La Parole est vivante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Parole est vivante

Message par etienne lorant le Mer 20 Juil 2016 - 17:33

Le mercredi de la 16e semaine du temps ordinaire

Livre de Jérémie 1,1.4-10.
Et je dis : « Ah ! Seigneur mon Dieu ! Vois donc : je ne sais pas parler, je suis un enfant ! » Le Seigneur reprit : « Ne dis pas : “Je suis un enfant !” Tu iras vers tous ceux à qui je t’enverrai ; tout ce que je t’ordonnerai, tu le diras. Ne les crains pas, car je suis avec toi pour te délivrer – oracle du Seigneur. » Puis le Seigneur étendit la main et me toucha la bouche. Il me dit : « Voici, je mets dans ta bouche mes paroles ! Vois : aujourd’hui, je te donne autorité sur les nations et les royaumes, pour arracher et renverser, pour détruire et démolir, pour bâtir et planter. »

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 13,1-9.
Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison, et il était assis au bord de la mer. Auprès de lui se rassemblèrent des foules si grandes qu’il monta dans une barque où il s’assit ; toute la foule se tenait sur le rivage.
Il leur dit beaucoup de choses en paraboles : « Voici que le semeur sortit pour semer. Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger. D’autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n’avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde. Le soleil s’étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché. D’autres sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés. D’autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! »



Cy Aelf, Paris

Dans les lectures de ce jour, il est beaucoup question de la parole, mais aussi de la façon de recevoir la parole, c'est à dire : de l'écoute, de l'attention et de la compréhension. C'est en toute humilité que Jérémie le confesse: il ne refuse pas la mission, mais il se reconnaît tel qu'il est: incapable d'exprimer correctement les messages que Dieu lui confierait.

Mais c'est méconnaître l'inspiration: pour parler de Dieu, Dieu envoie son Esprit. Il n'est pas utile de s'exprimer dans un langage purement rationnel, puisque le langage inspiré dépasse de très loin le discours des philosophes, aussi bien que celui des scientifiques !

C'est pourquoi Jésus s'exprime en paraboles et dans le cas présent, celui de la parabole du semeur, il ne donne pas de pistes de compréhension. Mais à chacun de méditer pour comprendre - comprendre non pas seulement avec les oreilles et la tête, mais avec son être tout entier. Pour ma part, je peux témoigner avoir connu des personnes très intelligentes qui se sont plaintes de n'avoir rien compris à la lecture des évangiles. Pas assez de logique, trop d'images, pas de piste de lecture. Si j'en parle, c'est que je fus un peu comme eux...

Saint Jean a exprimé aussi de semblables difficultés, comme il écrit, comme d'autres avant lui : "Je pris le petit livre de la main de l'ange, et je l'avalai; il fut dans ma bouche doux comme du miel, mais quand je l'eus avalé, mes entrailles furent remplies d'amertume." Mais l'amertume a aussi son rôle dans la guérison du cœur des hommes. Celui qui n'a pas pleuré de chagrin, comment pleurerait-il de joie ?

.



etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum