Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -53%
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps ...
Voir le deal
21 €

"Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -

3 participants

Aller en bas

"Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -  Empty "Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -

Message par MichelT Ven 17 Fév 2012 - 14:42

"Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran"
Josephe Fadelle, irakien converti, répond à l'Aide à l'Eglise en Détresse. Exceptionnel :

"Peut-être que les Français, à travers mon histoire, ont découvert une réalité de l’islam, à savoir le sort des convertis. Un chrétien qui quitte l’Eglise ou qui ne pratique pas ne sera jamais inquiété. Dans l’islam, un converti est menacé de mort. [...] J’ai reçu en France des menaces de mort de la part d’un imam. Il m’a dit qu’il m’enverrait quelqu’un pour me poignarder, et qu’il prendrait de préférence un mineur qui ne risque pas une grosse peine de prison. On m’appelait en pleine nuit au téléphone pour me faire entendre le son de la prière de la mosquée. J’ai dû déménager, m’éloigner des milieux arabophones avec lesquels je vivais. C’est dommage, j’ai beaucoup aimé ce temps de contact en France avec des musulmans. Nous avions instauré un beau dialogue. Au travers des conférences, j’ai d’ailleurs pu rencontrer beaucoup de personnes musulmanes. Une fois, l’une d’entre elles a fait 800 km pour venir assister à un témoignage. A la fin elle m’a dit : « J’ai peur de réfléchir et de creuser le sujet. Si j’en arrive à la même conclusion que toi, je me coupe de tout. C’est un déchirement ».

[...] Je porte un projet avec ma famille. Nous voulons que notre foyer soit ou devienne un centre de prière ouvert à tous, où l’on pourrait prier par groupe d’âge et en famille. Si certaines familles éclatent, c’est que le Christ n’est pas au centre. Il faut mettre le Christ au centre des familles et au centre de nos vies. Notre maison s’appellera « la maison de Marie », beit maryam. Nous y pensons en lien avec l’Eglise locale bien sûr, et j’invite tous ceux qui le souhaitent à porter ce projet dans la prière.

[...] Aujourd’hui, je comprends pourquoi je suis en France, c’est là que le Christ m’attendait pour délivrer mon témoignage. Je suis infiniment reconnaissant à la France pour son accueil. Elle est fille ainée de l’Eglise. Aujourd’hui, la France est mon pays. Mes enfants y grandissent. Je ne me sens pas à l’étranger, je prends racine. Ce qui me coûte, ce que j’aurais voulu faire, c’est pouvoir témoigner dans mon pays d’origine, en commençant par ma propre famille. Le Seigneur en a décidé autrement. Je prie et je demande au Christ qu’Il touche leur cœur et qu’Il les rencontre. Comme ça, en Lui, je pourrais les retrouver. Je n’ai aucun regret de tout ce que j’ai quitté. J’ai tout gagné avec le Christ. Toutes les difficultés auxquelles je fais face servent à me rapprocher du Christ. Tout chrétien est appelé à prendre sa croix à la suite du Christ, et cela peut passer par des choses quotidiennes toutes simples, la patience, l’humilité. Cela donne une paix et une joie profondes.

Quelles sont pour vous les clés d’un vrai dialogue interreligieux, celui auquel le Pape nous invite ?

Je suis à 100% pour le dialogue. Je constate qu’aujourd’hui, il y a peu de vrai dialogue. Il y a des rencontres, des invitations, des échanges amicaux, des repas. Le principe du dialogue, c’est la divergence d’idées et le questionnement sur des points précis. Avancer dans le dialogue, ce n’est pas évincer les questions pour dire ce que l’autre a envie d’entendre, de peur de froisser. Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran. Il faut parler en profondeur, réfléchir aux contradictions du Coran, étudier la biographie de Mahomet qui est un modèle à suivre pour tout musulman, aborder des points précis.


Par exemple ?

Par exemple, souligner tous les versets du Coran qui invitent au meurtre de l’infidèle. Il y en a plus d’une centaine. Comment faut-il les considérer ? Est-ce une parole de Dieu ? Pour bien dialoguer, il faut aussi bien connaître le sujet. Notamment le principe des versets abrogeant et abrogés. On peut tout trouver dans le Coran. Mais les versets qui invitent à la tolérance et à l’amour du prochain sont abrogés par les plus récents qui invitent à la violence. Quand je parle avec mes amis musulmans, je leur dis cette phrase que Massoud (le chrétien avec qui il partageait la chambre, ndlr) m’a dite : « Lis et comprends le Coran ». Il faut inviter à un travail de réflexion sur le Coran, en toute sincérité et honnêteté. Avec internet, plus personne n’est obligé d’aller vers des imams qui répondent par ce verset : « O vous qui croyez, n’interrogez pas sur des choses dont le sens, s’il vous était divulgué, pourrait vous causer de la peine. Un peuple avant vous avait réclamé ces choses, mais ensuite, il devint infidèle à cause d’elles » (sourate 5, verset 101-102). Par ailleurs, la condition d’un vrai dialogue réside aussi dans le témoignage de notre propre vie. Il est écrit dans l’Evangile: « Que votre lumière brille devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père qui est dans les cieux. » (Mt 5,16)

[...] Les petits chrétiens d’aujourd’hui sont l’Eglise de demain ! S’ils ne sont pas correctement formés, qui prendra la relève ? Il m’est arrivé d’aller dans des écoles catholiques et de proposer aux élèves de se lever pour prier à la fin de la conférence. Je me suis fait reprendre par le proviseur qui ne souhaitait pas que je propose aux jeunes de prier. Que vont gagner les écoles catholiques à ne pas être vraiment catholiques ? Je voudrais tirer la sonnette d’alarme sur cette question du catéchisme. C’est plus important que tout le reste. Pourquoi les mathématiques seraient-elles obligatoires et pas le catéchisme ? Vous me direz que chacun est libre de croire. Mais comment un jeune peut-il choisir le Christ s’il ne le connaît pas ? S’il ne l’a pas rencontré ? Il faut investir sur le catéchisme. Le catéchisme n’est pas une option dans la vie d’un chrétien. Pourquoi l’est-il dans les écoles chrétiennes ? « Que sert à l’homme de gagner l’univers, s’il vient à perdre son âme ? » lisons-nous dans la Bible (Mt 16,26). Je lance un cri d’urgence."

Michel Janva
Salon Beige

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

"Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -  Empty Re: "Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -

Message par Rémi Ven 17 Fév 2012 - 15:35

L'on voit bien l'incompatibilité entre la foi chrétienne et musulmane, la paix adviendra seulement dans le monde par la conversion de l'islam au christianisme.


Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

"Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -  Empty Re: "Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -

Message par MichelT Ven 17 Fév 2012 - 15:59

Mr Fadelle est un vrai catholique - bien plus que combiens d`Occidentaux baptisés.

D`abord il a souffert cruellement pour sa foi - des persécutions et des menaces de mort.

Ensuite, il connait sa religion - Il a tres bien compris que le petit-catéchisme est la doctrine de base de la foi catholique. Il comprend tres bien que - on ne peut pas recruter des catholique si le catéchisme n`est pas enseigné a l`école!

C`est la base de tout - ne pas comprendre que c`est Satan et ses satellites, ses idiots-utiles qui ont accompli cela pour tarir a la base le recrutement et faire une inversion en essayant de perdre les ames deja a l`enfance ce n`est pas fort!

Un enfant peut etre endoctriné a n`importe quoi - on peut lui montrer la doctrine chrétienne.

On peut l`endoctriner dans le nazisme comme les enfants allemands des années 30 - doctrine anti-chrétienne

On peut l`endoctriner dans le communisme - comme les enfants russes des années 1920. - doctrine anti-chrétienne

On peut l`endoctriner a etre citoyen du monde et sans religion - tres subtile... - comme nos enfants.... doctrine anti-chrétienne

Je trouve incroyablement ironique que Mr Fadelle comprenne parfaitement cela et que nos prélats ne semble pas vouloir ou pouvoir le comprendre!

Soit on enseigne correctement la foi au primaire, secondaire et a l`Université et on se fait des alliés et on va vers une société chrétienne...

Soit on enseigne pas la doctrine et la société redevient paienne -

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

"Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -  Empty Re: "Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -

Message par Rémi Ven 17 Fév 2012 - 16:16

Et les fms qui viennent juste de gagner leur cause devant la cour suprême du Canada en ce qui à trait au cour d'éthique religieuse, la décision proclame qu'il est obligatoire et qu'il ne brime personne et ne va pas à l'encontre de la charte canadienne et québécoise, triste jour pour la foi chrétienne, car les parents canadiens ne peuvent pas empêcher leurs enfants de recevoir des notions des autres religions et croyances du monde. Les parents ont perdus le droit fondamental d'enseigner sans contrainte leur foi à leurs enfants, ils doivent maintenant céder leurs places à l'enseignement fm du gouvernement qui se chargera de corrompre encore plus nos enfants.


Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

"Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -  Empty Re: "Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -

Message par Amazone Ven 17 Fév 2012 - 16:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Les parents ont perdus le droit fondamental d'enseigner sans contrainte leur foi à leurs enfants, ils doivent maintenant céder leurs places à l'enseignement fm du gouvernement qui se chargera de corrompre encore plus nos enfants.
Sûrement une des raisons pour laquelle de plus en plus de Chrétiens ne mettent plus leurs enfants à l'école mais préfèrent leur enseigner à la maison, en famille ou avec un professeur choisi.

Sans parler des dangers très grands pour la sécurité des enfants à l'école à l'heure actuelle, du moins en France...



Et Jésus les appela, et dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (Luc 18:16)   
Amazone
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

"Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -  Empty Re: "Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -

Message par MichelT Ven 17 Fév 2012 - 17:59

Pour l`Éducation nationale - les normes internationales viennent en partie de l`UNESCO - organisme lié au Nations-Unies (Parlement mondial maconnique) .

Les normes de Global 2000 - poussent a faire un citoyen du Nouvel-Ordre Mondial judaique et maconnique. Il faut etre aveugle pour ne pas le voir....

Éducation – Préparation au Nouvel Ordre Mondial -

Le Objectifs du programme Global 2000, élaboré au cours de la présidence de George Bush pour réorganiser le système national de l'école publique, est né à en Avril, 1970, a la réunion des Bilderbergers à Bad Ragaz, Suisse. Le but de la nouvelle philosophie éducative était la subordination "de la
ambitions nationales à l'idée de la communauté internationale. "Parce que nos écoles sont" trop nationaliste, "les enfants, à l'avenir, seront endoctrinés à se considérer comme« citoyens du monde». [/b

Le communiqué de presse officiel pour leur conférence de 2002 a déclaré: "Au Bilderberg la seule activité est sa conférence annuelle. Lors des réunions, pas de résolutions sont proposées, aucune voix prises, et pas de déclarations de principes faites. "Ils sont juste "un petit forum international souple, informel au sein duquel différents points de vue peuvent être exprimés et pour une meilleure compréhension mutuelle . "Cependant, Phyllis Schlafly écrit : Que les membres de Bilderberg sont une clique " d'hommes puissants qui se réunissent en secret et qui planifie des événements qui semblent ensuite «le fruit du hasard".

Groupe de Bildeberg

Le Prince Bernhard a déclaré:[b] «Il est difficile de rééduquer les personnes qui ont été éduquées avec le nationalisme à l'idée de renoncer à une partie de leur souveraineté à un organisme supranational ..."


Lord Rothschild et Laurance Rockefeller ont triés sur le volet 100 personnes de l'élite mondiale, et ils des gens du Council on Foreign Relations (qu` ils contrôlent), l'Union anglophone, la Pilgrims Society, la Table ronde, et la Commission Trilatérale. Leur but était de régionaliser l'Europe,
selon Giovanni Agnelli, le PDG de Fiat, qui a dit: ". l'intégration européenne est notre objectif et où les politiciens ont échoué, nous les industriels espérons réussir" Dans la biographie Alden Hatch de Bernhard, il a déclaré que le Groupe de Bilderberg a donné naissance à la Communauté européenne (aujourd'hui l'Union européenne). Leur but ultime est d'avoir un gouvernement mondial.


Des noms qui ont participé au Bildeberg: Owen Lattimore (CFR, former Director of Planning and Coordination for the State Department), Winston Lord (CFR, Clinton’s Assistant Secretary of State), Allen Dulles (CIA), Sen. J. William Fulbright (from Arkansas, a Rhodes Scholar), Dean Acheson (Secretary of State under Truman),
Gabriel Hauge (Assistant to President Eisenhower, who according to
the Wall Street Journal, “helped teach Ike what to think”; and later became Chairman of Manufacturers Hanover Trust Co.), George Ball (CFR, Johnson’s Under Secretary of State from 1961-66, and foreign policy consultant to Nixon), Philip Jessup (representative to the International Court), Henry A. Kissinger (Chairman, Kissinger Associates), David Rockefeller (Member, JP Morgan International
Council
), Nelson Rockefeller, Laurance Rockefeller, Dean Rusk (Kennedy’s Secretary of State and former President of the Rockefeller Foundation), Gerald Ford, Henry J. Heinz II (Chairman of the H. J. Heinz Co.), Sen. Henry M. Jackson, Sen. Jacob J. Javits (NY)( Bnai Brith), Prince Philip of
Great Britain
, Lord Louis Mountbatten, Denis Healy (former British Defense Minister), Manlio Brosio (Secretary of NATO), Wilfred S. Baumgartner (Bank of France), Guido Carli (Bank of Italy), Thomas L. Hughes (President of the Carnegie Endowment for International
Peace), Robert S. McNamara (Kennedy’s Secretary of Defense and former President of the World Bank), Margaret Thatcher (Prime Minister of England), Valery Giscard D’Estaing (President of France), Harold Wilson (Prime Minister of England), Edward Heath (Prime
Minister of England), William P. Bundy (former President of the Ford Foundation, and editor of the CFR’s Foreign Affairs journal), John J. McCloy former President of the Chase Manhattan Bank), Christian Herter (Secretary of State under Eisenhower), Lester Pearson (former Prime Minister of Canada), Shepard Stone (Director of International
Affairs for the Ford Foundation), Dirk U. Stikker (Secretary-General of NATO), Gardner Cowles (Editor-in-Chief and Publisher of Look magazine), Paul G. Hoffman (of the Ford Foundation, U.S. Chief of Foreign Aid, and head of the UN Special Fund), Donald H. Rumsfeld(President Ford’s and George W. Bush’s Secretary of Defense), Father Theodore M. Hesburgh (former President of Notre Dame University),
Helmut Schmidt (Chancellor of West Germany), George F. Kennan (former U.S. Ambassador to the Soviet Union), Paul H. Nitze, Robert O. Anderson (Chairman of Atlantic-Richfield Co. and head of the Aspen Institute for Humanisitic Studies), Donald S. MacDonald (Canadian Minister of National Defense), Prince Claus of the Netherlands, Marcus
Wallenberg (Chairman of Stockholm’s EnskiIda Bank), Nuri M. Birgi (Turkish Ambassador to NATO), Bill Moyers (journalist), William F. Buckley (editor of National Review), John D. Rockefeller IV (Governor of West Virginia, now U.S. Senator), Cyrus Vance (Secretary of State
under Carter), Rep. Donald F. Fraser, Rep. Peter Frelinghuysen, Rep. Henry S. Reuss, Rep. Donald W. Riegle, Sen. Adlai Stevenson III, Sen. Charles Mathias (MD), Lt. Gen. John W. Vogt (former Director of the
Joint Chiefs of Staff), Eugene Black (former President of the World Bank), Joseph Johnson (President of the Carnegie Endowment for International Peace), Hannes Androsch (Austrian Minister of Finance), David J. McDonald (President of the United Steelworkers Union), Paul
van Zeeland (Prime Minister of Belgium), Pierre Commin (Secretary of the French Socialist Party), Imbriani Longo (Director-General of the Banco Nationale del Lavoro in Italy), Vicomte Davignon (Belgium
Minister of Foreign Affairs), Walter Leisler Kiep (member of the German Parliament), Ole Myrvoll (member of Norway’s Parliament), Krister Wickman (former Swedish Minister of Foreign Affairs, and Governor of the Bank of Sweden), Sen. Walter Mondale (MN, later Vice President under Carter), Rep. Thomas S. Foley (former Speaker of the
House), Henry Ford III (head of the Ford Motor Co.), Gen. Walter Bedell Smith, Gen. Andrew J. Goodpaster (former Supreme Allied Commander in Europe, and later superintendent of the West Point Academy), Zbigniew Brzezinski, Gen. Alexander Haig (European NATO
Commander, former assistant to Kissinger, later became Secretary of
State under Reagan), Alan Greenspan (Chairman, Federal Reserve System), C. Douglas Dillon (Secretary of Treasury in the Kennedy and Johnson Administrations, from Dillon, Read and Co.), Baron Edmond de Rothschild, Pierce Paul Schweitzer (Managing Director of the UN’s
International Monetary Fund), Paul B. Finney (editor of Fortune magazine), James Rockefeller (Chairman, First National City Bank), Giovanni Agnelli (Chairman of Fiat in Italy), Otto Wolff von Amerongen (German industrialist), Theo Sommer (German newspaper columnist),
Arthur Taylor (former Chairman of CBS-TV), Neil Norlund (Editor-in- Chief of Berlingske Tindende in Denmark), and Sen. Lloyd Bentsen (TX, Chairman of the Senate Finance Committee, candidate for Vice President in 1988 with Michael Dukakis, and now the Secretary of
Treasury under Bill Clinton).


Pas difficile a comprendre que le Bildeberg est un parlement secret -

C`est la continuité de la société secrete de Lord Cecil Rhodes - elle rassemble les puissants de ce monde -

Premier cercle - des banquier internationaux dont la grande majorité et les plus puissants sont des juifs talmudiques.
Deuxieme cercle - des banquier et hommes puissant membre de la franc-maconnerie et autres sociétés secretes occidentales - comme Rose-Croix - Skulls and Bones - Initiés de la Haute-Maconnerie ect - la puissante et tres internationaliste et maconnique famille Rockefeller en est un exemple. ( Voir la symbolique maconnique du Rockefeller Center de New-York!)

Les premiers cercles sont les initiés qui savent ce qui se fait et pourquoi - les autres sont aux ordres ou simplement servent de caution souvent en croyant bien faire....

Il vont essayer de faire les 10 royaumes ou dix régions prévues sur la carte de club de Rome - un autre club maconnique - L`Union Européenne existe déja - l`Union Nord-Américaine est en projet - Ils tentent de redécouper l`Afrique du Nord et le Moyen-Orient avec l`OTAN - c`est déja en marche...

Les catholiques devraient se réveiller et étudier plus le coté occulte - Par exemple le drapeau d`Israel présente l`étoile de David qui est un symbole kabbalistique que l`on retrouve partout en occultisme et en maconnerie occulte. Les plans talmudiques sont clairs et précis et établis depuis plus de 1,500 ans - Faut-il est naif pour croire que des Initiés qui travaillent depuis 1,500 ans au meme but vont simplement arreté... Leur but c`est la république universelle - gouvernée indirectement par le judaisme et avec des gouveneurs de régions. La capitale spirituelle du monde sera a Jérusalem. Fin des nations et des frontieres et unification - le plan talmudique.

Si les initiés avait prévu en 1970 que vers 2000 on passerait a un systeme scolaire mondialiste - pensez-vous que ils n`ont pas prévu ce qui se passera dans 20 ans?

On peut déja voir comment il vont faire - Ils réunissent les éleves en cercle et leur disent - discutons de religions - toutes les religions sont bonnes mais elle sont différentes alors il faut que tous fassent un pas vers un compromis ou tous pourront s`entendre les enfants alors décidons ce qui s`enleve et comment s`entendre. ( Ca c`est le cours de religion actuellement)

L`enfant qui est vraiment croyant et veut tenir a sa foi - refuse de plier - alors qui est vu comme celui qui refuse toute coopération?

Ah le méchant, le fanatique qui refuse le compromis pour ses pairs... a 9 contre 1 - le pauvre se voit marginalisé...

Voila comment ils vont faire avec le temps - par l`activisme inter-religieux et l`anti-racisme - par la propagande, ils vont finir avec les décennies a retourner ceux qu`Ils auront programmés contre ceux qui tiennent a leur foi - Ils se tourneront finalement contre l`Église catholique qui passera pour - fanatique et extrémiste - parceque elle refuse - l`amitié, la coopération, l`inter-religieux.......

Voila leur plan a long terme je pense.



MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

"Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -  Empty Re: "Il faut se méfier d’un dialogue où on ne parle ni de l’Evangile ni du Coran" -

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum