Appel à la prière dans une vile au États-Unis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Appel à la prière dans une vile au États-Unis

Message par jaimedieu le Ven 27 Nov 2015 - 18:01

La petite ville d’Hamtramck, à proximité de Détroit, est rentrée dans l’Histoire américaine. Quatre de ses six conseillers municipaux sont musulmans.

Elle était une ville traditionnellement catholique. Habitée par des immigrés polonais. Mais Hamtramck, petite bourgade aux alentours de Détroit vient de marquer un tournant. Et quel tournant. Les récentes élections municipales ont porté quatre conseillers municipaux musulmans dans les plus hautes instances de la cité.


La volonté de tourner la page

«Ne commence pas ta journée avec les morceaux brisés du passé». Voici le post Facebook de Saad Almasmari. Il a 28 ans, est d’origine yéménite, est fait partie des nouveaux pontes de Hamtramck. Celui qui dit dorénavant «se lever comme si c’était le dernier jour sa vie» semble vouloir faire table rase du passé. Un passé qui a vu les Etats-Unis marqué par le 11 septembre, engager ses troupes au Moyen-Orient, qui a vu une nation changer son regard sur le monde musulman à travers le prisme de la guerre.

Hamtramck a préparé le terrain. Il y a plus de dix ans, la ville avait donné l’autorisation à une mosquée de lancer ses appels à la prière de haut-parleurs positionnés sur son toit.

Incompréhension surmontée

A l’époque, certains s’étaient insurgés contre ce qu’ils qualifiaient d’intrusion des pratiques islamiques au sein de l’espace public. La décision de la ville avaient fait de Hamtramck une des rares cités américaines à l’autoriser.

Abu Musa, un conseiller originaire du Bangladesh, a assuré aux habitants qu’il travaillerait pour tous les citoyens peu importe leur origine. «Je suis un très bon musulman» a-t-il ajouté.

Pour lui, pas de catégorie : «J’essaie de prier cinq fois par jour mais quand j’ai été élu, n’importe quel vote, qu’il provienne d’un musulman ou d’un chrétien, de tout groupe ethnique, afro-américain ou polonais importait pour moi. Je suis un très bon ami des Polonais par ailleurs.»

Changement démographique

Hamtramck était auparavant connu pour sa population d’origine polonaise. Aujourd’hui, 24% des habitants sont Arabes, 9% Afro-américains, 15% du Bangladesh, 12% Polonais et 6% d’ex-Yougoslavie.

Sally Howell, une professeure de l’Université du Michigan-Dearborn, a écrit un livre sur les musulmans américains présents dans la région. Pour elle, si Dearborn a un contingent d’immigrés arabes conséquent, Hamtramck est devenue la première ville des Etats-Unis à avoir une population à majorité musulmane.

Selon l'universitaire, la ville compte sept mosquées. Plus d’édifices religieux musulmans par habitant que n’importe où au USA

(Source: Salon Beige et vérification de l'information sur plusieurs sites)
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 60
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum