Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-30%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
119 € 170 €
Voir le deal

« Frères et sœurs » dans le nouveau Missel, une concession à l’air du temps ?

Aller en bas

« Frères et sœurs » dans le nouveau Missel, une concession à l’air du temps ? Empty « Frères et sœurs » dans le nouveau Missel, une concession à l’air du temps ?

Message par Lumen Mar 23 Nov 2021 - 20:00

« Frères et sœurs » dans le nouveau Missel, une concession à l’air du temps ?

La nouvelle traduction du Missel romain, qui entre en vigueur dimanche 28 novembre, remplace le mot « frères » par « frères et sœurs ». Premier pas vers une écriture inclusive ou retour à la tradition de l’Eglise primitive ?


« Frères et sœurs » dans le nouveau Missel, une concession à l’air du temps ? Freres_soeurs_messe
Désormais, dans l’Orate fratres, le prêtre dira : « Priez, frères et sœurs... ». Ainsi que dans le Confiteor.
- Corinne SIMON/CIRIC

Publié le 23/11/2021 à 14:13


C’est un changement minime – en mots – mais qui n’a rien d’anodin. En vigueur à compter du premier dimanche de l’Avent, la nouvelle traduction du Missel romain remplace à plusieurs reprises le mot « frères » par « frères et sœurs », et le mot « serviteurs » par « serviteurs et servantes ». C’est le cas dans le Confiteor : « C’est pourquoi je supplie la bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, frères et sœurs, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu ». Mais également dans l’Orate fratres : « Priez, frères et sœurs... » ; et dans la prière eucharistique I, : « Souviens-toi Seigneur, de tes serviteurs et de tes servantes... ».


« Une manière de s’adresser les uns aux autres »

Alors, changement réel ou concession à l’air du temps ? « Ne croyez pas que les évêques et le Saint-Siège aient adhéré au langage inclusif, car cette traduction a fait l’objet d’une étude attentive », balaie d’entrée de jeu l’abbé Thierry Blot, ancien membre de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements de 2001 à 2021. « Cela peut sembler un détail, une question de culture contemporaine, admet Bernadette Mélois, directrice du service national de la pastorale liturgique et sacramentelle à la Conférence des évêques de France. Mais si c’était le cas, on aurait complété « fruit de la terre et du travail des hommes » avec « et des femmes », ce qui n’est pas le cas ».

De nombreux spécialistes font remarquer que « serviteurs et servantes » sont depuis toujours dans le Canon romain, et que cette nouvelle traduction n’est donc pas à proprement parler une innovation. « Cette expression de « Frères et sœurs » nous renvoie à l’un des titres les plus significatifs de l’Église, pendant le Ier millénaire, celui de la fraternité. Le Missel reprend l’antique manière des chrétiens de s’adresser les uns aux autres », explique Bernadette Mélois.



Dans les Ecritures

Dans sa Lettre à Philémon, saint Paul évoque « notre chère sœur Aphia » ; Ignace, évêque d’Antioche (IIe siècle) parle dans sa lettre à Polycarpe de ses « frères et sœurs bien aimés  » : ainsi se désignent les chrétiens entre eux. « Comme eux, nous nous désignons « frères et sœurs » dans l’assemblée liturgique comme baptisés à l’égalité du Christ frère. Cela a une vraie signification théologique et spirituelle », poursuit ancienne rédactrice en chef de la revue Magnificat.

« Le mot fratres est traduit par « les frères et sœurs » chez Tacite, l’historien païen, et le théologien chrétien Tertullien, observe de son côté l’abbé Blot. Ces modifications, dont on a fait un usage modéré, ne sont donc pas contraires à la version latine du texte liturgique ». Reste tout de même que certains pays francophones, où les questions autour de l’égalité homme-femme font parfois rage, « seront très sensibles à cet ajout notamment au Québec », assure Mgr Guy de Kerimel, évêque de Grenoble et président de la Commission épiscopale française pour la liturgie.




Charles-Henri d'Andigné
« Frères et sœurs » dans le nouveau Missel, une concession à l’air du temps ? Logo-small
Lumen
Lumen

Date d'inscription : 09/11/2021
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum