Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -29%
Prix cassé sur le PC portable LENOVO IDEAPAD 3 ...
Voir le deal
499.99 €

Notre recours en L'Esprit saint défenseur

Aller en bas

Notre recours en L'Esprit saint défenseur Empty Notre recours en L'Esprit saint défenseur

Message par etienne lorant le Sam 20 Juin 2020 - 10:34

Lecture du deuxième livre des Chroniques
Après la mort de Jobard, les princes de Juda vinrent se prosterner devant le roi Joas, et alors le roi les écouta. Les gens abandonnèrent la maison du Seigneur, Dieu de leurs pères, pour servir les poteaux sacrés et les idoles. À cause de cette infidélité, la colère de Dieu s’abattit sur Juda et sur Jérusalem. Pour les ramener à lui, Dieu envoya chez eux des prophètes. Ceux-ci transmirent le message, mais personne ne les écouta.  Dieu revêtit de son esprit Zacharie, le fils du prêtre  Joad.Zacharie se présenta devant le peuple et lui dit t: « Ainsi parle Dieu  Pourquoi transgressez-vous les commandements du Seigneur ?  Cela fera votre malheur: puisque vous avez abandonné le Seigneur, le Seigneur vous abandonne. »  Ils s’ameutèrent alors contre lui et, par commandement du roi, le lapidèrent sur le parvis de la maison du Seigneur.  Le roi Joas, en faisant mourir Zacharie, fils de Joad, oubliait la fidélité que Joad lui avait témoignée. Zacharie s’était écrié en mourant : « Que le Seigneur le voie, et qu’il fasse justice ! »   Or, à la fin de l’année, l’armée d’Aram monta contre le roi Joaset arriva en Juda et à Jérusalem. Ses hommes massacrèrent tous les princes du peuple et envoyèrent tout le butin au roi de Damas. L’armée d’Aram ne comptait qu’un petit nombre d’hommes,et pourtant le Seigneur leur livra une armée très importante, parce que les gens de Juda avaient abandonné le Seigneur,Dieu de leurs pères ; et Joas reçut le châtiment qu’il méritait. Lorsque les Araméens partirent, le laissant dans de grandes souffrances, ses serviteurs complotèrent contre lui parce qu’il avait répandu le sang du fils du prêtre Joad, et ils le tuèrent sur son lit. Il mourut, et on l’ensevelit dans la Cité de David, mais non pas dans les tombeaux des rois.[/color]

           

PSAUME
(Ps 88-89)
R/ Sans fin, je lui garderai mon amour.
« Avec mon élu, j’ai fait une alliance,
j’ai juré à David, mon serviteur :
J’établirai ta dynastie pour toujours,
je te bâtis un trône pour la suite des âges. »

« Sans fin je lui garderai mon amour,
mon alliance avec lui sera fidèle ;
je fonderai sa dynastie pour toujours,
son trône aussi durable que les cieux.

« Si ses fils abandonnent ma loi
et ne suivent pas mes volontés,
s’ils osent violer mes préceptes
et ne gardent pas mes commandements.

« Je punirai leur faute en les frappant.
et je châtierai leur révolte,
mais sans lui retirer mon amour, ni démentir ma fidélité. »




Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume.  À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents.  Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances.  Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher.   C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! »   Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? »   Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait.  Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements.




         – A


A première lecture,  on se demande quel peut bien le lien entre  ces deux textes,  en apprenne entre les deux textes.   Mais il est bien présent entre  dans les choix et les et les engagements qu'ils choisissent  ou  bien qu'ils  subissent d'une manière ou d'une autre.  La vocation de Marie après les événements de la nativité
sera de "garder ces choses en son cœur."  Les lectures de ce jour nous engagent à  vivre nos vocations qu'ils choisissent afin de manifester qu'ils sont bel et bien des rouages important, voire essentiels pour le bien de la collectivité.     Et ce statut, est d’être de   l'intermédiaire entre une intermédiaire extraordinaire entre les femmes et et les hommes, quelles que soient les les engagements et les choix de vie.

Au cours de l'année 1978, je fus le "matricule 78424482" à quelques à quelques kilométrés du  derniers poste avant Arnsberg avant l'Allemagne de l'Est. Rétrospectivement, je sais bien que j'ai été inspiré lors d'un interrogatoire de telle sorte que qu’aucune dégradante ne me fut jamais infligé.


etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum