Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Machine à emballer sous-vide à ...
Voir le deal
11.49 €

Transfert des conflits - Incident entre juifs et militants islamistes dans une université francaise.

2 participants

Aller en bas

Transfert des conflits - Incident entre juifs et militants islamistes dans une université francaise. Empty Transfert des conflits - Incident entre juifs et militants islamistes dans une université francaise.

Message par MichelT Mar 15 Mai 2012 - 12:57

L`ìmmigration a comme effet de transférer dans nos pays les haines et les guerres de pays étrangers. Incidents entre islamistes et étudiants juifs dans une université francaise. Les militants islamistes sont des provocateurs et des intolérants - Ils utilisent tous les masques possible comme la démocratie simplement comme instrument pour avancer leur cause. Ils croient en la loi islamique, la démocratie n`est qu`un moyen. Le pauvre citoyen est pris entre les deux ne sachant pas trop quoi faire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ces étudiants juifs sont-ils au courant du role des organisations sionistes comme le Bnai Brith et de celle des intellectuels juifs dans la promotion de l`immigration ouverte et multiculturalisme? Eux-meme en paye le prix....par une présence islamique de plus en plus nombreuse - Ils devraient se poser des questions puisque le résultat est une société de plus en plus polarisée ou le citoyen juif risque de tomber en marchant sur la rue de son quartier sur des groupes de musulmans hostiles et agressifs qui cherchent a casser du juif.

Dites merci au Sénateur américain Javits membre du Bnai Brith - Open the floodgate - ouvrez les vannes avait-il dit....


Dernière édition par MichelT le Mar 15 Mai 2012 - 13:15, édité 2 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Transfert des conflits - Incident entre juifs et militants islamistes dans une université francaise. Empty Re: Transfert des conflits - Incident entre juifs et militants islamistes dans une université francaise.

Message par Dondedieu Mar 15 Mai 2012 - 13:06

Les Catholiques doivent s'investir pour les législatives....
--------
Suite à l’élection de François Hollande, Mgr Podvin, porte-parole de la CEF, déclare au quotidien la Croix :

« Qu’avez vous envie de dire aujourd’hui aux catholiques après ce résultat ?

De ne pas rester soit les déçus d’un camp, soit les gagnant de l’autre. Mais de continuer à s’investir dans les prochaines législatives, en se montrant attentifs, notamment en fonction des points d’attention de la doctrine sociale de l’Église. On a regretté, lors de ces présidentielles, l’absence de réponses aux vrais problèmes des Français. Ces législatives seront l’occasion d’aller là où vivent les gens, de rencontrer les candidats, de leur parler des questions concrètes et des préoccupations des chrétiens : qu’il s’agisse de questions éthiques ou de laïcité, il est important de rester vigilant.

Justement, êtes-vous inquiet de certaines promesses de François Hollande, relatives à l’enseignement privé ou à des questions de société ?

Oui, même si nous sommes dans l’attente d’un calendrier précis. On a besoin de savoir ce qu’il en est sur le plan scolaire, entre les déclarations dures du candidat socialiste sur l’enseignement catholique faites au comité national d’action laïque et les propos plus apaisants tenus par François Hollande, ou son entourage sur le même sujet. Qu’en sera-t-il, dans les faits ? Le pays a besoin de la contribution positive de l’enseignement catholique à l’éducation.

Sur le plan éthique, nos convictions sont connues, notre opposition au mariage entre deux personnes du même sexe comme notre réticence sur toute introduction de l’euthanasie pour la fin de vie. Il ne s’agit pas d’une position idéologique de l’Église, mais de nos convictions qu’il y a des choix qui relèvent de l’intime, et pas de la législation. Faire ces réformes serait inutile. Cela cliverait le pays, qui n’en a vraiment pas besoin.

Plus généralement, l’Église doit conserver la liberté de dire ce qu’elle rejette, même si cela doit l’amener à s’opposer à la nouvelle majorité : ce n’est pas parce qu’une opinion est majoritaire qu’elle est bonne pour l’homme. [...]



Dondedieu

Date d'inscription : 04/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum