Lydie, Paul et le Défenseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lydie, Paul et le Défenseur

Message par etienne lorant le Lun 11 Mai 2015 - 10:12

Lundi de la 6e semaine de Pâques

Livre des Actes des Apôtres 16,11-15.
Avec Paul, de Troas nous avons gagné le large et filé tout droit sur l’île de Samothrace, puis, le lendemain, sur Néapolis, et ensuite sur Philippes, qui est une cité du premier district de Macédoine et une colonie romaine. Nous avons passé un certain temps dans cette ville et, le jour du sabbat, nous en avons franchi la porte pour rejoindre le bord de la rivière, où nous pensions trouver un lieu de prière. Nous nous sommes assis, et nous avons parlé aux femmes qui s’étaient réunies.
L’une d’elles nommée Lydie, une négociante en étoffes de pourpre, originaire de la ville de Thyatire, et qui adorait le Dieu unique, écoutait. Le Seigneur lui ouvrit l’esprit pour la rendre attentive à ce que disait Paul.
Quand elle fut baptisée, elle et tous les gens de sa maison, elle nous adressa cette invitation : « Si vous avez reconnu ma foi au Seigneur, venez donc dans ma maison pour y demeurer. » C’est ainsi qu’elle nous a forcé la main.



Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 15,26-27.16,1-4a.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur.
Et vous aussi, vous allez rendre témoignage, car vous êtes avec moi depuis le commencement.
Je vous parle ainsi, pour que vous ne soyez pas scandalisés.
On vous exclura des assemblées. Bien plus, l’heure vient où tous ceux qui vous tueront s’imagineront qu’ils rendent un culte à Dieu.
Ils feront cela, parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi.
Eh bien, voici pourquoi je vous dis cela : quand l’heure sera venue, vous vous souviendrez que je vous l’avais dit.




Textes de l'Evangile au quotidien

Parmi tous les peuples qui connaissaient, un tant soit peu, la religion des juifset leur croyance en un Dieu unique, certains, comme l Lydie, cette commerçante en étoffes, auraient bien adhéré à la pratique de la religion du dieu unique. Mais ne devient pas juif qui veut ! Il faut avoir été circoncis, il faut avoir une génération, il faut des témoins de cette appartenance à la génération. Encore de nos jours, il en est ainsi.

De nouveau se pose la question de savoir pourquoi le livre de la Genèse, qui pose d'emblée que Dieu a créé l'homme à son image et selon sa ressemblance, n'a pas été suffisamment pris en compte par les autorités religieuses juives, qui lui ont préféré l'alliance avec Abraham comme fondement unique de la religion. Si l'on s'en tient à leur point de vue, alors Israël était destiné à dominer d'abord sur tous les autres peuples avant que ceux-ci puissent adhérer à leur foi.

Mais tout a changé avec la venue du Christ. Les portes du Royaume ont été ouvertes à tous ceux qui désiraient y entrer. C'est ce qu'indique l’Évangile du jour, lorsque Jésus déclare : l’Esprit de vérité qui procède du Père (...) rendra témoignage en ma faveur.

Dans la lecture des Actes, aujourd'hui, l'apôtre Paul manifeste bien son origine juive et son ancien zèle envers elle, lorsqu'il déclare que Lydie lui a, en quelque sorte, forcé la main, qu'il n'a pas pu refuser l'invitation ! A ce détail comme en d'autres, on voit bien à l’œuvre l'Esprit saint que Jésus appelle ici "le Défenseur".

En quoi l’Esprit saint est-il alors notre Défenseur ? Le terme (grec) plus ancien « Paraclet » désigne « une personne appelée au secours » parce que l’être humain est ordinairement incapable de se défendre par lui-même dans un conflit et de s’expliquer. L’avocat est alors préposé à la défense d’une victime innocente ou coupable ; par là même il console la personne la plus faible. Il s’informe auprès d’elle ou d’autres. Il essaye de comprendre. Il explique. Il intercède. Il prend donc une défense. Il apaise la « victime ».

Le Défenseur désigne l'Esprit de vérité. Il fait émerger de notre mémoire tout ce que Jésus a dit, les paroles qui nous sont venues du Père par lui. Ainsi, l’amour de Dieu demeure auprès de nous. Le Père est source de tout. Le Fils et l’Esprit dévoilent à leur manière le cœur du Père pour tous les humains.

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum