L'Eglise fête : semaine pour l'unité des chrétiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Eglise fête : semaine pour l'unité des chrétiens

Message par etienne lorant le Lun 21 Jan 2013 - 14:09

Lettre aux Hébreux 5,1-10.

Il en est bien ainsi pour le Christ : quand il est devenu grand prêtre, ce n'est pas lui-même qui s'est donné cette gloire ; il l'a reçue de Dieu, qui lui a dit : Tu es mon Fils, moi, aujourd'hui, je t'ai engendré,
et qui déclare dans un autre psaume : Tu es prêtre pour toujours selon le sacerdoce de Melkisédek.
Pendant les jours de sa vie mortelle, il a présenté, avec un grand cri et dans les larmes, sa prière et sa supplication à Dieu qui pouvait le sauver de la mort ; et, parce qu'il s'est soumis en tout, il a été exaucé.
Bien qu'il soit le Fils, il a pourtant appris l'obéissance par les souffrances de sa Passion ;
et, ainsi conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel.
Car Dieu l'a proclamé grand prêtre selon le sacerdoce de Melkisédek.
.


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 2,18-22.
Comme les disciples de Jean Baptiste et les pharisiens jeûnaient, on vient demander à Jésus : « Pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas, comme les disciples de Jean et ceux des pharisiens ? »
Jésus répond : « Les invités de la noce pourraient-ils donc jeûner, pendant que l'Époux est avec eux ? Tant qu'ils ont l'Époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner.
Mais un temps viendra où l'Époux leur sera enlevé : ce jour-là ils jeûneront.
Personne ne raccommode un vieux vêtement avec une pièce d'étoffe neuve ; autrement la pièce neuve tire sur le vieux tissu et le déchire davantage.
Ou encore, personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement la fermentation fait éclater les outres, et l'on perd à la fois le vin et les outres. A vin nouveau, outres neuves. »


Bien qu'ils aient entendu le Baptiste leur désigner le Christ, les disciples de Jean restent avec lui et ne suivent pas Jésus; de même, les pharisiens, devant la nouveauté de l'enseignement, se retranchent dans les pratiques - et donc, les uns comme les autres jeûnent, pour une raison ou une autre. C'est ici que commence la division qui ira jusqu'à son terme lors du jugement et de la condamnation de Jésus, son rejet définitif.

"Il est venu chez les siens,et les siens ne l'ont pas reçu. Mais tous ceux qui l'ont reçu, ceux qui croient en son nom,il leur a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu. Ils ne sont pas nés de la chair et du sang,ni d'une volonté charnelle, ni d'une volonté d'homme :ils sont nés de Dieu."

En cette semaine de prière pour l'unité des chrétiens, je me dis qu'il faudrait que chacun de nous interroge son coeur pour savoir quelle religion notre coeur veut pratiquer. Dans le temps que nous vivons, et que nous vivrons quelques temps encore, comme elle serait bienvenue, l'unité des chrétiens dans une foi d'amour de Dieu et de reconnaissance du prochain !

Je joins sous le spoiler le texte intégral de la Nième lettre du Vatican aux Lefebvristes visant toujours à une réconciliation. Certains passages m'ont vraiment "remué" - on sent vraiment la démarche de réconciliation ... mais aussi la douleur.

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum