Une fronde des théologiens allemands

Aller en bas

Une fronde des théologiens allemands Empty Une fronde des théologiens allemands

Message par MichelT le Mer 9 Fév 2011 - 13:23

Les théologiens allemands et l'intelligence des saints

Le 08 février 2011 - E. S. M. -Des journaux, des sites en ont abondement parlé, 144 théologiens germanophones demandent une réforme de l'Eglise, en revendiquant la fin du célibat des prêtres, l'ordination des femmes, la reconnaissance des mariages homosexuels ...

Des raisons pour prier

Il ne s'agit pas de fuir le débat, ni de s'attaquer aux personnes mêmes des théologiens par des arguments blessants "ad hominem". Vittorio Messori rappelle que l'Eglise a amplement expliqué, développé, réfléchi et donné les raisons de son enseignement. Il s'agit de continuer à le faire, avec patience. C'est une question de prière.

- L'ordination spécifiquement réservée aux hommes est une doctrine infaillible que tout catholique doit tenir définitivement. Jean Paul II, qui n'a pas usé de son infaillibilité, l'a souligné dans sa déclaration de 1994; puis, le Cardinal Ratzinger avec lui, l'a confirmé plus largement par un autre document censé protéger la foi catholique. L'Eglise n'a pas de pouvoir sur le choix de Dieu. C'est une question de foi.

- Le célibat est plus qu'une règle disciplinaire, c'est une vie entière et ce choix s'appuie sur une tradition qui remonte, non pas au Moyen Age, mais aux Apôtres. Nous le portons certes dans des vases d'argiles. C'est une question d'amour.

- On ne peut pas parler d'amour homosexuel, mais d'amitié. L'amour sponsal est naturellement entre un homme et une femme en vue de la procréation et du bien mutuel des époux. Les personnes qui vivent l'homosexualité sont des enfants de Dieu, des personnes aimées par Dieu, même s'ils se trompent. C'est une question de raison.

La science des saints

Car au fond, qu'est-ce que la théologie: Saint Thomas dit que c'est la science des saints. Comme la musique se fonde sur les mathématiques, la théologie se fonde sur la foi, science supérieure, la science que Dieu a de lui-même et qu'il nous transmet, qu'il nous révèle.

La foi est ainsi le don le plus précieux, après l'Amour de Dieu et des autres, qu'une personne peut recevoir sur cette terre. L'Eglise la protège et le Cardinal Ratzinger n'avait jamais vu sa mission que comme une défense des petits et des simples en face des intelligences de grand calibre, des têtes pas toujours forcément bien faites, car parfois bien trop pleine, comme ivre de savoir comme le cherchait le docteur Faust. La foi, c'est une grâce à demander et Dieu la donne à qui frappe et demande.

Pour avoir lu quelques livres de Hans Küng, que Dieu me pardonne, je ne sens pas la foi surnaturelle dans ses idées. Par contre, il a des idées sur la foi. C'est sa liberté. Car au fond, pour comprendre l'Eglise, cela demande la foi surnaturelle. On sent la note juste et l'harmonie. Sans elle, on reste dans l'obscurité. Jésus lui même a loué son Père d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents, et de l'avoir révélé aux tout petits. C'est le paradoxe de Notre Saint Père Benoît XVI, il est à la fois sage et intelligent, tout comme petit et humble.

Le Credo ou le Symbole

L'Eglise parle de symbole des Apôtres en parlant du Credo. Le symbole était une pièce juridique de l'Antiquité, coupée en deux. Chacun avait la moitié et lorsque les personnes se réunissaient, on mettait ensemble les deux pièces et cela attestait l'unité du document.

Il en va de même avec la foi. On ne peut pas revendiquer le Christ pour soi, car cela demande un lien avec les autres. On peut avoir une partie du symbole, mais cela doit alors correspondre avec l'autre moitié. Aussi, le Cardinal Ratzinger n'avait rien contre à ce que l'Eglise soit une démocratie, car la majorité est au ciel. C'est là que le symbole correspond, comme avec ceux, et cela se sent, qui ont aussi cette grâce de la foi. Par osmose, cela se transmet, cela colle et le courant passe. Dieu veut la donner à tous et chacun. C'est son secret, son mystère..

Aussi, lorsque la discussion devient une impasse, il ne reste plus que la prière, la foi, l'amour et la raison. Pour résumé, l'adoration. Imitons Saint Thomas d'Aquin, qui n'hésitait pas à mettre sa tête tout proche de Jésus ... à l'image de Benoît XVI.

► La fronde des théologiens allemands - 07.02.11

Source: Le Suisse romain


MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une fronde des théologiens allemands Empty Peter Seewald se fâche contre les 144 théologiens allemands

Message par Rémi le Ven 11 Fév 2011 - 1:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Peter Seewald se fâche contre les 144 théologiens allemands

Celui qui sème le vent récolte la tempête

Le 10 février 2011 - E. S. M. - Dans Lumière du monde , son dernier livre d’entretien avec Benoît XVI, ses questions et certaines de ses digressions avaient attiré l’attention des commentateurs. S’en dégageait en effet une vision du monde assez pessimiste et un jugement très sévère sur l’état culturel et idéologique de l’Occident.

Le manifeste Kirche 2011 signé par près de 200 théologiens allemands et appelant à un « indispensable renouveau » pour l’Eglise catholique n’avait évidemment rien pour plaire à notre ardent défenseur de la papauté.

Le site autrichien catholique kath.net a donc eu la bonne idée d’aller interviewer notre homme, désormais paré d’une certaine proximité symbolique avec le pape - proximité qui ne revêt cependant aucun caractère officiel - afin qu’il réagisse à ce document. Le résultat est impressionnant. Peter Seewald se livre en effet à une attaque en règle et ne recule devant aucune invective.

Dans un entretien avec KATHNET, le journaliste et biographe du pape Peter Seewald a qualifié l'Appel "Eglise 2011" des 143 théologiens catholiques de rébellion par des gens déjà en maison de retraite! Et affirmé qu'ils ont posé un défi aux évêques allemands. Il note également que le Pape a toujours été bien conscient que les pires attaques contre l'Eglise venaient de l'intérieur-même de l'Eglise.

Il s'agit d'une rébellion de la part des gens qui devraient tous être maintenant en maison de retraite.

- M. Seewald, que pensez-vous de la question du célibat soulevée dans l'appel des théologiens?
- Nous nous efforçons tous de suivre le juste chemin. L'Eglise ne peut rester telle qu'elle est. Mais cela a à voir avec la purification, avec une renaissance des valeurs, avec le fait de présenter un profil plus clair de l'Église dans le monde moderne, et, finalement, de rendre plus clair le message du Christ. Mais l'Appel conduit dans la direction opposée.

- Comment et pourquoi?
- Il s'agit d'une action concertée des forces néo-libérales, à l'oeuvre pour forcer une déconstruction qui priverait l'Eglise catholique de son essence même, et donc de son esprit et sa force. En fin de compte, ils veulent voir une Eglise mondiale, dans laquelle ni Dieu ni l'Évangile n'est la mesure de toutes choses, mais plutôt les membres autonomes de la communauté, dirigés par les grands prêtres du Zeitgeist.
Comme dit saint Paul, "Les temps viendront où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine mais, suivant leurs propres désirs et leur insatiable curiosité, accumuleront les professeurs, cesseront d'écouter la vérité et seront détournées vers les mythes" (2 Tm 4, 3-4).

- Les promoteurs de l'Appel disent qu'ils ont touché un nerf sensible ...
- On peut dire ça - un nerf chez les millions de fidèles catholiques qui sont malades et fatigués d'une discussion que nous avons tolérée avec patience pendant d'innombrables années! Pleins de larmes de crocodile, ils affirment qu'ils veulent diriger l'Église hors d'une obssession d'elle-même qui la paralyse. Complètement idiot!
Ce sont toujours les mêmes groupuscules dont l'auto-absorption est devenu une manie qui, depuis plus de 25 ans, ont empêché l'Eglise en Allemagne d'affronter convenablement ses problèmes. Et je suis toujours étonné par la malhonnêteté de leur présentation, par leurs arguments biaisés, par l'excès de démagogie démontré dans cet appel.
Mais cette campagne pourrait aussi avoir pour effet de mobiliser et conforter les fidèles, d'une façon que les initiateurs n'attendaient pas.

- Qui est derrière tout cela?
- Ce n'est certes pas un soulèvement par des jeunes! Il s'agit d'une rébellion de la part des gens qui devraient tous être maintenant en maison de retraite. L'établissement théologique s'est associé avec quelques hommes politiques comme Althaus et Schavan [ministres allemands], avec un homme comme Norbert Lammert [président du Parlement allemand, qui le mois dernier, avec un groupe d'hommes politiques catholiques a appelé publiquement les évêques allemands à travailler pour l'abolition du célibat des prêtres, afin de remédier à la pénurie de prêtres ] - qui a invité le pape à Berlin, à ce qu'il semble uniquement pour avoir une chance de lui "rabattre la mitre sur ses oreilles"! Quel tour minable!
Ne pas oublier tous ceux qui ont perdu leur habilitation à enseigner la théologie catholique parce que jour et nuit, ils n'ont perdu aucune occasion de représenter le Fils de Dieu comme rien de plus qu'un Robin des Bois.
Ce sont vraiment des marchandises périmées. Ils ne mènent pas à l'avenir parce qu'ils n'ont pas d'avenir. Ils voudraient être de nouveau verts, mais ils ne pourront jamais refleurir. Ils peuvent rassembler derrière eux quelques fonctionnaires, mais ils pourront jamais remuer d'enthousiasme des foules, et probablement aucun jeune. Mais comme les branches pourries, ils peuvent toujours faire du mal en frappant quelqu'un quand ils tombent de l'arbre.

- Vous êtes très remonté sur ce sujet ...
- Parce que c'est un comportement indigne. Et c'est terriblement triste, quand le Cardinal Lehmann va jusqu'à attaquer le vaillant Cardinal (Walter) Brandmueller [ancien président de l'Académie pontificale des sciences historiques, qui a étét fait cardinal en Novembre dernier] pour avoir écrit une défense du célibat en réponse à la demande formulée par des politiciens allemands, disant que lui (Lehman) en était "honteux" pour lui. [affirmant, en effet, que Brandmueller avait offensé les politiciens qui s'étaient contentés de dire ce qu'ils pensaient.]
C'est un défi pour chaque théologien catholique qui compte toujours fermement sur la position de l'Église pour sa profession. C'est aussi un défi pour les journalistes qui croient en la vérité et la justice, de le démontrer maintenant. Le bon côté de tout cela, c'est que certains sont justement en train de le faire.
Par-dessus tout, les évêques allemands sont mis au défi. Ils doivent indiquer clairement: L'Eglise n'est pas là où les anti-papistes sont, dans les médias. Elle n'est pas là où sont les stratèges politiques.
L'Église là où les gens prient, Là où est Marie, où est Pierre, où est Jésus, qui disait: "Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise." Il n'a pas dit qu'il construisait sur du sable.

- Que dit le Pape de tout cela?
- Nous pouvons très bien l'imaginer! Mais il a toujours su que les pire attaques contre l'Eglise venaient de l'intérieur de l'Église elle-même. En Janvier 2009, il y a eu l'épisode avec les évêques lefebvristes. En Janvier 2010, la divulgation des abus terribles commis par des prêtres dans les écoles allemandes. Et en Janvier 2011, nous avons cette offensive réchauffée de la part de théologiens, contre les caractéristiques essentielles de l'Église, avec l'intention de la blesser au cœur.
Bien sûr, les critiques du célibat sacerdotal, ne sont pas tous nécessairement des ennemis de l'église. Le célibat sacerdotal n'est pas un dogme, mais aucune autre règle n'a été si fortement mise à l'épreuve. Comme jeune professeur, le Pape lui-même le regardait avec un œil critique. Dans les trois livres d'entretiens que nous avons faits ensemble, nous avons parlé de cette question en détail (ndt: à creuser...).
Il n'a pas fait un enjeu majeur de son pontificat pour l'Église universelle d'en décider! il a plutôt donné un grand nombre d'arguments convaincants pour le célibat sacerdotal. Ses adversaires le savent, et c'est cela qui les met le plus en colère.

- Alors faut-il cesser de débattre de cette question?
- Non, mais pas tout le temps et pas à chaque occasion! Peut-être faudrait-il le ressortir encore dans dix ans. Mais pour l'instant, la question est close. Point. Et cela signifie qu'il faut l'accepter. Pour le bien de l'Eglise, pour le bien de tous.
Nous ne pouvons pas répéter répéter éternellement la même question à laquelle il a déjà été répondu, comme un malade d'Altzheimer auquel on a déjà répondu. C'est comme si les membres des partis politiques persistaient à poser une question que le parti a déjà tranchée.
Celui qui s'oppose obstinément au célibat sacerdotal promeut la rupture. Il met délibérément en danger l'unité de l'Eglise pour une cause qui manque à la fois de justification convaincante et du soutien de la majorité.
Il n'y aura pas d'adoucissement de la part de ce pape, qui a dit que "Le célibat est un grand signe de la foi, de la présence de Dieu dans ce monde." Il serait complètement absurde de renoncer à ce signe dans un monde éloigné de Dieu, et qui a tellement besoin de tels signes.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Une fronde des théologiens allemands Empty Re: Une fronde des théologiens allemands

Message par veronica le Lun 14 Fév 2011 - 12:30

Quelle honte ! Quel orgueil ! Toutes ces personnes qui cherchent à dénaturer, à contourner les positions de l'Eglise !
A les écouter, c'est DIEU lui-même qui doit se plier à leurs caprices ! Et se moderniser ?!?!?! Lui L'ETERNEL !



veronica
veronica

Féminin Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une fronde des théologiens allemands Empty Re: Une fronde des théologiens allemands

Message par admin2 le Mer 16 Fév 2011 - 0:40

Benoit XVI a Fatima en 2010 a précisé que le l'église était attaquée de l'intérieur...
admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Une fronde des théologiens allemands Empty les théologiens allemand...

Message par espérance le Sam 26 Fév 2011 - 0:46

Pour le mariage des prêtres, ceux qui sont contre le célibat ne comprennent pas ce que veut dire "un appel de Dieu". Les épîtres expliquent bien le rôle des prêtres. Si les premiers chrétiens qui ont été appelé à la prêtrise n'étaient pas marié, c'est la manifestation du Paracles qui les dirigea de cette manière. Pensons à Saint-Augustin entre autre.
Pour les homosexuels....l'évangile est très claire, les épîtres aussi, même référence dans l'ancien testament!!!

Même chose pour les femmes à la prêtrise, si Jésus avait voulu cela, il aurait commencé par nommer Sa Mère Apôtre au même titre et avec les même fonctions que ses disciples!!! Nous sommes dans une ère de révolte, de remise en question sur tout et surtout l'attaque la plus magistrale vient de l'interprétation "laïque et athée" de la Parole de Dieu. Les gens veulent forcer l'Église à un conformisme certain en tentant de niveler par la base en dicréditant la Tradition et en tentant de faire croire à un évangile "actualisé".
Comme le disait si bien Thérèse d'Avila: "Le monde est en feu"! Prions!!!
espérance
espérance

Féminin Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 62
Localisation : montréal

Revenir en haut Aller en bas

Une fronde des théologiens allemands Empty Re: Une fronde des théologiens allemands

Message par admin2 le Dim 27 Fév 2011 - 1:39

Même chose pour les femmes à la prêtrise, si Jésus avait voulu cela, il aurait commencé par nommer Sa Mère Apôtre au même titre et avec les même fonctions que ses disciples!!!
Bien d'accord.Et aux gens qui disent que Jésus s'adaptait a son époque ,je répond que le Christ n'a jamais craind de bouleverser les meurs du temps...

Nous sommes dans une ère de révolte
Et qui valorise une culture de mort....

Les gens veulent forcer l'Église à un conformisme certain en tentant de niveler par la base en dicréditant la Tradition et en tentant de faire croire à un évangile "actualisé".
C'est d'ailleurs ce qu'annonce le catéchisme.
admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Une fronde des théologiens allemands Empty Re: Une fronde des théologiens allemands

Message par admin2 le Dim 27 Fév 2011 - 1:40

Voici le texte du catéchisme:
L’Épreuve ultime de l’Église

675 Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants (cf. Lc 18, 8 ; Mt 24, 12). La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre (cf. Lc 21, 12 ; Jn 15, 19-20) dévoilera le " mystère d’iniquité " sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité. L’imposture religieuse suprême est celle de l’Anti-Christ, c’est-à-dire celle d’un pseudo-messianisme où l’homme se glorifie lui-même à la place de Dieu et de son Messie venu dans la chair (cf. 2 Th 2, 4-12 ; 1 Th 5, 2-3 ; 2 Jn 7 ; 1 Jn 2, 18. 22).

admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Une fronde des théologiens allemands Empty Re: Une fronde des théologiens allemands

Message par admin2 le Dim 27 Fév 2011 - 1:41

c’est-à-dire celle d’un pseudo-messianisme où l’homme se glorifie lui-même à la place de Dieu et de son Messie venu dans la chair
L'humaniste athée ...
admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Une fronde des théologiens allemands Empty Re: Une fronde des théologiens allemands

Message par joel queyras le Jeu 9 Juin 2011 - 16:26

L'ordination des femmes est non seulement contraire a ce que nous enseigne l'Eglise mais en plus c'est contre la nature meme de la femme selon le plan du createur
La femme porte en elle une grâce unique pour le monde, inerrance á sa nature de femme : L’intuition. Ce génie féminin qui ouvre á la vision globale, au delà des limitations de l’esprit rationnel de l’homme. Elle a une parole de vie irremplaçable que l’homme doit recevoir pour qu’ensemble ils fassent surgir un monde harmonisé.
Le drame en occident, est que l’émancipation indispensable de la femme ne s’est pas orientée vers ce génie féminin, mais vers une masculinisation, sous prétexte d’égalité. L’égalité ne pourra être effective que si la femme, si longtemps opprimée, retrouve sa dignité et sa réalité de femme dans une communion avec la réalité de l’homme. L’unité communion dans la différence. L’émancipation actuelle de la femme est encore bien trop marquée par le machisme culturel, ce qu’est l’homme, ce que fait l’homme voila ce que revendique la femme. L’’homme reste, hélas, le model. Elle doit trouver en elle et les femmes entre elles, le modèle proprement féminin et les valeurs qu’il véhicule. Le refus de la maternité est un des aspects dramatiques de cette erreur d’orientation. La femme est soi médiatrice soi séductrice. La séduction est une attitude déviée, qui plante ses racinnes dans le peche d'Eve et qui accapare l’homme en détruisant son identité. C’est le fusionnel qui fond les deux natures en une énergie de mort et détruit le lien communion de deux identités différentes, de deux personnes, qui est unité et énergie de vie selon la Volonté du Créateur.

Cette déviance pousse à réclamer l’ordination des femmes à la prêtrise. La encore elle veut tout faire comme l'homme. C’est une aberration puisque la femme est de par sa nature médiatrice, c'est-à-dire prêtresse et porteuse de vie dans sa maternité naturelle. La encore elle perd son identité de femme et veut être un homme. Elle est prêtresse dans l’ordre de la nature et l’homme prêtre selon le sacerdoce divin mais pas par nature et dans un autre ordre de prêtrise. Selon l’ordre de Melchisédech comme le Christ. C’est a dire que cette prêtrise ne se situe pas dans l’ordre naturel, mais vient directement de Dieu C’est pour cela qu’il doit être ordonné. La vérité plénière de la fécondité spirituelle est une communion de ces deux réalités. Jésus et Marie en son le parfait model. Marie est l’exemple parfait de la femme émancipée qui résume en elle toutes les valeurs et tous les aspects de la femme. En tant que mère, elle donne la vie au Verbe ; en tant que vierge elle garde son intégrité de femme ; en temps que participante au mystère de la Rédemption (croix et résurrection) elle est la prêtresse (vierge) qui reçoit la fécondité nouvelle (mère) de celui qu’elle a fait surgir dans l’espace et le temps.

joel queyras
joel queyras

Date d'inscription : 06/05/2011
Age : 71
Localisation : inde

Revenir en haut Aller en bas

Une fronde des théologiens allemands Empty Re: Une fronde des théologiens allemands

Message par alex le Jeu 9 Juin 2011 - 21:25

Ce sont juste des loups déguisés; pas de panique. Ils n'iront pas bien loin.

alex

Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une fronde des théologiens allemands Empty Re: Une fronde des théologiens allemands

Message par Annie le Jeu 9 Juin 2011 - 22:18

Je suis bien d'accord avec Joël: on parle de "combat des femmes", qui veulent prouver qu'elle "valent" autant que les hommes mais c'est encore une confusion de valeurs, une manipulation des revendications pour aboutir à une société contre nature... Toujours les fameuses valeurs de la Franc-maçonnerie: liberté, EGALITE, fraternité, dénaturées pour être en révolte contre Dieu et l'Eglise.

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une fronde des théologiens allemands Empty Re: Une fronde des théologiens allemands

Message par veronica le Ven 10 Juin 2011 - 9:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je suis bien d'accord avec Joël: on parle de "combat des femmes", qui veulent prouver qu'elle "valent" autant que les hommes mais c'est encore une confusion de valeurs, une manipulation des revendications pour aboutir à une société contre nature... Toujours les fameuses valeurs de la Franc-maçonnerie: liberté, EGALITE, fraternité, dénaturées pour être en révolte contre Dieu et l'Eglise.

Une fronde des théologiens allemands C074
Merci Annie, c'est aussi le fond de ma pensée !
UDP
veronica
veronica

Féminin Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Une fronde des théologiens allemands Empty Re: Une fronde des théologiens allemands

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum