Le livre des vices et des vertus – Italie – 13 eme siècle – Bono Gambioni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le livre des vices et des vertus – Italie – 13 eme siècle – Bono Gambioni

Message par MichelT le Sam 5 Sep 2015 - 23:50

Le livre des vices et des vertus – Italie – 13 eme siècle – Bono Gambioni
(extraits)


L`Échelle de la vertu - Hortus Delicarium



Chapitre 8 – Opposition au discours de la Philosophie ( extraits)


Je répondis : Si telle est la voie pour acquérir le Paradis et pour retrouver  la perte que nous fîmes à cause du premier péché d`Adam et Ève, et pour parvenir à ce destin bienheureux pour lequel l`homme et la femme furent créés, Dieu fit donc bien en lorsque en parlant à ses Apôtres il dit : « Laissez venir à moi les petits enfant, car le Royaume des Cieux leur appartient» (Matthieu 10,14) , puisque vraiment il appartient aux enfants uniquement,  et a aucune autre personne qui vive avec quelque connaissance, serait assez déterminé pour vivre dans la pauvreté et mépriserait les biens de la fortune et de la gloire de ce monde par désir de gagner le paradis, c’est-à-dire une chose qu`il ne voit ni ne touche, mais dont il ne fait qu`entendre parler; et qui, accablé de douleurs et de peines, les supporterait avec une grande patience sans en vouloir ni s`en plaindre vivement à Dieu?

Tu ne saurais certainement pas m`en citer un seul. Sans doute pourrait-il s`agir d`un des Apôtres, qui furent habités comme eux par l`Esprit-Saint à tel point, qu`ensuite ils ne purent pécher; mais non d`autres hommes qui ne seraient pas habités par l`Esprit-Saint et la grâce de Dieu. Sais-tu même ce que disent les sages? Que toute créature est soumise et livrée à la vanité de ce monde et, autant qu`elle le peut, s`efforce de satisfaire aux plaisirs de la chair. Pour cette raison, ton argumentation semble se réduire à rien si tu veux réconforter par tes propos l`homme qui a quelque connaissance de ce monde.

Chapitre 8 – Réponse de Philosophie a cette opposition ( extraits)

Entends, mon fils, mes propos, et aie foi en mes paroles, et prend garde que le désir de la gloire de ce monde ne te trompe. Le Royaume des Cieux est la chose la plus importante que l`homme et  la femme puisse gagner, parce que c`est leur but, et la raison pour laquelle ils furent créés par Dieu, et leur lieu naturel et éternel, et leur pays; c`est pourquoi le Christ nous avertit dans l`Évangile, et dit : «Demandez tout d`abord et par-dessus tout le Royaume des Cieux, et ensuite tous les autres biens vous seront accordés.» (Matthieu 6,33). Et dans la prière Pater Noster ( Le Notre Père), la première requête que Dieu  enseigne à l`homme  de formuler est celle-ci : « Que ton règne vienne» ( Matthieu 6,10 – Luc 11,2) et ce Royaume des Cieux est une chose si grande que Dieu Tout-Puissant ne le donne pas à l`homme, mais chacun doit l`acquérir par ses propres mérites et le gagne par sa force; l`Évangile dit aussi : « Le Royaume des Cieux souffre violence et ceux qui veulent lutter l`acquièrent.» (Matthieu 11,12).

Et ce doit être un grand combat car on y parvient par une voie très étroite et on y entre par une petite porte; c`est pourquoi l`Évangile dit : «Étroite est la voie, et petite est la porte qui nous mène a la vie, et peu nombreux sont ceux qui passeront par la; et grande est la voie et large est la porte qui nous mène a la mort, et nombreux sont ceux qui passent par-là.» ( Matthieu 7,13). L`homme ne doit pas se décourager, mais lutter vaillamment car comme le dit le sage : «Sans grande peine, les grandes choses ne peuvent être obtenues.» (Horace – Satires).

A présent pense et considère comment sont viles les choses d`ici-bas, qui, auprès des hommes attachés à ce monde, représente quelque chose, comme la science, le pouvoir, les honneurs, la richesse, la grande réputation et la renommée parmi les gens du monde et reconnais avec combien de peines et travaux elles s`acquièrent dans ce monde; et à plus forte raison, le Royaume des Cieux exige une peine plus grande puisque il est le plus grand et l`éternel bien de l`homme, et l`accomplissement final de tous ses désirs.

Combiens d`hommes déjà ont voulu embrasser et saisir la gloire de ce monde et y ont employé toute leur intelligence et leurs forces, et sont morts sans avoir rien pu obtenir! D`autres l`ont saisie avec une grande peine mais n`ont pu la conserver malgré leur intelligence et leur sagacité, et aussitôt elle s`éloigne et les laisse très malheureux.

Cela ne peut arriver dans le Royaume des Cieux, car il est stable et immuable, et sa gloire, dès qu`elle est conquise, ne s`échappe jamais. Et l`homme le gagne, pourvu que dans ce monde il veuille bien lutter.

Chapitre 17 – De l`examen que me fit la Foi ( extraits)


La Foi vérifie les connaissances du malade spirituel.

La Foi commença à me questionner ainsi :

[u]Je te demande de me dire combien sont nos Sacrements?


Je dis : Sept – Le Baptême, la Pénitence, la Communion ( Corpus Domini), le Mariage, la Confirmation, l`Ordination et l`Extrême-Onction.

Par le baptême on est lavé du péché originel et on reçoit l`Esprit-Saint. Par la Pénitence, nos péchés sont remis à celui qui se confesse et qui se repent. La Communion est que le pain et le vin présent sur l`autel lors du sacrifice de la messe deviennent le vrai sang et le vrai corps du Christ comme il se sacrifia pour nous sur la Croix et comme il se sacrifie a chaque jour  pendant la messe en souvenir de sa Passion et par ce moyen nous nous unissons dans l`amour du Christ. Le Mariage signifie que l`homme en vertu de ce Sacrement, peut s`unir charnellement avec la femme sans pécher. La Confirmation est de recevoir  l`onction du St-Chrême et signifie que l`Esprit-Saint donné au Baptême est renouvelé au confirmant. L`Ordination signifie que par ce Sacrement, les prêtres et clercs ordonnés reçoivent pouvoir et autorité pour faire certaines choses, que les autres n`ont pas. L`Extrême-Onction signifie que l`on remet les péchés véniels et qu`on soulage la maladie corporelle.

Elle me dit : Connais-tu les articles du Credo de la Foi et qui composa la prière du Credo?

J`ai entendu dire que chacun des Apôtres composa une partie de cette prière

Dis-les moi dans l`ordre et précise les parties que chaque Apôtre créa.

Je dis :

Je crois en Dieu notre père Tout-Puissant, créateur du Ciel et de la Terre et de toutes les choses visibles et invisibles, selon ce que dit St-Pierre.
Et en Jésus-Christ son fils unique, notre véritable Seigneur, suivant ce que dit St-André.
Lequel fut conçu du St-Esprit, et naquit de la Vierge Marie, selon ce que dit St-Jean.
Sous le pouvoir de Pilate il fut crucifié et tué et enseveli, selon ce que dit St-Jacques le Mineur.
Il descendit aux enfers, et le troisième jour, il ressuscita, selon ce que dit St-Thomas.
Il monta aux Cieux et il siège à la droite de son Père, selon ce que dit St-Jacques le Majeur.
D`où il viendra juger les vivants et les morts, selon ce que dit St-Philippe.
Je crois en l`Esprit-Saint, selon ce que dit St-Barthélémy.
Et à la Sainte Église Catholique, selon ce que dit St-Matthieu.
En la communion des Saints, en la rémission des péchés, selon ce que dit St-Simon le Chananéen.
Et en la résurrection de la chair, selon ce que dit St-Thaddée
Et en la vie éternelle. Amen, selon ce que dit St-Matthias.

La Foi me dit : Et sait-tu combien sont les Commandements de Dieu qu`on doit observer?


Je répondis : Dix, quatre commandements concernent Dieu et six les gens du monde.

Elle dit : Quels sont-ils?

Les quatre qui concernent Dieu sont les suivants :

Crois en un seul Dieu et aime –le par-dessus tout.
Ne prononce pas son Nom en vain.
Respecte les fêtes qu`on doit observer en son honneur.


Les six concernant les gens de ce monde sont :


Honore ton père et ta mère et obéis leurs. Aide-les s`ils sont dans le besoin.
Aime ton prochain comme toi-même, et aide-le si tu le vois dans la nécessité.
Avec l`épouse d`autrui tu ne commettras pas d`adultère, ni avec une autre personne tu ne seras dans la luxure illicite.
Tu ne tueras pas ton prochain,  tu ne le blesseras pas, tu ne lui porteras pas atteinte.
Tu ne voleras pas les biens d`autrui, tu ne les garderas pas injustement, ni ne les utiliseras contre sa volonté.
Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.


Elle dit : Et crois-tu que celui qui agit contre ces Commandements commet un péché?[u]

Et je dis : Oui, il commet un des sept péchés mortels.

[u]Elle dit : Et quels sont-ils?


Et je répondis : Adultère, homicide, vol, parjure, faux témoignage, rapine et blasphème.

Et crois-tu que celui qui commet un péché mortel est perdu soit perdu si il ne se confesse et ne se repent?

Je répondis : Oui


Chapitre 17 – Du Conseil que tint Satan avec les anges déchus ( extraits)


Satan qui est le prince des anges déchus voyant que de nombreux peuples du monde s`étaient convertis à la Foi Chrétienne et que Grace à ses enseignements, ils étaient devenus très parfaits et qu`avaient été chassés toutes ses fausses religions et hérésies qu`il avait répandues dans le monde pour induire les gens en erreur, commença à être très en colère particulièrement parce que il était certain qu`il ne pouvait plus tromper l`homme et la femme tant que ceux-ci seraient armés de la véritable Foi.

Il réunit alors tous les anges déchus ( démons) et tint conseil avec eux sur la conduite à suivre face à cette situation afin de ne pas subir la perte totale des peuples du monde.
Certains démons conseillèrent de commencer la guerre contre Dieu Tout-Puissant et de faire obstacle à ses créations de sorte qu`il ait envie de s`accorder avec eux et de leur laisser une partie des gens du monde : car Dieu ne pouvait faire pire que de leur enlever la domination de tous les hommes et femmes du monde.
Certains autres dirent qu`ils devaient bouleverser les planètes de sorte que la Nature ne puisse faire son œuvre sur la terre et qu`ils provoquent dans le monde de grands fléaux de sorte que s`éteigne la race humaine et qu`aucun homme n`aillent ensuite au Paradis et ainsi les sièges des anges déchus en Paradis restent libres.

A la fin, Mammon se leva, ce démon qui administre les richesses et la gloire du monde. Il dit qu`il n`était pas raisonnable de commencer une guerre directement contre Dieu puisque la dernière fois ils avaient perdu et furent chassés du Paradis. Il ne pensait pas que d`entraver la course des astres étaient possible puisque Dieu ne le permettrait pas.

Si nous voulons éteindre la foi Chrétienne et en priver l`homme afin qu`il retourne en notre pouvoir nous devons utiliser des hommes rusés, assoiffés de richesses, de gloire et d`honneurs, pleins de malice et de méchanceté et avec ces hommes nous devront corrompre les peuples, ce qui fera éteindre  la véritable Foi Chrétienne et placera à nouveau l`homme en notre pouvoir.  Si nous récompensons  de tels hommes, ils nous aideront dans nos projets.


Chapitre 24 – De la domination de l`orgueil


Descendus et assis sous un beau porche de la cellule de l`ermite, et regardant les armées des deux partie, nous vîmes dans l`armée des Vices un seigneur qui chevauchait dans le champ, suivi de toute sa cavalerie, et les personnes à pieds s`inclinaient devant lui avec grand respect. Je dis : Maitresse des vertus, qui est ce seigneur qui chevauche et qui est si honoré de ces gens?

Et elle dit : C`est l`empereur et le chef de toute l`armée des Vices; il a sous sa domination le monde entier et l`a divisé en sept parties; et dans chacune de ces parties, il a couronné un roi qui est son fidèle vassal et qui lui paye tribut.

Et je dis : Quel est le nom de cet empereur, et quel est le nom des rois sous son autorité?

Elle dit : L`empereur se nomme Orgueil; et les sept rois sous son autorité sont les sept Vices capitaux qui naissent et proviennent de lui, et ce sont : Vaine gloire, Envie, Colère, Tristesse, Avarice, Gourmandise, Luxure. Ce sont les Vices d`où naissent tous les péchés commis par les hommes.

Et je dis : Ce sont de grands seigneurs et de grande renommée. Mais je voudrais que tu me dises une chose : comment cet empereur put-il parvenir à tant de grandeur et avoir de fidèles vassaux aussi puissant que ces Vices que tu viens de nommer?


Les sept péchés capitaux

Et elle dit : Les Vices que je viens de te nommer sont les ennemis de Dieu, et ils cherchent a corrompre les bonnes coutumes et les sages comportements des hommes, parce qu’ils savent que Dieu les apprécie par-dessus tout; mais les hommes et les femmes, qui naturellement connaissent Dieu et qui savent qu`Il aime ces comportements, ne se laissent pas corrompre, par crainte que Dieu ne se venge sur eux; et ainsi les Vices ne pouvaient parvenir à leurs fins, et pousser les hommes au péché.

Mais l`empereur dont je t`ai parlé, rend l`homme orgueilleux et rebelle contre Dieu; et à partir du moment où il se révolte, il commet tous les péchés; et c`est par ce moyen que tous les Vices poussent les hommes au péché.

C`est pourquoi le Sage dit : «Quand l`Orgueil s`empare de l`homme, celui-ci commet tous les péchés; et lorsqu`il le quitte, l`homme abandonne tous les péchés.» L`Orgueil est le chef de tous les Vices  et il participe de tous les péchés.




Les Vertus chrétiennes


La maitresse des Vertus :  Deux sont les gloires que l`homme et la femme peuvent avoir, c`est-a-dire du celle Paradis éternel et celle du monde temporel et l`une et l`autre sont tellement opposées qu`il est difficile à celui qui a l`une d`avoir l`autre aussi.

Le candidat : Voulez-vous dire que le riche ne peut obtenir le Paradis?

La maitresse des Vertus :  Non, mais celui qui la désire et s`y complait. Le Prophète dit : « Si ta richesse est abondante, n`y place pas ton cœur.» (Psaumes 62). Si tu veux notre aide pour la conquête du Paradis, tu dois être honnête dans tes intentions et ne pas chercher à faire le mal sous le couvert du bien comme se font une grande partie des méfaits de ce monde. Sache que Dieu déteste les hypocrites qui font semblant de faire une chose et en font une autre. Nombreux sont ceux qui entendent la parole de Dieu et qui après avoir été bien conseillés, les suivent fidèlement pendant un certain temps, mais ils reviennent en arrière,  se laissent tromper par les choses du monde et perdent tous les bénéfices reçus. Celui qui vit seulement pour le monde et non pour Dieu est très coupable.


La prudence chrétienne : Elle permet  de distinguer le bien du mal en raisonnant avec droiture. La prudence permet de choisir le bien dans ses actions et d`éviter le mal ( Selon les Évangiles). Cela se fera par une bonne mémoire, un bon discernement, une bonne prévoyance et un bon examen des choses contraires.

La bonne mémoire permet de vérifier et se rappeler de nombreuses choses passées et évènements survenus  et qu`il compare à ce qu`il doit accomplir. «Cet évènement doit se dérouler de la même façon ou dans cette situation on doit emprunter une voie semblable. »

Par le bon discernement
, l`homme qui envisage une action, en raisonnant avec droiture, distingue le bien du mal, la chose juste de l`injuste, la convenable de l`inconvenante et ainsi il suit le bien qu`il a reconnu et l`accomplit.

Par la bonne prévoyance, l`homme peut prévoir à l`avance ce qui peut en découler ou survenir.

Par le bon examen des choses contraires, l`homme examine avec soin chaque aspect de l`action ou de la chose qu`il doit faire. Car plusieurs choses paraissent bonnes alors qu`elles ne le sont  pas parce que les contraires et les choses qui peuvent nuire ne sont pas correctement examinées et fouillées.


La Justice chrétienne : L`homme doit avoir une âme juste qui rend son dû à tout être à qui il doit obligation.

L`homme est obligé par trois lois : Par la loi écrite, par la loi naturelle et par les coutumes.

La loi naturelle soumet l`homme a six obligations : la religion, la piété, l`amour, l`obéissance, la vérité.

Par la religion, l`homme doit obligation à Dieu.

Par la piété, le père doit obligation à ses enfants, et les enfants aux parents.  Le citoyen doit obligation à sa ville, a sa communauté.

Par l`amour, le parent doit obligation à son parent (charité fraternelle), l`ami a son ami.

Par l`obéissance, le sujet doit obligation à son supérieur en hiérarchie.

Par la vérité
, l`homme doit obligation à son semblable.

Fais-moi comprendre comment l`homme doit naturellement obligation à Dieu par la religion.

La Vertu dit : La Religion a au-dessous d`elle trois Vertus – la Foi, la Charité et l`Espérance.  Par la Foi on connait Dieu et on croit en lui. Par la Charité on l`aime, on lui obéit et on le vénère. Par l`Espérance on a la croyance certaine d`être récompensé par Dieu. Nous sommes tenus de rendre et de faire à Dieu naturellement toutes ces choses.  L`homme est dans la vraie religion et rend parfaitement justice a Dieu lorsqu`il lui rend toutes ces choses, c`est-à-dire qu`il connait Dieu, il croit en lui et l`aime et lui obéit ( 10 commandements) et le vénère. Il a aussi l`espoir absolu d`être récompensé du bien.

Montre-moi comment  par le piété, le père doit naturellement obligation a sa famille et les enfants au parent et la famille a la cité.

Elle répondit : Le père est naturellement tenu de faire trois choses a ses enfants – l`élever pour qu`il grandisse et puisse se défendre; le conseiller sur Dieu et lui donner de bonnes manière pour qu`il soit bon, le châtier de ses péchés et de ses méfaits afin qu`il ne devienne pas mauvais. Et les enfants sont tenus de rendre trois choses; honorer leurs parents pour les bienfaits qu`ils ont reçus, leur obéir car leurs conseils sont utiles et les aider quand ils sont dans le besoin afin de leur rendre les bienfaits.

Le citoyen est tenu de rendre deux choses à la cité – la conseiller et l`aider – lui donner des conseils bons et droits et l`aider dans ses besoins en cas de danger.

L`ami ou le parent est tenu de faire ces choses seulement par amour fraternel qu`il doit avoir de son ami et de son parent.

De quelle manière l`homme doit naturellement obligation à son semblable sur la vérité?

Elle dit : L`homme est naturellement tenu de dire la vérité a son semblable et d`observer ce qu`il promet justement.  L`homme doit aussi obligation à son semblable par trois choses; l`aider, le soutenir et le corriger.

L`aider quand il est dans le besoin; le soutenir quand il est malade ou fou; le corriger quand il voit qu`il s`égare en commettant des péchés. Par toutes les manières que je viens d`indiquer l`homme doit rendre la justice a son semblable afin de gagner son salut.

La force chrétienne : La force d`âme sert à faire face aux dangers, aux peines et malheurs de la vie, aux angoisses de ce monde et elle évite de s`enorgueillir de manière démesuré dans les prospérités.

L`homme peut avoir l`âme forte grâce a six vertus qui naissent de la force : la Magnanimité, l`Espérance, la Fermeté, la Patience, la persévérance, la Longanimité.

Par la Magnanimité, l`âme est forte lorsqu`elle a le courage de faire de grandes choses. Afin qu`elles se fassent droitement.

Par l`Espérance, l`âme est forte lorsque l`homme espère fermement bien aboutir lorsque la chose se fait droitement.

Par la Fermeté, l`âme est forte lorsque l`homme reste ferme dans ses bonnes intentions et qu`il conduit également chaque chose.

Par la Patience, l`âme est forte lorsque l`homme souffre en paix les dangers, les souffrances  et les angoisses de ce monde.

Par la Persévérance, l`esprit est fort, lorsque l`homme persévère jusqu`au bout dans les choses qu`il a commencé droitement.

Par la Longanimité, l`âme est forte lorsque l`homme attend patiemment d`être récompensé dans la vie éternelle.

La tempérance chrétienne  ( la modération)

La tempérance dit : Personne ne peut entrer au Paradis si elle n`a pas un esprit de modération pour réfréner les désirs de la chair lorsqu`il est assailli et tenté et pour garder le juste milieu en toute chose.

L`homme peut être modéré grâce à huit Vertus : la Continence, la Chasteté, la Pudeur, l`Abstinence, la Parcimonie, l`Humilité, l`Honnêteté, et la Honte ( Vergogne).


Par la Continence,  l`homme se modère en s`abstenant des désirs illicites.

Par la Chasteté
,  l`homme maitrise le feu de la luxure avec le frein de la raison.

Par la Pudeur, l`esprit est modéré lorsqu`il réfrène non seulement le feu de la luxure mais aussi  les signes dans les attitudes du corps  et l`excès des ornements.

Par l`Abstinence
, l`esprit est modéré lorsque l`homme s`abstient de boire et manger avec excès.

Par la Parcimonie
, l`esprit est modérée lorsque l`homme garde ce qui convient; car la Largesse consiste à dépenser ce qu`il convient.

Par l`Humilité, l`esprit est modéré lorsque l`homme porte des vêtements modestes et qu`il cache le bien qu`il fait afin de ne pas en faire étalage.

Par l`Honnêteté,  l`esprit est modéré lorsqu`il utilise de manière modérée toutes les choses dont il a besoin dans la vie.

Par la Honte, l`esprit est modéré lorsque l`homme a honte  des excès, des méfaits  et des paroles  troubles.



Fin
[/u][/u][/u]

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum