Dieu est infiniment juste

Aller en bas

Dieu est infiniment juste Empty Dieu est infiniment juste

Message par Invité le Sam 31 Oct 2009 - 17:13

Le Professeur Spirago nous enseigne....

Dieu est infiniment juste


... c'est à dire, Dieu récompense tout ce qui est bon et punit tout ce qui est mauvais.
La justice de Dieu n'est pas autre chose que sa bonté. Dieu ne punit l'homme que pour le rendre meilleur, c'est à dire, plus heureux.

1/ Dieu récompense et punit les hommes en partie déjà ici-bas, mais sa justice n'est parfaite qu'après la mort.

Déjà ici-bas, les bonnes actions procurent à l'homme des honneurs, la richesse, la santé et une conscience tranquille. Les actions mauvaises produisent le contraire. Noé, Abraham, Joseph reçurent déjà ici-bas une partie de leur récompense ; les fils d'hélie et Absalon, leur châtiment. La justice parfaite ne s'exerce qu'au jugement qui suit la mort. Après la résurrection, le corps lui-même aura part à la récompense ou au châtiment.
Si Dieu punissait toutes les fautes déjà en cette vie, les hommes croiraient que rien n'et réservé au dernier jugement et s'il n'en punissait aucune, ils ne croiraient pas à sa providence (St Augustin).

2/ Dieu récompense la moindre bonne action et punit le plus petit péché.

Le Christ promet de récompenser le verre d'eau fraîche donné à l'un des siens (St marc IX,40). Dieu récompense même un regard levé vers lui. (Ste Thérèse). "Moi je vous dis, déclare le Christ, que les hommes rendront compte au jour du jugement même d'une parole inutile". (St Mathieu XII, 36)


3/ Dieu punit généralement l'homme par là où il a péché.

Ce qui a servi au péché servira au châtiment (Sagesse XI, 17).
"On vous rendra, dit le Christ, avec la mesure dont vous aurez usé envers les autres" (St Mathieur VII,2)
Le mauvais riche péchait le plus avec sa langue, c'est celle-ci qui est le plus punie en enfer.
Le roi d'Egypte avait forcé les Israélites à jeter tous leurs enfants mâles dans le Nil et ce même roi d'Egypte périt dans les flots de la Mer rouge avec tous les hommes en état de porter les armes.
Les deux larrons crucifiés avec Notre Seigneur avaient été des assassins, les jambes leur furent brisées.
Les habitants de Jérusalem furent en l'an 70 punis du supplice qu'ils avaient infligé u Christ. Beaucoup de milliers de Juifs furent cruciféis par les soldats romains. (On en exécuta près de 500 tous les jours pendant 6 mois). Et 2000 Juifs furent transportés à Rome par Titus,vêtus de la robe blanche des fous.
Napoléon 1er subit les souffrances qu'il avait infligées à Pie VII, il fut deux fois captif. Beaucoup diront : "Ce sont de simples coïncidences, mais le chrétien fidèle reconnaît là le doigt de Dieu." (St Augustin)

4/ Dieu dans ses châtiments et ses récompenses tient parfaitement compte de la situation de chaque homme, surtout de ses intentions et de ses talents.

Quiconque fait le bien pour être loué des hommes, ne sera point récompensé par Dieu (St Mathieu, VI, 2)
Les hommes jugent d'après les apparences, mais Dieu regarde les coeurs (1 Rois XVI 7)
C'est pourquoi la pauvre veuve qui jeta les deux deniers dans le trésor du temple eut devant Dieu un mérite plus grand que tous les riches qui y avaient jeté davantage (St Luc XXI).
L'esclave qui, ayant connu la volonté de son maître, a fait du mal, recevra plus de coups que l'esclave qui l'ignorait (St Luc, XII, 47), c'est à dire, que plus la connaissance de Dieu aura été parfaite, plus Dieu regardera le péché comme grave.

5/ Dieu n'a aucun égard aux personnes (Rom. II)

Beaucoup de ceux qui ici-bas ont été les premiers, seront les derniers dans l'autre vie (St Mathieu XIX, 30). C'est l'histoire du mauvais riche et du pauvre Lazare. Des anges même furent réprouvés. Beaucoup de ceux auxquels on élève maintenant des statues, seront malheureux après leur mort. Bien des hommes ont leurs noms brillamment écrits dans le livre de l'histoire, qui seront effacés du livre de vie tenu par Dieu.


Dieu étant souverainement juste, nous devons le craindre.

"Craignez, nous dit le Christ, celui qui peut jeter le corps et l'âme dans le malheur de l'enfer" (St Mathieu X, 18)
Un seul péché, le péché originel, est cause de la mort et des souffrances de toute l'humanité et de la damnation éternelle de beaucoup. Nous pouvons en conclure combien Dieu est juste et combien sont terrible les châtiments du purgatoire. Nous pouvons tirer la même conclusion, du crucifiement de Notre Seigneur. Qui donc ne craindrait pas Dieu !
Pourtant notre crainte de Dieu ne doit pas être servile, mais filiale (Romains VIII, 15), c'est à dire, nous devons moins craindre d'être puni par Dieu que de l'offenser.
"Celui qui ne fait le bien que par la peur du châtiment, n'a pas encore complètement abandonné le péché" (St Grégoire le Grand)
La crainte filiale ne se rencontre qu'avec un grand amour de Dieu, car l'amour parfait chasse la crainte servile." (St jean, IV, 18) Il faut néanmoins faire par crainte du châtiment ce que l'on ne fait pas encore par ampour pour la sainteté. (St Augustin)


La crainte de Dieu nous procure de grands avantages ; elle nous éloigne du péché, nous porte à la perfection et nous conduit au bonheur temporel et éternel.

La crainte de Dieu expulse le péché (Sagesse 1, 27)
Celui qui craint le Seigneur ne tremble devant rien (Sagesse 34, 16) ; il abusera aussi peu de ses sens, qu'un homme crucifié ne fera de mouvement de peur d'augmenter ses souffrances (St Basile).
Le vent disperse les nuages et la crainte de Dieu, la concupiscence de la chair (St Bernard)
Celui qui craint Dieu se débarrasse des soucis du monde, comme le matelot jette sa cargaison à la mer par peur du naufrage (St Grégoire le Grand).
La crainte de Dieu est accompagnée d'honneur et de gloire, elle est couronnée de joie et d'allégresse, elle réjouit le coeur et procure du plaisir et une longue vie (Sagesse 1, 11)
Heureux l'homme qui craint le Seigneur (Psaume 111,1). Dieu sera d'autant moins à craindre au jugement que nous l'aurons plus craint en cette vie (St Grégoire le Grand).


La crainte de Dieu est une grâce toute particulière.

"Je veux, dit le Seigneur, mettre ma crainte dans leur coeur, afin qu'ils ne s'éloignent pas de moi" (Jérémie 32, 40)
Prions donc comme David : "Seigneur ! percez mes chairs de la crainte de votre face !"(Psaume 118, 20)

La crainte de Dieu est un des sept dons de l'Esprit Saint.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dieu est infiniment juste Empty Re: Dieu est infiniment juste

Message par Francesco le Sam 31 Oct 2009 - 21:34

Bonjour Lau ,Je suis heureux de vous relire par mi nous.Francesco. Very Happy


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum