Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Scepticisme et incrédulité

Aller en bas

Scepticisme et incrédulité Empty Scepticisme et incrédulité

Message par etienne lorant le Ven 31 Juil 2020 - 12:03



Réponses: 0
Vues: 10
Rechercher dans: Regards sur la Vraie Eglise de Jesus Christ etienne lorant - Rechercher I_icon_minipostSujet: Scepticisme et incrédulité etienne lorant - Rechercher Icon_minitimeAujourd'hui à 9:42
Au début du règne de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, il y eut cette parole venant du Seigneur : « Ainsi parle le Seigneur : Tiens-toi dans la cour de la maison du Seigneur. Aux gens de toutes les villes de Juda qui viennent se prosterner dans la maison du Seigneur, tu diras toutes les paroles que je t’ai ordonné de leur dire ; n’en retranche pas un mot. Peut-être écouteront-ils, et reviendront-ils chacun de son mauvais chemin ? Alors je renoncerai au mal que je projette de leur faire à cause de la malice de leurs actes. Tu leur diras donc : Ainsi parle le Seigneur : Si vous ne m’écoutez pas, si vous ne marchez pas selon ma Loi, celle que j’ai mise sous vos yeux, si vous n’écoutez pas les paroles de mes serviteurs les prophètes, que je vous envoie inlassablement, et que vous n’avez pas écoutés, je traiterai cette Maison comme celle de Silo, et ferai de cette ville un exemple de malédiction pour toutes les nations de la terre. » , Les prêtres, les prophètes et tout le peuple entendirent Jérémie proclamer ces paroles dans la maison du Seigneur. Et quand Jérémie eut fini de dire à tout le peuple tout ce que le Seigneur lui avait ordonné de dire, les prêtres, les prophètes et tout le peuple se saisirent de lui en disant : « Tu vas mourir ! Pourquoi prophétises-tu, au nom du Seigneur,
que cette Maison deviendra comme celle de Silo, que cette ville sera dévastée et vidée de ses habitants ? »
Et tout le peuple se rassembla autour de Jérémie
dans la maison du Seigneur.



PSAUME
(Ps 68 -(69),
R/ Dans ton grand amour, Dieu, réponds-moi.
Sauve-moi, mon Dieu :
les eaux montent jusqu’à ma gorge !
Plus abondants que les cheveux de ma tête,
ceux qui m’en veulent sans raison.
.
Ils sont nombreux, mes détracteurs,
à me haïr injustement.
C’est pour toi que j’endure l’insulte,
que la honte me couvre le visage.
.
Je suis un étranger pour mes frères,
un inconnu pour les fils de ma mère.
L’amour de ta maison m’a perdu ;
on t’insulte, et l’insulte retombe sur moi.
.
Et moi, je te prie, Seigneur :
c’est l’heure de ta grâce ;
dans ton grand amour, Dieu, réponds-moi,
par ta vérité sauve-moi.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
En ce temps-là, Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et il enseignait les gens dans leur synagogue,
de telle manière qu’ils étaient frappés d’étonnement et disaient : « D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles ? N’est-il pas le fils du charpentier ? Sa mère ne s’appelle-t-elle pas Marie, et ses frères : Jacques, Joseph, Simon et Jude ? Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes chez nous ?
Alors, d’où lui vient tout cela ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet.
Jésus leur dit : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays et dans sa propre maison. » Et il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit-là, à cause de leur manque de foi.

– Aelf, Paris


Scepticisme et incrédulité tentent toutes les âmes, sans exceptions. Et dans la plupart des cas, les hommes et les femmes prient pour obtenir réussite, gains, renommée et toutes sortes de plaisirs De telle sorte que le retour à la foi, commence par des échecs dans toutes les sortes de désirs. Et le Seigneur n'a d’autre remède que de laisser survenir contre-temps, échecs, maladies, des temps de grandes sécheresses et de révoltes. Et le pénitent de se débattre et en rajoute par des révoltes , des colères et quelques demi blasâmes !

Et le Seigneur, obligé de ramener la brebis perdue à l'envoyer dans un désert "Thérapeutique" : pertes de gains, difficultés familiales - jusqu'au moment où le vide oblige à une révisons complètes. Et pour la première fois,se rend compte que les mots "monde" et "démon" s'écrivent avec les mêmes lettres ! Et je n'invente rien, car cette "révision" abrutit dans une sorte de vision : je vis un matin un crucifix "bizarre" : je vis un crucifix étrange, car le "Jésus de plâtre me regarder et dire : "Père e tre tes mains je remets mon esprit". Il donnait sa vie pour que je sauve la mienne. Et une Joie extraordinaire m'envahit tout ut entier.

Je me souvent encore d'avoir demandé de "mourir tout de suite" , mais cela me fut refusé...comme avec un sourire...


etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Lys aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum