Sulema

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sulema

Message par Anne Blandine le Sam 10 Jan 2015 - 21:48

Bonjour,
Je me permets de proposer un nouveau sujet, celui de la voyante Sulema. Si mon message ne convient pas avec la charte du forum, vous pourrez bien sûr le mettre à la corbeille et je demande d'avance pardon si cela ne convient pas.

Sulema habite au Québec avec son mari, mais tous deux vont très souvent aussi en Europe et je pense que ses livres deviennent très populaires. Déjà trois livres ont été publiés sous le titre "L'illumination des consciences".
Comme j'avais assisté à une conférence où elle et son mari ont témoigné, cela m'avait beaucoup impressionné, notamment la conversion de son mari qui était un avocat athée et cynique, et qui est devenu quelqu'un de doux et bienveillant. Donc cela m'a tellement impressionné que j'étais très ouverte à écouter ce qui disait Sulema et à croire à ses prophéties. Mais en lisant le volume 3, mes "sonnettes d'alarme" intérieures se sont mises à retentir. Comme mon fils me demandait ce que je pensais de Sulema, alors je lui ai mis par écrit un exemple de ce qui me paraissait plus que douteux. Je vous copie ci-dessous le texte que j'ai écrit, et je vous laisse juger vous mêmes.

Note sur le livre de Sulema :"Je viens vous preparer à cet événement : l’illumination des consciences" Tome 3.

Moi (Marie) je vous aime, mon Fils vous aime, Il pleure, son Coeur saigne, Il est entouré d’épines, et mon Coeur est broyé à nouveau de voir mon Enfant qui pleure pour Ses frères et Ses sœurs. S’il le pouvait, Il serait prêt à donner à nouveau sa Vie pour vous, pour tous Ses enfants, mais Il ne peut pas, car le Père ne le veut pas. » p. 102

Cette unique phrase attente à trois fondements du christianisme :

- La consubstantialité du Père et du Fils. Le Fils ne peut désirer autre chose que ce que le Père désire. Car en lui-même Dieu est Un, il n’est pas divisé. C’est l’être humain qui est un être non unifié, divisé en lui-même.

- La divinité du Fils. Le Père ne peut s’opposer qu’à un désir qui émane d’une personne autre par nature que lui-même, donc cela fait de Jésus un simple homme.

- L’immutabilité du sacerdoce du Christ et le caractère unique et pleinement suffisant du sacrifice du Christ.

Voici des références dans la Bible pour ce qui a trait à l’unique sacrifice du Christ, selon la volonté de Dieu : Essentiellement les chapitres 5 à 10 de l’Épître de Saint Paul aux Hébreux, consacrés à cette question. Ces six chapitres sont à lire, mais on peut retenir ces versets :

« Ce n’est pas non plus pour s’offrir lui-même à plusieurs reprises, comme le fait le grand prêtre qui entre chaque année dans le sanctuaire avec un sang qui n’est pas le sien, car alors il aurait dû souffrir plusieurs fois depuis la fondation du monde. Or c’est maintenant, une fois pour toutes, à la fin des siècles, qu’il s’est manifesté pour abolir le péché par son sacrifice. Et comme les hommes ne meurent qu’une fois, après quoi il y a un jugement, ainsi le Christ, après s’être offert une seule fois pour enlever les péchés d’un grand nombre, apparaîtra une seconde fois – hors du péché – à ceux qui l’attendent, pour leur donner le salut. »  (Hé.9.25-28)

« C’est pourquoi, en entrant dans le monde, le Christ dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni oblation; mais tu m’as façonné un corps. Tu n’as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. Alors j’ai dit : Voici je viens, car c’est de moi qu’il est question dans le rouleau du livre, pour faire, ô Dieu, ta volonté. (…) Voici, je viens pour faire ta volonté. Il abroge le premier régime pour fonder le second. Et c’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés par l’oblation du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes. » (Hé.10.9-10)

Voir également les articles du catéchisme no 2823-2824, 475, 612-618,

Le Fils étant le Verbe, le Logos, sa mission est justement de faire connaître le Père. Il exprime la volonté du Père. Cf. art. 51-53.
avatar
Anne Blandine

Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sulema

Message par Rémi le Dim 11 Jan 2015 - 1:05

Merci Anne d'avoir dénicher l'anguille sous la roche, comme d'habitude les démons s'insinuent sournoisement dans des textes qui pour le commun des mortels semblent sans erreurs mais quand l'on y regarde de plus près ; nous voyons poindre des erreurs théologiques qui finissent par se répandre dans le peuple et en accumulant la somme de toutes ces petites erreurs venant des innombrables supposés prophètes qui pullulent aujourd'hui, vous avez un nombre considérables d'erreurs qui détruisent peu à peu notre foi en remplaçant la Vérité théologique par une diminution de la Gloire de Dieu, de sa Toute-Puissance et de l'obéissance que nous devons à notre Église avant de publier de tels écrits. Il est très bénéfique pour la santé de manger des fruits mais bien souvent aujourd'hui ; les pesticides qui s'y sont introduit finiront par vous donner le cancer.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sulema

Message par Anne Blandine le Dim 11 Jan 2015 - 2:47

En fait, je pense que ce livre est truffé d'erreurs. Par exemple, je vois à la page 175 qu'il est écrit (c'est Marie qui parle)  : "Je suis la Mère de la Miséricorde, Je viens laver vos péchés avec Mes larmes. Ouvrez votre coeur pour accueillir mon Amour, pour accueillir la Miséricorde."

On voit bien qu'il y a une grave confusion entre les personnes de Marie et de Jésus-Christ en ce qui concerne le salut. C'est le sang de Jésus-Christ qui lave nos péchés. C'est lui le Sauveur, c'est lui qui est la Miséricorde.

En ce qui concerne Sulema, ce qui me fait de la peine, c'est que je trouve qu'elle est une très bonne personne, qu'elle ne désire que faire le bien, et quand elle a commencé à recevoir des messages, elle en était bouleversée et c'est un prêtre et une religieuse qui lui ont dit que cela venait de Dieu. Il est possible que certains messages venaient de Dieu, du moins au début, mais il aurait fallut que ce prêtre soit prudent et examine chaque message. Malheureusement, le prêtre en question, qui a été exorciste du diocèse, est friand de révélations privées et cautionne tout ce qui sort de la bouche d'une bonne personne. Le démon a alors beau jeu, car ce n'est pas parce qu'une personne est bien intentionnée et bonne catholique qu'elle ne peut pas être victime d'illusion et des pièges du démon.


avatar
Anne Blandine

Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sulema

Message par Rémi le Dim 11 Jan 2015 - 18:51

C'est bien un grave problème aujourd'hui beaucoup de pasteurs n'ont plus le jugement nécessaire pour bien discerner les esprits, ils ont reçu l'enseignement charismatiques non balisé où l'accent est mis sur le ressenti uniquement sans une analyse plus poussée des fruits du message, ««je ressens du bien, donc cela est bon et vient de Dieu»», trop simpliste comme analyse sérieuse et sujette aux illusions des démons.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sulema

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum