Auguste Reine des Cieux

Aller en bas

Auguste Reine des Cieux

Message par Titi le Ven 19 Oct 2018 - 11:36

Vingt ans avant la vision de Léon XIII, un prêtre du diocèse de Bayonne, l'abbé Louis-Édouard Cestac (1801-1868), eut une vision très semblable. Ordonné prêtre en 1825, il consacra toute sa vie à soulager les enfants dans la misère, en particulier les jeunes prostituées. Pour cela, il créa à Anglet, entre Bayonne et Biarritz, une maison pour les accueillir : Notre-Dame du Refuge. Puis il fonda une congrégation, les Servantes de Marie, pour l’aider dans sa tâche. L'abbé Cestac fut déclaré vénérable en 1976 et béatifié le 31 mai 2015.

Accoutumé aux faveurs de la Très Sainte Vierge Marie, le 13 janvier 1864, il fut subitement frappé comme par un rayon de clarté divine et vit des démons répandus sur la terre, y causant des ravages inexprimables. En même temps, il eut une vision de la Sainte Vierge qui lui confia qu’en effet les démons étaient déchaînés dans le monde et que l’heure était venue de la prier comme "Reine des Anges". L'abbé Cestac lui demanda alors :
— Ma Mère, vous qui êtes si bonne, ne pourriez-vous pas les envoyer sans que l’on vous le demande ?
— Non, lui répondit-elle, la prière est une condition posée par Dieu même pour l’obtention des grâces.
— Eh bien ma Mère, reprit le prêtre, voudriez-vous m’enseigner vous-même comme il faut vous prier ?

Et il reçut de la Très Sainte Vierge la prière suivante :
Auguste Reine des Cieux, souveraine Maîtresse des Anges, vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan, nous vous le demandons humblement, envoyez vos légions célestes pour que, sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l’abîme.
Cette prière fut ensuite complétée avec les invocations suivantes :
Qui est comme Dieu ?
Ô bonne et tendre Mère, vous serez toujours notre amour et notre espérance.
Ô divine Mère, envoyez les saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi.
Saints Anges et Archanges, défendez nous, gardez nous. Ainsi soit-il.

Cette prière ainsi complétée fut indulgenciée par saint Pie X par une instruction du 8 juillet 1908.
L'abbé Cestac raconta : « Mon premier devoir fut de présenter cette prière à Monseigneur La croix, évêque de Bayonne, qui daigna l’approuver. Ce devoir accompli, j’en fis tirer 500.000 exemplaires, j’eus soin de les envoyer partout. Nous ne devons pas oublier de dire que lors de la première impression, les presses se brisèrent par deux fois. » Et sous son impulsion, cette prière se répandit dans tout l’univers catholique, accompagnée partout de faveurs extraordinaires. Ainsi, vingt ans avant la vision de Léon XIII et une cinquantaine d’années avant l’apparition de Notre-Seigneur à Padre Pio et de Notre-Dame à Fatima, la Sainte Vierge avertissait une âme privilégiée des menaces qui pesaient sur le monde.

avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum