Discernement sur Vassula Ryden

Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Discernement sur Vassula Ryden

Message par Francesco le Mer 24 Nov 2010 - 0:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LA FOI OBSCURE ME REND FORT(E)





La foi obscure me rend fort(e)

La recherche de signes et de merveilles me rend vulnérable à l’Ennemi, car lui sait bien me faire prendre des vessies pour des lanternes. Si, dans des rassemblements, je recherche les merveilles de Dieu pour commencer à croire, c’est que je m’appui sur des impressions, des sensations et non sur la Parole de Dieu. Ce n’est pas parce que je vous dirai : « J’ai vu le Seigneur » que vous croirez en Dieu Vivant. Regardez les apôtres qui ont dit : « c’est du délire de femme ! » quand Marie Madeleine leur a dit : « J’ai vu le Seigneur ! » De plus, raconter pour raconter les soi-disant « paroles » de Jésus, Marie, l’archange Saint Michel…ou de son ange gardien, cela ne fait grandir que mon « ego », mon « orgueil ». J’ai noté qu’Axelle dans son livre « Il est plus que temps d’aimer » avait employé 104 fois le mot Axelle !!!... (vous pouvez télécharger « la recension critique du livre d’Axelle » par un théologien, sur Netprodeo, accueil.)

C’est le Nom du Seigneur que nous devons proclamer à temps et à contre temps. Quand nous proclamons l’Amour du Seigneur, ce doit être avec crainte et tremblements et non dans l’orgueil d’avoir reçu des grâces très grandes.



Autrefois, il était recommandé par prudence de taire complètement toutes ces manifestations de Dieu. Parfois c’était à la mort de la personne qu’on prenait conscience de ce qu’elle avait pu vivre.



Quand le Seigneur se manifeste pour transformer l’homme en son prophète, c’est pour le remplir de force pour résister à l’hostilité que ses paroles apporteront : Le Seigneur dit à Ananie au sujet de Paul :

"Va, car cet homme m'est un instrument de choix pour porter mon nom devant les nations païennes, les rois et les Israélites. Moi-même, en effet, je lui montrerai tout ce qu'il lui faudra souffrir pour mon nom." Actes 9, 15-16


« Je lui montrerai ce qu’il faudra souffrir… » Effectivement être prophète ce n’est pas aller dans l’air du temps, dans le sens du monde, mais à l’envers du monde !... C’est prononcer les Paroles de Dieu pleines d’Esprit Saint… Paroles puissantes, mais Paroles qui tranchent, qui obligent à faire un choix radical… Or dans ses conférences bien gentillettes, Vassula va dans l’air du temps qui est de se faire plaisir, de rechercher le bien-être, de se laisser cocooner comme un enfant. L’approche du Dieu Très Saint se trouve rabaissé à une technique psychologique. En ¾ d’heure de conférence (à Nice) la moitié en a été la présentation de ce qu’a fait Vassula par deux hommes, puis ce fut la présentation de Vassula par elle-même qui reçoit des communications en anglais. Elle a fait dit-elle des progrès en anglais à cause de cela !... Par conséquent tout est centré sur Vassula, au lieu d’être centré sur le Seigneur ! Si saint Paul raconte ce qu’il a vu et entendu sur le chemin de Damas, c’est pour nous tourner vers le Seigneur, comme lui a été converti à ce moment.



Vassula dit dans une de ses conférences : « J’entends Sa Voix », en parlant de Jésus. Parfois elle est « triste », « grave »… parfois c’est en locutions, parfois en paroles avec en plus de la lumière, parfois de la lumière seule qui agit sur l’intellect. »
La tonalité de notre voix reflète nos sentiments, notre joie, notre fatigue, notre ardeur, notre dépression. En Jésus, il n’y a pas toutes ces agitations, mais une âme remplie de paix, de joie, de Vie, de Résurrection. En Jésus, il y a l’ardeur, la compassion, l’Amour, la Miséricorde, c’est-à-dire que sur la croix, la voix est épuisée par la perte de sang, mais forte de la Puissance de l’Amour. Dieu en Jésus n’est pas mort d’épuisement, mais IL a donné sa Vie pour nous. C’est l’inverse. La voix de Dieu est une voix reconnaissable justement entre toutes, car elle possède cette force égale, cette puissance sereine qui la distingue des voix humaines remplie d’émotions que le malin sait influencer.



Quand j’entends Vassula, il me semble entendre un « autre évangile »

On pourrait à la limite suivre Vassula, sans faire partie de l’Eglise !...


Sa parole ressemble à une parole de Dieu, mais à la fois, elle est différente. Il faut dit-elle des purifications et le repentir pour être vidé de ses passions, de ses péchés, de façon à laisser l’espace pour Dieu. Plus le repentir est grand, plus Dieu peut vous approcher. Aucun obstacle ne peut empêcher Dieu d'agir. Saul a été approché sans repentir préalable et transformé uniquement par l’amour de Jésus en croix.
Il faut dit-elle vomir le serpent que l’on nourrit en soi : ceci peut arriver lors d’un exorcisme !
Vassula rapporte une parole venant dit-elle du Seigneur : « Vous pouvez gouverner avec moi » Ceci ne vient pas de Dieu, mais du malin qui s’insinue, car c’est Dieu qui gouverne le ciel et la terre, et uniquement Dieu. C’est à ce genre de parole New-Age qu’on peut reconnaître l’ennemi qui se camoufle… C'est la tentation de Jésus au désert :"De nouveau le diable le prend avec lui sur une très haute montagne, lui montre tous les royaumes du monde avec leur gloire et lui dit: "Tout cela, je te le donnerai, si te prosternant, tu me rends hommage." Alors Jésus lui dit: "Retire-toi, Satan! Car il est écrit: C'est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, et à Lui seul tu rendras un culte."Alors le diable le quitte. Et voici que des anges s'approchèrent, et ils le servaient".(Matthieu 4, 8-11)
Vassula cite une phrase d’un livre ésotérique : « touchez les feuilles (de tel arbre) et vous allez avoir des énergies »Comment connaît-elle cette phrase, si ce n’est en l’ayant lu ?
Vassula s’en remets toujours aux paroles qu’elle a prononcées telle année, dans telle circonstance… plutôt qu’aux paroles du Seigneur. Elle parle en son Nom ! Tout tourne autour de son expérience. J’ai été frappée par les paroles du Cardinal Ratzinguer disant au sujet des écrits de Vassula en 1999 : Ce que nous disons, c'est qu'il y a de nombreux points qui ne sont pas clairs. Il y a des éléments apocalyptiques discutables et des aspects ecclésiologiques qui ne sont pas clairs. Ses écrits contiennent beaucoup de bonnes choses, mais le blé et la bale [ivraie] sont mêlés (*). C'est pourquoi nous avons invité les fidèles catholiques à les regarder avec prudence et à les mesurer selon le critère de la foi constante de l'Église.
Vassula dit avoir été enseignée par son ange. Comment l’a-t-elle connu ? Cela est l’exemple typique de la vogue New-Age : connaître et identifier son ange gardien. Actuellement par ésotérisme, c’est très facile de rencontrer son ange gardien, d’entendre et de parler à son ange !... mais ce n’est pas un véritable ange gardien, au sens de l’Eglise catholique, c’est un esprit qui se dévoilera un jour comme un démon quand il aura bien pris totalement possession de la personne. Il va devenir tyrannique et obligera la personne à faire ce qu’elle ne veut pas !... Dans mon site Netprodeo, j’ai fait 3 articles à ce sujet, car il est très facile de se laisser séduire par l’ennemi !... :
Anges gardiens ou démons
Anges selon la foi catholique

Anges sur le web
Vassula dit que Dieu le Père l’a approché. Elle qualifie son attitude de Père de « gentillesse et tendresse », par le mot anglais « meek » Ce mot signifie en réalité « docile » !!! Curieux pour Dieu notre Père ! Elle dit quand on a goûté la douceur de Dieu, on est comme des anges !... Effectivement quand on est touché par Dieu, on est rempli d’une Joie imprenable : celle de la Résurrection et la Vie, mais attention prudence ! car j’ai en écho la voix du serpent, dans la Genèse qui répliqua à la femme : "Pas du tout! Vous ne mourrez pas! Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, (du fruit défendu) vos yeux s'ouvriront et vous serez comme des dieux, qui connaissent le bien et le mal." (Genèse 3, 4-5)
Quand (dit-elle) Dieu lui dit : « il faut que tu changes ta vie » « j’aimerai une réponse » et insiste lourdement : « tu dois changer » J’ai l’impression d’une parole « non divine » qui veut obliger Vassula. Justement Dieu n’oblige jamais, mais IL invite à LE suivre. Jésus dit « Si tu veux entrer dans la vie… si tu veux être parfait » Ne serait-on pas là en face de l’obligation pesante d’un être spirituel, dont je parlais plus haut, avec un Dieu Père « docile », LUI. C’est très étrange !...


Quand dans une conversation banale dans un club suédois au Bengladesh, elle évite de regarder le Seigneur qui lui apparaît et qu’IL lui dit après : « pourquoi tu as fait semblant de ne pas Me regarder ? Quelle joie d’avoir la visite du Seigneur !... Comment détourner son regard de Dieu qui vient nous visiter ? Là encore quelle est cette personne que Vassula prend pour le Seigneur. Dieu ne s’impose pas ! Ce n’est certes pas la façon d’agir de Dieu !
Là je suis sûre que tout cela ne vient pas de Dieu


Si on vous dit que "sa mission vient de Dieu et qu'elle est authentique" sachez que :
C’est certainement pas l’Eglise orthodoxe qui peut affirmer cela :

L’Eglise orthodoxe à laquelle appartient Vassula ne reconnaît pas l’authenticité des messages. En 2001, le Comité sur les Hérésies du Synode de l'Eglise Orthodoxe grecque publia sa décision sur Vassula Ryden. En substance, il déclara que Mme Ryden avait de facto quitté l'Eglise Orthodoxe, bien qu'elle dise en faire partie.



Ni l’Eglise Catholique qui peut dire cela ! car je vous donne le dernier extrait de 2007 de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi...L’Eglise catholique a de nouveau renouvelé sa désaprobation des messages de Vassula. Le texte de la communication interne datée du 25 janvier 2007 adressée par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi à tous les Présidents des Conférences Episcopales confirme la validité du jugement doctrinal de la Notification de 1995 et déconseille la participation des fidèles aux groupes de prière de Mme Ryden. Nous pouvons lire que la Notification de 1995 reste valable pour ce qui concerne le jugement doctrinal sur les écrits examinés (cf. Annexe 1). D’autre part « qu’il ne semble pas opportun que des catholiques participent aux groupes de prière organisés par Madame Vassula Rydén. En ce qui concerne d’éventuelles rencontres œcuméniques, les fidèles s’en tiendront aux dispositions données par le Directoire œcuménique, par le Code de Droit canonique (can. 215 ; 223 §2, 383 §3) et par les Ordinaires diocésains. » (Signé Cardinal William Lévada)



Si on vous a dit que cette notification a été abrogée par Joseph, card Ratzinger, préfet de la CDF en automne 2004 ! Vous pouvez constater que le texte du 25 janvier 2007 montre qu’elle n’est pas abrogée mais confirmée.



Mais si je fais tranquillement confiance au Seigneur, sans chercher le merveilleux :


Alors ma foi obscure est illuminée par la parole de saint Jean qui incline mon cœur à discerner en éprouvant les esprits : " Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit, mais éprouvez les esprits pour voir s'ils viennent de Dieu, car beaucoup de faux prophètes sont venus dans le monde. A ceci reconnaissez l'esprit de Dieu: tout esprit qui confesse Jésus Christ venu dans la chair est de Dieu; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu; c'est là l'esprit de l'Antichrist. (1 Jean 4, 1-2)



Jésus lui-même nous avait prévenus : "Prenez garde qu'on ne vous abuse. Car il en viendra beaucoup sous mon nom, qui diront: C'est moi le Christ, et ils abuseront bien des gens. (Matthieu 24, 4-5)

"Des faux prophètes surgiront nombreux et abuseront bien des gens". (Matthieu 24, 11)



Prêtres ou laïcs, ne nous laissons plus abuser par l'Ennemi qui veut nous perdre, continuons à faire confiance au Seigneur dans une foi obscure éclairée seulement par la Parole de Dieu. Proclamons la Parole de Dieu et non la parole d'un soi-disant prophète.

Monique M


Pour en savoir plus sur Vassula :

DISCERNEMENT SUR LIVRES ET NOTIFICATIONS (MM)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A PARTIR D’UN LIVRE DE VASSULA (MM)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LA FOI OBSCURE ME REND FORT (MM)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A PROPOS DE VASSULA (MM)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



LE POINT DE VUE DU THEOLOGIEN F.M.DERMINE
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

SITE CRITIQUE SUR LES MESSAGES DE LA VRAIE VIE EN DIEU (M.L.PIO)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

UNE FAUSSE PROPHETESSE Y.CHIRON
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par admin2 le Jeu 30 Déc 2010 - 0:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par admin2 le Sam 5 Fév 2011 - 3:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DISCERNEMENTS SUR LES LIVRES DE VASSULA RYDEN

L’IMPRIMATUR est ainsi défini par la CEF : Certificat délivré par l'évêque ou son délégué sur avis d'un censeur et attestant la conformité d'un livre avec l'enseignement de l'Église. Ce certificat est, en principe, demandé pour toute publication de théologie ou de morale. Si l'auteur est un religieux, il demande aussi à ses supérieurs l'autorisation de publier.

NIHIL OBSTAT Expression latine qui signifie "rien ne s'oppose", par laquelle est manifesté le jugement favorable d'un censeur ecclésiastique chargé par l'évêque de contrôler l'orthodoxie d'un ouvrage avant sa publication.

N’oublions pas que l’INDEX a été aboli le14 juin 1966… « L'Église affirme sa confiance dans la conscience des fidèles et confie aux différentes Conférences épiscopales (nationales), le soin d'examiner et d'empêcher d'éventuelles lectures nocives. »

Or une œuvre inspirée par Dieu vise à l’exaltation de notre Dieu, mais une œuvre inspirée par l’imagination ou encore le malin, vise à l’exaltation de l’auteur et ainsi l’écarte de Dieu par l’orgueil et surtout si elle est issue de pratiques occultes !...

L’auteur de la « Vraie Vie en Dieu » : Vassula Ryden recherche « l’imprimatur » afin d’être approuvé par l’Eglise Catholique. Il semblerait que l'organisation de Mme Ryden avait envoyé une communication interne aux coordinateurs de ses associations locales, affirmant qu'à la fin de 2005, les livres de Mme Ryden avaient obtenu un « Nihil obstat » donné par un évêque de l'Inde Mgr Felix Toppo, évêque de Jamshedpur (Inde), et un « Imprimatur » d'un évêque des Philippines Mgr Ramon C. Arguelles, archevêque de Lipa aux Philippines, datée du 28 novembre 2005. Le livre, qui ressemble à une Bible, inclut la copie d'une lettre écrite par Mgr Toppo.

Il faut savoir que de nos jours, l’Imprimatur » n’est pas nécessaire pour imprimer des livres ayant trait à la foi catholique, néanmoins personne ne peut librement diffuser dans l'Eglise des messages de supposées révélations qui n'ont pas été approuvées. Interrogé au sujet du « nihil obstat » qu'il avait accordé aux messages de la VVD en 2005, Mgr Felix Toppo précise que c'est Vassula elle-même qui lui a demandé de donner le « nihil obstat » à ses livres. Le fait que Mgr Toppo (de l'Inde) révèle que c'est Vassula qui lui a demandé d'être le censeur, signifie que les livres de la Vraie Vie en Dieu n'ont pas été révisés par un censeur indépendant ou par le censeur officiel du diocèse de Mgr Arguelles (l'évêque des Philippines qui a donné l'imprimatur), mais par un partisan notoire de sa cause, spécifiquement choisi par l'auteur des livres à réviser!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'évêque qui donna le nihil obstat aux livres de Vassula, reconnaît qu'il était conscient d'agir contre les dispositions du droit canonique : Dans un récent entretien filmé mis à disposition en ligne par le site officiel de la Vraie Vie en Dieu, Mgr Felix Toppo confesse son adhésion totale à Vassula Ryden et révèle qu'avant de donner le nihil obstat aux messages de la Vraie Vie en Dieu (VVD), il consulta un fameux expert en droit canonique, lequel lui dit clairement qu'il "ne pouvait pas le faire"… Mgr Toppo écrit dans sa lettre, qu'il croit vraiment “que les livres contiennent le Divin Dialogue de la Sainte Trinité, de Notre Sainte Mère et des Anges avec toute l'humanité au travers de Vassula Rydén.”. En d'autres mots, il affirme qu'il croit à l'origine surnaturelle des messages. Ceci est son opinion, que nous respectons, mais le nihil obstat et l'imprimatur ne peuvent pas être utilisés pour autoriser ou approuver une révélation privée.

Vassula veut-elle régner par la peur ? "Elle affirme que ses groupes de prière évitèrent l'impact d'un météore sur la terre"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Attention nous voici devant une autre religion :
Mme Ryden est convaincue que Jésus lui a donné la mission de "transmettre au monde la Parole de Dieu" telle qu'elle lui a été révélée dans les messages de la Vraie Vie en Dieu. Elle écrit: Beaucoup d'ecclésiastiques sont en train d'interdire à Dieu de parler à Son peuple comme Il le fait aujourd'hui, et ils conseillent aux fidèles de ne pas écouter non plus, leur interdisant d'assister aux réunions de la Vraie Vie en Dieu, empêchant ainsi qu'ils connaissent la Volonté de Dieu. Ils ne sont pas meilleurs que les disciples de Jésus dans leur incrédulité. Lorsque le Christ ressuscité apparut aux Onze, la Bible dit (Marc 16, 14-15) "pendant qu'ils étaient à table, Il leur reprocha leur incrédulité et leur obstination parce qu'ils avaient refusé de croire ceux qui L'avaient vu après qu'Il soit ressuscité."
Vassula fait ici un reproche léger comparé avec sa lettre du 10 janvier 2002, dans laquelle elle accusa ceux qui critiquent ouvertement ses messages d'être coupables de péché mortel et de péché contre l'Esprit Saint. Elle ajouta que "Jésus" lui avait dit que ceux-là étaient les "ennemi[s] de la race humaine toute entière" et que la "Justice les enverra en enfer".

Rien que cela !!! Des menaces ??? Mais Dieu ne menace personne !

Bien que Mme Ryden ait de nombreux admirateurs aux Philippines, elle ne compte pas avec le soutien de la conférence épiscopale. Voir l’article :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Un catholique ne doit-il pas suivre les différentes recommandations du Vatican au sujet de Vassula ?



NOTIFICATION 1995
Congrégation pour la Doctrine de la Foi
Notification sur Vassula Ryden, 6 octobre 1995

De nombreux évêques, prêtres, religieux, religieuses et laïcs, s'adressent à cette Congrégation pour obtenir un jugement faisant autorité à propos de l'activité de Mme Vassula Ryden, grecque-orthodoxe, résidente en Suisse, qui diffuse dans les milieux catholiques du monde entier, par sa parole et ses écrits, des messages attribuables à de présumées révélations célestes.

Un examen attentif et serein de toute la question, effectué par cette Congrégation dans le but "d'éprouver les esprits pour voir s'ils viennent de Dieu" (cf. 1 Jn 4,1), a relevé - à côté d'aspects positifs - un ensemble d'éléments fondamentaux qui doivent être considérés comme négatifs à la lumière de la Doctrine catholique.

Outre le fait de mettre en relief le caractère suspect des modalités selon lesquelles ont lieu les présumées révélations, il faut souligner certaines erreurs doctrinales qui y sont contenues.

On utilise, entre autres, un langage ambigu à propos des Personnes de la Très Sainte Trinité, allant même jusqu'à confondre les noms et les fonctions spécifiques des Personnes divines. Dans ces présumées révélations, est annoncée une période imminente de prédomination de l'antéchrist au sein de l'Eglise. Dans une optique millénariste, est prophétisée une intervention définitive et glorieuse de Dieu, qui devrait bientôt instaurer sur terre, avant la venue définitive du Christ, une ère de paix et de bien-être universel. En outre, est également prévue la venue prochaine d'une Eglise qui serait une sorte de communauté pan-chrétienne, en opposition avec la doctrine chrétienne.

Le fait que dans les écrits successifs de Mme Ryden, les erreurs susmentionnées n'apparaissent plus, est le signe que les présumés "messages célestes" sont uniquement le fruit de méditations privées.

En outre, Mme Ryden, qui participe habituellement aux sacrements de l'Eglise catholique, bien qu'étant grecque-orthodoxe, suscite dans différents milieux de l'Eglise catholique un profond étonnement, car elle semble se placer au-dessus de toute juridiction ecclésiastique et de toute règle canonique et, de fait, crée un désordre oecuménique qui irrite nombre d'autorités, de ministres et de fidèles de sa propre Eglise, se plaçant en dehors de la discipline ecclésiastique de cette même Eglise.

Etant donné que, malgré certains aspects positifs, l'effet de l'activité de Mme Vassula Ryden est négatif, cette Congrégation sollicite l'intervention des évêques afin qu'ils informent comme il se doit leurs fidèles, et que ne soit accordée aucune place, dans le cadre de leurs diocèses, à la diffusion de ses idées. Elle invite enfin tous les fidèles à ne pas considérer comme surnaturels les écrits et les interventions de Mme Vassula Ryden et à conserver la pureté de la foi que le Seigneur a confiée à l'Eglise.

De la Cité du Vatican, le 6 octobre 1995.
Publié dans Acta Apostolicae Sedis AAS 88 (1996) 956-957; OR 23-24.10.1995; EV 14, 1956-1957; LE 5618; avec les signatures du Cardinal Joseph Ratzinger et de Mgr Tarcisio Bertone, respectivement Préfet et Secrétaire de la Congrégation. Le texte original ne comporte pas les mises en évidence en caractères gras.




Le Cardinal Ratzinger clarifie ses prétendus propos de Guadalajara (Mexique)
Au mois de mai 1996, un petit groupe de suiveurs mexicains de la VVD eût la possibilité de rencontrer le Cardinal Ratzinger à Guadalajara, Mexique. Après cette audience privée, le groupe affirma que le Cardinal préfet de la Congrégation leur avait dit: "Vous pouvez continuer à promouvoir ses écrits".

Cependant, le 29 novembre 1996, le Cardinal Ratzinger publia un communiqué de presse, qui fut publié dans toutes les versions linguistiques de L'Osservatore Romano, dans lequel il se réfère explicitement à ses prétendus propos de Guadalajara. Dans ce communiqué de presse, il confirme l'absolue validité de la Notification de 1995 et rappelant que personne ne peut librement diffuser dans l'Eglise des messages de supposées révélations qui n'ont pas été approuvées, et que les fidéles ont l'obligation morale de ne pas lire ni diffuser des écrits qui peuvent mettre en danger la foi. Malgré tout, l'association de la VVD continue à citer la phrase "Vous pouvez continuer à promouvoir ses écrits", sans même mentioner que le Cardinal l'a publiquement démentie voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Communiqué de Presse concernant la Notification sur Vassula Ryden, 29 novembre 1996
De multiples questions, relatives à la valeur et à l'autorité de la Notification de la CONGREGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI du 6 octobre 1995 (parue sur l'Osservatore Romano du 23-24 octobre 1995, p.2) sont parvenues à cette Congrégation. La Notification faisait référence aux écrits et messages de Mme Vassula Ryden, attribués à de soi-disantes révélations et diffusés dans des milieux catholiques de par le monde.

La Congrégation entend préciser ce qui suit quant à ce sujet:
1. La Notification adressée aux pasteurs et fidèles de l'Eglise catholique conserve toute sa vigueur. Elle a été approuvée par les autorités compétentes et sera publiée, avec la signature du Préfet et du Secrétaire de la Congrégation, dans les Acta Apostolicae Sedis, l'organe officiel du Saint- Siège [*].

2. A propos des nouvelles diffusées par certains organes de presse quant à une interprétation restrictive de cette Notification faite par le Cardinal-préfet lors d'une conversation privée tenue à Guadalajara, Mexique, le 10 mai 1996, durant une rencontre accordée à un groupe de personnes, ledit Cardinal-préfet tient à préciser que:

a) comme affirmé, les fidèles ne doivent pas considérer les messages de Mme Vassula Ryden comme des révélations divines, mais seulement comme des méditations personnelles;

b) comme le précisait déjà la Notification, on trouve dans ces méditations, au côté d'aspects positifs, des éléments qui à la lumière de la Doctrine catholique sont négatifs;

c) ceci étant, les pasteurs et les fidèles sont invités à ce propos à un sérieux discernement spirituel et à conserver la pureté de la Foi, des moeurs et de la vie spirituelle sans s'appuyer sur de prétendues révélations. Ils sont invités à suivre la Parole de Dieu révélée ainsi que les directives du Magistère de l'Eglise.

Quant à la diffusion des textes de ces soi-disantes révélations privées, la Congrégation précise ce qui suit:

1. L'interprétation donnée par certaines personnes d'une Décision approuvée par Paul VI le 14 octobre 1966 (promulguée le 15 novembre suivant) n'est absolument pas valide. En vertu de cette Décision, écrits et messages provenant de révélations supposées pourraient librement être diffusés dans l'Eglise. La dite Décision, qui fait en réalité référence à 'l'abolition de l'Index des livres prohibés", établissait que, levées les censures afférentes, demeurait toutefois l'obligation morale de ne pas diffuser ou lire les écrits mettant en péril la Foi et les moeurs.

2. On rappelle cependant qu'à propos de la diffusion de textes relatifs à des soi-disantes révélations privées, la norme du Code en vigueur (Canon 823, par.1) demeure valide. Cette dernière donne le droit aux pasteurs 'd'exiger que soit soumis à leur propre jugement dès avant publication les écrits des fidèles touchant à la foi ou aux moeurs'.

3. Les prétendues révélations surnaturelles comme les écrits s'y rapportant relèvent en première instance du jugement de l'évêque diocésain ou, dans des cas particuliers, de celui de la Conférence épiscopale et de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi.

Cité du Vatican, 29 novembre 1996.

Le texte original en anglais a été publié dans L'Ossservatore Romano, édition settimanale en anglais, 4/12/1996. Le texte original ne comporte pas les mises en évidence en caractères gras.
[*] La Notification a été ensuite publiée dans Acta Apostolicae Sedis - AAS, vol. LXXXVIII, N. 12 (5 Décembre 1996), 956-957.




Le 25 janvier 2007, la position de l’Eglise est nette :
Texte de la communication interne datée du 25 janvier 2007 adressée par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi à tous les Présidents des Conférences Episcopales concernant Vassula Ryden

CONGREGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI 2007
00120 Città del Vaticano, 25 janvier 2007

A ce sujet, la Congrégation entend préciser ce qui suit :
1) La Notification de 1995 reste valable pour ce qui concerne le jugement doctrinal sur les écrits examinés
(cf. Annexe 1)

2) A la suite du dialogue qui a eu lieu avec la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Madame Vassula Rydén a cependant fourni des éclaircissements sur certains points problématiques qui apparaissaient dans ses écrits et aussi sur la nature de ses messages, qui ne se présentent pas comme des révélations divines, mais plutót comme des méditations personnelles (cf. Annexe 2 : Lettre du 4 avril 2002, publiée dans True Life in God, volume 10). Du point de vue normatif donc, après les clarifications ci-dessus mentionnées il convient d’effectuer une évaluation prudentielle, au cas par cas, en tenant compte des possibilités concrètes que peuvent avoir les fidèles de lire ces écrits dans le cadre de telles clarifications.

3) On se rappellera enfin qu’il ne semble pas opportun que des catholiques participent aux groupes de prière organisés par Madame Vassula Rydén. En ce qui concerne d’éventuelles rencontres œcuméniques, les fidèles s’en tiendront aux dispositions données par le Directoire œcuménique, par le Code de Droit canonique (can. 215 ; 223 §2, 383 §3) et par les Ordinaires diocésains.

Lire la notification de 2007 sur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en notant cependant un point important signalé par le Cardinal Levada : le point 3 de sa lettre qui précise qu'il "ne semble pas opportun que des catholiques participent aux groupes de prière de Mme Vassula Ryden".




Voici une étude approfondie par un théologien François Dermine sur les livres de Vassula Rydén :
les raisons de l'Eglise par François-Marie Dermine O.P. (24 janvier 2008)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dont voici quelques extraits :
Disparition, élimination et altération des messages
(2a) Les pages qui suivent, provenant en bonne partie de mon article publié sur la revue italienne Jesus d’octobre 1996 et intitulé Quand Dieu se fait corriger, affrontent une raison que la Notification ne mentionne pas mais dont la gravité objective est plus que suffisante, à mon avis, pour jeter le discrédit sur l’ensemble du phénomène; je me réfère au traitement infligé par Mme Rydén à ses messages: destructions, omissions et corrections.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- Silvana Rodoani : Dans votre livre "Vassula Ryden - Indagine Critica" (Ed. Elle Di Ci), vous avez affirmé que Vassula est une pure prophète New Age. Pourquoi?

- Père Dermine : Elle rejoint le courant New Age dans deux aspects essentiels de cette doctrine:
1) dans la proclamation d'une nouvelle ère qui est sur le point de s'établir dans le monde, et qui portera paix, joie, félicité, régénération, et
2) dans les techniques qu'elle utilise pour communiquer avec Jésus, qui sont typiquement New Age (l'écriture que ses défenseurs appellent hiératique = sacrée, n'est rien d'autre qu'écriture automatique).

- Comment lui sont transmis les messages?

- A travers l'écriture automatique, qu'elle affirme avoir reçue contre sa volonté, quand la phénoménologie s'est mise en place sans crier gare (et cela peut être vrai, au moins dans sa phase initiale), mais à laquelle elle adhéra ensuite pleinement, acceptant le rôle de secrétaire céleste et commençant à recevoir volontairement ces écrits. Au début, il y avait uniquement le phénomène de l'écriture automatique, auquel plus tard, le phénomène de la voix intérieure s'ajouta: des locutions internes qui accompagnaient la dictée. Cependant, elle n'écrivait pas avec son écriture ce que la locution interne lui suggérait, mais les deux phénomènes se produisaient ensemble; l'un pouvait être expérimenté sans l'autre ou être simultanés. Elle affirme aussi avoir présencié les apparitions de nombreuses personnalités (Jésus Christ, le Père Eternel, la Vierge, quelques saints, Padre Pio). Elle a pleinement manifesté phénomènes charismatiques, même si l'écriture automatique est ce qui la caractérise quasi exclusivement. Par dessus tout, plusieurs messages ont été complètement modifiés ou annulés (comme rapporté dans mon livre): elle affirme que le Père en Personne lui avait dit que, si elle le jugeait nécessaire, elle pouvait changer tous les messages qu'elle ne jugeait pas opportuns de manifester. De mon point de vue, ceci devrait être suffisant pour rejeter tout le phénomène.

En revanche, l'écriture automatique, de notre point de vue, est utilisée par le diable : il y a en effet, des pages et des pages de Vassula, dans lesquelles le diable s'introduit explicitement, c'est-à-dire qu'il se manifeste en utilisant la même et identique écriture des messages divins. La même écriture serait alors utilisée sans distinction par Dieu et par le diable, comment est-ce possible?

LIRE LA SUITE SUR
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A la suite d’une vidéo sur France-Catholique montrant le père Laurentin présentant Vassula j’écrivais : Ce que nous explique le père Laurentin, sur la façon d’accueillir un message de Dieu (soi-disant) me semble être tout simplement de "l’écriture automatique" !… pratique occulte connue… d’ailleurs dans l’article du père Dermine, on peut lire : A travers l’écriture automatique, qu’elle affirme avoir reçue contre sa volonté, quand la phénoménologie s’est mise en place sans crier gare (et cela peut être vrai, au moins dans sa phase initiale), mais à laquelle elle adhéra ensuite pleinement, acceptant le rôle de secrétaire céleste et commençant à recevoir volontairement ces écrits.
Ceci n’est pas catholique, mais ésotérique !

Le père Dominique Auzenet confirmait mon discernement en écrivant :
Je pense très sincèrement que l’abbé René Laurentin est d’une très grande naïveté sur l’origine de certains phénomènes paranormaux et spirites comme l’écriture automatique. Un message reçu par écriture automatique telle que Vassula l’a décrit ne peut être que spirite. Il n’est en aucun cas une inspiration du Saint Esprit qui n’a jamais utilisé ce procédé. Ne confondons ,pas, hélas, inspiration divine, et parasitage spirite. L’apologie des écrits de Vassula telle que l’a fait l’abbé René Laurentin témoigne d’une grande crédulité.

LE PREMIER CRITERE DE DISCERNEMENT DOIT ETRE L’OBEISSANCE A L’EGLISE CATHOLIQUE OU A L'EGLISE ORTHODOXE
En 2001, le Comité sur les Hérésies du Synode de l'Eglise Orthodoxe grecque publia sa décision sur Vassula Ryden. En substance il déclara que Madame Ryden avait de facto quitté l'Eglise Orthodoxe, bien qu'elle dise en faire partie. En effet, Vassula ne veut faire partie ni de l’Eglise orthodoxe dont elle est originaire et qui a déclaré que ses messages ne venaient pas de Dieu, ni de l’Eglise catholique…

Vassula ainsi échappe de fait au jugement de toute Eglise, en s'appuyant sur des messages où Jésus lui aurait dit : "S'ils te demandent à quelle communauté tu appartiens, dis-leur que tu appartiens à moi et que tu es sous mon autorité" (27 octobre 1987).

Le grand danger est cette Super Eglise que Vassula veut faire en parlant d'oecuménisme ou d'unité... Elle ne peut exister puisque ce n'est pas Jésus Christ qui est l'auteur des messages, mais le Malin !... L'Eglise Catholique est bien consciente de ce danger, puisqu'elle en parle dans sa notification de 1995. Or Jésus lui-même a dit : « tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise » Ce n'est donc pas sur l'Eglise de Vassula que le Christ a bâti son Eglise, car l'unité ne peut venir d'un prophète pratiquant l'écriture automatique !...

D'autre part ... Aucune nouvelle révélation publique n'est à attendre avant la manifestation glorieuse de Notre Seigneur Jésus Christ" (Constitution conciliaire DEI VERBUM n°4) Ne nous laissons pas manipuler par le malin en lisant des livres de tels messages. N’oublions pas que tout ce que l’Eglise n’a pas reconnu, est suspect ! Nous n’avons qu’un seul Evangile, qu’un Seul Sauveur Jésus Christ.

Vendredi 19 novembre 2010
Roumanie: un prêtre interdit de l'exercice de la prêtrise pour avoir concélébré avec un prêtre catholique, lors d'une visite de Vassula le 23 mai 2010, lors de la Pentecôte. Fruit amer d'un oeucuménisme réalisé en dehors des Eglises orthodoxes et catholiques. lire ici

documents recueillis par Monique Maury avec l’aide précieuse de Maria Laura Pio

admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Francesco le Mar 1 Mar 2011 - 0:24

Discernement sur Vassula Ryden Vassula.cdf.frCette lettre de la congrégation pour la Doctrine de la foi confirme que les révélations a Vassula demeurent condamné par l'église et qu'il est suggérer aux croyants de ne pas participer aux groupes de priere de Mme Ryden.Nous avons la la preuve écrite...


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par admin2 le Ven 4 Mar 2011 - 1:45

Lisez bien attentivement l'article 2.Il est clairement précisé que les messages de Vassula Ryden ne sont pas des révélations de Dieu mais de simples méditations.Un peu comme les messages de Maria Valtorta....
admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par admin2 le Ven 4 Mar 2011 - 1:49

Voici ce que l'église disait en 1995:http://www.infovassula.ch/tlignotification1_fr.htm

De nombreux évêques, prêtres, religieux, religieuses et laïcs, s'adressent à cette Congrégation pour obtenir un jugement faisant autorité à propos de l'activité de Mme Vassula Ryden, grecque-orthodoxe, résidente en Suisse, qui diffuse dans les milieux catholiques du monde entier, par sa parole et ses écrits, des messages attribuables à de présumées révélations célestes.

Un examen attentif et serein de toute la question, effectué par cette Congrégation dans le but "d'éprouver les esprits pour voir s'ils viennent de Dieu" (cf. 1 Jn 4,1), a relevé - à côté d'aspects positifs - un ensemble d'éléments fondamentaux qui doivent être considérés comme négatifs à la lumière de la Doctrine catholique.

Outre le fait de mettre en relief le caractère suspect des modalités selon lesquelles ont lieu les présumées révélations, il faut souligner certaines erreurs doctrinales qui y sont contenues.

On utilise, entre autres, un langage ambigu à propos des Personnes de la Très Sainte Trinité, allant même jusqu'à confondre les noms et les fonctions spécifiques des Personnes divines. Dans ces présumées révélations, est annoncée une période imminente de prédomination de l'antéchrist au sein de l'Eglise. Dans une optique millénariste, est prophétisée une intervention définitive et glorieuse de Dieu, qui devrait bientôt instaurer sur terre, avant la venue définitive du Christ, une ère de paix et de bien-être universel. En outre, est également prévue la venue prochaine d'une Eglise qui serait une sorte de communauté pan-chrétienne, en opposition avec la doctrine chrétienne.

Le fait que dans les écrits successifs de Mme Ryden, les erreurs susmentionnées n'apparaissent plus, est le signe que les présumés "messages célestes" sont uniquement le fruit de méditations privées.

En outre, Mme Ryden, qui participe habituellement aux sacrements de l'Eglise catholique, bien qu'étant grecque-orthodoxe, suscite dans différents milieux de l'Eglise catholique un profond étonnement, car elle semble se placer au-dessus de toute juridiction ecclésiastique et de toute règle canonique et, de fait, crée un désordre oecuménique qui irrite nombre d'autorités, de ministres et de fidèles de sa propre Eglise, se plaçant en dehors de la discipline ecclésiastique de cette même Eglise.

Etant donné que, malgré certains aspects positifs, l'effet de l'activité de Mme Vassula Ryden est négatif, cette Congrégation sollicite l'intervention des évêques afin qu'ils informent comme il se doit leurs fidèles, et que ne soit accordée aucune place, dans le cadre de leurs diocèses, à la diffusion de ses idées. Elle invite enfin tous les fidèles à ne pas considérer comme surnaturels les écrits et les interventions de Mme Vassula Ryden et à conserver la pureté de la foi que le Seigneur a confiée à l'Eglise.

De la Cité du Vatican, le 6 octobre 1995.



Publié dans Acta Apostolicae Sedis AAS 88 (1996) 956-957; OR 23-24.10.1995; EV 14, 1956-1957; LE 5618; avec les signatures du Cardinal Joseph Ratzinger et de Mgr Tarcisio Bertone, respectivement Préfet et Secrétaire de la Congrégation. Le texte original ne comporte pas les mises en évidence en caractères gras
Je me fais insulter a qui mieux mieux sur le forum des coeurs de Jésus et Marie juste parce que je poste ces textes qui sont les décisons officielles de l'église(ie de la congrégation pour la doctrine de la foi).

Une autre preuve qui me porte a penser que lorsque les faits de Medjugorje ne seront pas reconnus par le Vatican(pour la 4e fois par l'église),plusieurs croyants vont refuser la décision comme ils le prouvent actuellement avec Vassula,Maria Valtorta,Naju,Dozulé,etc....
admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Francesco le Jeu 26 Mai 2011 - 2:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Voici une étude objective des écrits de Vassula Ryden par un théologien.


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Francesco le Jeu 26 Mai 2011 - 2:59

Vassula Rydén: les raisons
de l'Eglise
par François-Marie Dermine O.P.


Ajouté le 24 janvier 2008






L'auteur: François-Marie Dermine, prêtre dominicain d'origine canadienne, professeur de théologie morale à la FTER (Facoltà di Teologia dell’Emilia-Romagna), membre de la junte exécutive du GRIS (Gruppo di Ricerca e di Informazione socio-religiosa) à disposition de la Conférence épiscopale italienne pour les questions de religiosité alternative, co-directeur de la revue Religioni e Sette nel mondo, exorciste de son propre diocèse. Auteur de nombreux articles sur la religiosité alternative mais, surtout, de Vassula Rydén – Indagine critica (Elle di Ci, Turin 1995), de Mistici, veggenti e medium – Esperienze dell’aldilà a confronto (Libreria editrice vaticana, 2002). Co-auteur de L’estasi, Libreria editrice vaticana, 2003.

L'article: L'article a pour objectif d'expliquer certaines des nombreuses raisons pour lesquelles les messages de la Vraie Vie en Dieu n'ont pas obtenu une reconnaissance officielle. L'auteur affronte les arguments plus fréquemment présentés en faveur de Mme Rydén et prend en considération les événements plus récents. Il présente pour la première fois sur Internet, les preuves de la censure et de la modification des messages originaux. Le chapitre Disparition, élimination et altération des messages contient des photocopies des messages originaux avec les corrections faites par la voyante. Ces documents font partie des fameuses photocopies diffusées par le Père Pavich dans les années 1990, mettant en évidence les nombreuses censures et modifications apportées aux messages avant leur publication. Vous trouverez également un fax écrit par Vassula dans lequel elle reconnaît posséder deux séries de cahiers et tente de justifier les passages éliminés.

Note: L'article présenté ci-dessous est une traduction de l'article original en italien. Ce site a mis en évidence des paroles et des phrases en couleur marron et a ajouté des sous-titres afin d'en faciliter la lecture en ligne.Cet article est également disponible en une seule page sur le site de "Vivre pour la Vérité": v.i.v.free.fr/msd/vassula-ryden.html

Déchargez l'article (download):

Document Word: dermine_fr.doc

Document PDF: dermine_fr.pdf



Ou lisez l'article en ligne:



Contenu

Introduction

Examen historique des réactions officielles

Disparition, élimination et altération des messages

Ecriture automatique

L'attitude ambiguë de Vassula Rydén à l'égard de l'Eglise

Le Vassula-centrisme des messages

Les erreurs théologiques

Conclusion



(Partie 1 de 4)



Introduction

Vassula Rydén, née en Égypte de parents grecs, mariée en 1966 à un fonctionnaire de la F.A.O. dont elle a eu deux enfants, est de religion grecque-orthodoxe. Depuis novembre 1985, elle se dit destinataire de révélations privées dictées par un esprit qu’elle identifie à Jésus et dont le contenu porte essentiellement sur le mouvement œcuménique, sur les Cœurs de Jésus et de Marie, sur la conversion de l’humanité et de l’Église. Grâce aussi à l’appui déclaré de quelque grand théologien de réputation mondiale comme René Laurentin, ce phénomène a connu un retentissement mondial, suscitant l’adhésion, parfois inconditionnée, d’innombrables laïcs et prêtres, sans compter celle de quelques évêques et cardinaux.

Les messages, disponibles dans les 10-12 volumes (selon les quelques 40 langues dans lesquelles ils ont été traduits), présentent un contenu capable de faire vibrer les cordes sensibles de nombreux fidèles: ils dénoncent sans détours le processus d’apostasie en cours dans le monde chrétien ainsi que le rationalisme qui a tristement contribué à rendre notre foi ennuyeuse, froide et insignifiante; ils réaffirment l’existence du démon, de l’enfer et le caractère dramatique de la lutte entre le bien et le mal; ils condamnent l’avortement, le Nouvel Age, la doctrine de la réincarnation; ils prêchent un message de conversion radicale, la fidélité au Pape, la nécessité d’accéder aux sacrements et l’opportunité du jeûne; ils répandent la dévotion aux Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie, la pratique du chapelet même parmi les Orthodoxes; ils favorisent l’œcuménisme et exhortent ces derniers à s’unir à Rome. Et, last but not least, on parle de “fruits”, c’est-à-dire de milliers de conversions, ainsi que de miracles (encore sans attestations scientifiques, toutefois).

Et pourtant, tous ces indéniables aspects positifs ne parviennent pas à convaincre l’Église et il est donc normal et opportun de se demander pourquoi. Mon objectif, tout à fait personnel, est d’offrir ici quelques éléments de réponse à ceux qui, surtout parmi les catholiques, continuent à prêter foi aux susdits messages.



En premier lieu (1), on fera un examen historique tant des réactions officielles, substantiellement négatives, de l’Église à l’égard du phénomène, que des vaines tentatives de Madame Rydén et de quelques-uns de ses souteneurs pour les modifier en leur faveur.

En second lieu (2), on passera en revue les principales raisons pour lesquelles, à mon avis toujours, l’Église catholique (mais aussi orthodoxe) refuse de reconnaître à ces messages leur prétendue dimension surnaturelle. Ces raisons peuvent se ramener aux suivantes :

(2a) la disparition des messages des dix premiers mois et, surtout, le fait que bon nombre d’entre eux ont été effacés ou altérés. Ce aspect est, objectivement parlant, celui qui, plus que tout autre, contribue à jeter le discrédit sur le phénomène.

(2b) «le caractère suspect des modalités selon lesquelles ont lieu les présumées révélations» (paroles de la Notification), c’est-à-dire le recours à l’écriture automatique

(2c) l’attitude ambiguë de la protagoniste à l’égard de l’Église

(2d) le Vassula-centrisme des messages

(2e) les erreurs théologiques.



Pour la précision, mon enquête s’arrête aux six premiers volumes de l’édition italienne de La Vraie Vie en Dieu, plus que suffisants pour se faire une idée d’ensemble du phénomène. Quelqu’un pourra objecter que beaucoup de choses ont changé depuis lors: le ton des messages serait plus modéré, la terminologie aurait évolué et prêterait moins à confusion, etc. Mais il n’en reste pas moins que les messages de ces six premiers volumes ont, de l’avis même de leurs défenseurs, Dieu pour auteur et rien n’empêche que ces changements positifs ne résultent d’une sorte d’auto-censure.





Examen historique des réactions officielles

(1) Les rapports entre l’Église et Vassula Rydén oscillent entre le jugement officiel de la première, substantiellement négatif et réitéré jusqu’à nos jours, et les nombreuses initiatives de la seconde (ou de qui pour elle) destinées à renverser ce jugement: dans ce dernier cas, on s’en appelle à des déclarations officieuses, vraies ou présumées telles, de l’ex-Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le cardinal Joseph Ratzinger, et à leur libre interprétation, et on invoque l’interview d’un consulteur de la même Congrégation, présentée comme une sorte de réhabilitation ou, carrément, de reconnaissance.

La première réaction officielle de l’Église catholique consiste en une Notification de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (6/10/1995), dont voici le texte intégral:



De nombreux évêques, prêtres, religieux, religieuses et laïcs, s’adressent à cette Congrégation pour obtenir un jugement faisant autorité à propos de l’activité de Mme Vassula Rydén, grecque-orthodoxe, résidente en Suisse, qui diffuse dans les milieux catholiques du monde entier, par sa parole et ses écrits, des messages attribuables à de présumées révélations célestes.

Un examen attentif et serein de toute la question, effectué par cette Congrégation dans le but d’éprouver les esprits pour voir s’ils viennent de Dieu - (cf. 1 Jn 4. 1). a relevé - à côté d’aspects positifs - un ensemble d’éléments fondamentaux qui doivent être considérés comme négatifs à la lumière de la Doctrine catholique.

Outre le fait de mettre en relief le caractère suspect des modalités selon lesquelles ont lieu les présumées révélations, il faut souligner certaines erreurs doctrinales qui y sont contenues. On utilise, entre autres, un langage ambigu à propos des Personnes de la Très Sainte Trinité, allant même jusqu’à confondre les noms et les fonctions spécifiques des Personnes divines. Dans ces présumées révélations, est annoncée une période imminente de prédomination de l’Antéchrist au sein de l’Église. Dans une optique millénariste, est prophétisée une intervention définitive et glorieuse de Dieu, qui devrait bientôt instaurer sur terre, avant la venue définitive du Christ, une ère de paix et de bien-être universel. En outre, est également prévue la venue prochaine d’une Église qui serait une sorte de communauté pan-chrétienne en opposition avec la doctrine chrétienne.

Le fait que dans les écrits successifs de Mme Rydén, les erreurs susmentionnées n’apparaissent plus, est le signe que les présumés “messages célestes” sont uniquement le fruit de méditations privées. En outre, Mme Rydén, qui participe habituellement aux sacrements de l’Église catholique, bien qu’étant grecque-orthodoxe, suscite dans différents milieux de l’Église catholique un profond étonnement, car elle semble se placer au-dessus de toute juridiction ecclésiastique et de toute règle canonique et, de fait, crée un désordre œcuménique qui irrite nombre d’autorités, de ministres et de fidèles de sa propre Église, se plaçant en dehors de la discipline ecclésiastique de cette même Église.

Étant donné que, malgré certains aspects positifs, l’effet de l’activité de Mme Vassula Rydén est négatif, cette Congrégation sollicite l’intervention des évêques afin qu’ils informent comme il se doit leurs fidèles, et que ne soit accordée aucune place, dans le cadre de leurs diocèses, à la diffusion de ses idées. Elle invite enfin tous les fidèles à ne pas considérer comme surnaturels les écrits et les interventions de Mme Vassula Rydén et à conserver la pureté de la foi que le Seigneur a confiée à l’Église.

De la Cité du Vatican, le 6 octobre 1995.



Comme nous le voyons, la double référence à «certains aspects positifs» n’enlève rien à «un ensemble d’éléments fondamentaux qui doivent être considérés comme négatifs», à la constatation que «l’effet de l’activité de Mme Vassula Rydén est négatif». Les aspects soulignés concernent essentiellement les modalités de transmission des messages, les erreurs doctrinales et les problèmes disciplinaires.

Immédiatement, les promoteurs de la “Vraie Vie en Dieu” contestèrent la validité de la Notification, surtout parce que publiée sans la signature du Préfet de la Congrégation. Quelqu’un a même voulu insinuer qu’elle avait été écrite à l’insu du card.Ratzinger ou sans sa permission et, pourquoi pas, par quelque membre de la “maçonnerie vaticane”. Comme éventuelle confirmation à de telles insinuations, on a cité les paroles adressées par le cardinal à un groupe de disciples de Vassula le 10 mai 1996: «Sur la base de ce que vous me communiquez dans votre lettre, à propos de témoignages et de conversions, cela est très bon. Nous demandons seulement de procéder avec discernement, de ne pas prendre pour parole de Dieu ce que, en ce moment, nous devons considérer comme quelque chose d’humain et de personnel. La notification que nous avons publiée a pour but premier d’éviter que Vassula se manifeste dans les édifices catholiques réservés au culte liturgique, parce qu’elle est orthodoxe et que sa situation matrimoniale n’est, pour nous, pas clarifiée, car elle est divorcée, ce que nous sommes en train d’examiner. Vous pouvez continuer à promouvoir ses écrits, mais toujours avec le discernement qui s’impose».

Toutefois, ces paroles n’enlèvent rien à la validité de la Notification, rendue manifeste par le ton impérieux du texte et sa publication sur L’Osservatore Romano, l’organe officiel et usuel de diffusion des documents ecclésiaux. Pour couper court aux discussions et interprétations, la Congrégation crut opportun d’émettre le 29 novembre 1996 le communiqué de presse qui suit:



I. De multiples questions, relatives à la valeur et à l’autorité de la Notification de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi du 6 octobre 1995 (parue sur l’Osservatore Romano du 23-24 octobre 1995, p.2) sont parvenues à cette Congrégation. La Notification faisait référence aux écrits et messages de Mme Vassula Rydén, attribués à de soi-disantes révélations et diffusés dans des milieux catholiques de par le monde.

La Congrégation entend préciser ce qui suit quant à ce sujet:

1. La Notification adressée aux pasteurs et fidèles de l’Église catholique conserve toute sa vigueur. Elle a été approuvée par les autorités compétentes et sera publiée, avec la signature du Préfet et du Secrétaire de la Congrégation, dans les Acta Apostolicae Sedis, l’organe officiel du Saint-Siège.

2. A propos des nouvelles diffusées par certains organes de presse quant à une interprétation restrictive de cette Notification faite par le Cardinal-préfet lors d’une conversation privée tenue à Guadalajara, Mexique, le 10 mai 1996, durant une rencontre accordée à un groupe de personnes, ledit Cardinal-préfet tient à préciser que:

a) comme affirmé, les fidèles ne doivent pas considérer les messages de Mme Vassula Rydén comme des révélations divines, mais seulement comme des méditations personnelles;

b) comme le précisait déjà la Notification, on trouve dans ces méditations, au côté d’aspects positifs, des éléments qui à la lumière de la Doctrine catholique sont négatifs;

c) ceci étant, les pasteurs et les fidèles sont invités à ce propos à un sérieux discernement spirituel et à conserver la pureté de la Foi, des moeurs et de la vie spirituelle sans s’appuyer sur de prétendues révélations. Ils sont invités à suivre la Parole de Dieu révélée ainsi que les directives du Magistère de l’Église.

II. Quant à la diffusion des textes de ces soi-disantes révélations privées, la Congrégation précise ce qui suit:

1. L’interprétation donnée par certaines personnes d’une Décision approuvée par Paul VI le 14 octobre 1966 (promulguée le 15 novembre suivant) n’est absolument pas valide. En vertu de cette Décision, écrits et messages provenant de révélations supposées pourraient librement être diffusés dans l’Église. La dite Décision, qui fait en réalité référence à "l’abolition de l’Index des livres prohibés”, établissait que, levées les censures afférentes, demeurait toutefois l’obligation morale de ne pas diffuser ou lire les écrits mettant en péril la Foi et les moeurs.

2. On rappelle cependant qu’à propos de la diffusion de textes relatifs à des soit-disantes révélations privées, la norme du Code en vigueur (Canon 823, par.1) demeure valide. Cette dernière donne le droit aux pasteurs ‘d’exiger que soit soumis à leur propre jugement dès avant publication les écrits des fidèles touchant à la foi ou aux moeurs’.

3. Les prétendues révélations surnaturelles comme les écrits s’y rapportant relèvent en première instance du jugement de l’évêque diocésain ou, dans des cas particuliers, de celui de la Conférence épiscopale et de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi.



Les conclusions à tirer de ce communiqué ne laissent aucune manœuvre de doute: la Notification est valide et, si besoin en était, souscrite par le Préfet. Les messages de Vassula Rydén continuent à être considérés «seulement comme des méditations personnelles» face auxquelles demeure l’obligation morale de ne pas les répandre.

En 1998, le cardinal Ratzinger déclarait dans une interview: «… la Notification est un avertissement, pas une condamnation. Du strict point de vue de la procédure, personne ne peut être condamné sans procès et sans avoir eu d’abord la possibilité d’expliquer ses idées. Ce que nous disons, c’est qu’il y a de nombreux points qui ne sont pas clairs. Il y a des éléments apocalyptiques discutables et des aspects ecclésiologiques qui ne sont pas clairs. Ses écrits contiennent beaucoup de bonnes choses, mais le blé et la paille [ou ivraie, "loglio" en italien] sont mêlés. C’est pourquoi nous avons invité les fidèles catholiques à les regarder avec prudence et à les mesurer selon le critère de la foi constante de l’Église» (30 Jours, édition italienne). Malgré la présence de points obscurs et, encore plus, de “paille” dans ce soi-disant phénomène surnaturel, l’Église s’abstient donc de toute condamnation, Mme Rydén n’ayant pas été entendue directement par la Congrégation et échappant, en tant que grecque-orthodoxe, à sa juridiction.

Ayant elle-même sollicité un contact personnel avec la Congrégation, cette dernière, par l’entremise d’un de ses consulteurs, le P.Prospero Grech O.S.A., lui soumit cinq questions relatives aux réserves ou critiques de la Notification. Les réponses, habilement rédigées avec un langage théologique élaboré et étayé de citations du cardinal Ratzinger, remplissent plus de trente pages. L’initiative est rendue publique par une lettre de la Congrégation (10 juillet 2004), citée ici dans sa version intégrale:



Aux présidents des Conférences Episcopales de France, Suisse, Uruguay, Philippines, Canada.

Eminence/Excellence,

Comme vous le savez, cette Congrégation a publié en 1995 une Notification sur les écrits de Madame Vassua Rydén. Par la suite, sur requête de cette dernière, il y a eu un dialogue approfondi au terme duquel Vassula Rydén, dans une lettre du 4 avril 2002, publiée plus tard dans le dernier volume de “La Vraie Vie en Dieu”, a fourni d’utiles clarifications sur sa situation matrimoniale ainsi que certaines difficultés qui, dans la Notification citée plus haut, étaient formulées à l’égard de ses écrits et de sa participation aux sacrements.

Du moment que dans ce pays il y a une certaine diffusion des écrits pris en considération, ce Dicastère a cru utile de vous mettre au courant de tout cela. Il faudra en même temps rappeler aux fidèles qu’en ce qui concerne la participation aux groupes de prière de caractère oecuménique organisés par Madame Rydén, il faut s’en tenir aux dispositions des Evêques diocésains.

Joseph Card. Ratzinger

Préfet



Cette lettre ne dit rien de compromettant: elle fait mention de quelques éclaircissements concernant quelques difficultés, et se réfère explicitement à celles d’ordre disciplinaire, en particulier à la situation matrimoniale de la protagoniste, mariée en 1966 à l’Église orthodoxe, divorcée, remariée le 13 juin 1981 et, enfin, mise en règle par son Église le 31 octobre 1990, cinq ans après le début du phénomène. Ces éclaircissements sont qualifiés d’“utiles”, sans laisser toutefois entendre qu’ils soient suffisants pour dédouaner le phénomène. Et puis, même si la chose n’est pas dite en toute clarté, on semble concéder aux évêques diocésains une autonomie majeure dans la gestion d’éventuelles manifestations promues en faveur de la protagoniste.

Mais alors, pouvons-nous vraiment déduire avec les souteneurs que la situation se trouve désormais modifiée (expression attribuée au cardinal Ratzinger) au point d’inciter le Vatican à retirer la Notificatio de son site?

En ce qui concerne ce dernier détail, il faut préciser que le texte ne peut pas avoir été retiré du site pour la simple raison qu’il n’y a jamais comparu: le même sort échoit en partage à une soixantaine de documents de la Congrégation qui y sont catalogués, et presque tous rédigés avant la création du site, quand le format électronique des textes n’existait pas encore.

D’ailleurs deux faits récents font comprendre que la Notification reste plus que jamais le point de référence de la Congrégation.

Le premier remonte à janvier 2006, quand Mons. Kevin Kostelnik, pasteur de la cathédrale de Los Angeles, retira, avec l’appui de son archevêque le cardinal Roger M. Mahony, l’autorisation d’accueillir une conférence sur l’unité des chrétiens tenue sous les auspices de l’organisation de Vassula Rydén “True Life in God”. Mons. Kostelnik déclara que les affirmations des organisateurs selon lesquelles le Vatican avait désormais mis de côté ses réserves relatives aux écrits de Mme Rydén constituaient «une grave déformation du point de vue actuel du Vatican concernant les écrits de Mme Rydén» et que les avertissements de 1995 et de 1996 maintenaient «toute leur vigueur».

L’autre fait remonte au 25 janvier 2007 et comporte une valeur universelle pour l’Église catholique, s’agissant d’une lettre du Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi adressée à tous les présidents des conférences épiscopales et dont voici le contenu:



A tous les Présidents des Conférences Episcopales

Eminence / Excellence,

Des demandes d’éclaircissements sur les écrits et sur l’activité de Madame Vassula Rydén continuent à parvenir à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, en particulier en ce qui concerne la valeur de la Notification du 6 octobre 1995 et sur les critères à suivre pour définir les dispositions des Églises locales au sujet de l’opportunité de répandre les écrits de Madame Vassula Rydén.

A ce sujet, la Congrégation entend préciser ce qui suit :

1) La Notification de 1995 reste valable pour ce qui concerne le jugement doctrinal sur les écrits examinés.

2) A la suite du dialogue qui a eu lieu avec la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Madame Vassula Rydén a cependant fourni des éclaircissements sur certains points problématiques qui apparaissaient dans ses écrits et aussi sur la nature de ses messages, qui ne se présentent pas comme des révélations divines, mais plutôt comme des méditations personnelles (cf. Annexe 2 : Lettre du 4 avril 2002, publiée dans True Life in God, volume 10). Du point de vue normatif donc, après les éclaircissements ci-dessus mentionnées il convient d’effectuer une évaluation prudentielle, au cas par cas, en tenant compte des possibilités concrètes que peuvent avoir les fidèles de lire ces écrits dans le cadre de telles clarifications.

3) On se rappellera enfin qu’il ne semble pas opportun que des catholiques participent aux groupes de prière organisés par Madame Vassula Rydén. En ce qui concerne d’éventuelles rencontres œcuméniques, les fidèles s’en tiendront aux dispositions données par le Directoire œcuménique, par le Code de Droit canonique (can. 215 ; 223 §2, 383 §3) et par les Ordinaires diocésains.

En vous transmettant ces éléments, je vous prie de croire à mon cordial dévouement dans le Seigneur.

Cardinal William LEVADA

Préfet



On touche ici du doigt qu’après plus de dix ans de tiraillements et de pourparlers, rien d’essentiel n’a changé dans la position de la Congrégation: celle-ci ne reconnaît toujours pas de valeur surnaturelle aux messages de Vassula Rydén, et tout en laissant une plus grande latitude à chaque diocèse, elle déconseille la participation des catholiques à ses groupes de prière et insiste sur la valeur universelle des dispositions du droit canon concernant les rencontres œcuméniques.

En d’autres termes, les susdits éclaircissements n’étaient pas en mesure d’écarter les réserves face à l’«ensemble d’éléments fondamentaux qui doivent être considérés comme négatifs à la lumière de la Doctrine catholique» (Notification de 1995); et encore moins pouvaient-ils porter à reconnaître le phénomène, malgré toute la bonne volonté du Préfet précédent.

Cela signifie aussi que, sur les déclarations non officielles de ce dernier, adressées à des journalistes ou à peu de personnes et soumises à des interprétations hâtives, ont prévalu les déclarations officielles de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi dûment souscrites par son Préfet, précédent ou actuel.

Et si la Congrégation continue à s’abstenir de toute condamnation explicite, c’est pour le motif mentionné plus haut: la protagoniste, grecque-orthodoxe, ne rentre pas sous la juridiction de l’Église. Mais il est vraisemblable qu’on veuille aussi éviter d’exaspérer ou de scandaliser les catholiques encore impliqués et ignares des raisons effectives de la non-reconnaissance.

Dans une lettre d’août 2007, madame Rydén s’insurge contre la prise de position du cardinal Levada, qui ne tiendrait en aucun compte le bilan apparemment positif du susdit dialogue. En outre, elle nie fermement avoir avoué que ses messages «ne se présentent pas comme des révélations divines, mais plutôt comme des méditations personnelles»; en fait, malgré quelqu’ambiguïté dans la tournure de la phrase, il n’en faut pas moins reconnaître qu’elle reprend telles quelles les affirmations de la Notification de 1995 et le communiqué de presse de 1996.

Et le fait que, comme l’a écrit le P.Prospero Grech à la protagoniste, «vos plus récents ouvrages semblent également avoir mis de côté certaines expressions ambiguës contenues dans vos premiers ouvrages» (21 mars 2003), ne veut absolument rien dire puisque la Notification, après l’avoir elle-même souligné, en tirait les conséquences qui s’imposent: «Le fait que dans les écrits successifs de Mme Rydén, les erreurs susmentionnées n’apparaissent plus, est le signe que les présumés “messages célestes” sont uniquement le fruit de méditations privées» (alors que la protagoniste les considère, évidemment, comme des révélations).




Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par alex le Sam 28 Mai 2011 - 14:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Vassula Rydén: les raisons
de l'Eglise
par François-Marie Dermine O.P.


Ajouté le 24 janvier 2008






L'auteur: François-Marie Dermine, prêtre dominicain d'origine canadienne, professeur de théologie morale à la FTER (Facoltà di Teologia dell’Emilia-Romagna), membre de la junte exécutive du GRIS (Gruppo di Ricerca e di Informazione socio-religiosa) à disposition de la Conférence épiscopale italienne pour les questions de religiosité alternative, co-directeur de la revue Religioni e Sette nel mondo, exorciste de son propre diocèse. Auteur de nombreux articles sur la religiosité alternative mais, surtout, de Vassula Rydén – Indagine critica (Elle di Ci, Turin 1995), de Mistici, veggenti e medium – Esperienze dell’aldilà a confronto (Libreria editrice vaticana, 2002). Co-auteur de L’estasi, Libreria editrice vaticana, 2003.

L'article: L'article a pour objectif d'expliquer certaines des nombreuses raisons pour lesquelles les messages de la Vraie Vie en Dieu n'ont pas obtenu une reconnaissance officielle. L'auteur affronte les arguments plus fréquemment présentés en faveur de Mme Rydén et prend en considération les événements plus récents. Il présente pour la première fois sur Internet, les preuves de la censure et de la modification des messages originaux. Le chapitre Disparition, élimination et altération des messages contient des photocopies des messages originaux avec les corrections faites par la voyante. Ces documents font partie des fameuses photocopies diffusées par le Père Pavich dans les années 1990, mettant en évidence les nombreuses censures et modifications apportées aux messages avant leur publication. Vous trouverez également un fax écrit par Vassula dans lequel elle reconnaît posséder deux séries de cahiers et tente de justifier les passages éliminés.

Note: L'article présenté ci-dessous est une traduction de l'article original en italien. Ce site a mis en évidence des paroles et des phrases en couleur marron et a ajouté des sous-titres afin d'en faciliter la lecture en ligne.Cet article est également disponible en une seule page sur le site de "Vivre pour la Vérité": v.i.v.free.fr/msd/vassula-ryden.html

Déchargez l'article (download):

Document Word: dermine_fr.doc

Document PDF: dermine_fr.pdf



Ou lisez l'article en ligne:



Contenu

Introduction

Examen historique des réactions officielles

Disparition, élimination et altération des messages

Ecriture automatique

L'attitude ambiguë de Vassula Rydén à l'égard de l'Eglise

Le Vassula-centrisme des messages

Les erreurs théologiques

Conclusion



(Partie 1 de 4)



Introduction

Vassula Rydén, née en Égypte de parents grecs, mariée en 1966 à un fonctionnaire de la F.A.O. dont elle a eu deux enfants, est de religion grecque-orthodoxe. Depuis novembre 1985, elle se dit destinataire de révélations privées dictées par un esprit qu’elle identifie à Jésus et dont le contenu porte essentiellement sur le mouvement œcuménique, sur les Cœurs de Jésus et de Marie, sur la conversion de l’humanité et de l’Église. Grâce aussi à l’appui déclaré de quelque grand théologien de réputation mondiale comme René Laurentin, ce phénomène a connu un retentissement mondial, suscitant l’adhésion, parfois inconditionnée, d’innombrables laïcs et prêtres, sans compter celle de quelques évêques et cardinaux.

Les messages, disponibles dans les 10-12 volumes (selon les quelques 40 langues dans lesquelles ils ont été traduits), présentent un contenu capable de faire vibrer les cordes sensibles de nombreux fidèles: ils dénoncent sans détours le processus d’apostasie en cours dans le monde chrétien ainsi que le rationalisme qui a tristement contribué à rendre notre foi ennuyeuse, froide et insignifiante; ils réaffirment l’existence du démon, de l’enfer et le caractère dramatique de la lutte entre le bien et le mal; ils condamnent l’avortement, le Nouvel Age, la doctrine de la réincarnation; ils prêchent un message de conversion radicale, la fidélité au Pape, la nécessité d’accéder aux sacrements et l’opportunité du jeûne; ils répandent la dévotion aux Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie, la pratique du chapelet même parmi les Orthodoxes; ils favorisent l’œcuménisme et exhortent ces derniers à s’unir à Rome. Et, last but not least, on parle de “fruits”, c’est-à-dire de milliers de conversions, ainsi que de miracles (encore sans attestations scientifiques, toutefois).

Et pourtant, tous ces indéniables aspects positifs ne parviennent pas à convaincre l’Église et il est donc normal et opportun de se demander pourquoi. Mon objectif, tout à fait personnel, est d’offrir ici quelques éléments de réponse à ceux qui, surtout parmi les catholiques, continuent à prêter foi aux susdits messages.



En premier lieu (1), on fera un examen historique tant des réactions officielles, substantiellement négatives, de l’Église à l’égard du phénomène, que des vaines tentatives de Madame Rydén et de quelques-uns de ses souteneurs pour les modifier en leur faveur.

En second lieu (2), on passera en revue les principales raisons pour lesquelles, à mon avis toujours, l’Église catholique (mais aussi orthodoxe) refuse de reconnaître à ces messages leur prétendue dimension surnaturelle. Ces raisons peuvent se ramener aux suivantes :

(2a) la disparition des messages des dix premiers mois et, surtout, le fait que bon nombre d’entre eux ont été effacés ou altérés. Ce aspect est, objectivement parlant, celui qui, plus que tout autre, contribue à jeter le discrédit sur le phénomène.

(2b) «le caractère suspect des modalités selon lesquelles ont lieu les présumées révélations» (paroles de la Notification), c’est-à-dire le recours à l’écriture automatique

(2c) l’attitude ambiguë de la protagoniste à l’égard de l’Église

(2d) le Vassula-centrisme des messages

(2e) les erreurs théologiques.



Pour la précision, mon enquête s’arrête aux six premiers volumes de l’édition italienne de La Vraie Vie en Dieu, plus que suffisants pour se faire une idée d’ensemble du phénomène. Quelqu’un pourra objecter que beaucoup de choses ont changé depuis lors: le ton des messages serait plus modéré, la terminologie aurait évolué et prêterait moins à confusion, etc. Mais il n’en reste pas moins que les messages de ces six premiers volumes ont, de l’avis même de leurs défenseurs, Dieu pour auteur et rien n’empêche que ces changements positifs ne résultent d’une sorte d’auto-censure.





Examen historique des réactions officielles

(1) Les rapports entre l’Église et Vassula Rydén oscillent entre le jugement officiel de la première, substantiellement négatif et réitéré jusqu’à nos jours, et les nombreuses initiatives de la seconde (ou de qui pour elle) destinées à renverser ce jugement: dans ce dernier cas, on s’en appelle à des déclarations officieuses, vraies ou présumées telles, de l’ex-Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le cardinal Joseph Ratzinger, et à leur libre interprétation, et on invoque l’interview d’un consulteur de la même Congrégation, présentée comme une sorte de réhabilitation ou, carrément, de reconnaissance.

La première réaction officielle de l’Église catholique consiste en une Notification de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (6/10/1995), dont voici le texte intégral:



De nombreux évêques, prêtres, religieux, religieuses et laïcs, s’adressent à cette Congrégation pour obtenir un jugement faisant autorité à propos de l’activité de Mme Vassula Rydén, grecque-orthodoxe, résidente en Suisse, qui diffuse dans les milieux catholiques du monde entier, par sa parole et ses écrits, des messages attribuables à de présumées révélations célestes.

Un examen attentif et serein de toute la question, effectué par cette Congrégation dans le but d’éprouver les esprits pour voir s’ils viennent de Dieu - (cf. 1 Jn 4. 1). a relevé - à côté d’aspects positifs - un ensemble d’éléments fondamentaux qui doivent être considérés comme négatifs à la lumière de la Doctrine catholique.

Outre le fait de mettre en relief le caractère suspect des modalités selon lesquelles ont lieu les présumées révélations, il faut souligner certaines erreurs doctrinales qui y sont contenues. On utilise, entre autres, un langage ambigu à propos des Personnes de la Très Sainte Trinité, allant même jusqu’à confondre les noms et les fonctions spécifiques des Personnes divines. Dans ces présumées révélations, est annoncée une période imminente de prédomination de l’Antéchrist au sein de l’Église. Dans une optique millénariste, est prophétisée une intervention définitive et glorieuse de Dieu, qui devrait bientôt instaurer sur terre, avant la venue définitive du Christ, une ère de paix et de bien-être universel. En outre, est également prévue la venue prochaine d’une Église qui serait une sorte de communauté pan-chrétienne en opposition avec la doctrine chrétienne.

Le fait que dans les écrits successifs de Mme Rydén, les erreurs susmentionnées n’apparaissent plus, est le signe que les présumés “messages célestes” sont uniquement le fruit de méditations privées. En outre, Mme Rydén, qui participe habituellement aux sacrements de l’Église catholique, bien qu’étant grecque-orthodoxe, suscite dans différents milieux de l’Église catholique un profond étonnement, car elle semble se placer au-dessus de toute juridiction ecclésiastique et de toute règle canonique et, de fait, crée un désordre œcuménique qui irrite nombre d’autorités, de ministres et de fidèles de sa propre Église, se plaçant en dehors de la discipline ecclésiastique de cette même Église.

Étant donné que, malgré certains aspects positifs, l’effet de l’activité de Mme Vassula Rydén est négatif, cette Congrégation sollicite l’intervention des évêques afin qu’ils informent comme il se doit leurs fidèles, et que ne soit accordée aucune place, dans le cadre de leurs diocèses, à la diffusion de ses idées. Elle invite enfin tous les fidèles à ne pas considérer comme surnaturels les écrits et les interventions de Mme Vassula Rydén et à conserver la pureté de la foi que le Seigneur a confiée à l’Église.

De la Cité du Vatican, le 6 octobre 1995.



Comme nous le voyons, la double référence à «certains aspects positifs» n’enlève rien à «un ensemble d’éléments fondamentaux qui doivent être considérés comme négatifs», à la constatation que «l’effet de l’activité de Mme Vassula Rydén est négatif». Les aspects soulignés concernent essentiellement les modalités de transmission des messages, les erreurs doctrinales et les problèmes disciplinaires.

Immédiatement, les promoteurs de la “Vraie Vie en Dieu” contestèrent la validité de la Notification, surtout parce que publiée sans la signature du Préfet de la Congrégation. Quelqu’un a même voulu insinuer qu’elle avait été écrite à l’insu du card.Ratzinger ou sans sa permission et, pourquoi pas, par quelque membre de la “maçonnerie vaticane”. Comme éventuelle confirmation à de telles insinuations, on a cité les paroles adressées par le cardinal à un groupe de disciples de Vassula le 10 mai 1996: «Sur la base de ce que vous me communiquez dans votre lettre, à propos de témoignages et de conversions, cela est très bon. Nous demandons seulement de procéder avec discernement, de ne pas prendre pour parole de Dieu ce que, en ce moment, nous devons considérer comme quelque chose d’humain et de personnel. La notification que nous avons publiée a pour but premier d’éviter que Vassula se manifeste dans les édifices catholiques réservés au culte liturgique, parce qu’elle est orthodoxe et que sa situation matrimoniale n’est, pour nous, pas clarifiée, car elle est divorcée, ce que nous sommes en train d’examiner. Vous pouvez continuer à promouvoir ses écrits, mais toujours avec le discernement qui s’impose».

Toutefois, ces paroles n’enlèvent rien à la validité de la Notification, rendue manifeste par le ton impérieux du texte et sa publication sur L’Osservatore Romano, l’organe officiel et usuel de diffusion des documents ecclésiaux. Pour couper court aux discussions et interprétations, la Congrégation crut opportun d’émettre le 29 novembre 1996 le communiqué de presse qui suit:



I. De multiples questions, relatives à la valeur et à l’autorité de la Notification de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi du 6 octobre 1995 (parue sur l’Osservatore Romano du 23-24 octobre 1995, p.2) sont parvenues à cette Congrégation. La Notification faisait référence aux écrits et messages de Mme Vassula Rydén, attribués à de soi-disantes révélations et diffusés dans des milieux catholiques de par le monde.

La Congrégation entend préciser ce qui suit quant à ce sujet:

1. La Notification adressée aux pasteurs et fidèles de l’Église catholique conserve toute sa vigueur. Elle a été approuvée par les autorités compétentes et sera publiée, avec la signature du Préfet et du Secrétaire de la Congrégation, dans les Acta Apostolicae Sedis, l’organe officiel du Saint-Siège.

2. A propos des nouvelles diffusées par certains organes de presse quant à une interprétation restrictive de cette Notification faite par le Cardinal-préfet lors d’une conversation privée tenue à Guadalajara, Mexique, le 10 mai 1996, durant une rencontre accordée à un groupe de personnes, ledit Cardinal-préfet tient à préciser que:

a) comme affirmé, les fidèles ne doivent pas considérer les messages de Mme Vassula Rydén comme des révélations divines, mais seulement comme des méditations personnelles;

b) comme le précisait déjà la Notification, on trouve dans ces méditations, au côté d’aspects positifs, des éléments qui à la lumière de la Doctrine catholique sont négatifs;

c) ceci étant, les pasteurs et les fidèles sont invités à ce propos à un sérieux discernement spirituel et à conserver la pureté de la Foi, des moeurs et de la vie spirituelle sans s’appuyer sur de prétendues révélations. Ils sont invités à suivre la Parole de Dieu révélée ainsi que les directives du Magistère de l’Église.

II. Quant à la diffusion des textes de ces soi-disantes révélations privées, la Congrégation précise ce qui suit:

1. L’interprétation donnée par certaines personnes d’une Décision approuvée par Paul VI le 14 octobre 1966 (promulguée le 15 novembre suivant) n’est absolument pas valide. En vertu de cette Décision, écrits et messages provenant de révélations supposées pourraient librement être diffusés dans l’Église. La dite Décision, qui fait en réalité référence à "l’abolition de l’Index des livres prohibés”, établissait que, levées les censures afférentes, demeurait toutefois l’obligation morale de ne pas diffuser ou lire les écrits mettant en péril la Foi et les moeurs.

2. On rappelle cependant qu’à propos de la diffusion de textes relatifs à des soit-disantes révélations privées, la norme du Code en vigueur (Canon 823, par.1) demeure valide. Cette dernière donne le droit aux pasteurs ‘d’exiger que soit soumis à leur propre jugement dès avant publication les écrits des fidèles touchant à la foi ou aux moeurs’.

3. Les prétendues révélations surnaturelles comme les écrits s’y rapportant relèvent en première instance du jugement de l’évêque diocésain ou, dans des cas particuliers, de celui de la Conférence épiscopale et de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi.



Les conclusions à tirer de ce communiqué ne laissent aucune manœuvre de doute: la Notification est valide et, si besoin en était, souscrite par le Préfet. Les messages de Vassula Rydén continuent à être considérés «seulement comme des méditations personnelles» face auxquelles demeure l’obligation morale de ne pas les répandre.

En 1998, le cardinal Ratzinger déclarait dans une interview: «… la Notification est un avertissement, pas une condamnation. Du strict point de vue de la procédure, personne ne peut être condamné sans procès et sans avoir eu d’abord la possibilité d’expliquer ses idées. Ce que nous disons, c’est qu’il y a de nombreux points qui ne sont pas clairs. Il y a des éléments apocalyptiques discutables et des aspects ecclésiologiques qui ne sont pas clairs. Ses écrits contiennent beaucoup de bonnes choses, mais le blé et la paille [ou ivraie, "loglio" en italien] sont mêlés. C’est pourquoi nous avons invité les fidèles catholiques à les regarder avec prudence et à les mesurer selon le critère de la foi constante de l’Église» (30 Jours, édition italienne). Malgré la présence de points obscurs et, encore plus, de “paille” dans ce soi-disant phénomène surnaturel, l’Église s’abstient donc de toute condamnation, Mme Rydén n’ayant pas été entendue directement par la Congrégation et échappant, en tant que grecque-orthodoxe, à sa juridiction.

Ayant elle-même sollicité un contact personnel avec la Congrégation, cette dernière, par l’entremise d’un de ses consulteurs, le P.Prospero Grech O.S.A., lui soumit cinq questions relatives aux réserves ou critiques de la Notification. Les réponses, habilement rédigées avec un langage théologique élaboré et étayé de citations du cardinal Ratzinger, remplissent plus de trente pages. L’initiative est rendue publique par une lettre de la Congrégation (10 juillet 2004), citée ici dans sa version intégrale:



Aux présidents des Conférences Episcopales de France, Suisse, Uruguay, Philippines, Canada.

Eminence/Excellence,

Comme vous le savez, cette Congrégation a publié en 1995 une Notification sur les écrits de Madame Vassua Rydén. Par la suite, sur requête de cette dernière, il y a eu un dialogue approfondi au terme duquel Vassula Rydén, dans une lettre du 4 avril 2002, publiée plus tard dans le dernier volume de “La Vraie Vie en Dieu”, a fourni d’utiles clarifications sur sa situation matrimoniale ainsi que certaines difficultés qui, dans la Notification citée plus haut, étaient formulées à l’égard de ses écrits et de sa participation aux sacrements.

Du moment que dans ce pays il y a une certaine diffusion des écrits pris en considération, ce Dicastère a cru utile de vous mettre au courant de tout cela. Il faudra en même temps rappeler aux fidèles qu’en ce qui concerne la participation aux groupes de prière de caractère oecuménique organisés par Madame Rydén, il faut s’en tenir aux dispositions des Evêques diocésains.

Joseph Card. Ratzinger

Préfet



Cette lettre ne dit rien de compromettant: elle fait mention de quelques éclaircissements concernant quelques difficultés, et se réfère explicitement à celles d’ordre disciplinaire, en particulier à la situation matrimoniale de la protagoniste, mariée en 1966 à l’Église orthodoxe, divorcée, remariée le 13 juin 1981 et, enfin, mise en règle par son Église le 31 octobre 1990, cinq ans après le début du phénomène. Ces éclaircissements sont qualifiés d’“utiles”, sans laisser toutefois entendre qu’ils soient suffisants pour dédouaner le phénomène. Et puis, même si la chose n’est pas dite en toute clarté, on semble concéder aux évêques diocésains une autonomie majeure dans la gestion d’éventuelles manifestations promues en faveur de la protagoniste.

Mais alors, pouvons-nous vraiment déduire avec les souteneurs que la situation se trouve désormais modifiée (expression attribuée au cardinal Ratzinger) au point d’inciter le Vatican à retirer la Notificatio de son site?

En ce qui concerne ce dernier détail, il faut préciser que le texte ne peut pas avoir été retiré du site pour la simple raison qu’il n’y a jamais comparu: le même sort échoit en partage à une soixantaine de documents de la Congrégation qui y sont catalogués, et presque tous rédigés avant la création du site, quand le format électronique des textes n’existait pas encore.

D’ailleurs deux faits récents font comprendre que la Notification reste plus que jamais le point de référence de la Congrégation.

Le premier remonte à janvier 2006, quand Mons. Kevin Kostelnik, pasteur de la cathédrale de Los Angeles, retira, avec l’appui de son archevêque le cardinal Roger M. Mahony, l’autorisation d’accueillir une conférence sur l’unité des chrétiens tenue sous les auspices de l’organisation de Vassula Rydén “True Life in God”. Mons. Kostelnik déclara que les affirmations des organisateurs selon lesquelles le Vatican avait désormais mis de côté ses réserves relatives aux écrits de Mme Rydén constituaient «une grave déformation du point de vue actuel du Vatican concernant les écrits de Mme Rydén» et que les avertissements de 1995 et de 1996 maintenaient «toute leur vigueur».

L’autre fait remonte au 25 janvier 2007 et comporte une valeur universelle pour l’Église catholique, s’agissant d’une lettre du Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi adressée à tous les présidents des conférences épiscopales et dont voici le contenu:



A tous les Présidents des Conférences Episcopales

Eminence / Excellence,

Des demandes d’éclaircissements sur les écrits et sur l’activité de Madame Vassula Rydén continuent à parvenir à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, en particulier en ce qui concerne la valeur de la Notification du 6 octobre 1995 et sur les critères à suivre pour définir les dispositions des Églises locales au sujet de l’opportunité de répandre les écrits de Madame Vassula Rydén.

A ce sujet, la Congrégation entend préciser ce qui suit :

1) La Notification de 1995 reste valable pour ce qui concerne le jugement doctrinal sur les écrits examinés.

2) A la suite du dialogue qui a eu lieu avec la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Madame Vassula Rydén a cependant fourni des éclaircissements sur certains points problématiques qui apparaissaient dans ses écrits et aussi sur la nature de ses messages, qui ne se présentent pas comme des révélations divines, mais plutôt comme des méditations personnelles (cf. Annexe 2 : Lettre du 4 avril 2002, publiée dans True Life in God, volume 10). Du point de vue normatif donc, après les éclaircissements ci-dessus mentionnées il convient d’effectuer une évaluation prudentielle, au cas par cas, en tenant compte des possibilités concrètes que peuvent avoir les fidèles de lire ces écrits dans le cadre de telles clarifications.

3) On se rappellera enfin qu’il ne semble pas opportun que des catholiques participent aux groupes de prière organisés par Madame Vassula Rydén. En ce qui concerne d’éventuelles rencontres œcuméniques, les fidèles s’en tiendront aux dispositions données par le Directoire œcuménique, par le Code de Droit canonique (can. 215 ; 223 §2, 383 §3) et par les Ordinaires diocésains.

En vous transmettant ces éléments, je vous prie de croire à mon cordial dévouement dans le Seigneur.

Cardinal William LEVADA

Préfet



On touche ici du doigt qu’après plus de dix ans de tiraillements et de pourparlers, rien d’essentiel n’a changé dans la position de la Congrégation: celle-ci ne reconnaît toujours pas de valeur surnaturelle aux messages de Vassula Rydén, et tout en laissant une plus grande latitude à chaque diocèse, elle déconseille la participation des catholiques à ses groupes de prière et insiste sur la valeur universelle des dispositions du droit canon concernant les rencontres œcuméniques.

En d’autres termes, les susdits éclaircissements n’étaient pas en mesure d’écarter les réserves face à l’«ensemble d’éléments fondamentaux qui doivent être considérés comme négatifs à la lumière de la Doctrine catholique» (Notification de 1995); et encore moins pouvaient-ils porter à reconnaître le phénomène, malgré toute la bonne volonté du Préfet précédent.

Cela signifie aussi que, sur les déclarations non officielles de ce dernier, adressées à des journalistes ou à peu de personnes et soumises à des interprétations hâtives, ont prévalu les déclarations officielles de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi dûment souscrites par son Préfet, précédent ou actuel.

Et si la Congrégation continue à s’abstenir de toute condamnation explicite, c’est pour le motif mentionné plus haut: la protagoniste, grecque-orthodoxe, ne rentre pas sous la juridiction de l’Église. Mais il est vraisemblable qu’on veuille aussi éviter d’exaspérer ou de scandaliser les catholiques encore impliqués et ignares des raisons effectives de la non-reconnaissance.

Dans une lettre d’août 2007, madame Rydén s’insurge contre la prise de position du cardinal Levada, qui ne tiendrait en aucun compte le bilan apparemment positif du susdit dialogue. En outre, elle nie fermement avoir avoué que ses messages «ne se présentent pas comme des révélations divines, mais plutôt comme des méditations personnelles»; en fait, malgré quelqu’ambiguïté dans la tournure de la phrase, il n’en faut pas moins reconnaître qu’elle reprend telles quelles les affirmations de la Notification de 1995 et le communiqué de presse de 1996.

Et le fait que, comme l’a écrit le P.Prospero Grech à la protagoniste, «vos plus récents ouvrages semblent également avoir mis de côté certaines expressions ambiguës contenues dans vos premiers ouvrages» (21 mars 2003), ne veut absolument rien dire puisque la Notification, après l’avoir elle-même souligné, en tirait les conséquences qui s’imposent: «Le fait que dans les écrits successifs de Mme Rydén, les erreurs susmentionnées n’apparaissent plus, est le signe que les présumés “messages célestes” sont uniquement le fruit de méditations privées» (alors que la protagoniste les considère, évidemment, comme des révélations).



Une façon toute simple de voir en 1/4 de seconde que Vasulla est au mieux, une faussaire. Elle dédidace à tours debras ses livres prétenduement donnés par Notre Seigneur. Elle les dédidace de son propre nom alors qu'elle n'en serait pas l'auteur.
Nous pouvons juger de la même chose avec tous ces malades.

alex

Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Francesco le Dim 16 Oct 2011 - 5:10

Voici un paragraphe tiré des révélations de Vassula Ryden:
Il en trompera beaucoup et les gens seront aveuglés, aveuglés à cause de ses vêtements d'imposteur. Ces pauvres âmes seront convaincues que ce qu'elles voient de leurs propres yeux et à leur époque, est le Grand Prêtre Lui-même ! Avec son déguisement glorieux, il apportera une Grande Apostasie dans toute Mon Eglise. Il amènera la désolation, mais tout sera déguisé par des miracles, par de grands prodiges et signes dans le ciel. Mon Sacrifice perpétuel 2, il le jettera à terre, le piétinant et l'abolissant, mais tout par déguisement, par malice. Ma Sainte Cité sera sous le pouvoir de Caïn, parce qu'ils ont rejeté Mes Avertissements : Je suis venu à eux à l'improviste, pieds nus, mais ils se sont moqués de Moi. Le pouvoir de Caïn ne durera que peu de temps, grâce à Mes âmes bien-aimées qui réparent, qui prient et qui se sacrifient. Tout cela, Je l'ai pris en considération et vos sacrifices n'ont pas été en vain. L'iniquité et la transgression peuvent être supprimées par vos prières.

Remarquer bien ce passage:
Ma Sainte Cité sera sous le pouvoir de Caïn, parce qu'ils ont rejeté Mes Avertissements
De un,ce passage contredit ce que Jésus a dit.En effet,ds l'évangile,le Christ a clairement précisé que le pouvoir des ténebres ne l'emportera pas sur son église .....

Et Vassula ose dire le contraire de ce que Dieu affirme....Une autre preuve qui confirme la condamnation sévere de ses révélations par l'église catholique....

De plus,imaginer; Dieu livrerait sa sainte église,le corps mystique du Christ, aux mains de Satan juste parce que celle ci ne reconnaitrait pas les révélations de Vassula....Ca donne l'image d'un Dieu boudeur et succeptible......comme si les révélatsions de madame Ryden était plus importante que la RÉVÉLATION elle meme...Ca donne l'impression d'etre en pleine maternelle ....


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Amazone le Dim 16 Oct 2011 - 7:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:De plus,imaginer; Dieu livrerait sa sainte église,le corps mystique du Christ, aux mains de Satan juste parce que celle ci ne reconnaitrait pas les révélations de Vassula....Ca donne l'image d'un Dieu boudeur et succeptible......comme si les révélatsions de madame Ryden était plus importante que la RÉVÉLATION elle meme...
L'orgueil...
Décidément, Humilité et obéissance sont des signes vitaux des vraies révélations et apparitions.



Et Jésus les appela, et dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (Luc 18:16)   
Amazone
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par admin2 le Lun 17 Oct 2011 - 2:02

Décidément, Humilité et obéissance sont des signes vitaux des vraies révélations et apparitions.

En effet....
admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty MISE À JOUR SUR LA FAUSSETÉ DES MESSAGES DE VASSULA RYDEN

Message par Rémi le Jeu 22 Mar 2012 - 14:27

Vassula Ryden n'a pas été excommuniée par l'Église orthodoxe mais elle a reçues de sévères mise en garde.

Toute l'information mise à jour ici Janvier 2012 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Mikaellä le Ven 1 Juin 2012 - 21:21

Francesco a écrit:
"De plus,imaginer; Dieu livrerait sa sainte église,le corps mystique du Christ, aux mains de Satan juste parce que celle ci ne reconnaitrait pas les révélations de Vassula....Ca donne l'image d'un Dieu boudeur et succeptible......comme si les révélatsions de madame Ryden était plus importante que la RÉVÉLATION elle meme..."
Francesco, de toute manière Vassula ou non, notre Église est dans un piteux état. Regardez la façon dont la plupart des prêtres font l'homélie. Ils ne croient même plus que Dieu est vivant! Pendant la messe ils parlent d'un Dieu qui était mais qui n'est plus. La plupart d'entre eux ne croient même plus aux miracles que Dieu a fait, fait et fera. Je vais vous dire quelque chose: l'Eglise catholique a perdu beaucoup de sa valeur car la franc-maçonnerie est entrée à l'intérieur. Eh oui à votre plus grande surprise, beaucoup de prêtres parlent actuellement de développement personnel, accordent beaucoup d'importance aux choses de ce monde, bref, ils sont attrapés dans les filets d'une société crée de toute piece par les francs-maçons. Il est impératif à l'heure actuelle de prier pour les prêtres pour ne pas qu'ils s'éloignent de Dieu! Il faut que l'Eglise redevienne une, indivisible et annonçant un Christ vivant et pas mort!

Mikaellä

Date d'inscription : 29/05/2012
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Invité le Ven 1 Juin 2012 - 23:45

Vassula ou non, notre Église est dans un piteux état. Regardez la façon dont la plupart des prêtres font l'homélie. Ils ne croient même plus que Dieu est vivant! Pendant la messe ils parlent d'un Dieu qui était mais qui n'est plus. La plupart d'entre eux ne croient même plus aux miracles que Dieu a fait, fait et fera. Je vais vous dire quelque chose: l'Eglise catholique a perdu beaucoup de sa valeur car la franc-maçonnerie est entrée à l'intérieur. Eh oui à votre plus grande surprise, beaucoup de prêtres parlent actuellement de développement personnel, accordent beaucoup d'importance aux choses de ce monde, bref, ils sont attrapés dans les filets d'une société crée de toute piece par les francs-maçons.

Merci beaucoup, votre message est pour décourager le Catholique pratiquant, très beau fruits de l'Esprit à mon avis, qui ne vienne pas de l'Esprit Saint " SALISAGE " Prions donc pour les Prêtres justement car ce sont Eux qui sont attaqués fortement par le malin, Ils sont en première ligne...

Vous oubliez,les Sacrements, qui sont la présence Vivante de Jésus et les Sacrements sont sans taches dans l'Église Catholique, qui demeure l'Épouse du Christ,parce que c'est Jésus Lui même présent et Vivant... Malgré certains Prêtres infidèles, il y a toujours de Saint Prêtres dans l'Église et seulement pour en nommer "Les Carmes" entre autres et combien d'autres dont on entend jamais parler parce que HUMBLE.

J'ai été en service 9 ans dans l'Église de ma Paroisse et j'en ai vue des Saints et moins Saint, par contre j'ai appris a prier pour Eux et a voir d'avantage combien Ils sont attaqués de tout cotés.....

Que Dieu nous donne un coeur de louange pour son Église et pour Ses Prêtres....

Dans l'Évangile la Parole de Dieu, l'Esprit à tout dit !

Veillez excuser mes fautes d'ortographes....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Mikaellä le Sam 2 Juin 2012 - 2:18

Je suis d'accord avec vous Nila, il faut prier pour les prêtres. Et puis je n'ai pas dit que tous les prêtres sont du mauvais côté, j'ai dit que beaucoup sont entraînés par les mauvais côtés de la société. Quant aux sacrements, je n'ai jamais dit quoi que ce soit. Les sacrements sont purs et sont la présence vivante de Jésus. Relisez mon message. Et ne me faites pas dire ce que je n'ai jamais dit!

Mikaellä

Date d'inscription : 29/05/2012
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Invité le Sam 2 Juin 2012 - 3:10

Vous oubliez,les Sacrements
Avec tout votre négatif, vous ne voyez plus le positif
de l'Église Catholique et de ses Prêtres en général...

C'est pourquoi j'ai parlé des Sacrements...

Vous êtes aveugle sur vous même, madame, et je ne me fatiguerais
plus à répondre..

Que l'Esprit Saint sunny vous éclaire, moi je n'y peux rien....

Fraternellement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Mikaellä le Sam 2 Juin 2012 - 22:24

Chère Nila, soit vous avez envie de faire un "scoop" sur ce blog, soit vous êtes de très mauvaise foi en m'accusant de choses que je n'ai jamais dites. Comme par exemple les sacrements. Que je sache j'ai dit dans mon message précédent que les sacrements sont purs et sont la présence vivante de Jésus. RELISEZ MIEUX s'il-vous-plaît au lieu de m'accuser de personne négative. Oui les sacrements sont essentiels à la foi chrétienne et oui je le dis à nouveau il faut prier pour les prêtres qui s'égarent!!!

Mikaellä

Date d'inscription : 29/05/2012
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Kwanita le Dim 3 Juin 2012 - 4:11

Oui Mikaella il faut prier beaucoup pour les prêtres qui s'égarent..
Kwanita
Kwanita

Date d'inscription : 04/07/2010
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Myriamis le Dim 8 Mar 2015 - 18:32

bye Chers amis, attendu que beaucoup de liens sont morts, en raison de la fermeture des sites de critiques de Vassula Ryden, je commence à réaliser un dossier sur mon forum : veillecatholique.com

Je pense qu'il faut désormais faire des archives des différents éléments d'enquête, plutôt que publier des lien en direction de ceux-ci : les liens disparaissent, les archives restent !

Je vous invite à consulter de temps en temps ce dossier : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et pourquoi pas, à me faire partager des informations qui n'y figureraient pas encore.

Le dossier Vassula Ryden sur l'Arche est également très bien construit, j'y puiserai sans doute au besoin quelques infos (avec renvoi vers la source évidemment !)

Plus l'on creuse et plus on atteint le "fond du pot" concernant cette supercherie démoniaque. Cette femme et sa "fondation" ont des moyens financiers considérables, comme a pu le constater à ses dépends cette pauvre Mme Maria Laura Pio et surtout, hélas, une armée de fans pour propager ses écrits, vidéos, conférences etc. Plusieurs livres auraient été écrits sur Vassula Ryden, nous n'allons donc pas en écrire un nouveau, mais simplement, diffuser à temps et à contre temps l'information, afin que le moins d'âmes possibles tombent dans ce sinistre piège.

Que Dieu bénisse ses enfants, qu'Il les protège des séductions du démon et les garde toujours auprès de lui +
Myriamis
Myriamis
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Rémi le Lun 9 Mar 2015 - 1:24

Bon travail Myriamis, que Dieu vous protège contre ces loups déguisés en agneaux. Ces gens mettent tant d'efforts et d'argents à détruire leurs prochains en les emmenant devant les tribunaux, cela nous prouve hors de tous doutes qu'ils travaillent plus pour leurs profits que pour la gloire de Dieu.

Soyez béni Myriamis pour votre travail auprès de l'abbé Pagès et pour combattre ces faux prophètes.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Discernement sur Vassula Ryden Empty Re: Discernement sur Vassula Ryden

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum