Différence FSSPX et Sédévacantiste

Aller en bas

Différence FSSPX et Sédévacantiste

Message par Francesco le Mer 16 Jan 2008 - 2:56

en fait il y a deux grands courants:

la fsspx et le sedevacantisme.

la fsspx reconnaissent b16 comme vrai successeur de Saint Pierre mais refusent de lui obéir(ce qui est une attitude schismatique),ils enseignent également une hérésie sur l'infaillibilité Pontificale(pour eux le Magistere Ordinaire universel est faillible)et cela dans le but de justifier le refus d'obéissance.

le sedevacantisme,dont j'ai La Grace de faire parti,croit et tient fermement et integralement tout ce qui fut enseigné par L'Eglise du Christ qui est L'Eglise Catholique.
pour nous le dernier Pape fut Sa Sainteté Pius XII.


Information que JCMD m'a donné sur le peuple alors que je lui posais la question.Dans le fond,les membres de la fsspx sont illogiques avec eux memes et,ils devraient rentrer au plus vite dans l'église car,je ne vois pas la logique de leur pensée.Les sedevacantistes sont logiques avec eux memes mais dans l'erreur profondément.Leur position et surtout leurs jugements me fait penser aux pharisiens du temps de Jésus qui n'obéissaient qu'a la loi et non pas au coeur de la loi;ie l'Amour....Francesco



avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Différence FSSPX et Sédévacantiste

Message par Francesco le Ven 14 Jan 2011 - 2:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Différence FSSPX et Sédévacantiste

Message par Francesco le Ven 14 Jan 2011 - 2:27

Ce texte assez complet nous donne une bonne idée du sédévacantiste.Nous devons aussi admettre(les échanges sur ce forum les derniers jours nous l'ont prouvé)qu'ils sont vraiment révolté contre l'autorité de l'église;ca frise la haine....

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Différence FSSPX et Sédévacantiste

Message par Francesco le Ven 14 Jan 2011 - 2:34

Les sédévacantistes ne reconnaissent pas la légitimité et donc l'autorité des pontifes régnant à Rome actuellement en raison de leur supposée défaillance dans la Foi catholique. Ils estiment que l'assistance du Saint-Esprit dont le Souverain pontife jouit le préserve de toute errance dans l'enseignement des vérités catholiques ; ce qui est d'ailleurs un dogme de la foi catholique.

Pour eux, la ratification des décrets du IIe concile du Vatican et en particulier celui sur la liberté religieuse Dignitatis humanæ serait incompatible avec la possession du Souverain pontificat car cette doctrine aurait été précédemment explicitement condamnée par Pie IX dans son encyclique Quanta Cura. Nostra Ætate, le nouveau Code de Droit canon — qui aurait procédé à l'inversion des fins du mariage — et également certains actes (réunions œcuméniques notamment à Assise sont considérés par les sédévacantistes comme scandaleux et relevant du schisme, de l'hérésie, de l'apostasie pour Paul VI, Jean-Paul Ier, Jean-Paul II et Benoît XVI.

Certains s'appuient sur la bulle Cum ex apostolatus officio du Pape Paul IV, qui énonce en 1559 : « S'il apparaissait (...) qu'un Souverain Pontife lui-même, avant sa promotion et élévation au cardinalat ou au souverain pontificat, déviant de la foi Catholique est tombé en quelque hérésie, sa promotion ou élévation, même si elle a eu lieu dans la concorde et avec l'assentiment unanime de tous les Cardinaux, est nulle, sans valeur, non avenue. »

Rejet du magistère récent[modifier]
Tous les sédévacantistes rejettent les réformes du concile Vatican II, et tous les enseignements postérieurs au concile. En conséquence, ils refusent aussi les nouvelles règles disciplinaires du Code de droit canonique de 1983.

Ils considèrent le rituel des sacres épiscopaux institué par Paul VI en 1968, comme tout à fait invalide (à l'égal du sacre des évêques anglicans), tout comme le nouveau rituel des ordinations sacerdotales ou de la « nouvelle messe ».

Certains y ajoutent le rejet de certains enseignements antérieurs à la mort de Pie XII, comme les modifications apportées au rite de la Semaine Sainte entre 1955 et 1960, ou les réformes du Bréviaire entérinées par Saint Pie X, les considérant comme les prémices du bouleversement des années 1970 et la marque des influences néfastes au sein de l'Église.

Personnelement,j'y vois une rigidité que je qualifierait de pathologique car non adaptée a une réflexion mature et adulte.....Spécialement la vision archaique qu'ils ont en ce qui a trait au geste du pape a Assise....En psychologie,la rigidité excessive est un symptome d'immaturité du moi....si nous projetons cette vision a un groupe,nous avons une rigidité de groupe qui est un indice de pathologie...

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Différence FSSPX et Sédévacantiste

Message par Francesco le Ven 14 Jan 2011 - 2:38

La dénonciation du « complot maçonnique »[modifier]
Des sédévacantistes étayent leur position par l'existence d'un plan, ou complot, ourdi par la Franc-maçonnerie et différentes sociétés secrètes, ayant pour but la destruction du pouvoir temporel et spirituel de la papauté[réf. nécessaire]. Ce complot fut très tôt dénoncé : Clément XII condamna la Franc-maçonnerie par la bulle In eminenti de 1738. D'autre part, des travaux comme ceux de l'abbé Augustin Barruel, Mémoires pour servir à l'histoire du Jacobinisme, mirent au jour un grand nombre de documents inconnus jusqu'alors, tels des correspondances privées entre différents membres de la secte des Illuminés de Bavière[réf. nécessaire]. Les papiers secrets de la Haute Vente des Carbonari tombés entre les mains du pape Grégoire XVI évoquent des intentions perverses des Francs-maçons : « Vous aurez prêché une révolution en tiare et en chape, marchant avec la croix et la bannière, une révolution qui n'aura besoin que d'être un tout petit peu aiguillonnée pour mettre le feu aux quatre coins du monde. »

La plupart des sédévacantistes se fondent sur ces études pour renforcer leur thèse.

Bien que je nie pas l'influence des FM sur notre société,je suis tres loin d'admmetre une telle influence qui a plus a voir avec les théories de complots si cheres aux paranoiaques....

Sommes toutes,si nous regardons de pret les raisons derriere la secte sédévacantiste,nous devons admmetre qu'ils souffrent de probleme d'ordre mentale....Ce n'est pas sérieux ...

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Différence FSSPX et Sédévacantiste

Message par Francesco le Ven 14 Jan 2011 - 2:42

Présence sur Internet[modifier]
L'avènement d'Internet a donné à certains groupes sédévacantistes l'occasion de tenter de donner une plus large audience à leurs thèses. Une des caractéristiques de ces sites est de reproduire et commenter des photos ou montages visant à « démontrer » la généralisation des abus liturgiques les plus choquants ou à « prouver » l'apostasie formelle des papes[réf. nécessaire]. Parmi les supports les plus classiques, on trouve une photo de Jean-Paul II supposé embrasser le Coran[3] ou des photos du pape Benoît XVI allumant un chandelier à sept branches (la menorah des Juifs)[4]. Le thème du « complot » y est omniprésent, en particulier le prétendu « complot maçonnique » à l'intérieur de l'Église catholique. Les sédévacantistes accusent ouvertement plusieurs papes ou cardinaux d'être ou d'avoir été des francs-maçons. Malgré les apparences, cette thématique ne date pas du concile Vatican II. Elle apparaît au lendemain de la crise moderniste, où des personnalités marginales comme Ernest Jouin ou André de La Franquerie développent le même type de théories. Entre autres exemples, le cardinal Mariano Rampolla del Tindaro, mort en 1913, a été l'objet des mêmes accusations que, cinquante ans plus tard, le pape Jean XXIII.

Les sédévacantistes expriment également une critique très virulente contre les autres courants traditionalistes et certaines de leurs personnalités, les cibles les plus classiques étant l'abbé Franz Schmidberger, ancien supérieur de la FSSPX, considéré comme un "infiltré", et l'évêque Richard Williamson, accusé d'être rosicrucien[5].

Nombre de ces sites présentent en outre une forte tonalité apocalyptique. Pour eux, la fin du XXe siècle marque le début d'une période d'apostasie généralisée, l'Église se trouve sans chef. Tout cela annonce la prochaine venue de l'Antéchrist.

Comme quoi,nous ne sommes pas les seuls a avoir été attaqué par ces fanatiques...Plus je les découvre et plus je trouve leur situation profondément triste.....C'est du pure délire....

Ce sont des pauvres pour qui il faut prier...

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Différence FSSPX et Sédévacantiste

Message par Francesco le Ven 14 Jan 2011 - 2:46

Naissance des thèses sédévacantistes[modifier]
En août 1971, le jésuite mexicain Joaquin Saenz y Arriaga publie un livre La Nouvelle Église Montinienne dont la conclusion est que le pape Paul VI avait fondé une nouvelle religion, distincte du catholicisme romain traditionnel. En 1973, il publie un autre travail, Sede Vacante, où il affirme nettement que Paul VI, ayant versé dans l'hérésie, avait perdu son autorité papale en vertu de la bulle de Paul IV Cum ex Apostolatus reprise dans le code de droit canon de 1917. Les sédévacantistes s'appuient sur le secret de La Salette pour justifier leurs positions.

Les écrits de Saenz donnèrent naissance au mouvement sédévacantiste, mené au Mexique par les pères Saenz, Carmona et Zamora, aux États-Unis par les pères François E. Fenton et Burton Fraser, et en France par le père Guérard des Lauriers (dominicain, qui a développé la thèse dite de Cassiciacum), le père Barbara ou encore le père Vinson.

Ca ressemble de plus en plus au délire que cette fausse voyante qui disait que Paul VI avait été enlevé et qu'un sosie le remplacait......

Outch....

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Différence FSSPX et Sédévacantiste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum