Le chemin, la vérité, la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le chemin, la vérité, la vie

Message par etienne lorant le Sam 27 Mai 2017 - 9:52



Le samedi de la 6e semaine de Pâques

Livre des Actes des Apôtres 18,23-28.
Après avoir passé quelque temps à Antioche, Paul partit. Il parcourut successivement le pays galate et la Phrygie, en affermissant tous les disciples. Or, un Juif nommé Apollos, originaire d’Alexandrie, venait d’arriver à Éphèse. C’était un homme éloquent, versé dans les Écritures. Il avait été instruit du Chemin du Seigneur ; dans la ferveur de l’Esprit, il parlait et enseignait avec précision ce qui concerne Jésus, mais, comme baptême, il ne connaissait que celui de Jean. Il se mit donc à parler avec assurance à la synagogue. Quand Priscille et Aquilas l’entendirent, ils le prirent à part et lui exposèrent avec plus de précision le Chemin de Dieu. Comme Apollos voulait se rendre en Grèce, les frères l’y encouragèrent, et écrivirent aux disciples de lui faire bon accueil. Quand il fut arrivé, il rendit de grands services à ceux qui étaient devenus croyants par la grâce de Dieu. En effet, avec vigueur il réfutait publiquement les Juifs, en démontrant par les Écritures que le Christ, c’est Jésus.


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,23b-28.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples: «Amen, amen, je vous le dis: ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom; demandez, et vous recevrez ainsi votre joie sera parfaite. En disant cela, je vous ai parlé en images. L’heure vient où je vous parlerai sans images, et vous annoncerai ouvertement ce qui concerne le Père. Ce jour-là, vous demanderez en mon nom ; or, je ne vous dis pas que moi, je prierai le Père pour vous, car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé et vous avez cru que c’est de Dieu que je suis sorti. Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ; maintenant, je quitte le monde, et je pars vers le Père. »


- © AELF, Paris


De la qualité de notre relation à Jésus dépend notre relation à Dieu. Et vice versa: plus nous nous abandonnerons à la volonté du Père, plus intense sera notre relation au Christ. Et ce mouvement perpétuel est rendu possible par l'Esprit saint, lequel ne cesse de nous secourir et de nous encourager sur le chemin.

Dans les lectures de ce matin, qui rapportent la vocation finale d'Apollos, ce mouvement nous apparaît  comme en "toile de fond".  Si les disciples avaient été laissés à leurs propres capacités de jugement et leurs connaissances propres, il est certain qu’Apollons en serait demeuré au baptême de Jean - et il n'aurait pu saisir en quoi le baptême en Jésus Christ est beaucoup plus riche que celui de Jean. En effet, Jean prêchait un baptême de conversion pour le pardon des péchés; mais pour être complet, ce baptême est suivi du don de l'Esprit saint que le Seigneur seul peut envoyer.

Si l'on y regarde bien, les lectures de ce jour nous montrent que le dessein de Dieu est que les disciples de Jésus suivent la voie que le Christ a tracée - et c'est bien ce qui s'accomplit. Par sa vie, par son enseignement, par sa mort et sa résurrection, suivie du don de l'Esprit Saint, le Seigneur a tracé, pour toutes celles et tous ceux qui croiront, un chemin qu'ils suivent encore en notre temps.

Puissions-nous donc être dociles à la grâce à l'oeuvre dans nos vies !



etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum