Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon dresseur d’élite ...
Voir le deal

Réunion des maîtres du mondialisme - Bilderberg au Portugal - 18 mai 2023

Aller en bas

Réunion des maîtres du mondialisme - Bilderberg au Portugal - 18 mai 2023 Empty Réunion des maîtres du mondialisme - Bilderberg au Portugal - 18 mai 2023

Message par MichelT Lun 22 Mai 2023 - 13:05

En ce moment même, le groupe Bilderberg se réunit à huis clos à Lisbonne, au Portugal et personne n’est autorisé à en parler.

En dépit de la notoriété et de l’immense pouvoir des invités, aucun article des médias grand public ne fait état de la réunion de ce groupe secret.

Au même moment se tient la réunion du G7 au Japon à Hiroshima – les chefs politiques mondialistes recevront probablement des conseils et instructions venant des maîtres économiques mondialistes qui se trouve a la réunion du Bilderberg

Communiqué de presse via leur site officiel :

La 69e réunion Bilderberg aura lieu du 18 au 21 mai à Lisbonne, au Portugal

LISBONNE, 18 mai 2023 – La 69e réunion Bilderberg se tiendra du 18 au 21 mai 2023 à Lisbonne, au Portugal. Environ 130 participants de 23 pays ont confirmé leur présence. Comme toujours, un groupe diversifié de dirigeants politiques et d’experts de l’industrie, de la finance, du monde universitaire, du monde du travail et des médias a été invité. La liste des participants est disponible sur bilderbergmeetings.org.
Les principaux thèmes de discussion de cette année sont les suivants
 
 • L’IA
   • Système bancaire
   • La Chine
   • Transition énergétique
   • L’Europe
   • Défis fiscaux
   • L’Inde
   • Politique industrielle et commerce
   • L’OTAN
   • Russie
   • Menaces transnationales
   • Ukraine
   • Leadership américain


LISTE DES PARTICIPANTS 2023 :

Abrams, Stacey (USA), PDG, Sage Works Production
Achleitner, Paul M. (DEU), président du conseil consultatif mondial, Deutsche Bank AG
Agrawal, Ajay (CAN), Professeur d’économie, Université de Toronto
Albares, José Manuel (ESP), ministre des Affaires étrangères
Altman, Sam (USA), PDG, OpenAI
Alverà, Marco (ITA), Co-fondateur, zhero.net ; PDG TES
Andersson, Magdalena (SWE), Leader, Parti social-démocrate
Applebaum, Anne (USA), Rédactrice en chef, The Atlantic
Arnaut, José Luís (PRT), Associé gérant, CMS Rui Pena & Arnaut
Attal, Gabriel (FRA), Ministre des comptes publics
Balsemão, Francisco Pinto (PRT), Président, Groupe Impresa
Barbizet, Patricia (FRA), présidente-directrice générale, Temaris & Associés SAS
Barroso, José Manuel (PRT), président, conseillers internationaux, Goldman Sachs
Baudson, Valérie (FRA), PDG, Amundi SA
Beaune, Clément (FRA), Ministre des transports
Benson, Sally (USA), Professeur de science et d’ingénierie de l’énergie, Université de Stanford
Beurden, Ben van (NLD), conseiller spécial du conseil d’administration, Shell plc
Borg, Anna (SWE), Présidente-directrice générale, Vattenfall AB
Borrell, Josep (INT), Vice-président, Commission européenne
Botín, Ana P. (ESP), Présidente exécutive du groupe, Banco Santander SA
Bourla, Albert (USA), président-directeur général, Pfizer Inc.
Braathen, Kjerstin (NOR), PDG, DNB ASA
Brende, Børge (NOR), président, Forum économique mondial
Brink, Dolf van den (NLD), PDG, Heineken NV
Brudermüller, Martin (DEU), PDG, BASF SE
Buberl, Thomas (FRA), PDG, AXA SA
Byrne, Thomas (IRL), Ministre du sport et de l’éducation physique
Carney, Mark (CAN), Vice-président, Brookfield Asset Management
Cassis, Ignazio (CHE), Conseiller fédéral, Département fédéral des affaires étrangères
Castries, Henri de (FRA), Président, Institut Montaigne
Cavoli, Christopher (INT), Commandant suprême des forces alliées en Europe
Ceylan, Mehmet Fatih (TUR), Président, Ankara Policy Center
Chhabra, Tarun (USA), directeur principal pour la technologie et la sécurité nationale, Conseil de sécurité nationale
Creuheras, José (ESP), président, Grupo Planeta et Atresmedia
Debackere, Koenraad (BEL), président, KBC Group NV
Deese, Brian (USA), ancien directeur, Conseil économique national
Donohoe, Paschal (INT), Président, Eurogroupe
Döpfner, Mathias (DEU), Président et PDG, Axel Springer SE
Easterly, Jen (USA), directrice, Agence pour la cybersécurité et la sécurité des infrastructures
Economy, Elizabeth (USA), conseillère principale pour la Chine, ministère du commerce
Ehrnrooth, Henrik (FIN), président, Otava Group
Émié, Bernard (FRA), directeur général de la sécurité extérieure, ministère des armées
Empoli, Giuliano da (ITA), Politologue et écrivain, Sciences Po
Entrecanales, José M. (ESP), président-directeur général, Acciona SA
Eriksen, Øyvind (NOR), Président et PDG, Aker ASA
Ferguson, Niall (USA), Milbank Family Senior Fellow, Université de Stanford
Fleming, Jeremy (GBR), Ancien directeur, GCHQ
Frederiksen, Mette (DNK), Premier ministre
Freeland, Chrystia (CAN), Vice-premier ministre
Garijo, Bélen (DEU), Président-directeur général, Merck KGaA
Gentiloni, Paolo (INT), Commissaire à l’économie, Commission européenne
Gonzáles Pons, Esteban (ESP), Vice-président, Parti populaire européen
Gosset-Grainville, Antoine (FRA), président, AXA
Goulimis, Nicky (GRC), Membre du conseil d’administration et co-fondateur, Nova Credit Inc.
Griffin, Kenneth (USA), Fondateur et PDG, Citadel LLC
Gruber, Lilli (ITA), Rédactrice en chef et présentatrice, La7 TV
Gürkaynak, Refet (TUR), Professeur d’économie, Université de Bilkent
Haines, Avril D. (USA), Directeur du renseignement national
Halberstadt, Victor (NLD), Professeur d’économie, Université de Leiden
Hassabis, Demis (GBR), PDG, DeepMind
Hedegaard, Connie (DNK), Présidente, Fondation KR
Hofreiter, Anton (DEU), député ; président de la commission des affaires européennes
Holzen, Madeleine von (CHE), rédactrice en chef, Le Temps
Jensen, Kristian (DNK), PDG, Green Power Denmark
Joshi, Shashank (GBR), Rédacteur en chef de la défense, The Economist
Kaag, Sigrid (NLD), ministre des finances ; vice-premier ministre
Karp, Alex (USA), PDG, Palantir Technologies Inc.
Kasparov, Garry (USA), président, Renew Democracy Initiative
Kieli, Kasia (POL), président et directeur général, Warner Bros. Discovery Poland
Kissinger, Henry A. (USA), Président, Kissinger Associates Inc.
Koç, Ömer (TUR), Président, Koç Holding AS
Kolesnikov, Andrei (INT), Senior Fellow, Carnegie Endowment for International Peace
Kostrzewa, Wojciech (POL), président, Polish Business Roundtable
Kotkin, Stephen (USA), Senior Fellow, Hoover Institution, Université de Stanford
Kravis, Henry R. (USA), coprésident, KKR & Co. Inc.
Kravis, Marie-Josée (USA), présidente, Musée d’art moderne
Kudelski, André (CHE), président et CEO, Groupe Kudelski SA
Kuleba, Dmytro (UKR), ministre des affaires étrangères
Lammy, David (GBR), secrétaire d’État aux affaires étrangères, Chambre des communes
Leysen, Thomas (BEL), président, Umicore et Mediahuis ; président DSM-Firmenich AG
Liikanen, Erkki (FIN), président, IFRS Foundation Trustees
Looney, Bernard (GBR), PDG, BP plc
Marin, Sanna (FIN), Premier ministre
Metsola, Roberta (INT), Présidente, Parlement européen
Micklethwait, John (USA), rédacteur en chef, Bloomberg LP
Minton Beddoes, Zanny (GBR), rédactrice en chef, The Economist
Moreira, Duarte (PRT), cofondateur et associé gérant, Zeno Partners
Moyo, Dambisa (GBR), économiste mondial ; membre de la Chambre des Lords
Mundie, Craig J. (USA), Président, Mundie & Associates LLC
Nadella, Satya (USA), PDG, Microsoft Corporation
O’Leary, Michael (IRL), PDG du groupe Ryanair
Orida, Deborah (CAN), Présidente-directrice générale, PSP Investments
Özel, Soli (TUR), Professeur, Université Kadir Has
Papalexopoulos, Dimitri (GRC), président, TITAN Cement Group ; trésorier des réunions Bilderberg
Philippe, Édouard (FRA), maire, Le Havre
Pottinger, Matthew (USA), Distinguished Visiting Fellow, Hoover Institution
Pouyanné, Patrick (FRA), président-directeur général, TotalEnergies SE
Rachman, Gideon (GBR), commentateur en chef des affaires étrangères, The Financial Times
Ramírez, Pedro J. (ESP), Directeur, El Español
Rappard, Rolly van (NLD), Co-fondateur et Co-président, CVC Capital Partners
Reynders, Didier (INT), Commissaire européen à la justice
Röttgen, Norbert (DEU), Député, Bundestag allemand
Rutte, Mark (NLD), Premier ministre
Salomon, Martina (AUT), Rédactrice en chef, Kurier
Sawers, John (GBR), Président exécutif, Newbridge Advisory Ltd.
Schadlow, Nadia (USA), Senior Fellow, Hudson Institute
Schallenberg, Alexander (AUT), Ministre des affaires européennes et internationales
Schmidt, Eric E. (USA), Ancien PDG et président, Google LLC
Schmidt, Wolfgang (DEU), Chef de la Chancellerie, Ministre fédéral des tâches spéciales
Sebastião, Nuno (PRT), Président et PDG, Feedzai
Sikorski, Radoslaw (POL), Député européen, Parlement européen
Silva, Filipe (PRT), PDG, Galp
Stilwell de Andrade, Miguel (PRT), PDG, EDP
Stoltenberg, Jens (INT), Secrétaire général, OTAN
Subramanian, Arvind (INT), Senior Fellow in International and Public Affairs, Brown University
Tellis, Ashley J. (USA), Chaire Tata pour les affaires stratégiques, Carnegie Endowment
Thiel, Peter (USA), Président, Thiel Capital LLC
Tsu, Jing (USA), Professeur de langues et littératures d’Asie de l’Est, Université de Yale
Tugendhat, Tom (GBR), Ministre d’État chargé de la sécurité
Vadera, Shriti (GBR), Présidente, Prudential plc
Vassilakis, Eftichios (GRC), président, Aegean Group
Waldron, John (USA), président et directeur de l’exploitation, The Goldman Sachs Group, Inc.
Wallenberg, Marcus (SWE), président, Skandinaviska Enskilda Banken AB
Wennink, Peter (NLD), président et CEO, ASML Holding NV
Wright, Thomas (USA), directeur principal pour la planification stratégique, Conseil national de sécurité
Yang, Yuan (GBR), Correspondant Europe-Chine, Financial Times
Yergin, Daniel (USA), Vice-président, S&P Global
Yinanç, Barçin (TUR), Journaliste, T24 News Website

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Réunion des maîtres du mondialisme - Bilderberg au Portugal - 18 mai 2023 Empty Re: Réunion des maîtres du mondialisme - Bilderberg au Portugal - 18 mai 2023

Message par MichelT Jeu 25 Mai 2023 - 14:56

Programme 2023 de Bilderberg pour le contrôle mondial : IA, CBDC, Chine, censure, etc.

par William F. Jasper – The New American – 24 mai 2023

Qu'est-ce que les futurs Maîtres de l'Univers ont prévu pour nous pour l'année à venir ? L'effondrement économique? Une nouvelle monnaie numérique ? État de surveillance élargi ? Pénuries alimentaires mondiales ? Effondrement du réseau énergétique ? Pandémie 2.0 ? Nous ne savons pas précisément, mais nous pouvons nous faire une idée générale de l'horrible programme que poursuivent les mondialistes à partir de la réunion de Bilderberg qui vient de se terminer.

Il s'agit de l'assemblée annuelle ultra-secrète et de très haut niveau des acteurs mondiaux de la grande finance, des grandes entreprises, des grands médias, de la grande technologie, de la grande industrie pharmaceutique et du grand gouvernement : Goldman Sachs, Deutsche Bank, Prudential, AXA, Google, Microsoft, Palantir, DeepMind, OpenAI, Shell, Pfizer, Merck, Bloomberg, The Economist, The Atlantic, Financial Times, Le Temps, OTAN, Parlement européen, Commission européenne, gouvernement fédéral américain.

Le groupe tire son nom de l'hôtel Bilderberg aux Pays-Bas, lieu de sa première réunion en 1954. Le luxueux et historique hôtel Pestana Palace à Lisbonne, au Portugal, a accueilli la 69e réunion du groupe Bilderberg (BG), qui s'est tenue du 18 au 21 mai. La conférence de trois jours des mondialistes a été, comme d'habitude, ignorée par les grands médias, sauf (comme d'habitude) pour signaler que seuls les "théoriciens du complot" en papier d'aluminium insisteraient pour voir quoi que ce soit de sinistre concernant ce rassemblement d'élites qui ont l'habitude de promouvoir des politiciens et des politiques qui concentrent le pouvoir politique et économique entre leurs mains.

Un bref communiqué de presse du groupe annonce que « Environ 130 participants de 23 pays ont confirmé leur présence. Comme toujours, un groupe diversifié de dirigeants politiques et d'experts de l'industrie, de la finance, du monde universitaire, du travail et des médias a été invité. (La liste officielle des participants est fournie ci-dessous.)

Diversité? Plus comme la conformité mondiale,  Groupe diversifié ? Eh bien, diversifiés uniquement dans le sens où ils viennent de nationalités, de professions et de domaines d'expertise divers. Mais complètement homogène et unifié en ce qui concerne la vision du monde et l'idéologie.

Ils participent tous à la Grande Réinitialisation, leur grand plan pour "réinitialiser" l'humanité, comme Klaus Schwab et le Forum économique mondial (WEF) l'ont tristement proposé et le promeuvent sans relâche.

Ne vous laissez pas berner par de fausses affirmations selon lesquelles Bilderberg et WEF (Forum Économique de Davos) sont des organisations concurrentes. Alors que le WEF est l'organisation la plus grande et la plus éclatante, avec ses extravagances annuelles à Davos de milliardaires, de présidents et de premiers ministres, c'est un partenaire junior de Bilderberg dans le schéma mondialiste des choses. Presque tous les Bilderberg sont également des WEFers, et Børge Brende de Norvège, président du Forum économique mondial, était l'un des oligarques lors de la réunion Bilderberg de cette année à Lisbonne.

Bilderberg se trouve au sommet (ou près du sommet) de la pyramide mondialiste du pouvoir, concevant, révisant, promulguant et coordonnant les derniers plans pour leur nouvel ordre mondial en développement.

Le WEF (Forum Économique de Davos), Council on Foreign Relations (CFR de New-York et Washington), Royal Institute of International Affairs de Londres (RIIA, également connu sous le nom de Chatham House), Trilateral Commission, Council of Councils, Group of Thirty (G30), le Club de Rome, Atlantic Institute, Aspen Institute, Brookings Institution et des organisations similaires fonctionnent comme des courroies de transmission de la ligne du parti Bilderberg, ainsi que des champs de recrutement pour le placement et la promotion de candidats sélectionnés par Bilderberg à des postes clés d'influence mondiale.  Ainsi, en moins de 70 ans, les Bilderbergers sont devenus les Insiders-of-insiders dans le jeu des machinations mondiales.


Kissinger, Rockefeller et l'admission "Secret Cabal"

Le grand doyen du Bilderberg est l'ancien secrétaire d'État Henry Kissinger, (l`homme des Rockefellers) qui participe à ces événements depuis 1957 (ainsi que membre du comité directeur du groupe pendant de nombreuses années). Le Dr K cadavérique a assisté à l'affaire de Lisbonne quelques jours avant son 100e anniversaire. Bien qu'il n'y ait aucun rapport indiquant qu'il ait été transporté sur une civière avec un poumon de fer, il est peu probable qu'il assiste à de futures réunions de Bilderberg. Dans ce sens, il suit de près son mécène et mentor David Rockefeller (président, Chase Manhattan Bank ; président, CFR ; président-fondateur, la Commission trilatérale ; membre, Bilderberg Member Advisory Group), décédé en 2017 à l'âge de 101. (Voir ici pour un aperçu détaillé sur M. Rockefeller.) Dans Memoirs, son autobiographie de 2002, David Rockefeller – connu sous le nom de « Mr. Mondialiste » – a fait cette confession surprenante :

«Depuis plus d'un siècle, les extrémistes idéologiques aux deux extrémités du spectre politique se sont emparés d'incidents très médiatisés tels que ma rencontre avec Castro pour attaquer la famille Rockefeller pour l'influence démesurée qu'ils prétendent que nous exerçons sur les institutions politiques et économiques américaines. Certains pensent même que nous faisons partie d'une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des États-Unis, nous qualifiant ma famille et moi d'"internationalistes" et conspirant avec d'autres dans le monde pour construire une structure politique et économique mondiale plus intégrée - un monde , si vous voulez. Si c'est l'accusation, je suis coupable et j'en suis fier.»

Comme M. Rockefeller, le Dr Kissinger, l'éminence grise actuelle de l'ensemble des initiés mondiaux, découvrira bientôt que le juge suprême de ce monde n'est pas impressionné par toute la renommée, la richesse, le pouvoir, les honneurs et les applaudissements qu'il a accumulés. . Nous ne savons pas ce que Kissinger a dit aux Bilderbergers de cette année au-delà des extraits de son discours sur l'Ukraine tels que filtrés par The Economist, qui a été l'un des organes de propagande de confiance du Bilderberg pendant de nombreuses années.


Programme tyrannique

Le communiqué de presse Bilderberg 2023 déclare: Les principaux sujets de discussion cette année sont :

IA
Système bancaire
Chine
Transition énergétique
L'Europe
Défis fiscaux
Inde
Politique industrielle et commerce
OTAN
Russie
Menaces transnationales
Ukraine
Direction américaine

Bien que l'IA (intelligence artificielle) soit en tête de liste des sujets parce que les sujets sont classés par ordre alphabétique, il ne fait aucun doute que l'IA est en effet une préoccupation majeure pour les one-worlders BG/WEF. Ils comprennent son immense potentiel de réingénierie et de contrôle de la société humaine.

Ils veulent pouvoir non seulement connaître chaque mouvement que vous faites et chaque respiration que vous prenez, mais aussi pouvoir surveiller (et même contrôler) chaque mot que vous prononcez, tout ce que vous lisez, chaque pensée que vous pensez.

Ainsi, depuis plusieurs années, l'IA est une priorité absolue pour les événements du WEF et les participants et contributeurs du WEF. Parmi les leaders américains de l'IA au Bilderberg cette année figuraient : Sam Altman, PDG d'OpenAI ; Alex Karp, PDG de Palantir Technologies Inc. ; Satya Nadella, PDG de Microsoft Corporation ; Eric E. Schmidt, ancien PDG et président de Google LLC ; et Peter Thiel, président, Thiel Capital LLC.

Et, de manière inquiétante, les apparatchiks suivants de l'administration Biden qui ont assisté à Bilderberg collaborent avec eux sur le front politique : Avril Haines, directrice du renseignement national ; Jen Easterly, directrice de l'Agence américaine de cybersécurité et de sécurité des infrastructures ; Tarun Chhabra, directeur principal de la technologie et de la sécurité nationale, Conseil de sécurité nationale ; et Thomas Wright, directeur principal de la planification stratégique, Conseil de sécurité nationale.


"Maître du monde"

Dans son discours liminaire aux globalistes réunis lors du Sommet mondial des gouvernements de 2023, le chef de file du WEF, Klaus Schwab, a fait une rhapsodie effrayante sur la révolution de l'IA. "Et je suis d'accord", a-t-il dit, "l'intelligence artificielle, mais pas seulement l'intelligence artificielle, mais aussi le métaverse, les technologies néospatiales, et je pourrais continuer encore et encore… la biologie synthétique. Notre vie dans dix ans sera complètement différente, très affectée. Et, qui maîtrise ces technologies, d'une certaine manière, sera le maître du monde.


La Guerre contre l'argent papier

En ce qui concerne les sujets du «système bancaire» et des «défis budgétaires», nous pouvons être assez certains, sur la base de la poussée de propagande croissante des diverses organisations mondialistes et de leurs groupes de réflexion alliés, ainsi que des récentes mesures concrètes des banques centrales et des gouvernements, que les élites de Bilderberg ont discuté des moyens et des délais de mise en œuvre des monnaies numériques des banques centrales (CBDC) et de l'interdiction concomitante des crypto-monnaies échappant à leur contrôle.

Brian Deese, participant à Lisbon Bilderberg, un ancien dirigeant de BlackRock, alors qu'il était directeur du Conseil économique national de Biden, a déclaré que "conformément à la directive du président d'accorder la" plus haute urgence "à la recherche et au développement d'une monnaie numérique de la banque centrale américaine (CBDC) , l'administration encourage la Réserve fédérale à poursuivre ses recherches et ses expérimentations. "Nous lancerons également un groupe de travail interinstitutions pour soutenir les efforts de la Réserve fédérale", a-t-il poursuivi, "en tenant compte [sic] des implications politiques d'une CBDC potentielle, en particulier pour notre sécurité nationale."


La Chine communiste, le modèle mondialiste

Au sujet de la Chine, aucun «expert» – à l'exception d'Henry Kissinger – n'est actuellement plus célébré par l'establishment qu'Elizabeth Economy, la meilleure spécialiste de la Chine de Biden en économie. Le communiqué de presse de Bilderberg la décrit simplement comme « Conseillère principale pour la Chine, Département du commerce ». Dr. Economy est bien plus que cela, bien sûr.

En plus d'avoir écrit de nombreux livres et articles très vantés sur la Chine communiste, sa biographie à la Hoover Institution de l'Université de Stanford, où elle était chercheuse principale, déclare : of Advanced International Studies et la Jackson School of International Studies de l'Université de Washington. L'encoche la plus importante sur son curriculum vitae, cependant, est son long passage au sein du personnel du CFR (Council on Foreign Relations de New-York – organisation privée mondialiste qui rassemble les banquiers et financiers internationaux, les multinationales et les Rockefellers), "où elle a occupé le poste de C.V. Starr Senior Fellow et directeur des études asiatiques pendant plus d'une décennie.

Fait important, elle a également siégé aux conseils d'administration de l'Asia Foundation et du Comité national sur les relations américano-chinoises, et en tant que vice-présidente du Conseil de l'agenda mondial du Forum Économique de Davos sur l'avenir de la Chine, qui sont toutes des organisations clés qui ont contribué à construire la Chine communiste tout en supprimant la base manufacturière et le leadership technologique de l'Amérique.

En raison de ses critiques plus récentes et soigneusement mesurées du régime communiste chinois, le Dr Economy fournit à l'équipe Biden un mince camouflage pour déguiser ses politiques pro-PCC (Parti communiste chinois) continues sur le commerce, l'énergie, le climat, les transferts de technologie, l'investissement en capital , subversion, espionnage, fentanyl, migration, etc.

Mais tout cela n'est qu'une feinte rhétorique. La politique chinoise du président Donald Trump a bouleversé le programme pro-PCC (et anti-américain) de 40 ans de la cabale Kissinger/CFR/WEF/BG. Tout aussi important, ces politiques ont également trouvé un écho auprès de l'électorat américain, qui pourrait voir la fin de partie suicidaire du Nouvel Ordre Mondial pro-Pékin de la cabale. Ainsi, Kissinger, Economy et le reste de la chorale mondialiste ont dû étouffer leurs expressions publiques d'amour pour la dictature du président Xi

Mais, ne vous y trompez pas, les mondialistes n'ont pas inversé leur voie d`admiration vis-à-vis de la Chine communiste ; les Bilderbergers de Goldman Sachs, JPMorgan Chase, BlackRock, Carlyle Group, Google, Microsoft, et l`intelligence artificielle (AI), poursuivent leur Great Reset 2030.

Senior editor William F. Jasper is an author/journalist/commentator/documentary producer

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum