Convertir, c'est d'abord se convertir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Convertir, c'est d'abord se convertir

Message par etienne lorant le Ven 9 Sep 2016 - 10:49

Le vendredi de la 23e semaine du temps ordinaire

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 9,16-19.22-27.
Frères, annoncer l’Évangile, ce n’est pas là pour moi un motif de fierté, c’est une nécessité qui s’impose à moi. Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile ! Certes, si je le fais de moi-même, je mérite une récompense. Mais je ne le fais pas de moi-même, c’est une mission qui m’est confiée. Alors quel est mon mérite ? C'est d'annoncer l'Évangile sans rechercher aucun avantage matériel, et sans faire valoir mes droits de prédicateur de l'Évangile. Oui, libre à l’égard de tous, je me suis fait l’esclave de tous afin d’en gagner le plus grand nombre possible. Avec les faibles, j’ai été faible, pour gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous pour en sauver à tout prix quelques-uns.
Et tout cela, je le fais à cause de l’Évangile, pour y avoir part, moi aussi.
Vous savez bien que, dans le stade, tous les coureurs participent à la course, mais un seul reçoit le prix. Alors, vous, courez de manière à l’emporter. Tous les athlètes à l’entraînement s’imposent une discipline sévère ; ils le font pour recevoir une couronne de laurier qui va se faner, et nous, pour une couronne qui ne se fane pas. Moi, si je cours, ce n’est pas sans fixer le but ; si je fais de la lutte, ce n’est pas en frappant dans le vide. Mais je traite durement mon corps, j’en fais mon esclave, pour éviter qu’après avoir proclamé l’Évangile à d’autres, je sois moi-même disqualifié.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 6,39-42.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples en parabole : « Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? Ne vont-ils pas tomber tous les deux dans un trou ? Le disciple n’est pas au-dessus du maître ; mais une fois bien formé, chacun sera comme son maître. Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ? Comment peux-tu dire à ton frère: “Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton œil”, alors que toi-même ne vois pas la poutre qui est dans le tien, Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »


Saint Paul s'exerce sans fin à soumettre son être, chair et esprit, à la grâce reçue du Seigneur, lors de sa conversion. Depuis sa chute sur le chemin de Damas, qui fut suivie d'une retraite au désert qui dura tout le temps nécessaire, il a commencé d'évangéliser son prochain. Il est tout d'abord entré dans les synagogues établies auprès des comptoirs de commerce établis par des juifs tout autour de la Méditerranée. Et nous savons qu'en de nombreuses occasions, il fut maltraité, emprisonné, battu et même lapidé.

Mais de son propre point de vue, les brutalités et les échecs subis faisaient partie intégrante de sa mission. En effet, si l’Évangile était comme un manuel de savoir-vivre, de sagesse et de bonne conduite,
tout le monde - et de nos jours encore, l'adopterait sans la moindre réticence. Mais la bonne nouvelle de Jésus-Christ n'est pas comme une recette de bonne santé de l'âme. Mais elle exige un bouleversement radical de tout l'être, qui est à l’œuvre de bout en bout, du début jusqu'à la fin de la vie terrestre.

Dans l’Évangile, Jésus renvoie les hommes dos à dos : si l'homme ne se considère pas d'emblée comme étant lui-même un pécheur, comment pourrait-il venir en aide à son prochain ? En effet, comment pourrait-il remettre son prochain sur le droit chemin, si lui-même n'y est pas ? Il ne s'agit pas tant d'aller vers autrui pour l'enseigner, mais pour manifester par tout son être que le Seigneur est présent. Mais que faut-il faire pratiquement ?

Il faut que le converti se convertisse encore. C'est un effort permanent qui ne s'achèvera que dans le Royaume. En fait, c'est seulement si le converti continue de se convertir qu'il finira, tout à la fin, après bien des chutes et des relèvements, à manifester que le Seigneur est présent, ici et maintenant.

.



etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum