Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -20%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
39.99 €

L'OEUVRE DE LA CROIX

Aller en bas

L'OEUVRE DE LA CROIX Empty L'OEUVRE DE LA CROIX

Message par Hervé J. VOLTO Ven 12 Juin 2020 - 0:47






Quel étonnant rapprochement entre la Mission donnée par le Divin Christ-Roi à Marie-Julie Jahenny -" Tu publiera la gloire et l'Amour de la Croix"- et ce titre appliqué au Roi à venir par N.S. Lui-même, HENRI V DE LA CROIX !

Outre qu'il sera le DERNIER Bourbon de France direct -il sera CELIBATAIRE, ou MARIE SANS ENFANT ou MARIE SANS ENFANT MALE- cet homme qui devra mettre tout en oeuvre pour la régénération de la Chrétienté, sera Sacré à Reims et intronisé à Aix-la-Chapelle, chassera les musulmans, réalisera la paix en Europe et rassemblera tous les pays Chrétiens. Selon Saint François de Paule, il fondera -ou ressuscitera?- un Ordre de Chevalerie triple, Militaire, Hospitalier et Religieux de Soldats de la Croix : L'ordre Militaire sera chargé, de la défense du territoire, dede la police et de l'ordre public; l'Ordre Hospitalier des hôpitaux, de la médecine générale et de la médecine spécialisée, pour le soin des malades et des pauvres; l'Ordre Religieux sera chargé de l'organisation de l'Eglise de France, de l'aide au ministère paroissial et de la vie monastique. Après un règne assez long, il ira à Jérusalem déposer les insignes de sa Royauté impériale dans la basiliques située sur le Mont des Oliviers, ce qui préfigure une abdication en faveur d'un autre Prince (Bourbon d'Espagne ou Bourbon-Parme?).

- Il étendra davantage la dévotion de mon Sacré-Coeur et de ma Croix.

Laissant humblement à Dieu le choix du Roi à venir, nous rappellerons simplement que :

- C'est Dieu seul qui fait les Rois; Il choisi seul les races Royales : voici la plus grande des Légitmités.

Le Royalisme politique se définit historiquement par le respect des Lois Fondamentales du Royaume de France, notamment la Loi de Catholicité. Clovis devient en 496, le seul Roi Légitime parmi les Rois barbares, du fait de son Baptême et non pas de sa seule force. Le Baptême, la Légitimité dynastique, ne suffisent pas : encore faut-il une politique Légitime, et un pouvoir n'est Légitme que s'il défend la Foi Catholique (Légitimité théologique) et le Bien Commun (Légitimité naturelle), et ainsi seule la Monarchie Capétienne, Catholique et Royale, a possédé historiquement cette double Légitimité.

Cette Royauté fut interrompue de 1789 à 1814. et fut de nouveau interrompiue en 1830.

Nous avons démontré dans notre article L'ULTRA-LEGITIMISME OU LE NOUVEAU LEGITIMISME FRANCAIS que le Légitmisme inspire en France ces Néo-Légitmismes que sont le Survivantisme, le Parmisme et le Providentialisme. Il existe des Providentialistes Légitimisant, attendant et préparant l'Aîné des Bourbons qui, pour eux, est encore inconnu, et ces Providentialistes Légitimisants seront appellés Ultra-Légitmistes.

La doctrine Ultra-Légitimiste accueille avec humilité et reconnaissance la volonté de la Providence qui est que le Roi à venir, qui qu'il sera, réalise L'OEUVRE DE LA CROIX.

Pendant de nombreuses années, on ne nous a enseigné qu'un seul aspect de la Croix -celui de la Croix sur laquelle N.S Jésus-Christ est mort pour nous. C'est tout ce que nous savions et donc c'est tout ce que nous enseignpons. Il a été crucifié à la Croix à notre place. Il a donné Sa vie pour nous. Son Sang Précieux a coulé pour le pardon de nos péchés. Et non seulement cela, mais la Bible dit que Dieu a mis sur N.S. Jésus-Christ l'iniquité de nous tous. Jean Baptiste l'appelle, « l'Agneau de Dieu Qui ôte les péchés du monde entier » - et ce premier aspect de la Croix et entièrement vrai.

Mais il existe UN DEUXIEME DE LA CROIX, un autre aspect de la Croix, une autre dimension de la même vérité, qui n'est pas si bien connue et à propos de laquelle on prêche peu. C'est pourquoi des millions de croyants se contentent d'accepter « la Croix du Pécheur »; c'est-à-dire qu'ils ont confessé Jésus comme leur Sauveur et qu'ils l'ont accepté comme leur substitut. Il est tout à fait sûr que Jésus est notre substitut et qu'Il est mort à la Croix pour nous. Mais il y a deux facettes à l'oeuvre de la Croix. Pierre fait allusion à cette double oeuvre de la Croix quand il écrit, « Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez Ses traces » . Christ aussi a souffert POUR nous; c'est le premier aspect :

-Alors Jésus dit à Ses disciples: Si quelqu'un veut venir après Moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il Me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de Moi la trouvera » (Matthieu 16:24,25).

Mais IL nous a laissé aussi un EXEMPLE, afin que nous suivions Ses traces. Ainsi l'oeuvre de la Croix a deux aspects. Premièrement, Jésus est notre substitut. Deuxièmement, Il est notre Exemple. Dans le premier cas, Il a porté la Croix. Dans le second cas, nous avons pris la Croix. La première oeuvre de la Croix est pour le Pécheur; la seconde oeuvre de la Croix est pour le Disciple.

-Ne nous endormons pas, comme font les autres, mais restons éveillés et sobres... Revêtons la cuirasse de la foi et de la charité, avec le casque de l'espérance du salut (I Th 5: 6-8) !

Saint Bernard, rappelant Saint Paul, nous dit que:

-Le Chevalier du Christ doit être armé de la patience pour bouclier, qu’il porte et dont il s’entoure contre tout adversaire, de l’humilité pour cuirasse qui préserve les profondeurs intimes, de la charité pour lance, avec laquelle comme dit l’apôtre, se portant vers tous dans la provocation de la charité et se faisant tout à tous ; il combat le combat du Seigneur. Il lui faut aussi le heaume du Salut qui est l’Espérance protégeant la tête, c’est-à-dire 1'élément capital de l’esprit. Qu’il ait également le glaive de la Parole de Dieu et le destrier de bon désir.

Pour un vrai Chrétien, seule la Chevalerie peut extraire du chaos actuel un Ordre conforme au plan Divin.

- Puis Il (ils'agit de N.S. Jésus-Christ) leur dit: "Quand je vous ai envoyé sans bourse, ni besace, ni sandales, avez-vous manqué de quelque chose?" - "de rien!" dirent-ils. Et Il leur dit: "Mais maintenant que celui qui a une bourse la prenne, et que celui qui n'en a pas vende son manteau, pour acheter un glaive !" (Luc 22:35-36).

La confirmation développe en nous les effets du Baptême et nous sommes alors réellement consacrés " Croisés ", puisque nous recevons la Croix sur le front. Un vrai Chevalier sait que l’esprit de Croisade se doit d’être un instrument de stratégie Spirituelle, qu’il doit être conscient qu’il lui faudra se sacrifier à l’exemple des anciens Croisés. Que, nouveaux Chevaliers Croisés de cette lutte "PRO BENE ET SOLI DEO" (par le bien et pour Dieu), il y risque sa vie et qu’aujourd’hui comme hier " glorieux sont les héros mais plus encore les martyrs".

Des Chevaliers modernes peuvent servir aujourd'hui à protéger la Tradition, l'attachement aux racines Chrétiennes de la France, à la Famille, à l'Armée et à la terre natale. D'ailleurs, les prophéties du Grand Monarque prévoient qu'un général de la Loire Inférieure ira chercher le Roi avec une petite troupe de soldats, ses Chevaliers, les Soldats de la Croix, avec qui le Roi rentrera en France pour faire l'oeuvre de la Croix.

N.S. Jésus-Christ disait: " Que ton oui soit oui, que ton non soit non ! " : quand un Chevalier assume un engagement, il tient parole. A aucun moment, le Chevalier oublie de prononcer la formule " que ta volonté soit faite ! " .

La cité médiévale s'unissait dans la construction des cathédrales. Aujourd'hui, ce n'est pas une cathédrale de pierre qu'il faut construire, parce qu'il faut d'abord construire la cathédrale politique, avant de construire la cathédrale de pierre. Puisse-t-il y avoir en nous, cette énergie des grands bâtisseurs qui n'ont pas rejeté la Pierre Angulaire, cette force, cette Charité en un mot, qui est le principe de la Divinisation du monde. Charité ! Charité personnelle, sans doute, mais aussi charité politique ! Le mot est des souverains pontifes, eux-mêmes : « Charité politique » qui fera de la cité terrestre, la préparation de la cité céleste, ce par une politique Chrétienne qui ne peut être que Catholique et Royale, la Mission Divine de la France ne pouvant s'efectuer pleinement SANS LA CONTINUITE ROYALE.

LE VRAI SOLDAT DE LA CROIX SERA ROYALISTES et inscrira ses pas dans la suite des Chevaliers des Croisades, des Compagnons de Sainte Jeanne d'Arc, des Ligeurs du temps d'henri IV, des mousquetaires du roi, des Contrerévolutionaires Chouans et Vendéens, des Chevaliers de la Foi, des Ultras du temps de la Restauaration, des Croix de Feux et des camelots du Roi : pour ces vrais Catholiques, le symbôle de la Contrerévolution est LE SACRE-COEUR, parfois associé au Coeur Immiculé de Marie, double COEUR DE L'AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE, espoir et salut de la France.

Le Royalisme est une idée belle et Noble, qui satisfait ce qu’on de meilleur en nous-même: l’héroïsme, le sens du Sacré et l’idéal !

L'oeuvre de la Croix s'applique d'abord au service des communautés auxquelles le Royaliste appartient de naissance ou par situation : sa famille, sa commune, sa corporation, sa province. Dénatalité, débauche et crimes, impiété et anarchie, guerres et génocides affreux, toutes manifestations de Satan qui est Prince de ce monde : l'économie Chrétienne du Royalisme Social lui en révèle les tares ou les difficultés actuelles, lui en fait désirer ardemment la remise à l'ordre du jour, pour l'instauration d'un ordre sage et Saint de restauration Catholique et Royale dans sa Patrie et dans le monde.

L'OEUVRE DE LA CROIX : il s’agit de sortir vainqueur des combats, des aventures et des épreuves. Cette quête de gloire consiste avant tout à combattre par le Signe de Croix pour la gloire de Dieu et de Son sacré-Coeur, comme le salut du monde, de son Lieutenant et de Son Royaume, comme la garde de l'Eglise et la défense de la Chrétienté. CHACUN A SON POSTE...






Hervé J. VOLTO, CJA

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

L'OEUVRE DE LA CROIX Empty Re: L'OEUVRE DE LA CROIX

Message par Hervé J. VOLTO Ven 12 Juin 2020 - 10:23

La cité médiévale s'unissait dans la construction des cathédrales. Aujourd'hui, ce n'est pas une cathédrale de pierre qu'il faut construire, parce qu'il faut d'abord construire la cathédrale politique, avant de construire la cathédrale de pierre. Puisse-t-il y avoir en nous, cette énergie des grands bâtisseurs qui n'ont pas rejeté la Pierre Angulaire, cette force, cette Charité en un mot, qui est le principe de la Divinisation du monde. Charité ! Charité personnelle, sans doute, mais aussi charité politique ! Le mot est des souverains pontifes, eux-mêmes : « Charité politique » qui fera de la cité terrestre, la préparation de la cité céleste, ce par une politique Chrétienne qui ne peut être que Catholique et Royale, la Mission Divine de la France ne pouvant s'efectuer pleinement SANS LA CONTINUITE ROYALE.

LE VRAI SOLDAT DE LA CROIX SERA ROYALISTES et inscrira ses pas dans la suite des Chevaliers des Croisades, des Compagnons de Sainte Jeanne d'Arc, des Ligeurs du temps d'henri IV, des mousquetaires du roi, des Contrerévolutionaires Chouans et Vendéens, des Chevaliers de la Foi, des Ultras du temps de la Restauaration, des Croix de Feux et des camelots du Roi : pour ces vrais Catholiques, le symbôle de la Contrerévolution est LE SACRE-COEUR, parfois associé au Coeur Immiculé de Marie, double COEUR DE L'AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE, espoir et salut de la France.

Le Royalisme est une idée belle et Noble, qui satisfait ce qu’on de meilleur en nous-même: l’héroïsme, le sens du Sacré et l’idéal !

L'oeuvre de la Croix s'applique d'abord au service des communautés auxquelles le Royaliste appartient de naissance ou par situation : sa famille, sa commune, sa corporation, sa province. Dénatalité, débauche et crimes, impiété et anarchie, guerres et génocides affreux, toutes manifestations de Satan qui est Prince de ce monde : l'économie Chrétienne du Royalisme Social lui en révèle les tares ou les difficultés actuelles, lui en fait désirer ardemment la remise à l'ordre du jour, pour l'instauration d'un ordre sage et Saint de restauration Catholique et Royale dans sa Patrie et dans le monde.

L'OEUVRE DE LA CROIX : il s’agit de sortir vainqueur des combats, des aventures et des épreuves. Cette quête de gloire consiste avant tout à combattre par le Signe de Croix pour la gloire de Dieu et de Son sacré-Coeur, comme le salut du monde, de son Lieutenant et de Son Royaume, comme la garde de l'Eglise et la défense de la Chrétienté. CHACUN A SON POSTE...

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum