Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Une fête catholique lapidée par des arabes à Nîmes

Aller en bas

Une fête catholique lapidée par des arabes à Nîmes Empty Une fête catholique lapidée par des arabes à Nîmes

Message par MichelT Sam 29 Oct 2011 - 15:12

29.10.2011
Une fête catholique lapidée par des arabes à Nîmes


La guerre d'Algérie est-elle vraiement finie ?

"La réunion annuelle des anciens de la Joyeuse Union Don Bosco se déroule à Nîmes, au Sanctuaire de la vierge Notre Dame de Santa Cruz, bâti par les rapatriés d’Oran.(1)

Après une journée de recueillement et de retrouvailles, vers 19 heures, alors que les participants repartaient dans les autocars et véhicules particuliers, des jeunes arabo-musulmans de la cité voisine, se mirent à lancer des pierres sur les véhicules qui descendaient du sanctuaire.

La police municipale dont le poste est situé dans ce quartier, a été immédiatement prévenue et les organisateurs de cette réunion ont dû mettre en place une déviation vers un autre itinéraire pour protéger des attaques sauvages, les occupants des véhicules qui continuaient de partir.

La Joyeuse Union Don Bosco et l’Amicale des Amis de Notre Dame de Santa Cruz ont saisi le Préfet de Région pour lui signaler ces actes racistes et antireligieux dont ils ont fait l’objet.

Quant à la presse, hormis un entrefilet honnête paru dans « la Provence » du 5 octobre, aucune mention n’a été faite des attaques « intifadiennes » (guerre des pierres) qui ont eu lieu à Nîmes contre la communauté religieuse chrétienne.

(1)Dans cette cité qui regroupait, dès 1962, de nombreuses familles de rapatriés, la chapelle qui y a été construite accueille, encore aujourd’hui, les fidèles oranais lors des journées dédiées à la vierge de Santa Cruz dont le sanctuaire a été bâti un peu plus loin, sur les hauteurs.

Mais, le maire de Nîmes ayant autorisé la construction d’une mosquée à quelques mètres, seulement, de la chapelle, il fallait s’attendre à des représailles, de la part des nouveaux occupants de la cité dont la tolérance n'est pas la qualité première.

Source et article de La Provence ici



MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum