Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Codes promo Cdiscount : 100€ dès 999€, 50€ dès 499€, 25€ ...
Voir le deal

Amiens : Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.

3 participants

Aller en bas

Amiens : Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.   Empty Amiens : Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.

Message par MichelT Mar 14 Aoû 2012 - 21:54

Amiens : Quartiers ethniques: Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.

Publié par legaulois.info

Des "échauffourées" ont opposé "plusieurs jeunes" d'un quartier du nord de la ville à des CRS. Une école maternelle et une salle associative ont été brûlées, de même que des dizaines de voitures. Plusieurs CRS ont été blessés.
La nuit de lundi à mardi a été extrêmement tendue dans le quartier d'Amiens-Nord, où « jeunes » du quartier et CRS se sont fait face pendant plus de trois heures. Une école maternelle et un centre sportif ont été ravagés par les flammes, tandis que des dizaines de voitures et de poubelles ont été brûlées pour servir de barricades.

Plusieurs blessés sont à déplorer du côté des forces de l'ordre. Seize CRS ont été blessés, dont deux légèrement touchés par des tirs de chevrotine et trois autres par des tirs de mortier. Quinze jours d'ITT (incapacité totale de travail) ont été prescrits au policier le plus gravement touché. Le bilan aurait pu être bien plus lourd. Selon le Courrier Picard, une voiture remplie d'essence a été lancée en direction des policiers. La centaine d'émeutiers étaient également armés de feux d'artifices et de pierres. Certains jeunes du quartier s'en sont aussi pris aux habitants de la ville en les jettant hors de leurs voitures afin de brûler ces dernières.
Les violences ont débuté lundi vers 23 heures pour une raison encore inconnue. Les autorités ont rapidement appelé en renfort des policiers des départements voisins et des CRS en provenance de Paris. Selon le directeur de cabinet du préfet, ces renforts devraient rester en ville durant plusieurs jours. La mairie, qui déplore des «scènes de désolation», estime les dégâts à plus d'un million d'euros.

«Si cela se confirme que des fonctionnaires chargés de défendre la loi se sont fait tirer dessus à la chevrorine par des voyous, c'est totalement inadmissible, et il est évident que j'attends du gouvernement une réponse très ferme», a déclaré sur BFMTV Thierry Mariani, chef de file de la Droite populaire (UMP). Le Front national estime lui que «l'explication réside dans le laxisme et le laisser-faire qui caractérisent tous les gouvernements» et appelle à ce que «la France [se fasse] respecter».

Le gouvernement n'a pas encore officiellement réagi. Manuel Valls est attendu cet après-midi à Amiens.


DÉJÀ DES VIOLENCES LA SEMAINE DERNIÈRE

Les « jeunes » d'Amiens-Nord s'en sont déjà pris aux forces de l'ordre ces derniers jours. Samedi 4 août vers 20h, des policiers ont été attaqués par un groupe d'une centaine de personnes à coups de cailloux et de bouteilles en verre. Quelques heures plus tard, plusieurs poubelles brûlées ont été placées au milieu d'une avenue plongée volontairement dans le noir par les jeunes, qui avaient cassé des lampadaires. Un traquenard dans lequel est tombé une équipe de la BAC, et qui s'est soldé par des affrontements avec l'utilisation de divers projectiles côté jeunes, et des tirs de flash-ball et de grenades lacrymogènes côté police. Des incidents similaires ont eu lieu le lendemain.
Dimanche 12 août, «une opération coordonnée et préméditée», selon les mots de la préfecture, a failli se produire dans le quartier. Les policiers, prévenus par un riverain, ont découvert une vingtaine de bouteilles vides et un jerricane rempli d'essence, ainsi que plusieurs mortiers. Au cours de l'opération, les forces de l'ordre ont été la cible de plusieurs projectiles. Les jeunes ont également mis le feu à des voitures et à des poubelles.

Le quartier d'Amiens-Nord a été classé le 3 août en Zone de sécurité prioritaire par le ministère de l'Intérieur, ce qui devrait se traduire par une hausse des effectifs policiers dans ce quartier. Interrogés par le Courrier Picard dans son édition du 6 août, les habitants du quartier craignent que la mesure ne soit contre-productive. «Il ne faut pas qu'il y ait un trop gros rapport de force. Car dès qu'ils voient les policiers en uniformes et armés, les jeunes se braquent», affirme une commerçante. Pour un autre, «il faudrait plus de relationnel et moins de répression systématique». Tous reconnaissent que la qualité de vie du quartier s'est fortement dégradée depuis quelques mois. «Le problème, c'est qu'il n'y a pas que les policiers et les jeunes. Il y a des gens entre les deux, nous. Et nous en avons marre».

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Amiens : Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.   Empty Re: Amiens : Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.

Message par Amazone Mer 15 Aoû 2012 - 5:21


A quand la charia en France...

Ajouter une petite prière chaque jour pour nos pauvres pays ne serait pas du luxe pale

Si tous les Catholiques priaient ne serait-ce qu'une petite prière tous les jours pour leurs pays, le monde serait déjà sauvé.



Et Jésus les appela, et dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (Luc 18:16)   
Amazone
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Amiens : Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.   Empty Re: Amiens : Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.

Message par mick Mer 15 Aoû 2012 - 23:27

entierement d accords avec toi amazone,prions pour la france tout les jours!!!! cheers

mick

Masculin Date d'inscription : 31/07/2009
Localisation : sud est

Revenir en haut Aller en bas

Amiens : Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.   Empty Re: Amiens : Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.

Message par Invité Jeu 16 Aoû 2012 - 17:28


Dimanche 12 Août 2012, mis à jour à 12h48
AMIENS Le projet de mosquée au nord avance
publicité À l’étroit sur le boulevard Beauvillé, la mosquée El Feth devrait déménager d’ici deux à trois ans. La Ville vient de céder à l’association gestionnaire un terrain de 4200 mètres carrés au nord à l’angle du boulevard de Roubaix et de la rue des Cambrésis. Si tout se passe bien, le permis de construire sera déposé en mars 2013 pour une pose de la première pierre six mois après. Plus d'informations dans notre édition (Amiens et sa région) de demain.
http://www.courrier-picard.fr/courrier/Picardie-Express/Le-projet-de-mosquee-au-nord-avance

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Amiens : Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.   Empty Re: Amiens : Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.

Message par Invité Jeu 16 Aoû 2012 - 17:31


Lu dans Le Courrier Picard du 12 août:

"À l’étroit sur le boulevard Beauvillé, la mosquée El Fath [la conquête] devrait déménager d’ici deux à trois ans. La Ville vient de céder à l’association gestionnaire un terrain de 4200 mètres carrés au nord à l’angle du boulevard de Roubaix et de la rue des Cambrésis. Si tout se passe bien, le permis de construire sera déposé en mars 2013 pour une pose de la première pierre six mois après. "

Al-Fath [La victoire éclatante ou la conquête] fait référence à une sourate coranique (lire) de l'époque médinoise dont le nombre de versets est de 29. Elle tire son nom du premier verset ''En vérité, Nous t'avons accordé une victoire éclatante, ''. La sourate traite du moment (mars 628) où Mahomet rompt le traité de paix d'Al-Hudaybiyah avec les Mecquois à la sixième année de l'hégire (qui prévoyait une paix de 10 ans) pour prendre la ville de Khaibar. Dans la ville conquise, Mahomet remarque une jeune habitante de 17 ans, Safiyya, qu'il s'autorise à « acheter » pour 10 têtes de bétail. La jeune femme se cachant, il torture son mari pour qu'il révèle sa cache, et liquide le malheureux en lui coupant le cou. Le prophète des musulmans épouse de force la jeune veuve (Mahomet est déjà marié à Aisha lorsqu'elle eut 7 ans) et la viole le soir même.

Dans son édition du 24 août 2010 le même Courrier Picard parlait de ses projets d'agrandissements et de ses salles de classes où es enseigné la charia :

"Pour l'heure la mosquée El Fath dispose d'un espace de 400 m² au sol. « On peut attirer au maximum 600 personnes. Pendant le ramadan, ça déborde de partout, surtout le vendredi ». Une mosquée qui attire aussi de plus en plus de jeunes. « Nous sommes ravis de ce succès, mais il faut accueillir tout le monde dans de bonnes conditions. Aujourd'hui, nous ne disposons que d'une petite salle de classe, et nous comptons 90 à 100 élèves ».

Un projet de nouvelle mosquée d'une superficie de 6 500 m². En fait, il s'agirait d'un centre cultuel et culturel, avec un accueil pour les jeunes, des loisirs, un amphithéâtre, des salles de conférence. « Ça nous permettrait enfin de respirer et ce serait aussi une bonne chose pour la ville d'Amiens ».

Pendant l'année scolaire, la mosquée reçoit aussi la visite d'élèves de 5e, « aussi bien du public que du privé », qui viennent prendre des cours d'histoire. « Nous sommes contents de ce rapprochement, mais on aimerait faire ça de manière convenable ».

L'islam est effectivement au programme d'histoire de l'Education nationale en 5ème. On imagine l'objectivité sur l'enseignement des razzias et guerres d'agressions de Mahomet, et des conquêtes sanglantes par les premiers califes, dispensé par les "professeurs" de la mosquée El-Fath...
http://www.islamisation.fr/archive/2012/08/14/amiens-la-mairie-ps-cede-4200m2-pour-la-mosquee.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Amiens : Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.   Empty Re: Amiens : Des tirs sur la Police qui compte 16 blessés.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum