Le Roi Perdu -personne n'incarne la continuité de la Nation en république- et son Royaume invisible sont éternels, sans taches, sans l'ussure du temps. Le Roi caché -aucun Royaliste n'est d'acccord sur qui doit monter sur le Trône de France- et son Royaume parallèle sont une espérance en des jours meilleurs. Ce Royaume invisible est bien à l'image du Royaume du Ciel, il est dans l'Eternité, le Roi inconnu est à l'image du Christ-Roi, il est parti mais son retour est promis, le temps ne compte pas. Tout découle du Sacré et du vrai. Le Royaume invisible, c'est une communion des coeurs, à l'image de la Communion des Saints : c'est une communion d'Amour.

Être héritier de l’histoire, héritier de l’Histoire de France, est une lourde charge, une

responsabilité immense. Personne d’autre que lui, l'héritier Royal, peut imaginer le poids de cette bien pesante tradition. Être héritier d’un trône existant, ce n’est pas rien, mais on peut en définir les contours et envisager le poids de la charge. On voit, on soupèse, on évalue, c’est du concret. Mais hériter d’un trône à conquérir est une toute autre gageure ! Quand un père annonce cela à son fils, il tue l’enfant, il fait de lui un être à part, il fait de lui, « l’Héritier » il fait de lui un Atlante qui devrait être capable de soutenir « La France à bout de bras ». Pareil lorsqu'un père est incapable et que la mère lui dit de reprendre la suite de son père... encore vivant ! Imaginez un homme qui, à 25ans, se trouve investit des responsabilités d'un homme de 50...

Héritier d’un héritage à construire ne fait pas de vous un héritier « normal » ! Recueillir et faire fructifier un héritage n’est déjà pas une mince affaire, mais gérer un héritage virtuel même dans notre meilleur des mondes possibles relèverait du miracle. Et voilà ce que l’on demande au ROI caché HENRI V DE LA CROIX… Les Douze Travaux d’Hercule avaient au moins le mérite d’exister, mais régner quand la fonction et même le mot ont disparus, régner sur un Royaume invisible, voilà qui surpasse en difficulté, la conquête du Graal !

Mais, être « l’Héritage », y a-t-il pensé, notre Roi caché ? N’être même qu’une

infime partie de cet héritage qui n’existe pas, voilà aussi un sacré rôle à tenir… Être «Sujet » d’un Royaume sans contours et sans Roi, n’est pas simple non plus ! Nous, Le Peuple, n’avons pas le meilleur rôle dans ce théâtre d’ombres. Certes il n’y a plus de Roi…régnant, mais lui, Le Peuple est toujours là. Il a commencé sans culotte, il finit sans âme ! Grâce au Ciel, il a gardé son « Bon Sens Populaire », sa boussole qui le préserve du pire. Il se sait troupeau, dans le sens noble du terme, il cherche, il espère, il attend son berger.

Aujourd’hui La France souffre de cette situation, sans tête, sans âme, sans Foi ni Loi et toujours sans culotte !

Le Prince est l’Héritier, la France est l’Héritage ! Mais qui sait ce qui est Légitime en France aujourd’hui ? Peut-on raisonnablement penser que tous les gens de France d’aujourd’hui reconnaîtront leur Royal Héritier ? Sans doute non, bien sûr ! Pourtant, il y en a quelques uns, non pas plus éveillés, mais simplement inspirés, dévots et confiants en La Divine Providence qui resteront autour du Prince, en fredonnant : « Un jour mon Prince viendra ».

Car quelqu'un doit venir, quelqu'un d'inouï que nous entendons galopper au-delà des brumes d'Avalon. La France de Dieu, le Royaume de Marie ne peut pas mourir: il faut qu'Il vienne ! Lorsque le nouvel Arthur viendra frapper à la porte des coeurs avec le pommeaux de l'Epée Divine, le réveil des aveugles sera prodigieux !



Arthur, Roi des celtes : un Roi unique et incontesté n'a jamais existé dans la civilisation celtique. Les divisions tribales (chefs de clans vassaux de Rois des provinces eux-mêmes vassaux d'un Haut Roi suprême) ont permis à Jules César de prendre le contrôle de la Gaule. En contrepartie, l'immaginaire populaire s'est emparé d'un chef, plus ou moins attesté par les atouts les plus nobles de sa charge : un homme fort, bon guerrier mais sage, fédérateur et bien conseillé qui aurait fédéré les peuples celtes et gallo-romains: Lucius Arthorius Castus , fils d' Uther Pendragon , lui-même frêre d' Ambrosius et de l' Empereur Constantin . Même après sa disparition, Arthur porte encore les espoirs d'un peuple : son sommeil n'est que temporaire, et il reviendra unir les deux Bretagnes et sauver les Bretons.

Camelot est une Cité légendaire fortifiée appartenant à la légende du Roi Arthur. Camelot, que l'on imagine sur le modèle de la cité médiévale de Carcassone, le siège de la Cour du Roi Arthur et de son épouse Guenièvre. Le château de Camelot abritait la Table Ronde du Roi Arthur. La légende prétend que de nombreux Chevaliers y vinrent afin de rejoindre les autres Chevaliers dit de la Table Ronde, cherchant ainsi l'aventure, la gloire et la renommée, et cette quête qui deviendra un symbole, celle du Graal.

Le nom de Camelot est rapidement devenu le symbole même de la politique que souhaitait mener le Roi Arthur. Sous les conseils avisés de Merlin, il essaya d'instaurer un monde de justice, de liberté et de paix et il désirait l'étendre à tout son royaume de Bretagne. Dans ce gouvernement idéal, le Roi est l'Oint du Seigneur, le protecteur de la paix, le défenseur de la Chrétienté, le modèle de toutes les vertus. Sa parole a force de loi, sa justice est suprême . L'idéal Chevaleresque est sensiblement le même que l'idéal proposé au Roi: combattre pour le Roi et la justice, protéger les clercs, les femmes, les faibles, les pauvres .

Ce fut une grande évolution pour l'époque où jusqu'alors il régnait la loi du plus fort.

La Table Ronde: c’est là que le Haut Conseil du Royaume de Camelot se réunissait. Tout le monde avait le même statut parmi les Chevaliers de la Table Ronde, comme les noms gravés dans la pierre de la Table. Les sections se suivaient en une belle alternance de granit rose et de granit noir. Tout au centre, un petit brasier entretenait rouge et odorants une poignée de grains d’encens.

Dans les volutes, les Chevaliers pouvaient lire, inscrit comme une plaie profonde dans la pierre de la Table Ronde:

- Nous trouvons notre libération dans l'entraide réciproque !

Immaginez la scène! le Roi entre dans la pièce, les Chevaliers sont déjà là. Ils se lèvent.

- Puisse Dieu nous préter assez de sagesse pour découvrir la Vérité la volonté de la suivre et la focre de nous y maintenir... Amen ! dit le Roi.

- Amen ! répond le coeur des Chevaliers.

La séance est ouverte...

Le Roi, maitre de la composition de son Conseil, comme il lui plait et selon son bon plaisir , soumet ses décisions -juridiques, législatives et d'exécutions des lois- à un conseil de 12 Chevaliers, décidant en dernier ressort et n'étant nullement lié par leur avis. Les Chevaliers doivent fournir au Souverain Aide et Conseil .

Ici est le coeur de Camelot. Nous ne parlons pas de tours, de palais, de lices, de créneaux : brulons le palais et Camelot survivra quand même, parce que Camelot vit en nous! Camelot n’est que le reflet de ce que nous entretenons dans nos coeurs…

L'Ile d'Avalon est, dans la littérature arthurienne, le lieu où est emmené le Roi Arthur après sa dernière bataille, celle de Camlam, la dernière bataille de son règne. C'est aussi, selon certaines sources, l'endroit où fut forgée l'épée d'Arthur, Excalibur . C'est enfin l'ïle où vivait supposémment la fée Morgane lorsqu'elle n'était pas présente à la Cour de Camelot. C'est une ïle entourée de brumes éternelles, dont personne ne connait l'emplacement exact. Ce site légendaire a donné lieu àtoute sortes d'interprétations en littérature et dans le folklore.

Le séjour d'Arthur en son sein n'est en effet pas définitif, le monde attendant le retour du Roi qui devra intervenir tôt ou tard. Elle n'est donc pas nécessairement dans un emplacement correspondant au monde réel, encore que son entrée puisse se situer à un endroit connu. Beaucoups l'ont cherchée, mais les brumes, comme aussi des courants Providentiels qui la protègent, en détournent tous les aventuriers qui, par hasard, viendraient niviguer autour. AVALON EST LE JARDIN SECRET DU ROI CACHE .

Nous avons démontré dans notre blog que l'espérence Providentialiste est commune à de nombreuses nations : les Français attendent un Henri , les Ecossais et les Irlandais un Henry (est-ce le même?), les Germaniques un Frédéric , les Portugais un Sébastien et les Russes un Dimitri . Une prophétie italienne dit que l'Italie sera sauvée par le Roi de France, retauré entre temps. Dans l'immaginaire en Bretagne continentale, Arthur représente l'Eternité du peuple breton, puisqu'il était Roi des deux Bretagnes.

- Roi de jadis, Roi à venir , dit-on aujourd'hui du Roi Arthur en notre Bretagne Française continentale.



Possède-t-il ses Chevaliers de la Table Ronde?

Immaginons une Chevalerie d'Institution et Règles Catholiques d'Union Indépendante et Traditionaliste organisée en un Ordre qui comprendrait 1 093 membres, structurés en sept niveaux. A mesure que l'on s'éleverait dans la hiérarchie, le nombre des membres se divise par 3, jusqu'à la charge de Nautonier, exercé par une personne seule : le Roi . Autour du Roi se tiendraient 3 Sénchaux. Autour des 3 Sénéchaux se tiendraient 9 Connétables. Autour des 9 Connétables se tiendraient 27 Commendeurs dirigeant chacun une commenderie. Autour des 27 commendeurs se tiendraient 81 Preux. Autour des 81 Preux se tiendraient 243 Chevaliers Bannerets. Autour des 243 Chevaliers Bannerets se trouveraient 729 Chevaliers Bacheliers.

1+3+9+27+81+243+729= 1093 .

Le Bachelier serait Chevalier . Le Banneret serait Officier . Le Commendeur... Commnendeur . Le Connétable serait Officier et le Sénéchal GrandOfficier . Le Roi serait surnommé Nautonier : il est le guide de l'Ordre, en plus d'en être le Souverain Grand Maître. Les 3 Sénéchaux seraient surnommés Chevaliers Noachites de Notre Dame : ce seraient les Conseillers Constitnutionnels du Roi. Les 9 Connétables seraient surnommés Croisés de Saint-Jean : ce seraient les Conseillers d'Etat du Roi. Le Nautonier, les 3 Chevaliers Noachites de Notre Dame et les 9 Crois 駸 de Saint Jean formeraient le Chapitre de la Table Ronde, le Conseil des Ministres du Roi autant que la haute Cour de Justice du Royaume, l'espérence de Camelot .

Un Ordre de Chevalerie sert àdeux choses: anoblir un roturier méritant comme on le voit encore en Angleterre , et fidéliser une Noblesse déjà existante comme on le voit encore en Espagne . Pour un vrai Chrétien, seule la Chevalerie peut extraire du chaos actuel un Ordre conforme au plan Divin.

Le Roi caché possède-t-il son conseil secret ?

Nostradamus a en tout cas appellé le Roi le Grand Chrien -de HENRI , Henririch, Chiren , Cyrénéen, le Lys qui aide à porter le poid DE LA CROIX - ou le Lorrain V . Il connaitrait sa propre identité DEPUIS JUILLET 1999 : selon Raspail, ce ROI caché Bourbon inconnu et masqué aux yeux du monde comme l'est Benoit XVI depuis sa démission, pourrait avoir commencé à régner dans l'ombre, ce qui créerait un sentiment DE GRANDE FRAYEUR parmi les ennemis de la France et de la Chrétienté, ayant déjà commencé à consulter, bâtir, organiser - et même conspirer !- à tisser sa toile, comme une Chouannerie moderne et, d'allégences en allégences, instituer un Royaume parallèle, invisible aux yeux d' Yves-Marie Adelyne mais pas à ceux de Jean Raspail , et dont la trame irriguerait silencieusement le corps encore sain de la Nation.

En certaines circonstances, l'Eglise s'est revivifiée de cette manière là...





Hervé J. VOLTO, CJA




_________



A lire:



-Yves-Marie Bercé, Le Roi caché, Sauveurs et imposteurs. Mythes politiques populaires dans l'Europe moderne (Fayard)

-Eric Muraise, Histoire et légende du Grand Monarque (Albin Michel)


Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum