Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-43%
Le deal à ne pas rater :
Souris Gaming sans fil Logitech G903 LIGHTSPEED
84.99 € 149.99 €
Voir le deal

Une théologie de la Miséricorde

Aller en bas

Une théologie de la Miséricorde Empty Une théologie de la Miséricorde

Message par etienne lorant le Lun 15 Juin 2020 - 11:52

ture du premier livre des Rois
En ce temps-là, Naboth, de la ville de Yizréel, possédait une vigne à côté du palais abaca, roi de Samarie.  Acab dit un jour à Naboth : « Cède-moi ta vigne; elle me servira de jardin potager, car elle est juste à côté de ma maison ; je te donnerai en change une vigne meilleure, ou, si tu préfères, je te donnerai l’argent qu’elle vaut. »  Naboth répondit à Acab: « Que le Seigneur me  préserve de te céder l’héritage de mes pères ! » Acab retourna chez lui sombre et irrité, parce que Naboth lui avait dit :« Je ne te céderai pas l’héritage de mes pères. » Il se coucha sur son lit, tourna son visage vers le mur, et refusa de manger.  Sa femme Jézabel vint lui dire : « Pourquoi es-tu de mauvaise humeur ? Pourquoi ne veux-tu pas manger ? »  Il répondit : « J’ai parlé à Naboth de Yizréel. Je lui ai dit : “Cède-moi ta vigne pour de l’argent, ou, si tu préfères, pour une autre vigne en échange.” Mais il a répondu : “Je ne te céderai pas ma vigne !” »   Alors  sa femme Jézabel lui dit : « Est-ce que tu es le roi d’Israël, oui ou non ? Lève-toi, mange, et retrouve ta bonne humeur :moi, je vais te donner la vigne de Naboth. »  Elle écrivit des lettres au nom abaca, elle les scella du sceau royal,et elle les adressa aux anciens et aux notables de la ville où habitait Naboth.  Elle avait écrit dans ces lettres: « Proclamez un jeûne,  faites comparaître Naboth devant le peuple.  Placez en face de lui deux vauriens, qui témoigneront contre lui: “Tu as maudit Dieu et le roi !”Ensuite, faites-le sortir de la ville, lapidez-le, et qu’il meure ! »  Les anciens et les notables qui habitaient la ville de Naboth firent ce que Jézabel avait ordonné dans ses lettres.  Ils proclamèrent un jeûne et firent comparaître Naboth devant le peuple.  Alors arrivèrent les deux individus qui se placèrent en face de lui et portèrent contre lui ce témoignage : « Naboth a maudit Dieu et le roi. » On fit sortir Naboth de la ville,on le lapida, et il mourut.  Puis on envoya dire à Jézabel : « Naboth a été lapidé et il est mort. »  lorsque Jézabel en fut informée, elle dit à Acab : « Va, prends possession de la vigne de ce Naboth qui a refusé de la céder pour de l’argent, car il n’y a plus de Naboth : il e st mort.»     Quand Acab apprit que Naboth était mort, il se rendit à la vigne de Naboth et en prit possession.

           

PSAUME
(Ps 5, 2
R/ Comprends ma plainte, Seigneur.
Écoute mes paroles, Seigneur,
comprends ma plainte ;
entends ma voix qui t’appelle,
ô mon Roi et mon Dieu !

Tu n’es pas un Dieu ami du mal,
chez toi, le méchant n’est pas reçu.
Non, l’insensé ne tient pas
devant ton regard.

Tu détestes tous les malfaisants,
tu extermines les menteurs ;
l’homme de ruse et de sang,
le Seigneur le hait.



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :  « Vous avez appris qu’il a été dit : Œil pour œil, et dent pour dent.  Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre.  Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.  


Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui.     À qui te demande, donne ;à qui veut t’emprunter, ne tourne pas l
e dos ! »
[/b]
           – Aelf, Paeq

Ces lectures nous invitent à demeurer libres jusque dans ces périodes qui nous sont rendues difficiles  dans des circonstances où  notre activité et nos revenus sont  remis en question.  Dans c sens, la Bible  nous conseille de ne pas vouloir entrer en conflit   envers des concurrents beaucoup plus puissant et organisé.
Et du jour au lendemain, il vous faut innover, proposer de nouveaux services, l'autre vous copie encore.

Comment donc sortir libre de cette spirale infernale de l'argent et du pouvoir ? L'Evangile répond de creuser plus profond en nous-même parce que vous êtes veilles en tout ans.

Lorsque le libraire que je fus a obligé de fermer boutique, ce fut seulement pour découvris la théologie de la miséricorde, dont la première consiste à dire : Jésus, rai confiance en VOUS !




.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum