Les hommes rebelles à la miséricorde divine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les hommes rebelles à la miséricorde divine

Message par etienne lorant le Lun 27 Oct 2014 - 10:29

Le lundi de la 30e semaine du temps ordinaire

Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 4,32.5,1-8.

Frères, soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.
Oui, cherchez à imiter Dieu, puisque vous êtes ses enfants bien-aimés.
Vivez dans l'amour, comme le Christ nous a aimés et s'est livré pour nous en offrant à Dieu le sacrifice qui pouvait lui plaire.
Comme il convient à des membres du peuple saint, la débauche, l'impureté sous toutes ses formes et l'appétit de jouissance sont des choses qu'on ne doit même plus évoquer chez vous ; pas davantage de propos grossiers, stupides ou scabreux - tout cela est déplacé - mais plutôt des actions de grâce.
Sachez-le bien : ni les débauchés, ni les dépravés, ni les jouisseurs (qui sont de vrais idolâtres) ne reçoivent d'héritage dans le royaume du Christ et de Dieu; ne laissez personne vous égarer par des paroles creuses. Tout cela attire la colère de Dieu sur ceux qui désobéissent.
N'ayez donc rien de commun avec ces gens-là.
Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes devenus lumière ; vivez comme des fils de la lumière -



Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 13,10-17.
Jésus était en train d'enseigner dans une synagogue, le jour du sabbat.
Il y avait là une femme, possédée par un esprit mauvais qui la rendait infirme depuis dix-huit ans ; elle était toute courbée et absolument incapable de se redresser.
Quand Jésus la vit, il l'interpella : « Femme, te voilà délivrée de ton infirmité. »
Puis, il lui imposa les mains ; à l'instant même elle se trouva toute droite, et elle rendait gloire à Dieu.
Le chef de la synagogue fut indigné de voir Jésus faire une guérison le jour du sabbat. Il prit la parole pour dire à la foule : « Il y a six jours pour travailler ; venez donc vous faire guérir ces jours-là, et non pas le jour du sabbat. »
Le Seigneur lui répliqua : « Esprits faux que vous êtes ! N'est-il pas vrai que le jour du sabbat chacun de vous détache de la mangeoire son bœuf ou son âne pour le mener boire ?
Et cette femme, une fille d'Abraham, que Satan avait liée il y a dix-huit ans, n'est-il pas vrai que le jour du sabbat il fallait la délivrer de ce lien ? » Ces paroles de Jésus couvraient de honte tous ses adversaires, et toute la foule était dans la joie à cause de toutes les actions éclatantes qu'il faisait.


Textes de l'Evangile au quotidien

Ce n'est pas pour rien que Jésus reprend le chef de la synagogue sur son indignation "de bon ton". Car, en réalité, le sabbat a été donné à l'homme, pour qu'il se repose et se souvienne de la miséricorde de Dieu - et non "l'homme pour le sabbat". En effet les prescriptions surajoutées par les rabbins ont fini par faire du sabbat une contrainte supplémentaire au labeur des autres jours. Outre cela, comment comprendre qu'une personne malade, qui cherche forcément à guérir, soit considérée comme désobéissante ?

Mais la juste pratique de la religion, saint Paul l'indique comme résultant d'une guérison définitive des penchants et des pratiques mauvaises qui constituent ensemble le joug du démon.

Les mots qu'emploie saint Paul continuent de mettre le doigt sur les péchés graves qui ne cessent d'être pratiqués chez nous, en occident. Je me contente de lire tout simplement : ni les débauchés, ni les dépravés, ni les jouisseurs (qui sont de vrais idolâtres) ne reçoivent d'héritage dans le royaume du Christ et de Dieu. Ne vivons-nous pas dans des pays qui non seulement pratiquent ces actes d'idolâtries, mais qui - en plus - prétendent échapper à toute sanction par la promotion de la mort "facile" ?

Je ne suis guère étonné d'avoir entendu dire sur une chaîne de radio: "les musulmans fanatisés sont pour nous, l'occident dévoyé devenu idolâtre, comme Attila le Hun fut un jour: un "fléau de Dieu" ... Hommes et femmes aujourd'hui se livrent à des débauches insensées et se déclarent athées pour, pensent-ils, échapper au salaire de leurs actions mauvaises.


.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum