Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de ...
Voir le deal

Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections.

5 participants

Aller en bas

Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections. Empty Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections.

Message par Jean le baptiste Dim 15 Avr 2012 - 20:44

Quelques extraits de la Conférence des évêques de France.

[...] notre devoir d'évêques est de rappeler la haute importance que l'Église, depuis ses origines, reconnaît à la fonction politique. Dans une démocratie représentative, le vote est la manière par laquelle chacun peut participer à l'exercice du pouvoir. Il est donc essentiel d'y prendre part, de la manière la plus sérieuse possible. Un vote ne peut être simplement dicté par l'habitude, par l'appartenance à une classe sociale ou par la poursuite intérêts particuliers. Il doit prendre en compte les défis qui se présentent et viser ce qui pourra rendre notre pays plus agréable à vivre et plus humain pour tous.
Comme chrétiens, nous devons être confiants : les crises qui traversent les sociétés humaines peuvent être des occasions de renouveau et des expériences qui réorientent l'avenir. Elles ne doivent pas nous empêcher de viser toujours et en toutes circonstances le respect de la dignité de toute personne humaine, l'attention particulière aux plus faibles, le développement des coopérations avec d'autres pays, et la recherche de la justice et de la paix pour tous les peuples.
Cependant, nous ne pouvons pas attendre du pouvoir politique plus qu'il ne peut donner. Élire un président de la République et choisir des représentants ne suffira pas à relever les défis qui se présentent à nous aujourd'hui. Les déséquilibres actuels, avec leurs dimensions sociales, culturelles et économiques, nous font mesurer l'apport considérable de la production industrielle et de la société de consommation, mais aussi leurs limites et leurs fragilités. Le mode de vie qui est le nôtre depuis quelques décennies ne pourra pas être celui de tous les pays du monde, ni même se maintenir perpétuellement tel quel chez nous.
Depuis longtemps, avec d'autres, les papes et les évêques appellent chacun à reconsidérer sa manière de vivre, à privilégier l'être plus que l'avoir, à chercher et promouvoir un « développement intégral » pour tous. Sous des termes variés, c'est la même invitation pressante à un changement de mode de vie. Chrétiens, à bien des égards, nous sommes mieux équipés que beaucoup d'autres pour choisir ce changement plutôt que de le subir seulement.[...]
Coopération internationale et immigration : Le bien commun implique la paix entre personnes et entre nations. Il proscrit l'usage de la force entre les États, sauf dans les situations extrêmes où toute autre solution est impossible. Il appelle un partage des richesses et le développement des actions de coopération. Il passe par des institutions internationales dont le fonctionnement et les actions servent efficacement la dignité des personnes et des peuples.
L'Église reconnaît à tout homme le droit d'émigrer pour améliorer sa situation, même s'il est regrettable que tous ne puissent pas survivre dans leurs pays.
Mais dans un monde aussi organisé que le nôtre, une régulation des migrations est nécessaire. Elle ne peut pas se réduire à une fermeture protectrice des frontières. Elle doit permettre d'accueillir au mieux ceux qui se présentent, avec respect et sérieux, et en leur offrant une vraie possibilité d'intégration. [...]
Laïcité et vie en société : Dans notre pays, la relation entre l'Église catholique et l'État a été marquée par une histoire difficile et souvent conflictuelle. Cette relation est aujourd'hui largement apaisée et c'est une bonne chose pour l'équilibre de notre société. Nous vivons dans un régime de séparation - depuis la loi de 1905 - et la laïcité est un principe constitutionnel de la République française. À plusieurs reprises et notamment lors du centenaire de la loi de 1905 [1], l'Église a affirmé accepter le cadre dans lequel nous nous situons. Séparation ne signifie pas ignorance réciproque ; nombreux sont les lieux et les occasions de rencontre, de dialogue, tant au plan local que national. Si l'État ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte (art. 2 de la loi de 1905), il se doit d'assurer la liberté de conscience et de garantir le libre exercice des cultes (art. 1). C'est dans le sens de la liberté que la jurisprudence a de façon constante interprété la loi. Récemment le débat sur la laïcité est revenu sur le devant de la scène, en raison de la présence plus nombreuse de citoyens de religion musulmane et des questions posées par certaines pratiques minoritaires. Ces débats ne doivent pas stigmatiser les religions dans notre pays au risque d'aboutir à la laïcité la plus fermée, c'est-à-dire celle du refus de toute expression religieuse publique. Certaines pratiques administratives ont montré que ce risque n'est pas illusoire.
De même, certaines réactions excessives, dans des débats récents, ont montré que l'intolérance à l'égard de l'Église catholique (et des religions en général) ne constituait pas uniquement des vestiges du passé. Les catholiques n'entendent pas être des citoyens interdits de parole dans la société démocratique. En exprimant ce qu'ils pensent, ils ne vont pas à l'encontre de l'intelligence et de la liberté de jugement de ceux qui ne partagent pas leur foi. Ils souhaitent une application apaisée et ouverte des lois et des règlements qui définissent le pacte laïc de notre commune République [...]

Document complet > [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Jean le baptiste le Mer 18 Avr 2012 - 19:23, édité 1 fois
Jean le baptiste
Jean le baptiste

Masculin Date d'inscription : 06/12/2011
Localisation : Hauts-de-Seine

Revenir en haut Aller en bas

Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections. Empty Re: Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections.

Message par Amazone Lun 16 Avr 2012 - 8:54


C'est un péché mortel de voter pour des politiciens pour l'avortement et l'euthanasie

«tout politicien catholique qui est en faveur de l'avortement ou de l'euthanasie se place de par le fait-même en dehors de la communion de l’Église, et met en danger son salut éternel; de plus, tout catholique qui vote pour un candidat qui favorise l'avortement ou l'euthanasie subit les mêmes conséquences.

C'est pour cette raison que de tels catholiques ne peuvent recevoir la communion, tant qu'ils n'auront pas changé leur position et se seront réconciliés avec l’Église par le sacrement de Pénitence.»

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Et Jésus les appela, et dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (Luc 18:16)   
Amazone
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections. Empty Re: Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections.

Message par totustuus Lun 16 Avr 2012 - 19:02

"C'est un péché mortel de voter pour des politiciens pour l'avortement et l'euthanasie " : n'importe quoi !!! Donc quasi tous les français et tous les Occidentaux vont aller en enfer !! A croire qu'il y a des gens qui rêvent d'y envoyer tout le monde ...
Un péché mortel c'est faire le mal, en sachant que c'est mal, dans la volonté de faire du mal.
Voter est un devoir. Et on peut toujours voter, c'est ma position en tout cas, pour un candidat qui serait certes en faveur de l'avortement (ils le sont quasi tous, en tout cas ceux en position de gagner), mais qui, si ce candidat N. est élu, empêcherait que le candidat F le soit alors que celui-ci est en + en faveur de l'euthanasie et du mariage homosexuel.
totustuus
totustuus

Date d'inscription : 26/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections. Empty Re: Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections.

Message par Dondedieu Mer 18 Avr 2012 - 17:30

Marine,elle ,est contre...ces actes que les autres acceptent....
Je pense,je crois qu'elle "est capable" de redonner aux Français un peu plus de dignité et d'humilité...
Tous les autres font partis du N O M...!!!!
Des illuminatis ,des F M...
Des nouveaux maitres du monde ...
Google nous dit ce qu'on nous cache ,dans les médias...
Tapez dans google..:
"les projets des maitres du monde..."
EFFRAYANT..TERRIFIANT... Lucifer
DIEU JESUS et MARIE ...aidez nous à nous sentir plus forts...!!! Pitie
A combattre les douleurs que le malin nous impose...
Mais ...tout est écrit dans LE LIVRE D'OR...LA BIBLE...
Cela doit arriver...

PRIONS pour qu'un monde meilleur existe...!!!


Dondedieu

Date d'inscription : 04/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections. Empty Re: Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections.

Message par Jean le baptiste Jeu 19 Avr 2012 - 8:06

Dondedieu, nos évêques ne nous disent pas pour qui voter mais nous donnent quelques éléments de discernement. Nous votons ensuite en âme et conscience.
Nous devons avoir confiance et ne pas céder à des peurs. La peur ne vient pas de Dieu. La peur est mauvaise conseillère.
Jean le baptiste
Jean le baptiste

Masculin Date d'inscription : 06/12/2011
Localisation : Hauts-de-Seine

Revenir en haut Aller en bas

Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections. Empty Re: Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections.

Message par Annie Sam 21 Avr 2012 - 9:39

Si tous les candidats appartiennent au "système", alors il y a encore la possibilité de voter contre ce système anti-chrétien. Le vote contre le système, c'est l'abstention. Si vraiment, en conscience, on n'est capable de voter pour aucun candidat parce qu'on sait qu'une fois élu, il prendra des décisions iniques, alors il vaut mieux éviter d'avoir du sang sur les mains.


Pour ce qui est des péchés mortels, ils existent, mais seul Dieu peut décider de sauver certains pécheurs par grâce. Ce n'est pas l'"inconscience" des pécheurs qui les sauvent. Chacun a, au fond de lui, conscience de la gravité des péchés. Seulement, tous les péchés (même véniels) s'accumulent et font écran à cette conscience. Sans un bon nettoyage régulier au confessionnal, on finit par faire de gros péchés sans s'en rendre compte, mais ça reste des péchés mortels, et on en est entièrement responsable.

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections. Empty Re: Eléments de discernement donnés par la Conférence des évêques de France en vue des élections.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum