La première de toutes les règles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La première de toutes les règles

Message par etienne lorant le Sam 3 Sep 2016 - 16:42

Le samedi de la 22e semaine du temps ordinaire

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 4,6b-15.
Frères, apprenez d'Apollon et de moi-même à ne pas aller au-delà de ce qui est écrit, afin qu’aucun de vous n’aille se gonfler d’orgueil en prenant le parti de l’un contre l’autre. Qui donc t’a mis à part ? As-tu quelque chose sans l’avoir reçu ? Et si tu l’as reçu, pourquoi te vanter comme si tu ne l’avais pas reçu ? Vous voilà déjà comblés, vous voilà déjà riches, vous voilà devenus rois sans nous ! Ah ! si seulement vous étiez devenus rois, pour que nous aussi, nous le soyons avec vous ! Mais nous, les Apôtres, il me semble que Dieu nous a exposés en dernier comme en vue d’une mise à mort, car nous sommes donnés en spectacle au monde, aux anges et aux hommes. Nous, nous sommes fous à cause du Christ, et vous, vous êtes raisonnables dans le Christ; nous sommes faibles, et vous êtes forts ; vous êtes à l’honneur, et nous, dans le mépris. Maintenant encore, nous avons faim, nous avons soif, nous sommes dans le dénuement, maltraités, nous n’avons pas de domicile, nous travaillons péniblement de nos mains. On nous insulte, nous bénissons. On nous persécute, nous le supportons. On nous calomnie, nous réconfortons. Jusqu’à présent, nous sommes pour ainsi dire l’ordure du monde, le rebut de l’humanité. Je ne vous écris pas cela pour vous faire honte, mais pour vous reprendre comme mes enfants bien-aimés. Car, dans le Christ, vous pourriez avoir dix mille guides, vous n’avez pas plusieurs pères : par l’annonce de l’Évangile, c’est moi qui vous ai donné la vie dans le Christ Jésus.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 6,1-5.
Un jour de sabbat, Jésus traversait des champs ; ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient, après les avoir froissés dans leurs mains. Quelques pharisiens dirent alors : « Pourquoi faites-vous ce qui n’est pas permis le jour du sabbat ? » Jésus leur répondit : « N’avez-vous pas lu ce que fit David un jour qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ? Il entra dans la maison de Dieu, prit les pains de l’offrande, en mangea et en donna à ceux qui l’accompagnaient, alors que les prêtres seulement ont le droit d’en manger. » Il leur disait encore : « Le Fils de l’homme est maître du sabbat. »


Cy Aelf, Paris

Avec vigueur, saint Paul reprend les Corinthiens qui risquent bien de provoquer le premier schisme dans l'histoire de l’Église. Les uns se réclament de Sosthène et les autres d'Appolos, tous deux apôtres. Mais voici que les fidèles sont tentés de se reconnaître comme disciples de l'un ou de l'autre. Cet attachement excessif à l'un ou l'autre des apôtres n'est rien d'autre qu'une forme de religiosité à la manière toute humaine. S'il en est ainsi de candidats politiques, il ne devrait pas en être de même dans l’Église - mais notre prêtre n'a pas voulu entrer dans un discours sur les origines des divisions au sein doctrinales.

Dans l’Évangile, face à l'outrance du jugement des pharisiens concernant la cueillette de quelques épis de blés, Jésus n'hésite pas à se déclarer "maître du sabbat". Non pas qu'il y ait interdiction de manger ce jour-là, mais simplement parce que les pharisiens cueillette de ces épis comme étant une transgression de la première règle du sabbat : car, à leurs yeux, tout travail est interdit le jour du sabbat. C'est ainsi que se justifie le choix de ce passage d'évangile aujourd'hui : certes, il est nécessaire qu'il y ait des règles dans la vie de l’Église, mais la première des règles est d'aimer Dieu et d'aimer son prochain pour l'amour de Dieu !

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum