Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -56%
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go ...
Voir le deal
24.99 €

De Regno de Saint-Thomas d`Aquin - une étude sur les tyrans avec des applications pour notre époque

Aller en bas

De Regno de Saint-Thomas d`Aquin - une étude sur les tyrans avec des applications pour notre époque Empty De Regno de Saint-Thomas d`Aquin - une étude sur les tyrans avec des applications pour notre époque

Message par MichelT Ven 31 Déc 2021 - 12:01

De Regno de Saint-Thomas d`Aquin - une étude sur les tyrans avec des applications pour notre époque 1224060243

Source: Médias-Presse Info

La lecture du « De Regno » de saint Thomas d’Aquin est d’une brûlante actualité et, en parcourant cet ouvrage du XIII° siècle, on a le sentiment qu’il a écrit cet opuscule pour… aujourd’hui.

Quel que soit en effet le sujet dont il traite – de façon magistrale -, nous sommes stupéfaits de la prudence de ces analyses. Aussi explorons quelques lignes de notre auteur :

« Ceux qui ambitionnent davantage de régir que de servir (plus præesse quam prodesse), paralysent tout essor chez leurs sujets ; toute excellence en ces derniers les rend suspects d’attenter à leur inique domination : le tyran soupçonne davantage les bons que les méchants, et toujours la vertu d’autrui lui paraît redoutable.

En conséquence ces tyrans s’appliquent à étouffer chez leurs sujets toute vertu, pouvant être source de magnanimité, et de réaction contre leur injuste domination.

Ils s’efforcent d’empêcher l’affermissement de tout lien d’amitié entre ces sujets, ainsi que les avantages mutuels de la paix, afin que, la confiance mutuelle étant détruite, aucun complot ne puisse se tramer contre leur pouvoir.

Dans ce but, les tyrans sèment la discorde entre les sujets et l’entretiennent lorsqu’elle naît ; enfin ils empêchent tout ce qui concourt à resserrer les liens entre les hommes, comme les noces, les banquets et, plus généralement, tout ce qui engendre habituellement l’intimité et la confiance.

Les tyrans s’appliquent aussi à empêcher leurs sujets à devenir riches ou puissants, car, soupçonnant en eux la même malice qu’ils sentent en eux-mêmes, ils craignent de voir cette puissance et ces richesses de leurs sujets tourner à leur propre détriment, de la même manière dont ils s’en servent eux- mêmes pour nuire à autrui. » (De Regno, Livre Premier)

A la lumière de ces lignes (les exemples ci-dessous ne sont pas exhaustifs…),
– mettez des noms (Les oligarques financiers du Forum Économique de Davos et leur ambition du Great Reset ; les grands promoteurs de l’intelligence artificielle et du transhumanisme, ect)
–  considérez les décisions prises par les gouvernements (confinements, couvre-feu, masques, passe sanitaire etc.) ou envisagées (suppression de la propriété privée par exemple, passe vaccinal) depuis le début de la crise du Covid-19,
– et les conséquences sociales (inimitiés dans les relations, oppositions familiales, dans le travail etc.) de ces décisions.

Réfléchissez un peu à tout cela… et vous verrez combien saint Thomas voyait de haut les conséquences de la cupidité des tyrans, agissant non pour le bien commun mais pour leurs petits intérêts, grossiers et cupides. Le commentateur (R.P. Rulleau) note que « les dictatures tyranniques les plus récentes (Hitler, Staline) ne se sont pas établies et maintenues sans l’assentiment d’une large part de la population. »

Concrètement, par qui l’actuel président français a-t-il été élu ? Remontez en 2017 et voyez la belle ville bourgeoise de Versailles par exemple. Pour qui ces « cathos bon teint » ont-ils voté ? Qu’ils ne pleurent pas alors…  -  l'homme recueillera ce qu'il aura semé. Ne pouvant citer tout de ce riche ouvrage de saint Thomas, je vous en recommande la lecture. Le livre est à posséder dans une bibliothèque familiale. Un livre de chevet pour les pères de famille qui doivent être des chefs !


Exemple:

Le tyran recherche son intérêt au mépris du bien commun.

La même évidence se dégage encore très clairement quand on considère les maux qui  proviennent de la tyrannie; comme le tyran recherche son intérêt privé au mépris du bien commun, il s’ensuit qu’il accable de diverses manières ses sujets, selon qu’il est la proie de  diverses passions qui le poussent à ambitionner certains biens. (avarice)

La tyrannie corrompt les âmes.

Ce n’est pas seulement dans les choses corporelles que le tyran accable ses sujets, mais il  empêche aussi leurs biens spirituels, parce que ceux qui désirent plus gouverner qu’être utiles,  entravent tout progrès chez leurs sujets, interprétant toute excellence chez ceux-ci comme un  préjudice à leur domination inique. b]

En effet, ce sont les bons plus que les méchants qui sont suspects aux tyrans, et ceux-ci s’effrayent toujours de la vertu d’autrui.

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum