Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-33%
Le deal à ne pas rater :
-30€ sur le Nettoyeur vapeur Karcher KST 2 Upright EasyFix
59.99 € 89.99 €
Voir le deal

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE

Aller en bas

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Empty Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE

Message par MichelT Ven 17 Juin 2022 - 1:30

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect

Source : Le Musée des Familles – France – année 1845


Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Welford-upon-Avon1

DE LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE

L'étranger qui veut se former une juste idée du caractère des Anglais ne doit point borner ses observations à la métropole ; il doit pénétrer dans la campagne , séjourner dans les villages et les hameaux ; il doit visiter les châteaux , les maisons de campagne, les fermes, les chaumières ; il doit parcourir les parcs et les jardins , se promener le long des haies et des vertes pelouses; entrer dans les cimetières qui entourent les églises de campagne , assister aux veillées , aux foires et autres fêtes champêtres ; il doit enfin observer le peuple dans toutes ses diverses conditions , s'il veut connaître ses moeurs et son caractère. Dans quelques pays, la fashion et l'opulence de la nation se trouvent concentrées dans les grandes villes ; là seulement vous trouvez une société élégante et intelligente, tandis que la campagne est presque exclusivement habitée par le paysan. Mais en Angleterre , la capitale n'est qu'un lieu de réunion , un rendez-vous général , où les classes élevées viennent consacrer une petite portion de l'année au plaisir et à la dissipation, puis retournent, après s’être donné cet espèce de carnaval , reprendre de nouveau les habitudes de la vie champêtre , qui semblent leur convenir beaucoup mieux.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE OIP
Londres - Angleterre

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE BkkF7JgCEAAdhSN
Londres - Angleterre

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Campagne
Village d`Angleterre

Les différentes classes de la société sont donc ainsi répandues sur toute la surface du royaume, et les lieux les plus retirés offrent un échantillon de tous les rangs. Les Anglais , en effet , ont un sentiment profond des Beautés de la campagne ; ils sont fort sensibles aux charmes de la nature et aiment avec passion les plaisirs et les occupations champêtres . Ce goût semble inné chez eux ; car même les habitants des villes , qui sont nés et qui ont été élevés au milieu des murs en briques et du tumulte des rues, contractent très- facilement les habitudes de la campagne, et montrent une aptitude singulière pour les occupations qu'elle nécessite . Le marchand a sa petite retraite dans le voisinage de la capitale, et souvent il déploie autant d'orgueil et de zèle dans la disposition de son parterre et la culture de ses arbres fruitiers qu'il en montre dans la conduite de ses affaires et le succès de ses entreprises commerciales. Ceux même qui , moins heureux , sont condamnés à passer leur vie au milieu du trafic et des affaires, tachent du moins de se représenter autant qu'ils le peuvent l'aspect riant de la nature . Dans les quartiers les plus obscurs et les plus sombres de la Cité , les fenêtres du salon ressemblent fréquemment à un parterre ; chaque coin susceptible de végétation a son gazon et sa plate bande ; et chaque square son parc artificiel distribué avec goût et brillant d'une fraîche verdure.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE R.c5debf1a353dcb99013cce9539bb5a7f?rik=DJJPwz%2bXgPN4fQ&riu=http%3a%2f%2fp7.storage.canalblog.com%2f78%2f83%2f729842%2f104142127_o

Ceux qui voient les Anglais seulement à la ville , sont disposés à se former une opinion peu favorable de la sociabilité de leur caractère. Tantôt absorbés par les affaires, ou distraits par un million d'engagements qui leur consument à la fois leur temps , leur intelligence et leurs sentiments, dans cette immense cité de Londres ils ont ordinairement un air soucieux et rêveur. A peine arrivent-ils dans un lieu qu'ils désirent le quitter ; s'ils parlent d'un sujet , leur esprit s'occupe d'un autre , et pendant qu'ils sont chez un ami, ils calculent ce qu'ils doivent économiser de temps pour faire toutes les visites qu'ils ont à rendre dans la matinée . Une capitale immense comme Londres doit rendre ceux qui l'habitent égoïstes et intéressés . Dans leurs rencontres fortuites et rapides, ils ne peuvent qu'échanger quelques phrases banales . Ils ne peuvent montrer que la froide superficie de leur caractère . Une entrevue ne peut leur laisser le temps de montrer les brillantes qualités qu'ils ont reçues de la nature.

C'est à la campagne que l'Anglais donne l'essor à ses sentiments naturels . Il quitte avec joie les froides formalités et les insipides civilités de la ville ; il se dépouille de ses habitudes de réserve pour se livrer à une gaieté franche et sincère . Il s'efforce de rassembler autour de lui tout ce qui rend la vie douce , agréable , et bannit toute contrainte ; sa maison abonde de tout ce qui peut être nécessaire soit à une retraite laborieuse , soit aux plaisirs de l'intérieur, ainsi qu'aux exercices de la vie de campagne . Livres, peintures , musique , chevaux , chiens , on trouve sous la main tout ce qui peut contribuer à l'amusement. La contrainte ne s'exerce pas plus sur les hôtes que sur lui-même; il exerce l'hospitalité dans sa véritable acception, car il prépare tous les moyens d'amusement, et laisse chacun s'y livrer selon ses goûts.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE 48ecaa36254c9d8e412498f70e582c35 

Le goût que les Anglais mettent dans la culture des terres et du jardinage n'a pas encore été surpassé. Ayant étudié attentivement la nature , ils ont un sentiment exquis de ses beautés et de ses harmonies . Ces charmes , qu'en d'autres pays elle ne prodigue qu'aux solitudes sauvages, sont ici rassemblés au milieu des habitations. Ils semblent avoir saisi le secret de ses grâces furtives pour les répandre comme par enchantement autour de leurs rustiques séjours.

Rien de plus imposant que la magnificence d'un parc anglais. De vastes prairies, semées çà et là de groupes d'arbres gigantesques, étendent au loin leur riche tapis de verdure. On admire encore la beauté des bosquets et les clairières au milieu des bois ; ici traversent en silence de nombreux troupeaux de daims ; là , c'est le lièvre qui s'élance en bondissant vers son gîte, ou le faisan qui prend tout à coup son essor. lnstruit par la main des hommes à former les détours les plus gracieux , le ruisseau va se rendre dans un lac de cristal ; l'étang solitaire réfléchit à la fois les arbres doucement agités et la feuille qui dort sur son sein immobile, et laisse apercevoir la truite se promenant tranquillement au milieu de ses eaux limpides ; plus loin , quelque temple rustique, ou une statue de sylvain que le temps a couverte d'une mousse humide , donne à ce lieu désert un aspect auguste et antique.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE 9111495202_c45b77deb7_b
Des daims dans un parc anglais de la région de Nottingham

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE R.bdfe55d37e42c7efe3424b9fcc2cd1cc?rik=xn4MpAL13SfIaQ&riu=http%3a%2f%2fs3.hubimg.com%2fu%2f6484098_f260

Ce ne sont là que quelques traits d'un parc ; mais ce qui m'enchante le plus, c'est le talent créateur avec lequel les Anglais décorent les modestes demeures de la classe moyenne de la société. La plus grossière habitation , le coin de terre le plus petit et le plus ingrat devient , dans les mains d'un Anglais qui a du goût , un petit paradis. Son oeil exercé voit tout d'abord ce qu'il peut valoir, et son imagination crée le futur paysage. Par ses soins, le terrain stérile devient une terre féconde , et c'est avec peine qu'on aperçoit les opérations de l'art qui ont produit ces changements merveilleux . Le soin avec lequel il taille quelques-uns de ses arbres , la prudence avec la quelle il en élague d'autres , l'agréable distribution de fleurs et de plantes d'un tendre et gracieux feuillage, l'introduction d'une petite colline couronnée de verdure ; la percée ménagée à dessein pour laisser voir au loin un horizon bleuâtre ou une nappe d'eau claire et limpide ; toutes ces dispositions sont ordonnées avec un goût délicat qui témoigne d'une tranquille assiduité ; elles sont comme la dernière touche que donne le peintre à un tableau favori.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE 35aa00adc187187b20ff4a0348ccb2a4

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE 2a8d8b702affaf70c718c7af6cb1d42e--english-cottages-united-kingdom

Le séjour que les gens de fortune font à la campagne a répandu dans l'économie rurale un goût et une élégance qui s'étendent même aux dernières classes. Le laboureur lui-même tâche d'embellir sa chaumière et son modique coin de terre. La baie bien taillée , le boulingrin placé devant la porte , la plate-bande bordée de buis, le chèvrefeuille qui grimpe contre la muraille et suspend ses branches au treillage , le pot de fleurs sur la fenêtre , le houx qu'une main prévoyante a planté autour de la maison pour tromper la tristesse de l'hiver en présentant l'image d'un été artificiel ; tous ces objets montrent l'influence du goût qui , né dans les rangs élevés de la société, s'est répandu dans tous les esprits. Si jamais l'amour, comme le disent les poètes, se plaît à visiter une chaumière , ce doit être celle d'un paysan anglais.

La passion que les hautes classes de l'Angleterre ont montrée pour la vie champêtre a produit un grand et salutaire effet sur le caractère national : à la place de cette délicatesse efféminée qui , dans beaucoup de pays, caractérise les hommes de distinction , la noblesse anglaise allie l'élégance à la force, et la vigueur du corps à la fraîcheur ; avantages que j'attribue à la vie qu'ils passent à l'air pur et à leur ardeur pour les jeux de la campagne. Ces exercices hardis conservent à leur esprit une force inaltérable, et à leurs manières cette mâle simplicité que les folies et les dissipations même de la ville ne peuvent pas facilement altérer et qu'elles ne détruisent jamais entièrement.

A la campagne, les différentes classes de la société paraissent se rapprocher plus librement et être plus disposées à se réunir et à s'obliger mutuellement. Les distinctions n'y sont pas aussi marquées que dans les villes. La manière dont la propriété a été répartie dans les fermes et dans les domaines peu considérables, a établi une gradation régulière du seigneur aux classes de la petite noblesse, et des petits propriétaires aux riches fermiers, jusqu'aux simples paysans, et tandis qu'elle a ainsi uni les extrêmes de la société, elle a répandu dans chaque classe intermédiaire un esprit d'indépendance . Il faut avouer qu'aujourd'hui il n'en est pas comme autrefois, les biens considérables ayant, dans quelques années de désastres encore récents, absorbé les moins grands, et dans plusieurs parties du pays, presque détruit les petits fermiers. Je pense cependant que ce ne sont que des commotions passagères dans le système général dont je viens de parler . Il n'y a rien de bas et de vil dans les occupations de la campagne . Elles conduisent l'homme au milieu des grandes et magnifiques scènes de la nature et le livrent aux méditations de son esprit , que vivifient les influences extérieures les plus pures et les plus nobles . Aussi l'homme du monde ne trouve- t - il point avilissant pour lui de communiquer, à la campagne, avec les derniers ordres, tandis qu'à la ville ce n'est que par hasard qu'il a des relations avec ceux qui sont au-dessous . Il se dépouille de sa réserve orgueilleuse, content de faire disparaître les distinctions de rang et de goûter les plaisirs purs et véritables d'une vie simple et frugale. Je crois que c'est une des causes qui ont rendu la grande et la petite noblesse plus affables à l'égard des classes inférieures que dans les autres pays, et qui ont fait supporter aux petits nobles des charges et des calamités excessives, sans murmurer de l'inégale répartition des fortunes et des privilèges.

On doit attribuer à ce mélange de la société polie et de la société campagnarde les belles inspirations de la poésie pastorale parmi les Anglais , et ces incomparables descriptions de la nature dont abondent les poètes , qui , depuis la fleur et la feuille de Chaucer, ont continué à faire paître dans nos cabinets l'agréable  fraîcheur et l'odeur suave d'un paysage couvert de rosée . Ceux qui , dans les autres pays, ont cultivé ce genre de littérature, nous paraissent avoir rendu à la nature une visite de hasard et ne connaissent ses charmes que superficiellement : mais les poètes anglais ont longtemps vécu avec elle ; ils ont pénétré dans ses asiles les plus secrets, surpris ses moindres caprices. Le zéphyr qui ride la surface de l'onde , le léger murmure de la feuille qui tombe, la chute d'un caillou roulant dans un ruisseau , l'odeur qu'exhale l'humble violette, la marguerite qui déploie le matin ses teintes cramoisies ; tous ces divers accidents ont été saisis par des observateurs délicats et pleins de sentiment, et ont servi de texte à de touchantes moralités.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE R

Ce goût des personnes distinguées pour les occupations champêtres a donné à la campagne une étonnante physionomie. Une grande partie de l'Angleterre forme un terrain plat et uni , et elle serait monotone sans les charmes de la culture : mais elle est garnie , et pour ainsi dire, semée de châteaux et de palais, et environnée de parcs et de jardins. Elle n'offre pas de points de vue magnifiques, mais des habitations commodes où l'on goûte un repos sûr et tranquille . Chaque ferme, chaque toit couvert de chaume présente un tableau , et comme les chemins forment des détours continuels et que la vue est coupée de baies vives et de bosquets charmants, l'ail voit avec plaisir la succession perpétuelle de petits paysages d'une beauté enchanteresse .



Le grand charme du paysage anglais est dans le sentiment moral qu`il fait naître. Il s'associe dans notre esprit aux idées d'ordre , de tranquillité, de principes sages et modérés, de coutumes vénérées et d'usages respectables. La vieille église, d'une architecture gothique, avec son portail bas et massif, sa tour antique, ses fenêtres ornées de vitraux de couleurs variées, le soin scrupuleux avec lequel on veille à sa conservation , les monuments des guerriers et des hommes illustres des anciens temps, les pierres sépulcrales qui rappellent les générations passées des fermiers robustes, dont les descendants labourent encore les mêmes champs et prient aux mêmes autels , tout parait être le produit de siècles heureux et paisibles. Le presbytère, édifice irrégulier, dont une partie est antique et l'autre réparée et changée selon le goût de l'époque et des différents propriétaires qui l'ont habité, le village voisin , ses chaumières vénérables, le tapis de verdure abrité par les arbres sous lesquels les ancêtres de la génération actuelle se sont livrés à la joie ; la vieille demeure d'une famille isolée dans un petit champ, et qui semble regarder avec un air de protection la scène dont elle est environnée ; tous ces traits particuliers au paysage anglais annoncent le calme et la sécurité, l'héritage des vertus domestiques et de l'attachement au lieu , qui donnent une idée touchante du caractère moral de la nation.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE R.c8d9be7ed875aaaf3f5ac55f3a7afde4?rik=gMaKNLKQVdMerg&riu=http%3a%2f%2ffarm5.staticflickr.com%2f4384%2f36725767033_78470bd186_c

Le dimanche matin , c'est un beau spectacle, lorsque le son mesuré de la cloche se fait entendre dans les campagnes tranquilles, de voir les paysans, vêtus de leurs plus beaux habits, se diriger en foule vers l'église . Mais on éprouve encore plus de charme en les trouvant , sur la fin de la journée, réunis à la porte de leur chaumière : ils semblent jeter des regards satisfaits sur les ornements dont ils ont eux -mêmes embelli leurs habits. Cette délicieuse sensation , cette affection paisible qui réside dans les familles, est la mère des vertus les plus solides et des plus pures plaisirs.

Traduit de l'anglais par ALB. DEBOUT

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Wooden-garden-bench-picture-id1257928826?k=6&m=1257928826&s=612x612&w=0&h=26dfhpG_dAW-naynvXUvcyEu7Gr_uPO1NOTcwPGgnaU=

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE XVM6ffa05c4-f35f-11ea-b94f-54098fbd716c
Potagers, fleurs, verdure, propreté et ordre a l`intérieur et l`extérieur de la maison et sur les balcons - plus de beauté et de plaisirs pour les yeux de tous - un meilleur environnement pour les enfants, pour tous les citoyens, pour toute la nation.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Cr%C3%A9er-un-massif-de-fleurs-vivaces-jardin-fleuri-au-sein-de-la-pelouse-table-et-chaises-en-rose-et-lilas

Prochain article: PROMENADES SUR L'ÉTANG

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Empty Re: Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE

Message par MichelT Ven 17 Juin 2022 - 1:32

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Batignolles1

Le voyage au XIXe siècle - (N°88)

Source: Jean Delisle overblog.com

1-La situation antérieure :

De tous temps, il y eut des voyageurs, des explorateurs, des Christophe Colomb, des Marco Polo, des Magellan, des Vasco de Gama etc. Au temps des pharaons, une expédition maritime avait déjà fait le tour de l'Afrique. Ce fut sous la XXVIe dynastie, au temps de Nekao II, pharaon de -609 à -594. Il fit creuser un canal pour relier le Nil à la mer Rouge et envoya une expédition faire le tour de l'Afrique. Cette expédition partit de la mer Rouge, descendit la côte orientale de l'Afrique, contourna le cap de Bonne Espérance, remonta la côte ouest, franchit le détroit de Gibraltar et revint en Égypte la troisième année par la Méditerranée. Voir « L'Enquête » d'Hérodote au livre II - 158 pour le canal et au livre IV - 42 pour le voyage autour de l'Afrique.

Bien avant ce tour égyptien de l'Afrique, les Phéniciens (qui occupaient l'actuel Liban) avaient fondé 2 villes de part et d'autre du détroit de Gibraltar côté Atlantique : Gadès en Espagne (aujourd'hui Cadix) réputée fondée en -1104 et Lixus (Laraché) au Maroc réputée fondée en -1146. Les Phéniciens et plus tardivement les Grecs fondèrent des villes dans tout le bassin de la Méditerranée occidentale. Avant de fonder ces colonies, ils durent envoyer des missions d'exploration. Nous n'avons aucune indication sur ces expéditions.

Mais, jusqu'au XVIIIe siècle, le voyage n'avait ni le même sens ni les mêmes buts qu'aujourd'hui. Ainsi Jean-Jacques Rousseau écrit en 1755 dans « Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes » : « il n'y a guéres que quatre sortes d'hommes qui fassent des voyages de long cours : les Marins, les Marchands, les Soldats et les Missionnaires. Or on ne doit guéres s'attendre que les trois premières Classes fournissent de bons Observateurs, et quant à ceux de la quatrième, occupés de la vocation sublime qui les appelle, quand ils ne seroient pas sujets à des préjugés d'état comme les autres, on doit croire qu'ils ne se livreroient pas volontiers à des recherches qui paroissent de pure curiosité et qui les détourneroient des travaux plus importans auxquels ils se destinent ». Cela semble bien résumer la situation.

En 1990, était publié à Milan aux éditions Giorgio Mondatori un ouvrage de Lorenzo Camusso intitulé : « Guida ai Viaggi nell' Europa del 1492 ». La date de 1492 correspond à la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. Dans ce livre, l'auteur identifie les principaux axes de voyages à la fin du XVe siècle en Europe et leur donne un nom en raison de leur fonction. Voici ces routes de voyages :

-de Florence à Bruges : route de la banque

-de Lûbeck à Novgorod : route de la fourrure

-de Vézelay à Saint Jacques de Compostelle : route des pèlerinages

-de Milan au Mont Saint Michel : route des marchands d'armes

-de Nuremberg à Venise : route des peintres

-de Tronheim (Norvège) à Rome : route du jubilé

-d'Edimbourg à Paris, : route du roi de France

-de Gênes à Istanbul : route de l'Asie

-de Séville à Anvers : route de l'armateur

-de Vienne à Moscou : route de l'ambassadeur

Cette énumération confirme l'analyse de J.J. Rousseau, on voyage jusqu'au XVIIIe siècle pour affaires (il y eut autrefois la route du sel, la route de la soie, celle des épices...) pour des motifs religieux (pèlerinages, croisades...), pour faire la guerre ou pour la diplomatie.

Néanmoins, le lecteur intéressé par le voyage avant le XIXe siècle pourra se reporter, par exemple, à l'ouvrage de Jules Verne : « Histoire générale des grands voyages et des grands voyageurs » parue en 1878.

Le XIXe siècle, par contre, marque une discontinuité importante dans les conditions du voyage qui au début de cette période sont encore très difficiles. Voici, par exemple le témoignage d'une Hollandaise nommée Henrica Rees Van Tets dans « Voyage d'une Hollandaise en France en 1819 » (texte retrouvé par Maître Maurice Garçon et publié chez J.J. Pauvert en 1966) : « Nous quittâmes Saint-Vallier hier matin, on y est fort mal : préservés des punaises auxquelles nos gens ont été exposés, nous eûmes des puces, ce qui ne laisse pas d'être fort désagréable. La route était mauvaise; depuis quinze jours nos roues de derrière étaient endommagées, sans exiger encore une réparation immédiate , mais leur débilité jointe à l'imprudence du postillon, en brisa une, et nous voilà renversés : il fallut sortir avec peine de la voiture et attendre, exposés à la fois au vent et à l'ardent soleil (c'était le 11 juillet 1819), que des secours fussent cherchés à Auberive, le relais suivant, qui heureusement n'était qu'à une petite lieue. Par un grand bonheur rien d'essentiel n'était brisé, la roue seule était mise en pièces, et par un bonheur aussi grand, il se trouva dans ce misérable village un charron assez habile pour faire une roue neuve. Auberive n'était composé que de quelques maisons, il n'y a même pas d'église. L'auberge était remplie de paysans (c'était dimanche); on nous donna une petite chambre si remplie de puces, que quoique je n'y fusse restée que cinq minutes, j'en étais toute couverte. Je fis apporter des chaises près d'un fumier, le seul endroit où l'on était à l'ombre, et là, entourés des habitants qui nous regardaient bouche béante, je restai jusqu'à cinq heures du soir... »

2-Les Causes de la discontinuité au XIXe siècle:

*grande période de paix en Europe: après la chute de Napoléon la paix ne fut longtemps troublée que par des expéditions militaires extérieures. Cela favorisa la possibilité de voyager.

*fort développement économique (industrialisation, création d'empires coloniaux...) entraînant l'enrichissement de certaines catégories de population. La vente des « biens nationaux » sous la Révolution et l'indemnisation des anciens propriétaires par la loi du 23 mars 1825 (Charles X était roi depuis 6 mois) dite « loi du milliard pour les émigrés » participèrent aussi grandement à l'enrichissement de gens qui eurent les moyens de voyager. Et ce d'autant que les événements passés depuis 1789 devaient les inciter à profiter de la vie plutôt qu'à thésauriser.

*développement important des voies de communication et des moyens de circulation, voici quelques repères (parmi beaucoup d'autres):

-en 1804 : construction de la première locomotive à vapeur au Pays de Galles

-en 1813 : en Savoie, ouverture du tunnel routier des Échelles

-en 1821 : création d'une liaison fluviale à vapeur entre Paris et Le Havre

-1er mai 1822 : ouverture du pont de pierre sur la Garonne à Bordeaux

-le 27 septembre 1825, en Grande-Bretagne dans le comté de Durham : ouverture de la première ligne ferrée de Stockton-Darlington sur 40 kms.

-16 octobre 1827 : inauguration de la première ligne de chemin de fer en France. Longue de 18 kms entre Saint Etienne et Andrezieux, elle était destinée au transport de minerai

-en 1832 : achèvement de la liaison fluviale Rhin-Rhône

-en 1833 : loi française sur le programme de construction de chemins de fer

-26 août 1837 : Inauguration de la gare Saint Lazare et première ligne voyageurs en France de Paris à Saint Germain en Laye, longue de 19 kms elle était parcourue en 18 minutes.. A Paris, les gares Montparnasse et d'Austerlitz sont ouvertes en 1840, la gare du Nord en 1846, les gares de l'Est et de Lyon en 1847 avec des liaisons correspondantes dans toutes les directions.

-18 juillet 1854 : Paris relié à Lyon par chemin de fer

-16 avril 1855 : Lyon relié à Marseille par chemin de fer (à Genève en 1858, à Grenoble en 1862 etc)

-août 1861 : création de la CGT (Compagnie Générale Transatlantique)

-15 juin 1864 : premier départ de la ligne régulière Le Havre/New-York

-28 août 1864 : le premier train arrive à Nice

-16 septembre 1869 : inauguration du canal de Suez

-années 1870 : débuts de l'automobile, le 18 décembre 1898 une voiture électrique atteint 63 kms/heure, et une autre les 105 kms/heure le 1er mai 1899.

-17 septembre 1871 : inauguration du tunnel ferroviaire du Fréjus assurant la liaison ferrée avec l'Italie

-1er janvier 1876 : premier wagon-lits sur la ligne Paris-Bordeaux

-1879 : En Allemagne, construction de la première locomotive électrique

-En 1882 : mise en service du tunnel routier du col de Tende entre la France et l'Italie

-1er juin 1882 : En Suisse, mise en service du tunnel ferroviaire du Saint Gothard.

-1890 : création du Touring Club de France

-1895 : création de l'automobile Club de France

*progrès dans tous les domaines:

-électricité : dès 1799, Alessandro Volta invente la pile électrique, tout au long du XIXe siècle les progrès concernant l'électricité ne cessent de s'accélérer

-développement de la poste : c'est le 1er janvier 1849 qu'en France est mis en vente le premier timbre-poste pour affranchir le courrier (timbre de 10 centimes)

-invention de la photographie à partir des années 1826/1830 : Niepce et Daguère

-création d'expositions universelles : la première a lieu à Londres en 1851. Elles eurent lieu à paris en 1855, 1867, 1878, 1889...

-création de casinos, de stations thermales, de l'infrastructure hôtelière

*regain d'intérêt pour les antiquités, suite à la redécouverte de Pompéi en 1748, à l'expédition de Bonaparte en Egypte (1798/1801), aux publications qui suivirent (Description de l'Egypte de Vivant-Denon, publiée la première fois en 1802 sous le titre : « voyage dans la basse et haute Egypte pendant les campagnes du général Bonaparte »), aux découvertes de J.F. Champollion (compréhension des hiéroglyphes en 1822) … L'académie celtique fut fondée en 1804, elle prit le nom de Société des Antiquaires de France en 1814, la Société française d'Archéologie en 1834, la Commision des Monuments historiques fut créée en 1837...

*nouveau regard sur les zones de montagne qui furent longtemps considérées comme dangereuses et horribles, comme en témoigne ce texte de Jean Senebier en 1779 dans sa préface au « voyage dans les Alpes » d'Horace Benedict de Saussure : « On parlait beaucoup à Genève en 1760 d'un voyage fait par des Anglais aux glaciers de Chamouny; on y regardait encore ces lieux comme inaccessibles; c'était le pays des Fées, où l'imagination et la crédulité se plaisaient à placer des phénomènes les plus absurdes et les plus effrayans; on les appelait aussi les montagnes maudites... »

*croissance démographique : Au cours du XIXe siècle la population de l'Europe passe de 150 à 295 millions d'habitants (Mémo Larousse)


Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE 9781519495341-fr-300
Publié en 1872

3-Les récits de voyages

L'augmentation du nombre de voyageurs entraîna la multiplication des récits de voyages qui à leur tour incitèrent d'autres personnes à voyager. Les auteurs soit voulaient se faire connaître soit tirer de l'argent de la vente de leur récit. En outre, on note :

- la publication des œuvres de Jules Verne : «  5 semaines en ballon » en 1863, « voyage au centre de la terre » en 1864, « de la Terre à la Lune «  en 1865, « les enfants du capitaine Grant » en 1868, « Vingt mille lieues sous les mers » en 1870, « le tour du monde en 80 jours » en 1873 etc Il s'agit là de récits imaginés par le romancier mais qui participèrent probablement à populariser le voyage.

-la diffusion de guides touristiques : tels ceux de John Murray en Angleterre à partir de 1836, ceux de Louis Hachette en France en 1853 repris par Adolphe Joanne à compter de 1860 (les guides Joanne prennent le nom de Guides bleus en 1919), ou ceux de Karl Baedeker en Allemagne à compter de 1870.

-la réalisation de cartes routières à l'usage des touristes à partir des années 1880/1890.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Img-2-small480

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE OIP

4-Pour conclure

Le voyage a la fin du XIXe siècle n'a plus rien à voir à ce qu'il était un siècle auparavant en grande partie grâce au réseau ferré, mais aussi aux lignes maritimes et à tout l'environnement lié aux voyages qui se mit progressivement en place. Le XXe siècle représente une discontinuité beaucoup plus grande avec l'instauration des congés payés, l'automobile, l'aviation, les télécommunications, la création d'organismes d'assistance aux voyageurs, les émissions de télévision consacrées aux voyages etc. Mais si le XXe siècle a vu se généraliser le voyage de loisir et de tourisme, on peut dire que le XIXe siècle l'a vu naître et que toutes les inventions du dernier siècle l'ont été grâce à celles du siècle précédent.

J.D. 6 février 2013

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Empty Re: Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE

Message par MichelT Ven 17 Juin 2022 - 1:33

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE 29841409258_b0cb2a3a36_b

PROMENADES SUR L'ÉTANG

Source : Le Musée des Familles – France – année 1845

Introduction

Or , quand j'approchai de quinze ans, on me retira du collège , ou j'avais eu , tous les hivers, les talons crevés d'engelures, et la fièvre tierce le reste du temps. Je vous laisse à juger de mes études et de mes récréations ! Une partie de barre tous les deux mois, un accessit tous les deux ans , tel ses furent mes joies et mes gloires d'écolier. Eh bien ! je regrette souvent ces années de pension . Le maître était si bon ! et je recevais de si bonnes lettres de mon père ! Je croyais qu'il n'irait jamais au pays d'où l'on n'écrit plus..... Bref, je n'avais pas quinze ans , qu'on me retira du collège, tout maigre et tremblant la fièvre, et qu'on m'envoya, pour refaire ma santé , dans un grand château près de Blois, chez des parents très-riches, très -hospitaliers et très-gais : toutes qualités qui ne sont guère de la même famille , comme je m'en suis aperçu depuis dans le monde. Il me semble que c'est hier que je suis entré par cette longue avenue de peupliers qui , de loin , avec leurs plumets verts, se tenaient droits et alignés comme un régiment de dragons gigantesques ; et pourtant, il y a de cela ...; vous ne le saurez pas ; et je voudrais bien ne pas le savoir moi même. Le château était très-habité , et on y menait joyeuse vie, c'est -à-dire que jusqu'à cinq heures tous les hommes allaient à la chasse aux lièvres ou aux bécasses, et que ces dames se renfermaient dans leurs chambres pour étudier leur piano , ou se réunissaient au salon pour broder je ne sais quoi , et faire des histoires bien méchantes contre je ne sais qui , enfin ce qu'on appelle de bonnes causeries. Puis, on montait s'habiller pour le dîner; et le soir, un vieil ami de la famille faisait une lecture à quatre joueurs de tric- trac , qui ne décoléraient pas dans un coin , à huit ou dix chasseurs qui s'étendaient éreintés sur tous les sofas , et à toutes ces dames qui , pour s'encourager à veiller et à vivre, se regardaient de minute en minute dans le petit miroir de leurs corbeilles à ouvrage  et qui, de quart d'heure en quart d'heure , se levaient traînant les pieds dans toute la longueur du salon , et se balançant le corps et interrogeant des yeux toutes les portes et toutes les croisées, comme si quelque prince ou quelque page allait paraître avec un bouquet de pierreries ou un bouquet de fleurs.

Personne n'entrait , et on revenait à la corbeille d'ouvrage et au petit miroir. – Remarquez que la lecture continuait toujours, au grand plaisir du lecteur qui ne voyait que son livre , et qui fondait en larmes, ou se pâmait de rire tout seul ; il avait pour tant soixante -quinze ans : cela ne fait rien du tout . Le lendemain se levait et se couchait parfaitement semblable à la veille . Seulement, quelquefois une voiturée de voisins arrivait au château . Alors, grand ennui , grande contrariété de promener et d'héberger tout ce monde , dont on se dédommageait le soir par une moquerie de deux heures. Ces soirs -là , le lecteur faisait sa lecture tout bas. Les autres se suffisaient à eux-mêmes ; ils étaient en verve et tout gaillards. Mais ce beau feu s'éteignait avec les bougies, et le château retombait, au bout de vingt -quatre heures, dans cette vie morte que vous avez entrevue plus haut. -C'est égal, je vous jure ma parole d'honneur que tous ces gens-là se trouvaient fort heureux. Une bonne chère , de bonnes voitures, de belles toilettes ; pour peu qu'avec cela on n'ait pas beaucoup de coeur et guère d'imagination , que faut-il de plus pour le bonheur ? On se dit bien en soi-même: « Je ne m'amuse pas extrêmement ; je m'ennuie même à périr le plus souvent. » Mais on ajoute aussitôt : « Comment font donc les autres , qui n'ont ni mes chevaux, ni ma table , ni mes diamants ? , Et on revient content par vanité et par comparaison ; car le luxe ne prévoit pas de jouissances hors de lui. C'est une grâce d'état. Ne plaignons donc pas trop les heureux du siècle. - « Mon petit ami , me cria un matin l'homme aux lectures , en frappant à la porte de ma chambre, allons , levez vous , le soleil va se lever aussi , et il a quelque chose à vous dire . » Je ne me fis pas attendre .

Mon cœur battait de reconnaissance en songeant que ce bon M. de Nervat venait ainsi chercher un écolier , quand je le voyais éviter la conversation de bien des grandes personnes . Nous marchâmes longtemps dans les hautes herbes mouillées par la rosée matinale , jusqu'à un tertre assez élevé d'où l'on découvrait la Loire large et calme avec ses bateaux à voiles , ses rives basses et fertiles , et son lit indécis . En ce moment, le soleil tout au fond de l'horizon , à notre gauche, sortit du fleuve , comme un grand bouclier de fer rouge ; puis , à mesure qu'il s'emparait du ciel , comme un roi longtemps absent, des flèches d'or perçaient l'argent limpide de la Loire ; et les bois, et les prés , et les collines s'embellissaient de toutes les teintes du prisme solaire, et les oiseaux s'éveillaient en chantant, et les brises tièdes portaient leurs chansons à tous les échos et à tous les cours; et un parfum végétal , plus enivrant que les plus délicieuses odeurs, s'élevait de toutes parts comme l'haleine de la nature, et je n'eusse pas été surpris de voir la main de Dieu entr'ouvrir la voûte du firmament, pour s'admirer et se réjouir dans son œuvre ; et je tombai à genoux, en m'écriant : « Oh ! que tout cela est beau ! , Alors, mon vénérable guide : « Bien , mon enfant ! j'attendais votre exclamation pour vous parler. Si vous fussiez resté froid à ce spectacle , comme font tant d'autres , je vous aurais ramené au château sans vous rien dire ou en vous disant des riens , ce qui est beaucoup moins. Maintenant je vous connais ; venez donc et parlons . »

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE 7016d27c24b408a8fd6b9ac201b5c814--la-loire-loire-valley
La Loire

Et il me prit le bras pour descendre au bas du tertre , et il me conduisit au bord d'un large étang , qui, par son étendue et la limpidité de ses eaux, pourrait se donner des airs de lac , si des sources l'alimentaient et s'en échappaient en rivières . Une barque était là , inquiète et tourmentant sa chaîne , comme une biche captive. Nous y montâmes. « Rien n'est si bon qu'un bateau pour causer et se promener, me dit M. de Nervat : c'est un banc qui marche , c'est une voiture qui se tait . Allons, ramez un peu , mon ami ; il ne faut pas négliger les exercices du corps même pour ceux de l'esprit ; l'équilibre de notre double nature doit toujours être maintenu dans le moi humain . Ensuite, une fois l'impulsion donnée , nous laisserons aller notre barque et nos pensées à leur cours ; et si vous ne vous ennuyez pas aux narrations et aux conseils d'un vieillard , nous viendrons tous les matins sur l'étang pendant que le château dort , et là , je vous conterai mille closes, et vous instruirai de ce que l'expérience m'a trop bien appris , comme ferait un vieux nocher pour un jeune matelot, » Si je sais et si je vaux quelque chose ( et cela est bien peu , sans doute ) , je le dois à ces Promenades sur l'étang. Je crois donc utile d'en retracer les leçons ou plutôt les causeries à ceux qui ont l’âge que j'avais alors . Puissent- elles fructifier plus complètement dans des organisations meilleures et de meilleurs esprits ! Puisse mon souvenir n’être pas tout à fait perdu pour la mémoire de cet excellent M. de Nervat , qui, durant son passage ici-bas , n'a guère trouvé que moi pour l'écouter ; car c'était un homme d'un cœur si droit et d'une raison si sûre , que tout le monde l'appelait le vieux fou !  Dès le lendemain commencèrent nos entretiens dans le bateau ; je ne les aurais pas mis par écrit chaque jour, qu'ils seraient restés pour ainsi dire sténographiés dans mon cerveau ; et je vais les transcrire ici dans leur ordre quotidien , qui n'a eu d'autres règles que le hasard ou la fantaisie ; pareils en cela aux caprices même des promenades.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Promenade-matinale-sur-letang-465dc884-1e94-417a-9527-2101dd5f1369


Chapitre 1 – Où est le bonheur

Le lendemain : - Comment donc ! me dit M. de Nervat, mais nous naviguons merveilleusement, ce matin ! on vous prendrait de loin pour un vieux rameur, mon jeune ami , et c'est la seconde fois que vous touchez une rame. Comme on fait vite et bien ce que l'on fait avec plaisir ! Je gage que vous étiez moins prompt et moins habile à manier votre syntaxe latine ou votre dictionnaire grec ; enfant !... vous vous trouviez malheureux, peut-être ! Où est le bonheur, s'il n'est pas dans le dortoir, dans le pupitre, dans les récréations d'un écolier ? » Où est le bonheur ?... c'est la grande question pour ce monde , comme le to be or not to be d'Hamlet, pour l'autre monde. Le témoignage d'une conscience pure et la modération des désirs , c'est là qu'est le bonheur. Dieu qui a voulu , quoi qu'en disent les écrivains hypocondres, que ses fils soient heureux , a mis le bonheur à leur portée , comme les feuilles du cytise sous la dent du chevreau. Quelques affreuses calamités naturelles, le fléau de quelques incurables infirmités, ne sont que des exceptions qui ont sans doute leur raison dans les secrets de la sagesse divine , et qui accompagnent de loin en loin , sans les déranger, l'ordre général de l'univers et la marche régulière du genre humain . Encore , ces plaies horribles sont- elles pour les uns la juste conséquence de leur mauvaise vie , et pour d'autres , la source des consolations et des espérances d'une vie meilleure . Car, il ne faut pas se hâter de juger du bonheur ou du malheur intimes, sur les symptômes extérieurs et les apparences visibles. Au surplus , à part ces exceptions qu'il ne nous est pas donné d'apprécier exactement , Dieu a placé le bonheur comme un joyau sacré dans le berceau des petits enfants . Plus tard , ils peuvent en faire un collier , ou le briser entre leurs doigts. L'homme peut manquer à la Providence ; la Providence ne manque pas à l'homme. Elle envoie sans doute des chagrins à notre cœur , ainsi que des douleurs à notre corps ; mais , lorsqu'il n'y a point de notre faute , le bonheur, qui s'est terni par instant, refleurit sous les larmes , comme la santé sous les sueurs de la fièvre, jusqu'au jour marqué pour l'éternelle félicité. Pourquoi donc cette plainte presque unanime de désespoir ou de mécontentement qui s'élève nuit et jour de la terre vers les astres paisibles ? c'est que l'immense majorité des hommes, après s’être demandé cent fois : où est le bonheur ? va le chercher où il n'est pas ; c'est que les divers fléaux dont le Ciel a rendu l'homme tributaire.

«Ne sont rien près des maux que lui-même il s'est fait.»

Le poète Lemierre a exprimé là une grande vérité ; il en a dit bien d'autres; et nos moindres versificateurs se moquent du poète Lemierre. Mettant même de côté les vices et les passions qui sont des causes de malheur inhérentes à chaque homme , et dont la société n'est pas responsable , combien le corps social par ses mœurs, ses préjugés et ses exigences , a-t -il à se reprocher le malaise de chacun de ses membres ! En effet, où est le bonheur aux yeux de la société , sinon dans les succès de l'ambition , de l'amour-propre et de la cupidité ? Qu`est- ce que les familles désirent et recherchent pour leurs enfants ? des places , des honneurs, des applaudissements ou beaucoup d'argent . On appelle heureux ceux qui arrivent à quelque chose de tout cela , et malheureux ceux qui restent en chemin ou qui ne s'y sont pas mis . Et qu'on ne croie pas que ces idées soient le triste apanage des hautes classes , ou du moins des classes moyennes. Vous pouvez descendre en toute sûreté , vous retrouverez tout en bas la même manie des états libéraux, le même dégoût des métiers modestes, et le même amour de l'or qui est le dernier mot du siècle actuel. Non que je prétende étouffer toute émulation , toute noble velléité de gloire ou de fortune. Le monde , ce fleuve rapide et fécondant, croupirait comme une marre fangeuse . Et puis, je ne suis pas de ces stoïques envieux qui vous disent qu'il n'y a point de bonheur dans le rang et la richesse ; ce sont , au contraire , d'excellents prétextes pour être heureux. La médiocrité est une bonne chose , mais il ne faut pas en abuser . Toutefois, la plupart des riches et des grands sont grandement tourmentés ou richement ennuyés, parce qu'ils ne savent pas vivre une bonne vie : regardez plutôt dans certains hôtels et au fond de certaines voitures, ou , sans aller si loin , dans le château où nous sommes depuis trois semaines.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Promenade-autour-de-letang-du-ter-ploemeur-morbihan-32ad72c7-4cb5-404b-85ad-77515ad9697f

Et , d'un autre côté , Dieu n'a pas déshérité du bonheur les petits et les pauvres ; le bonheur, comme le soleil, luit pour tout le monde ; écoutez plutôt ce bûcheron qui chante là -bas. » Mais la sottise universelle , c'est de placer le bonheur uniquement dans le but lointain qu'on poursuit , et que peu atteignent , au lieu de l'échelonner sur les routes que nous parcourons tous : pareils à des voyageurs qui, partis pour Rome ou pour Constantinople, et ne rêvant que ces deux cités fameuses, ne regarderaient pas les fleuves , les forêts, les montagnes , les mers et les beaux horizons du chemin . Quelquefois la maladie ou les brigands les frappent de mort avant qu'ils aient aperçu les tours de la ville , et ils ont tout perdu. Souvent , parvenus auprès de Saint Pierre ou de Sainte - Sophie , ils n'y trouvent bientôt que vide et désappointement, fatigués qu'ils sont du long et pénible voyage . Ainsi de l'ambition d'honneurs ou de richesses. Les personnes qui ne voient que le point de départ et le point d'arrivée ( où l'on n'arrive pas toujours ), passent préoccupées devant le bonheur qui était là sur le bord des sentiers , jouant avec les fleurs et les cailloux roses et bleus, ou se baignant dans les ruisseaux , ou courant après les hirondelles, ou chantant avec les jeunes filles sur le seuil des cabanes. - Il n'y a qu'une philosophie pratique, c'est d'ouvrir son âme aux moindres joies et d’être heureux à mesure.  

C'est ainsi que j'ai fait, mon petit ami , ajouta M. de Nervat après une pause de quelques minutes, pendant laquelle il me prit les rames pour me délasser; c'est ainsi que j'ai fait, et vous me voyez pauvre , obscur, vieux , et cependant plus jeune d'esprit et d'émotions que nos messieurs les joueurs et les chasseurs. J'ai beaucoup pleuré , car les hommes m'ont fait du mal et Dieu m'a enlevé les êtres qui m'étaient chers ; mais je n'ai pas été complice de l'adversité , et mon âme et mon intelligence ne se sont pas fermées aux bons désirs, et je les ai gardées toujours prêtes à recevoir la rosée après les pluies d'orage . Le tort d'une infinité de gens très-raisonnables d'ailleurs, c'est de croire que le bonheur est fait pour telle ou telle position , plutôt que de s'en faire un dans celle qu'on a . Vous sortez pour courir après lui : restez chez vous, et ouvrez lui la porte , il entrera ; je le connais . On demande souvent : « Où est le bonheur ? » et plus souvent le bonheur demande : « Où êtes- vous ?» , Voilà ce qu'il faudrait crier au genre humain , au lieu de tous les grands systèmes dont ou l'étourdit , et qui finiront par le rendre fou.

Quant à vous , mon enfant, car c'est votre bonheur surtout qui m'occupe , et c'est assez pour nous de mener notre barque sans nous mêler de la manœuvre des flottes, jetez les yeux autour de vous : que de trônes écroulés, que d'ambitions déçues, que de gloires oubliées ! Qui sait si l’Empereur lui-même (Napoléon), ce colosse qui ne s'appareille dans les temps qu'avec Alexandre, César et Charlemagne (nous étions alors en 1812 ), qui sait si Napoléon Bonaparte ne tombera pas un jour du haut de sa puissance et de sa colonne, écrasant sous sa chute toutes les fortunes qui avaient grandi à son ombre ? - N'avez - vous pas vu des riches ruinés tout à coup et mourir de consomption , parce qu'ils n'avaient plus rien dans leur poche comme dans leur tête ? N'avez - vous pas vu des poètes ou des artistes de génie ( ces autres empereurs) finir leurs jours dans l'amertume, parce que le bruit de leur nom s'éteignait dans le fracas des plus jeunes renommées ? Donc, mon jeune ami , ne recherchez point la grandeur, la richesse ni la gloire pour elles-mêmes ; il n'y a point de consolations pour leurs amants malheureux ; et leurs favoris , après tout , n'en recueillent souvent qu'une moisson de désespoir ! »

Et , à ce propos, s'il est vrai que le démon de la poésie vous a mordu, comme je le crains , à voir vos cahiers de classes barbouillés de strophes et de rimes sur toutes les marges , prenez bien garde à la rage ; cautérisez vite la plaie. La poésie est la plus douce chose, comme charme et amour ; elle est la plus cuisante comme vanité . Cultivez avec conscience la disposition que le Ciel a pu vous donner, ne fût-ce que pour mieux jouir du talent des autres , car l'exercice seul d'un art nous en peut révéler tous les secrets ; ne fût-ce encore que pour mieux comprendre et mieux admirer les beautés de la nature et les mystères de l’âme , car la poésie est un prisme et une sonde. Si un d'honneur vous en revient un jour, tant mieux ; car en suivant mes conseils , vous ne connaîtrez pas l'orgueil, dont les retours ont tant de misères. Si vous passez obscur, tant mieux encore , car vous ne connaîtrez point l'envie , n'est-ce pas ? ce serpent aussi cruel que le serpent d'Eve ! Quoi qu'il en soit de votre poésie , faites -en un état le plus tard possible , et un métier jamais .

Et quand l'âge sera venu pour vous , après bien des choses et des personnes qui s'en seront allées , vous retrouverez en vous - même tout un monde d'illusions et de souvenirs ; et à ceux qui demanderont où est le bonheur ? on leur indiquera du doigt votre douce retraite. Et cependant tous les hommes de plaisirs matériels , qui font les heureux devant le monde, et ce beau Gustave de L *** lui-même. qui vient sur son cheval de 6,000 fr ., et avec ses deux groom rayés , nous avertir que le déjeuner est servi , pour nous faire admirer le luxe de son négligé; tous ces fashionables seront alors dans la solitude du coeur et le repos de l`intelligence, avec la goutte et le spleen pour toute compagnie.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE R.decc80997a196918cf9cfcbb58203ae2?rik=t%2boKmE6w5lgBew&riu=http%3a%2f%2flafillealenvers.com%2fwp-content%2fuploads%2f2016%2f05%2fBARQUE-ET-VUE


Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE 0518987001402748361


Chapitre 2 -  De la nécessité d`un état ( d`avoir un métier – une formation – des qualifications)


« Si vous êtes pauvre , prenez un état pour ne pas mourir de faim ; si vous êtes riche, prenez un état pour ne pas mourir d'ennui .» Montesquieu voulait qu'on punit la paresse comme le crime. L'oisiveté étant la mère de tous les vices , moi , je voudrais qu'on accordât des honneurs considérables à celui qui détruirait l'oisiveté, beaucoup plus considérables qu'à celui qui aurait extirpé le plus affreux vice de la société. On est si près de malfaire quand on ne fait rien !... Et tenez , ajouta M. de Nervat , mieux vaut sans doute ce pauvre vieux batelier qui sue à conduire cette grande barque là -bas, que les quatre jeunes dandys qui se font ainsi traîner, couchés sur le dos et bâillant comme des carpes . On voit tout de suite, à la manière ennuyée dont ces messieurs s'amusent, qu'ils n'ont rien à faire qu'à s'amuser.

Toujours en fêtes , pas un moment de plaisir ! Moi , qui n'ai jamais fait un vers de ma vie , l'indignation me rendrait poète, selon l'expression du classique latin : indignatio, etc. , etc ... ; mais vous savez mieux cela que moi , puisque vous avez à peine achevé vos études , mon ami . Donc je n'ai aucune indulgence pour la fainéantise ; cela me crispe à voir et à savoir. Le travail est le lot des enfants d’Adam depuis le péché d'Ève (Genèse 3, 18): c'est souvent un devoir pénible , c'est toujours un bienfait. Il donne cœur au plaisir, comme le plaisir donne cœur à l'ouvrage. Le pain gagné par le travail est d'une saveur que n'ont point les gâteaux des oisifs. Que sont toutes les délices du monde à des gens blasés ? la table est magnifiquement servie, le festin est excellent , oui , mais il y manque l’appétit. Excusez du peu ! , Tandis que vous êtes tout jeune, mon cher rhétoricien , occupez - vous du choix d'un état : c'est la grande affaire de celle vie . Il n'y a pas de sot métier : il y a des sots qui n'en ont point ..., ou des gens d'esprit qui sont pires que des sots quand ils ne savent pas s'occuper, puisqu'ils se dévorent eux-mêmes, faute d'une occupation extérieure. Voyez-vous, s'il y a quelques personnes qui meurent de besoin et beaucoup d'autres d'indigestion , c'est presque toujours au désoeuvrement qu'il faut s'en prendre. Il y a des états (métiers) pour tous les rangs, pour toutes les fortunes, pour toutes les éducations: même des occupations qui , sans être des états, en tiennent lieu pour les gens qui s'en passeraient matériellement.

La spéculation n'est pas le principal but, c'est l`emploi du temps. Il s'agit aussi bien de ne pas perdre sa vie que de chercher à la gagner. Il en est de l'occupation comme de la religion : elles sont pour le moins aussi nécessaires aux grands qu'aux petits, quoiqu'on dise dans les salons ; Cela est bon pour le peuple! Mais combien peu de gens savent s'occuper par eux mêmes ! Si l'homme n'est pas forcé d'agir, sa paresse native prend bien vite le dessus ; on voit de fréquentes désertions dans les volontaires du travail. Une des plus grandes vertus, c'est d'accomplir jour à jour une tâche qu'on s'est imposée soi -même. Votre père possède cette vertu et beaucoup d'autres , mon cher enfant. Parvenu , jeune de cœur et d'esprit , à un âge très-avancé, les fonctions laborieuses, les devoirs d'état l'ont quitté, et je ne l'ai jamais vu si occupé que depuis qu'il n'a rien à faire. C'est au point qu'on le dérange toujours en entrant dans son cabinet ; il a les visites et les promenades en aversion ; et les causeries seules de l'amitié ou de l'esprit peuvent l'arracher aux aimables et graves entretiens de ses livres.

Aussi , chaque jour, quand le soir vient , votre père se croit encore à midi ; il en est de même du soir de sa vie . Heureux qui , comme lui , n'a besoin de personne pour s'amuser et sait vivre seul des journées entières ! mais pour cela, il faut un esprit fertile et cultivé , avec une âme droite et pure . Les cerveaux creux et les consciences malades ne tiennent pas en place et courent toujours après quelqu'un. Je conseille à ce quelqu'un de courir plus fort. L'étude ressemble à cette adorable mère peinte par Landsear, et qui protège et rend si heureux son enfant !  

Un état, une occupation obligatoire tient lieu de cette vertu si rare qui fait les loisirs studieux . Avec un état , point de ce vague misérable, de ces nausées vaporeuses , de ce dégingandé de l'existence, fléau trop à la mode parmi la jeunesse actuelle . Un devoir accompli , quelque peu de chose qu'il soit, est une grande satisfaction. C'est une joie intérieure, une joie sereine, une bonne joie, de se dire : « Je suis au poste que m'a désigné la Providence ; je remplis ma destinée, grande ou mesquine, qu'importe ? J'ai creusé mon sillon aujourd'hui ; je puis me reposer ou rire maintenant, et regarder le ciel et la nature , sans qu'une voix s'élève autour de moi pour me demander : «Qu'as -tu fait de ta journée ? » » Vous sortez des classes et vous entrez dans le monde, mon ami; ne prolongez pas les vacances, vous ne pourriez plus reprendre le collier du travail. Le monde est une étude et une arène aussi : il ne donne point de prix ni de couronnes à ceux qui ne travaillent pas. Et ne croyez point qu'avec toutes les obligations d'un état , vous n'auriez plus de moments pour les plaisirs : outre qu'ils seront plus vifs, ils arriveront toujours à propos . J'ai remarqué que les hommes qui ne font rien n'ont le temps de rien .

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE R

C'est jamais la disposition d'une somme ronde quand il vous la faut. L'habitude de classer son temps fait qu'on en a pour tout. » Il y a un malheur dans notre siècle , il y en a même plus d'un , mais enfin voilà ce malheur : toutes les professions, toutes les fonctions du gouvernement rapportent de l'argent . Elles semblent donc revenir de droit aux hommes qui ont de la capacité avec une aisance bornée; si donc les hommes qui ont une grande aisance avec une capacité quelquefois fort bornée accaparent une partie de ces places, ils font un tort réel à ceux qu'elles aideraient à vivre . Si les riches , au contraire , s'abstiennent d'y concourir , voilà une masse énorme d’oisifs bien terribles, car ils ont tous les moyens d'abuser de leur oisiveté . Autrefois, cet inconvénient était sauvé par cette multitude de charges judiciaires qui non-seulement ne rapportaient rien, mais qu'on n'obtenait que moyennant finances. Un président à mortier achetait 300,000 livres le droit de se lever à cinq heures du matin pour rendre la justice à tous les plaideurs. On peut dire de fort bonnes choses, et on en a dit , contre la vénalité des charges ; toujours est- il que voilà des riche qui employaient leur argent à employer leur temps. C'était par vanité, dit -on , parce qu'il leur en revenait de l'honneur et des honneurs : c'est par vanité aussi que se font certaines aumônes . Mais un des grands problèmes à résoudre, n'est - ce pas de faire tourner les passions des individus au profit de la société ? Au surplus, mon jeune ami, ce n'est pas comme laudator temporis acti, que je vous dis cela ; c'est par esprit de justice tout bonnement. Il y a des choses de l'époque présente que je préfère de beaucoup à certaines choses de mon temps , et je l'avouerai avec grande naïveté dans nos prochains entretiens.

Néanmoins, songez à prendre un état (à trouver un métier); et, en attendant, faites force de rames vers le rivage , car le vent fraîchit, un nuage noir s'avance dans le ciel du côté de l'occident, les petits flots de l'étang se rident, et , avant qu'il soit huit heures ( et il est huit heures moins deux minutes) nous pourrions bien être arrosés de manière à faire rire de nous tout le château , quod est vitandum ! » Et je naviguai de tout mon courage et de tout mon savoir, et nous abordâmes tout juste pour ne pas perdre une seule goutte du déluge que M. de Nervat avait si bien prédit ... un peu trop tard.


Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Promenade-sur-le-port-de-bouzigues-8-1024x576


Chapitre 3 - Épisode

Ce jour-là, nous trouvâmes , dès sept heures du matin , l'étang couvert de barques toutes pleines de monde. C'était une partie de promenade nautique qu'avaient arrangée les habitants du château avec plusieurs châteaux voisins . Il devait y avoir grande pèche, concert sur l'eau , déjeuner sur l'herbe , que sais-je encore ? La maîtresse du lieu avait voulu surprendre ainsi nos courses solitaires et jeter ses plaisirs bruyants à travers notre philosophie matinale . Quand j'arrivai , avec M. de Nervat , sur le bord de l'étang, ce fut un vaste éclat de rire parti de toutes les embarcations, et mille mauvais bons mots sur le négligé de notre costume , qui contrastait en effet d'une manière peu avantageuse avec l'élégance méditée de toutes les toilettes . Nous supportâmes courageusement cette bordée de railleries, et nous fîmes bonne contenance , comme on devait l'attendre de deux philosophes . Seulement , M. de Nervat, ayant promené son regard observateur sur le personnel de la flottille, se prit à rire dans sa barbe qui avait trois jours de date, et murmura entre ses trois ou quatre dents : « Rira bien qui rira le dernier . » Puis nous appareillâmes, et, prenant le vent, nous joignîmes la brillante escadre , qui nous reçut fort galamment après celle première salve de quolibets moqueurs ; et nous voilà tous envolés .... et heureux sur les flots , comme le poisson dans l'eau. Beaucoup plus heureux même , car au bout d'un quart d'heure dix plats de friture et trois ou quatre matelottes furent pêchés à grand renfort de lignes et de filets . Il y avait là des petits poissons roses , bleuâtres ou argentés, et tout effilés comme de petites flèches ; et des limandes aplaties comme une feuille de papier, et dont l'organisation vitale est un problème que je suis bien résolu à ne pas résoudre; puis des perches grasses et appétissantes , que les gourmands ont surnommées les perdrix des rivières ; puis des anguilles que j'appelais des couleuvres, puis un brochet méchant et vorace comme un requin , puis enfin une antique et vénérable carpe hydropique, avec de la terre et de l'herbe sur le dos et de la barbe autour du bec : cette vieille douairière de l'étang, qui avait vu , dit-on, François ler , mais qui ne s'en souvenait pas , fit une résistance héroïque ; elle cassa trois hameçons , rompit trois fois les mailles du filet , et ne se rendit qu'aux étreintes de quatre mains de bateliers qui la lancèrent à sec sur le rivage.

Cependant, les barques s'éloignaient en déployant leurs petites voiles que gonflaient doucement les tièdes zéphyrs de l'automne ; et tout à coup une voix chanta, la voix d'une jeune demoiselle assise , calme et pure , à l'extrémité d'un bateau près du nôtre, comme ces figures d'ivoire que les anciens attachaient à la poupe de leurs navires pour conjurer les orages.  La voix et la musique étaient délicieuses ; toutes les barques applaudirent à trois reprises ; mais moi ! .... dans quelle extase d'orgueil étais- je plongé! Ces paroles ... , elles étaient de moi ! C'étaient les premiers vers que j'avais faits ou du moins que j'avais écrits sur un album , sur un des premiers albums qui eussent paru. Et celle jeune demoiselle les aura lus quelque part, me dis-je en mon coeur, et les aura trouvés jolis, puisqu'elle en a fait la musique elle -même, sa première musique aussi , et puisqu'elle les chante avec tant de charme et d'expression ... , et tout cela sans me connaître, sans connaître l'auteur ! ... Dieu peut m'envoyer de grands succès ( il peut les choses les plus extraordinaires), jamais aucun triomphe public et officiel ne remplira mon âme d'une joie et d'une émotion si douces et si vives.

Mes pieds ne touchaient plus au bateau , j'avais grandi d'une coudée en trois minutes, je crus un instant qu'il me poussait des ailes .... Notre bateau frappa contre un pieu caché sous l'eau , et la secousse fut telle que je m'écroulai tout de mon long avec mes rêves , « Vous voyez, mon bon ami, me dit M. de Nervat, en m'aidant à me relever, qu'il n'y a pas loin d'un poète triomphant à un auteur tombé..., c'est un des cent mille exemples des caprices de la gloire. » Et la flottille continuait sa navigation prospère ; et sur un signe de la barque- amirale , s'éleva d'un bateau chargé de musiciens une symphonie de hautbois, de bassons, de flûtes et de cors, qui se répandit autour de nous et nous enferma comme dans un réseau sonore. Rien n'est si délicieux que la musique sur l'eau, que les merveilles de l'art au milieu des merveilles de la nature . « En vérité, me disait M. de Nervat dans les silences de la symphonie, je ne sais pas pourquoi les riches du siècle ne se donnent jamais ces sortes de plaisirs ; ou plutôt je sais trop pourquoi : c'est que nos riches n'aiment ni la nature ni les arts . Qu'est -ce qu'ils aiment donc ? lui demandai- je, - Mon enfant , ils aiment les tilburys , les pâtés de foie et la bouillotte. Voilà tout ? — A bien peu de chose près ! - Pauvres riches ! ».

Je réfléchissais encore sur leur misère, quand on nous aborda dans une île charmante, qui souriait comme une corbeille de fleurs et de verdure au milieu des vastes eaux de l'étang. Connaissez - vous rien de plus séduisant qu'une île comme celle- là ? Elle avait des collines , des bois, des vallées et une petite rivière à elle toute seule . C'est l'abrégé d'un monde, et il semble que le malheur et le chagrin ne puissent pas vous atteindre derrière ce rempart de flots qui vous protège. Hélas ! le chagrin est un monstre qui nage à merveille, et pour peu qu'il vous adopte, il saura bien vous aller trouver ..., fût- ce au bout de tous les océans ; j'ai su cela depuis, mais alors j'étais fort ignorant de ces choses . Un excellent déjeuner était préparé sur l'herbe, c'est - à -dire sur des tables qui avaient les pieds dans l'herbe, ce qui est un peu moins champêtre, mais beaucoup plus commode. On s'assit fort gaiement, et le festin commença, et la symphonie de recommencer. Nous étions vraiment, à la statue près , autant de don Juans... ; et en effet, l'orchestre nous redisait cet admirable final du souper, où Mozart mêla ce qu'il y a de plus enchanteur à ce qu'il y a de plus terrible, la musique de l'enfer aux mélodies du ciel . Au bout de cinquante ou soixante mesures, la figure de nos messieurs s'allongeait avec la musique..., ils chuchotaient, ils bâillaient, ils avaient des crampes ; enfin , il était clair comme le jour qu'ils s'ennuyaient et qu'ils regrettaient la carpe .... Par bonheur, un domestique vint à se prendre le pied dans une broussaille, sur le bord de l'île , et tomba dans l'eau la tête la première. - Ces messieurs se déridèrent un peu ; il était temps; et comme cet accident avait fait tout interrompre pour aller repêcher ce pauvre homme, qui en fut quitte pour avoir bu un coup d'eau pure, nos messieurs en profitèrent pour s'écrier : Assez , assez de musique, car on ne s'entend pas . » Et Mozart, le Raphaël de la mélodie, le Shakspeare de l'harmonie , fut obligé de serrer ses flûtes et ses hautbois , pour écouter ... qui ? et quoi ? ...

Alors s'établit une conversation sur je ne sais plus quel mariage d'une demoiselle des environs, que l'on blâmait fort parce qu'elle avait choisi le plus aimable au lieu du plus riche . Mon Dieu ! elle s'était peut-être trompée ! Tout ce que je compris dans ce flux de paroles sans pensée ( ô divin Mozart , pourquoi l'avait-on fait taire ? ), c'est que tout ce monde comme il faut, et comme il n'en faudrait pas, disposait ainsi l'échelle du mérite ; d'abord , et bien au - dessus de tout, l'argent ; ensuite, la naissance ou le rang ; puis , beaucoup , beaucoup plus bas, l'esprit , la science et les talents ; et enfin , dans l'erratum de leur liste, les vertus et la moralité . Cette chose me contrista de la part de gens que je croyais avoir à respecter à cause de leur âge et de leur position : voilà que je les méprisais..., et j'en pleurais presque. Mes regards se tournèrent vers la jeune Polymnie qui m'avait pris pour son Apollon ; elle ne pleurait pas , mais elle souriait d'une manière ...; cela voulait dire absolument la même chose . A force de parler , ces messieurs ne s'entendirent plus (c'était bien la peine de faire cesser la musique) ; puis quelques mots piquants, je me trompe, mordants , furent prononcés autour de la table; le vin avait éveillé toutes les prétentions et mis tous les coeurs à nu ... , ils n'y gagnaient pas : la discussion dégénérait en dispute... Les dames s’imposèrent et levèrent le siège pour lever en même temps toute difficulté, et tous les convives, arrivés si joyeux , s'en revinrent les uns avec de l'aigreur et du fiel dans le cœur, les autres avec des vapeurs et de l'ennui : les autres, ce sont les dames , bien entendu. M. de Nervat, tout seul, riait encore dans sa grande barbe, et il riait bien , comme riant le dernier : il l'avait dit. En regagnant le château : « Est- ce que tout le monde pense comme ces messieurs ? lui dis-je. — Oui, mon petit ami , tout ce qu'on appelle le monde dans notre siècle . Son aristocratie est arrangée comme cela : les banquiers sont en haut, puis les grands seigneurs , puis les poètes et les philosophes, puis les gens vertueux et les saints eux - mêmes, si nous en avions . Mais il me semble que si l'on renversait la pyramide , cela n'en vaudrait que mieux . — Oui , certes , mon enfant . Voulez -vous avoir une opinion juste de quelque chose ? prenez l'opinion contraire à celle du monde. Et cette absurde classification du mérite a - t- elle toujours été comme elle est à présent ? - Non , mon ami . - Et sera-t- elle toujours de même ? — Non pas, fort heureusement. – Pourquoi ? — Parce que rien n'est stationnaire sous la lune. - Les choses iront donc mieux plus tard ? —Elles iront du moins autrement, et, au point où elles en sont, tout changement ressemble à une amélioration ... Mais nous causerons de tout cela dans notre première promenade. Celle-ci n'aura pourtant pas été perdue ; c'est une leçon en action , et comme une des planches de notre texte . Nous arrivâmes au perron du château , où tous les amis et bons voisins se séparèrent sans prendre jour.  Fin

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Empty Re: Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE

Message par MichelT Hier à 14:24

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Carte-inde

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Inde-

LETTRES SUR L`INDE

19 ème siecle – La vie des européens de l`époque en Inde – les saisons – animaux – chaleurs – agriculture – ect

Source : Le Musée des Familles – France – année 1845

Les saisons ne ressemblent point dans l'Inde à nos saisons de l`Europe me dit le Général.  Dans les circars septentrionaux, les pluies qui accompagnent le commencement de la mousson du nord - est cessent généralement dans la première moitié de novembre. Alors le ciel s'éclaircit et le temps devient délicieux. Les matinées sont d'une pureté admirable, et le terrain s'humecte d'une abondante rosée . Pas un nuage ne trouble l'azur brillant du ciel , qui demeurerait sans tache, si de temps en temps on n'y apercevait un milan planant dans les airs à une hauteur prodigieuse. Le soleil se couche dans des flots de pourpre, et la fraîcheur des nuits permet à l'homme de se livrer à un sommeil réparateur . Une magnifique verdure couvre toute la face du pays qui présente tour à tour de riches pâturages et des champs semés de diverses céréales , mais surtout de riz .

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE BELGAIMAGE-124905403-1100x715
Pluies de la mousson en Inde

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Mousson-en-inde-nouvelle-alerte-aux-inondations-deja-209-morts
Pluies de la mousson en Inde - La mousson indienne est le plus important des systèmes de mousson du monde et affecte principalement l'Inde et ses voisins, le Sri Lanka, le Pakistan et le Bangladesh. La mousson fait référence au vent saisonnier de l'océan Indien et de l'Asie du Sud, qui souffle du sud-ouest en été et du nord-est en hiver. Ce processus apporte de grandes quantités de précipitations dans la région entre juin et septembre.

Les nombreux étangs ou réservoirs sont pleins jusqu'aux bords, et étincellent aux rayons du soleil . Le fleuve majestueux roule des flots abondants, animé par les embarcations des Indiens qui se croisent en tous sens pour se livrer à leur commerce , tandis qu'à l'extrémité de l'horizon les vastes montagnes, dépouillées de leur horreur, s'élèvent sous mille formes fantastiques. Les objets qui frappent principalement la vue sont les pagodes, la plupart blanches, mais d'architecture et de dimensions variées ; puis , en y regardant de plus près, on reconnaît les villages indiens , construits au milieu de bosquets de palmiers, de tamariniers et de bananiers. La fumée qui se déroule et s'élève d'entre les arbres, jointe à leur site paisible, remplit l'âme des plus douces pensées de félicité champêtre. Nul doute qu'en effet les modestes habitants de ces demeures solitaires ne jouissent de beaucoup de paix et de bonheur ; mais ils ont aussi leurs soucis, et quelle situation en est exempte sur la terre ?

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Riz-inde
Culture du riz en Inde

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Blog-inde_village-bengale_1
Village en Inde

Dans les époques de disette, leur subsistance est précaire ; les fonctionnaires indigènes sont pour l'ordinaire des tyrans, toujours prêts à leur enlever , en les pressurant, une partie de leurs faibles moyens d'existence, tandis que leurs guides spirituels, les brames, les assujettissent à une foule d'observances absurdes, et les tiennent autant que possible dans un grand esclavage moral. Les maisons des Indiens sont communément composées de murs de boue, avec des toits en palmes et en bambous fendus, recouverts de feuilles de cadjan ; les femmes prennent plaisir à orner leurs planchers de terre par des figures dessinées avec de la craie . A tout village d'une certaine étendue est attachée une école , presque toujours construite dans quelque jardin du voisinage . Le maître d'école est ordinairement un brame qui, assis sur une natte, soit dans l'intérieur du bâtiment, soit sous la viranda ( balcon en Treillage) , donne à ses écoliers des leçons sur les devoirs de la vie , d'après la manière dont il les conçoit, et leur apprend les lettres ou les chiffres , en les leur faisant tracer avec le doigt sur le sable, ou sur une feuille , avec un instrument de fer consacré à cet usage.

C'est dans ces villages que le patient tisserand dispose son métier sous l'ombrage d'un arbre, et fabrique ces produits qui ont donné tant de célébrité aux manufactures de l'Inde. Les provinces du Nord ont été pendant longtemps célèbres pour les toiles de coton , et ce commerce était autrefois très- florissant . La Compagnie des Indes avait cinq factoreries convenablement situées en des lieux différents , et il y avait en outre des marchands libres qui achetaient pour leur compte, et pour celui de Madras et de Calcutta . Les Français et les Hollandais avaient aussi autrefois des établissements qui faisaient des approvisionnements considérables des produits de ces manufactures. Mais la liberté du commerce et l'invention des machines ont ruiné les fabriques indiennes . Avant même le changement qui a eu lieu dans son privilège, la Compagnie avait abandonné toutes ses factoreries sur la côte , et ce commerce est maintenant dans les mains d'un petit nombre de marchands indépendants, qui font très-peu d'affaires.

Le mois de novembre est l'époque où l'on commence sérieusement les travaux du jardinage, et les personnes qui ont le goût de l'horticulture surveillent avec beaucoup d'intérêt et de plaisir les opérations des jardiniers du pays. C'est aussi en ce moment que l'on voit le chasseur, accompagné d'un ou deux domestiques, traverser péniblement les terrains marécageux et les vastes champs de riz , pour tuer des bécasses , fort abondantes en cette saison . Un chasseur adroit en tue facilement de soixante à quatre -vingts dans une matinée . C'est un divertissement fort agréable , mais qui n'est pas sans danger pour la santé, puisque l'on demeure exposé pendant tout le temps aux rayons d'un soleil ardent. Les naturels du pays prennent aussi un grand nombre de ces oiseaux au piège , pour les envoyer aux divers marchés.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Jardin-ecolodge
Maison et petit jardin en Inde

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE 1605159409_920_Decouvrez-pourquoi-le-Kerala-est-le-joyau-de-lInde-du

Dans le mois de décembre , il s'élève toujours pendant la nuit de très - fortes rosées qui suffisent pour humecter toutes les plantes cultivées, à l'exception du riz, qui demande à croître absolument dans l'eau. Les fermiers commencent donc à ouvrir des écluses dans les digues de leurs réservoirs, et il s'en échappe des flots abondants qui inondent les champs de cette céréale altérée . Les récoltes sèches sont alors fort avancées ; elles consistent en plantes appelées dans la langue telingienne natcheny, minalon , guntalon et jannalon ; cette dernière s'élève à la hauteur de huit ou neuf pieds ; elle est surmontée d'une large tête remplie de grain , semblable au maïs, dont elle parait être une variété . On cultive aussi beaucoup de gram, espèce de plante légumineuse qui sert de fourrage pour les chevaux et les bêtes à cornes. Enfin , le pays produit encore du tabac. Vers le milieu du mois , le grain mûrit et la campagne prend une teinte dorée.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Green-Gram-Production.
Gram

La mousson du nord -est est bien établie, souffle avec force et fraîcheur pendant le jour, poussant devant elle plus d'un nuage menaçant , mais qui ne se résout point en pluie. Pendant la nuit, c'est le vent de terre qui règne, mais faiblement . Le froid augmente et devient même trop rude pour les Européens dont la constitution a été énervée par un long séjour dans la zone torride. Les naturels du pays n'ont pas moins de peine à le supporter, et tombent souvent malades , faute de s'être munis de vêtements chauds appropriés à la saison . A cette époque de l'année , les Européens peuvent sortir à toutes les heures du jour, à pied ou à cheval, sans éprouver beaucoup d'inconvénients de la chaleur. La nuit, il faut avoir soin de bien clore les persiennes des chambres à coucher, et une couverture n'est pas de trop sur le lit.

Vers la fin du mois, la moisson est en pleine activité , et le laboureur, aidé de ses enfants, coupe le blé , comme on le fait en Angleterre , avec une faux . On le porte ensuite dans des lieux préparés à cet effet , c'est-à- dire dont le terrain a été durci et nivelé ; et là , au lieu de le battre, on le fait fouler aux pieds par des boeufs, à la manière patriarcale. Les jardins particuliers fournissent en ce moment la plupart des légumes que l`on trouve en Europe, et abondent en fleurs et en fruits de l'Inde, tels que des goyaves, des bananes, des grenades et des ananas : l'orange des montagnes mûrit ; elle est délicieuse ; c'est la même espèce que l'on appelle   en Chine le citron des mandarius ; l'écorce est détachée de la pulpe.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Bienfaits-des-goyaves-sur-la-sant%C3%A9
Goyaves

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE R
Citron des mandarius

Nous voici arrivés au jour de Noël , que l'on ne manque pas de fêter dans l'Inde pour les chrétiens. En se levant , le matin , on trouve sa maison décorée de fleurs et de rameaux de platanes ; c'est une attention des domestiques nationaux, qui ont cru ainsi se rendre agréables . Les amis que l'on a parmi les Indiens s'empressent aussi d'envoyer en présents des fruits et d'autres bagatelles. Les Européens se font entre eux des visites de cérémonie , et le principal membre de l'établisse ment donne pour l'ordinaire aux autres un dîner, dans lequel il les traite avec une munificence orientale . Dans les stations éloignées de l'Inde , si les habitants vivent en semble en bonne intelligence , ce qui n'arrive pas toujours, les relations sociales sont très -animées. La moindre circonstance, la venue d'un étranger par exemple, les met en train et donne lieu à une série de dîners auxquels tous les membres du cercle sont invités . Dans le lieu qu'habitait l'auteur de ces souvenirs , il y avait un résident commercial , un vice-résident et un assistant, un chirurgien, un maître du port et quelques négociants indépendants, parmi lesquels il s'en trouvait de mariés. Il y avait aussi, dans le voisinage immédiat, un petit établissement français, habité par cinq ou six familles , avec lesquelles on avait de nombreuses communications, ce qui ajoutait à l'agrément de la société.  On dînait habituellement à trois heures , après quoi l'on se dispersait pour quelque temps ; puis on se rassemblait de nouveau le soir pour faire la partie et pour souper. Parfois on dansait, et le bal rassemblait toutes les beautés de vingt milles à la ronde .

Dans la première moitié de janvier, le temps et les travaux de la campagne sont les mêmes qu'à la fin de décembre ; mais vers le milieu du mois , on commence à remarquer un grand changement. La mousson souffle avec moins de force, et l'air se réchauffe agréablement, mais point cependant assez pour énerver. C'est le meilleur temps pour voyager ; les rivières sont rentrées dans leur lit , et le terrain est complètement sec . On sait que dans l'Inde la manière la plus commune de voyager est en palanquin. Ce palanquin a la forme d'une caisse oblongue avec deux portes à coulisse de chaque côté , et des persiennes que l'on peut ouvrir ou fermer à volonté. Il a quatre pieds qui l'élèvent un peu de terre quand il est immobile ; une perche qui avance des deux côtés repose sur les épaules des porteurs. Il est en outre élégamment peint comme une voiture bourgeoise, doublé intérieurement en indienne et garni d'un matelas, d'un dossier , et de toutes les autres commodités que peut admettre son exiguïté. On est le maître de s'y asseoir les jambes étendues , ou de s'y coucher tout de son long, en abaissant le dossier. Le nombre ordinaire de porteurs est de huit ; mais en voyage , surtout quand les routes sont mauvaises, il en faut douze, indépendamment d'un homme pour porter les habits et les provisions dans des malles ou des paniers disposés à cet effet, et un musaulgi avec une torche pour éclairer pendant la nuit.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE R.c39dd67cbede467328b31afb35100c09?rik=9ETjMj8YDSl5Hw&riu=http%3a%2f%2f1.bp.blogspot.com%2f-8IiZ4_EFzFc%2fTjKl0pMAOQI%2fAAAAAAAAACI%2fw64_EfvQius%2fs1600%2fdoli_big
Palanquin des Indes

A chaque relais on change de porteurs, comme de chevaux en Angleterre, et, de cette façon , on ſait avec facilité et agrément plusieurs milles dans les vingt- quatre heures . C'est du moins ainsi quand on voyage en poste ; mais une manière bien plus agréable, si l'on n'est pas pressé et surtout si l'on est accompagné d'un ami , c'est de faire tout son voyage avec les mêmes porteurs. Dans ce cas , vous partez avant le jour et marchez jusqu'à huit ou neuf heures du matin ; vous vous arrêtez alors pour déjeuner , et ne vous remettez en route qu'à quatre ou cinq heures du soir . Dans l'intervalle si vous trouvez un choultry, nom que portent les  caravansérails dans l'Inde , vous pouvez vous y reposer , sinon vous pouvez entrer dans un tope ( petit bois) , et vous amuser, soit à chasser, soit à parcourir la campagne.

Vos porteurs sauront toujours accommoder un carry , et vous pouvez dîner avant de continuer votre voyage . Le lecteur anglais aurait tort de se figurer qu'en employant ainsi les naturels du pays il se rend coupable de tyrannie ou d'oppression ; les porteurs de palanquins forment une caste particulière ; ils sont très -bien payés de leurs services , et très -contents de trouver de l'occupation . Les étangs et les réservoirs sont , dans cette saison , couverts d'immenses troupes de canards sauvages et de sarcelles de toute espèce, dont la chasse est fort divertissante, et qui fournissent en outre un mets délicat pour la table .  Le mois de janvier est aussi très - favorable à la chasse, dont la plupart des Européens et beaucoup d'Indiens sont grands amateurs . Les chasseurs montent avant le jour sur des chevaux arabes, et à l'aide de chiens anglais, ou du moins de leurs descendants, ils poursuivent les renards qui sont fort nombreux dans l'Inde, quoique de plus petite taille qu'en Angleterre . Il y a aussi beaucoup de chacals , mais la chasse n'en est point divertissante. Les jeunes gazelles , au contraire , bondissent avec beaucoup de célérité et de grâce , et leur chasse est fort agréable . La chasse au sanglier est encore un passe-temps fort recherché.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE 40935_sfs-indian-vegetable-curry-11-1
Curry des Indes

La chasse bien plus périlleuse encore, surtout quand on la fait à pied, est celle du tigre . Si l'on apprend qu'un de ces terribles animaux est dans le voisinage, ce qui se découvre aux actes de brigandage qu'il commet, l'indignation générale se réveille, et des villages entiers se lèvent en masse pour le combattre, armés de mousquets, de coutelas, de lances et de boucliers. Ils sont souvent commandés par des Européens armes de fusils de chasse, de pistolets, etc. La cavalcade approche la jungle où l'on soupçonne que le tigre se cache, et l'effraye en poussant de grands cris ou en frappant du tam - tam . Les yeux flamboyants et avec d'horribles mugissements, le terrible animal sort de sa tanière et essaye de fuir. S'il est arrêté, il attaque tous ses ennemis réunis , et en tue souvent plusieurs ; car un seul coup de sa patte suffit pour donner la mort à un homme. On vise , on tire, on le manque ; on tire encore, il tombe enfin et expire aux acclamations des vainqueurs, qui contemplent avec surprise sa taille énorme, et se félicitent mutuellement de leur délivrance .

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE B9720442704Z.1_20190801115324_000+GS4E64MFJ.2-0
Tigre des Indes

Au Bengale, on monte pour l'ordinaire sur des éléphants pour chasser le tigre , et c'est la manière la plus sûre. L'éléphant porte sur le dos ce que l'on appelle un haudah ou siège , sur le quel le chasseur se place , accompagné de son domestique indien , qui charge ses fusils et les lui présente , et d'où il peut répandre autour de lui la mort avec une sorte de sécurité . L'éléphant n'aime pas trop la rencontre du tigre, aussi prend-il grand soin de tenir sa trompe levée, afin de recevoir, en cas d'attaque, l'ennemi sur ses défenses mais le tigre le saisit parfois à l'épaule ou autre part, et, dans ce cas, l'éléphant se jette sur lui et l'écrase par l'énormité de son poids . Les tigres sont souvent tués à coups de fusil par des Indiens postés sur des arbres ou sur des plates - formes élevées exprès, d'où il les guettent au passage. Il y a une espèce de léopard, appelé chitah, que les habitants parviennent à apprivoiser , et dont ils se servent pour chasser le cerf ou la gazelle.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Festival-d-%C3%A9l%C3%A9phant-jaipur-inde-15677549
Éléphants des Indes

Février est un mois calme et tranquille ; l'atmosphère est plus agréable et plus vivifiante qu'elle ne l'a encore été ; pendant le jour le ciel est d'une pureté admirable , et la lune brille la nuit avec un éclat merveilleux. Si l'Inde était toujours ainsi , on ne serait guère tenté de la quitter après l'avoir une fois connue ; on préférerait y terminer ses jours plutôt que de retourner en Europe, en s'exposant aux désagréments et aux périls d'un long voyage et avec l'attente des rigoureux hivers du Nord . Dans ce mois, les vents du Midi commencent à régner le soir, et les jours croissent un peu , quoique, comme chacun sait , ils ne deviennent jamais très- longs entre les tropiques, où il n'y a pas non plus de crépuscule comme dans les latitudes septentrionales, la nuit succédant presque immédiatement au jour.

Les jardins continuent à se parer de fleurs et à produire des fruits en grande abondance ; mais ces derniers souffrent considérablement des déprédations d'une grosse espèce de chauve-souris qu'on appelle renard volant ; enfin on mange dans cette saison toutes sortes de légumes, tant européens qu'indiens , tels que carottes , navets , pois , choux- fleurs, choux, béringals, salade , etc. ; dans quelques provinces, on trouve d'excellentes pommes de terre, et quant aux ignames, que bien des gens leur préfèrent, il y en a partout. Les cultivateurs se mettent à creuser des puits pour arroser leurs récoltes tardives . A côté de ces puits, ils élèvent ce qu'ils appellent un pecotah, machine très-simple pour faire monter l'eau . Elle consiste en une forte perche perpendiculaire, au bout de laquelle un bambou est placé de manière à pouvoir aller et venir comme la branche d'une balance . L'extrémité de ce bambou la plus éloignée du puits est chargée de quelques pierres ou briques, et à l'autre extrémité est attachée une corde avec un seau . L'lndien qui fait aller cette machine se place en face, et abaissant le seau dans le puits , il le remplit d'eau , après quoi, avec un léger effort, aidé par le poids qui est à l'extrémité opposée du bambou, il le relève et en verse le contenu dans un canal , d'où l'eau passe dans une infinité de rigoles qui traversent les champs qu'il s'agit d'arroser . Ces champs sont partagés en petits carrés de terre, chacun desquels est entouré de tous côtés de petites digues , de sorte qu'en faisant une ouverture dans ces digues, on fait couler l'eau dans le carré, et on rebouche ensuite l'ouverture pour qu'elle n'en échappe pas , jusqu'à ce que le terrain soit complètement saturé.

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE A419aac80086f165e043650c1b80b4c3
Chauve-Souris géante des Indes

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Chauve-souris-geante
Chauve-Souris géante des Indes

Dans le cours de ce mois, on célèbre une fête au village de Cotahpilly, où des pèlerins se rendent de toutes les provinces de l'Inde pour laver leurs péchés dans les eaux sacrées du Guadavery. Cette cérémonie consiste à se plonger dans la rivière , et à continuer d'y tremper la tête en adressant des prières aux divinités les plus célèbres. Il y a aussi une foire où toutes sortes d'objets sont exposés en vente , et où l'on trouve des divertissements de différentes espèces, tels que des nautchis ou danses indigènes, des drames hindous, et des représentations de jongleurs. Ces derniers sont d'une adresse sans pareille, et leurs tours de gibecière font marcher les spectateurs de surprise en surprise. Rien de plus délicieux que de faire à cette époque de l'année des parties de campagne , aussi en profite- t-on pour donner de nombreuses fêtes champêtres, auxquelles on ne manque pas d'inviter toutes les danses du voisinage. On choisit un site charmant, sur le bord d'une rivière ou d'un lac, et ombragé par des bosquets de palmiers, de bananiers et d'autres arbres. On y envoie d’avance des tentes, qui y sont transportées par des boeuſs, des chameaux et des éléphants, et accompagnées d'hommes appelés clashis , chargés de les dresser, de sorte qu'en peu de temps on voit s'élever un petit camp .


Danse dans un village en Inde - Beaucoup de fêtes en février

la suite bientôt

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE Empty Re: Contes variés du 19 ème siècle pour l`été 2022 – Promenades – Voyages – Vacances, ect - LA VIE CHAMPÊTRE EN ANGLETERRE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum