Le feu de l'Amour et la division sur la terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le feu de l'Amour et la division sur la terre

Message par etienne lorant le Jeu 24 Oct 2013 - 10:18

Le jeudi de la 29e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 6,19-23.

Frères, j'emploie ici un langage humain, adapté à votre faiblesse. Auparavant, vous aviez mis tout votre corps au service de l'impureté et du désordre, qui ne mènent qu'au désordre; de la même manière, mettez-le à présent au service de la justice, qui mène à la sainteté.
Quand vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres par rapport aux exigences de la justice.
Qu'avez-vous récolté alors, à commettre des actes que vous regrettez maintenant ? En effet, ces actes mènent à la mort. Mais maintenant que vous avez été libérés du péché et que vous êtes devenus les esclaves de Dieu, vous y récoltez la sainteté, et cela aboutit à la vie éternelle.
Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle dans le Christ Jésus notre Seigneur.



Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,49-53.
Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu'il soit déjà allumé ! Je dois recevoir un baptême, et comme il m'en coûte d'attendre qu'il soit accompli !
Pensez-vous que je sois venu mettre la paix dans le monde ? Non, je vous le dis, mais plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »



Cy Aelf, Paris

Ce qui a le plus retenu mon attention ce matin, c'est cette déclaration de Jésus, qui frémit d'enthousiasme à la pensée du feu de l'Amour qu'il est venu apporter sur la terre - et cela en dépit même du "baptême" qu'il doit recevoir sur la croix : "Comme il m'en coûte d'attendre qu'il soit accompli !" Après de telles paroles, pour peu que l'on contemple un peu ce que fut ce baptême de la Croix, comment douter de la divinité de Jésus, à peine voilée sous la chair ?

Et comment douter combien le feu de l'Esprit embrasera une innombrable multitude de cœurs ?

Bien sûr qu'il y aura des divisions. Nous en savons tous quelque chose - et nul besoin pour s'en rendre compte de regarder les actualités ! Jésus l'avait bien annoncé: chacun d'entre nous peut voir s'accomplir cette annonce dans sa propre famille; chacun peut voir dans sa propre famille combien la question de la foi divise les cœurs... Hélas, quelle peine j'ai ressentie lors des funérailles de ma grand-mère, puis de celles de mon père, en remarquant les bras des proches qui ne voulaient pas même se signer ? Le prêtre qui officiait avait pris la précaution de déclarer: "Nous respectons la liberté de conscience de chacun"... le fait de voir ceux et celles qui n'ont même pas prétendu se signer, est demeuré en moi comme une blessure. Nous sommes bien issus de la même famille, mais désormais je prie qu'ils se convertissent car pour l'instant et depuis des années, un grand silence nous sépare - et je me représente bien que beaucoup d'entre nous supportent la même peine... jamais ouvertement exprimée.


etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum