Seigneur, corrigez-moi sans colère !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Seigneur, corrigez-moi sans colère !

Message par Lys le Ven 22 Juil 2016 - 13:19

Impudicité, indécence, adultères, perversité, autant de péchés graves pour l'expiation desquels
Notre Seigneur Jésus-Christ endura la douloureuse flagellation et pour lesquelles les âmes expiatrices
et tant de malades continuent de souffrir beaucoup.
Ces péchés, il faudra les expier en cette vie ou en l'autre, au Purgatoire.
Les plus corrompus et incorrigibles souffriront en Enfer des tourments sans fin.

" Pénitence, pénitence, pénitence " avait dit Notre-Dame à Lourdes.
Avons-nous fait pénitence et nous sommes-nous corrigés de ces péchés ?






Psaume 37

Seigneur, corrigez-moi sans colère
et reprenez-moi sans violence.

Vos flèches m’ont frappé,
votre main s’est abattue sur moi.
Rien n’est sain dans ma chair sous votre fureur,
rien d’intact en mes os depuis ma faute.

Oui, mes péchés me submergent,
leur poids trop pesant m’écrase.
Mes plaies sont puanteur et pourriture :
c’est là le prix de ma folie.

Accablé, prostré, à bout de forces,
tout le jour j’avance dans le noir.
La fièvre m’envahit jusqu’aux moelles,
plus rien n’est sain dans ma chair.

Brisé, écrasé, à bout de forces,
mon cœur gronde et rugit.
Seigneur, tout mon désir est devant vous,
et rien de ma plainte ne vous échappe.

Le cœur me bat, ma force m’abandonne,
et même la lumière de mes yeux.
Amis et compagnons se tiennent à distance,
et mes proches, à l’écart de mon mal.
Ceux qui veulent ma perte me talonnent,
ces gens qui cherchent mon malheur ;
ils prononcent des paroles maléfiques,
tout le jour ils ruminent leur traîtrise.

Moi, comme un sourd, je n’entends rien,
comme un muet, je n’ouvre pas la bouche,
pareil à celui qui n’entend pas,
qui n’a pas de réplique à la bouche.

C’est vous que j’espère, Seigneur :
Seigneur mon Dieu, vous, vous répondrez.
J’ai dit : « Qu’ils ne triomphent pas,
ceux qui rient de moi quand je trébuche ! »

Et maintenant, je suis près de tomber,
ma douleur est toujours devant moi.
Oui, j’avoue mon péché,
je m’effraie de ma faute.

Mes ennemis sont forts et vigoureux,
ils sont nombreux à m’en vouloir injustement.
Ils me rendent le mal pour le bien ;
quand je cherche le bien, ils m’accusent.

Ne m’abandonnez jamais, Seigneur,
mon Dieu, ne soyez pas loin de moi.
Venez vite à mon aide,
Seigneur, mon salut !

Gloire soit au Père, et au Fils, et au Saint Esprit,
comme il était au commencement, maintenant et toujours,
et dans les siècles des siècles.

Ainsi soit-il. InNominePatris

Lys

Féminin Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum