Le signe de l'Agneau de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le signe de l'Agneau de Dieu

Message par etienne lorant le Ven 19 Juil 2013 - 9:09

Livre de l'Exode 11,10.12,1-14.

Dans le pays d'Égypte, le Seigneur dit à Moïse et à son frère Aaron :
« Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois, il marquera pour vous le commencement de l'année.
Parlez ainsi à toute la communauté d'Israël : le dix de ce mois, que l'on prenne un agneau par famille, un agneau par maison. Si la maisonnée est trop peu nombreuse pour un agneau, elle le prendra avec son voisin le plus proche, selon le nombre des personnes. Vous choisirez l'agneau d'après ce que chacun peut manger.
Ce sera un agneau sans défaut, un mâle, âgé d'un an. Vous prendrez un agneau ou un chevreau.
Vous le garderez jusqu'au quatorzième jour du mois. Dans toute l'assemblée de la communauté d'Israël, on l'immolera au coucher du soleil.
On prendra du sang, que l'on mettra sur les deux montants et sur le linteau des maisons où on le mangera.
On mangera sa chair cette nuit-là, on la mangera rôtie au feu, avec des pains sans levain et des herbes amères. Vous n'en mangerez aucun morceau qui soit à moitié cuit ou qui soit bouilli ; tout sera rôti au feu, y compris la tête, les jarrets et les entrailles. Vous n'en garderez rien pour le lendemain ; ce qui resterait pour le lendemain, vous le détruirez en le brûlant.
Vous mangerez ainsi : la ceinture aux reins, les sandales aux pieds, le bâton à la main. Vous mangerez en toute hâte : c'est la Pâque du Seigneur.
Cette nuit-là, je traverserai le pays d'Égypte, je frapperai tout premier-né au pays d'Égypte, depuis les hommes jusqu'au bétail. Contre tous les dieux de l'Égypte j'exercerai mes jugements : je suis le Seigneur.
Le sang sera pour vous un signe, sur les maisons où vous serez. Je verrai le sang, et je passerai : vous ne serez pas atteints par le fléau dont je frapperai le pays d'Égypte.
Ce jour-là sera pour vous un mémorial. Vous en ferez pour le Seigneur une fête de pèlerinage. C'est une loi perpétuelle : d'âge en âge vous la fêterez.
»

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 12,1-8.
En ce temps-là, Jésus passait, un jour de sabbat, à travers les champs de blé, et ses disciples eurent faim ; ils se mirent à arracher des épis et à les manger.
En voyant cela, les pharisiens lui dirent : « Voilà que tes disciples font ce qu'il n'est pas permis de faire le jour du sabbat ! »
Mais il leur répondit : « N'avez-vous pas lu ce que fit David, quand il eut faim, ainsi que ses compagnons ? Il entra dans la maison de Dieu, et ils mangèrent les pains de l'offrande ; or, cela n'était permis ni à lui, ni à ses compagnons, mais aux prêtres seulement.
Ou bien encore, n'avez-vous pas lu dans la Loi que le jour du sabbat, les prêtres, dans le Temple, manquent au repos du sabbat sans commettre aucune faute ? Or, je vous le dis : il y a ici plus grand que le Temple. Si vous aviez compris ce que veut dire cette parole : C'est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices, vous n'auriez pas condamné ceux qui n'ont commis aucune faute. Car le Fils de l'homme est maître du sabbat. »


Cy Aelf, Paris

En envoyant son fils unique, Jésus-Christ, Dieu a renouvelé pour le peuple le sacrifice de la première Pâques. Si vous lisez le texte de l'Exode de ce jour,  vous verrez que le signe demandé, de mettre du sang d'un l'agneau sacrifié "sur les deux montants et sur le linteau" de chaque maison ... c'est déjà tracer le signe de la croix. Cette croix dont on se signe est un signe de protection contre la conséquence du péché - qui est la mortl. Il est donc tout à fait logique que les enfants soient baptisés en ayant ce signe tracé sur leur front.  Dès cet instant, le Seigneur a l'oeil sur le baptisé, et son regard est rempli d'un amour de miséricorde. Cette découverte, je l'ai faite il y a bien longtemps, mais je n'en ai pas parlé, car il me semblait que je devais la garder pour moi. Et je l'ai gardée longtemps.

Les deux textes se tiennent. Pourquoi donc Jésus se déclare-t-il le maître du Sabbat ? Parce que c'est Lui, bien sûr, "l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde". Et y a également la concordance du temps. Chez les juifs, le vendredi est appelé le le "jour de préparation" (Luc 23:54). Or, Jésus a été crucifié un vendredi, à 3 heures de l'après-midi environ. Et alors que le soleil commençait à baisser, "le Sabbat allait commencer".  

C'est bien la raison pour laquelle, dans les synagogues où il enseignait, que Jésus s'est mis, le jour du Sabbat, à guérir des malades et chasser des démons. Cela rendait furieux les pharisiens qui assistaient à ces miracles, mais Jésus n'a jamais tenu compte de leurs récriminations. Au contraire, elles sont nombreuses les oeuvres qu'il a accomplies devant eux ce jour-là et Il s'en réclamait ouvertement :

- Or il s'y trouvait un homme qui avait une main paralysée. Et l'on demanda à Jésus : « Est-il permis de faire une guérison le jour du sabbat ? » Mt - 12 : 10

- Mais il leur dit : « Si l'un d'entre vous possède une seule brebis, et qu'elle tombe dans un trou le jour du sabbat, ne va-t-il pas la saisir et la faire remonter ? Mt - 12 : 11

- Il leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l'homme, et non pas l'homme pour le sabbat." Mc - 2 : 27

et encore :

Jésus leur dit : « Je vous le demande : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien, ou de faire le mal ? de sauver une vie, ou de la perdre ? » Lc - 6 : 09

Ainsi, le "Fils de l'homme" est bien le maître du Sabbat, puisque c'est lui qui l'a accompli en son sang versé sur la Croix pour le salut de tous.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum