le dialogue inter religieux

Aller en bas

le dialogue inter religieux Empty le dialogue inter religieux

Message par joel queyras le Ven 13 Mai 2011 - 6:37

Le dialogue inter religieux
Avant de donner mon témoignage je me perme de vous partager des extraits de l’encyclique « Nostrae aetate » que je conseil a chacun de lire en entier
NOSTRA AETATE
SUR L'ÉGLISE ET LES RELIGIONS NON CHRÉTIENNES
Préambule
1. A notre époque où le genre humain devient de jour en jour plus étroitement uni et où les relations entre les divers peuples augmentent, l'Eglise examine plus attentivement quelles sont ses relations avec les religions non chrétiennes. Dans sa tâche de promouvoir l'unité et la charité entre les hommes, et même entre les peuples, elle examine ici d'abord ce que les hommes ont en commun et qui les pousse à vivre ensemble leur destinée.
Tous les peuples forment, en effet, une seule communauté; ils ont une seule origine, puisque Dieu a fait habiter toute la race humaine sur la face de la terre (1); ils ont aussi une seule fin dernière. Dieu, dont la providence, les témoignages de bonté et les desseins de salut s'étendent à tous (2), jusqu'à ce que les élus soient réunis dans la Cité sainte, que la gloire de Dieu illuminera et où tous les peuples marcheront à sa lumière (3).
Les diverses religions non chrétiennes
2. Depuis les temps les plus reculés jusqu'à aujourd'hui, on trouve dans les différents peuples une certaine sensibilité à cette force cachée qui est présente au cours des choses et aux événements de la vie humaine, parfois même une reconnaissance de la Divinité suprême, ou encore du Père. Cette sensibilité et cette connaissance pénètrent leur vie d'un profond sens religieux. Quant aux religions liées au progrès de ta culture, elles s'efforcent de répondre aux mêmes questions par des notions plus affinées et par un langage plus élaboré.
Ainsi, dans l'hindouisme, les hommes scrutent le mystère divin et l'expriment par la fécondité inépuisable des mythes et par les efforts pénétrants de la philosophie; ils cherchent la libération des angoisses de notre condition, soit par les formes de la vie ascétique, soit par la méditation profonde, soit par le refuge en Dieu avec amour et confiance.
Dans le bouddhisme, selon ses formes variées, l'insuffisance radicale de ce monde changeant est reconnue et on enseigne une voie par laquelle les hommes, avec un coeur dévot et confiant, pourront soit acquérir l'état de libération parfaite, soit atteindre l'illumination suprême par leurs propres efforts ou par un secours venu d'en haut.
De même aussi, les autres religions qu'on trouve de par le monde s'efforcent d'aller au-devant, de façons diverses, de l'inquiétude du coeur humain en proposant des voies, c'est-à-dire des doctrines, des règles de vie et des rites sacrés.
L'Eglise catholique ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions. Elle considère avec un respect sincère ces manières d'agir et de vivre, ces règles et ces doctrines qui, quoiqu'elles diffèrent en beaucoup de points de ce qu'elle-même tient et propose, cependant apportent souvent un rayon de la Vérité qui illumine tous les hommes. Toutefois, elle annonce, et elle est tenue d'annoncer sans cesse, le Christ qui est " la voie, la vérité et la vie " (Jean 14, 6), dans lequel les hommes doivent trouver la plénitude de la vie religieuse et dans lequel Dieu s'est réconcilié toutes choses (4).
Elle exhorte donc ses fils pour que, avec prudence et charité, par le dialogue et par la collaboration avec ceux qui suivent d'autres religions, et tout en témoignant de la foi et de la vie chrétiennes, ils reconnaissent, préservent et fassent progresser les valeurs spirituelles, morales et socio-culturelles qui se trouvent en eux.
………………………………………………………………………………..
La fraternité universelle excluant toute discrimination
5. Nous ne pouvons invoquer Dieu, Père de tous les hommes, si nous refusons de nous conduire fraternellement envers certains des hommes créés à l'image de Dieu. La relation de l'homme à Dieu le Père et la relation de l'homme à ses frères humains sont tellement liées que l'Ecriture dit: "Qui n'aime pas ne connaît pas Dieu" (I Jean, 4. 8}.
Par là est sapé le fondement de toute théorie ou de toute pratique qui introduit entre homme et homme, entre peuple et peuple, une discrimination en ce qui concerne la dignité humaine et les droits qui en découlent.
L'Eglise réprouve donc, en tant que contraire à l'esprit du Christ, toute discrimination ou vexation opérée envers des hommes en raison de leur race, de leur couleur, de leur classe ou de leur religion. En conséquence. le Concile, suivant les traces des saints apôtres Pierre et Paul. adjure ardemment les fidèles du Christ "d'avoir au milieu des nations une belle conduite" (1 Pierre, 2. 12). si c'est possible, et de vivre en paix, pour autant qu'il dépend d'eux. avec tous les hommes (14), de manière à être vraiment les fils du Père qui est dans les cieux (15).
Je vis depuis 9 ans en Inde ayant reçu la mission de mon évêque à Darjeeling de collaborer à ce dialogue. Je le vis en premier lieu par une vie de prière et d’enfouissement dans le quartier Hindou de la manière dont le Bienheureux Charles de Foucaul l’a vécue (toute proportion gardée, je n’arrive pas à sa cheville). C’est là que se situe pour moi la racine du dialogue qui doit passer par Dieu et en Lui. J’ai la chance qu’il y ait une église à proximité ce qui me permes d’avoir la messe quotidienne et un temps d’adoration. Les sacrements et la prière sont indispensables pour ma mission. C’est le premier commandement ’Tu aimera Dieu de toutes tes forces, de tout ton cœur et de tout ton esprit »Mt 22/37. Ce n’est qu’en fonction de cette première réalité vécu le mieux possible que je peux réaliser le second qui lui est égal « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » Lévitique 19:18. La tache est rude et ce n’est sûrement pas avec mes pauvres compétences et mes limites que je peux prétendre à cet amour dont le dialogue inter religieux et un des aspect dont j’ai reçu la mission donc avec les grâces d’états correspondantes. Il me faut laisser Dieu faire, être son petit instrument pour que ce soit Lui qui dialogue, Lui qui lance les ponts et engendre les relations d’unité. Mon action n’est que les petits pains et poissons (que j’ai reçu de Lui) que j’offre à Dieu pour nourrir une foule. Quantité insuffisante, mais dont Dieu veut avoir besoin pour faire tout le reste, c'est-à-dire la plus grande partie. Mais je sais : « Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes; et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu’on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, » 1 Corinthiens 1:27/28.
Concrètement le dialogue exige l’amour. L’amour qui aime l’autre comme soi même, la patrie de l’autre comme la sienne (il faut déjà pour cela aimer sa propre patrie). La culture de l’autre comme sa propre culture (ce qui exige de connaître la sienne) et enfin la religion de l’autre comme la sienne (là encore il faut être profondément enraciné dans l’enseignement et l’Eglise du Christ Seul Sauveur et aimer profondément sa religion pour ne pas tomber dans le relativisme et le pluralisme religieux qui est une des hérésies de notre époque). Comment aimer l’autre dans sa différence ? C’est apprendre à le connaître sans le juger. Ce qui exige de ma part un approfondissement de la culture et des religions de l’Inde. Découvrir ce qui peut être les lieux de dialogue, ce que nous avons en commun. La première chose que je constate c’est une sorte de règle d’or que l’on retrouve presque partout : « Ne fais pas au prochain ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse ». Et je suis ébloui par le travail de l’Esprit Saint qui a semé tant de semences du Verbe qui ne demande que de grandir et de s’épanouir dans la plénitude de la Vérité du Christ qui « n’est pas venu pour abolir mais pour accomplir » Matthieu 5:17. Je suis frappé aussi par leur foi même si elle n’est pas pleinement éclairée. Pour la grande majorité ne pas croire en Dieu est une imbécillité. Lorsque je leur partage la sécularisation et l’athéisme sous toutes ses formes dans notre occident, ils sont abasourdis. C’est pour eux une incohérence un manque d’intelligence des plus élémentaires. Je reçois donc beaucoup d’eux et il met plus facile de vivre mon christianisme en Inde que durant mes brefs séjours en France. A chaque fois je suis meurtri par l’absence de Dieu qui imprègne le monde occidental, et je constate alors avec douleur combien le plan satanique orchestré par toutes les sectes qui agissent sous son influence est devenu une réalité.
Mais pour en revenir au dialogue. Ce que je vis à des milliers de km peut être vécu aussi dans nos pays qui sont de plus en plus submergés par les religions non chrétiennes et les courants de spiritualités à la sauce new age. Je ne pense pas que nous pourrons en triompher par un repli sur nous et une opposition, mais par un amour enraciné dans la vérité, par un accueil de l’autre dans sa différence. C’est l’amour avec un grand A, celui qui vient de Dieu et non celui de nos pauvres sentimentalismes qui peut embraser nos pays et leur redonner leur fraîcheur chrétienne en brûlant ce qui est corruptible pour laisser debout ce qui est incorruptible et qui est le trésor de notre Eglise. Osons le dialogue, Osons le risque de la rencontre et nous pourrons alors assister à l’action de l’Esprit Saint dans les cœurs, et cette action fera tout car rien n’est impossible à Dieu. Notre époque est en pleine mutation et brassage, si Dieu l’a permis ou peut être voulu ce n’est pas pour rien. Soyons Catholique, pleinement Catholique, c'est-à-dire universel. Soyons Catholique, Corps du Christ qui doit « eucharistier » le monde ( comme le disait le Père Finet de Château neuf de Galore). Lorsque nous rencontrons l’autre, que nous le touchons c’est le corps du Christ qui le rencontre et le touche. Et le Christ peut se révéler à eux en Son temps et en Sa manière.
Je confie à ceux qui lirons ces lignes ce qui brûle mon cœur. Je suis bien conscient que dans tout cela se mêle des impuretés, veuillez me les pardonner. Je suis un homme âgé de 63 ans qui a beaucoup vécu est qui a tant reçu du Seigneur malgré sa misère. Alors je veux me servir de la mesure que Dieu a mesurée pour moi pour les autres. Le non de religieux que m’a donné l’évêque est Dhayalu Bai ce qui veut dire en hindi frère de la Miséricorde débordante. C’est Elle que je souhaite à chacun et pour le monde. C’est Elle qui seule pourra nous permettre de traverser les épreuves terribles qui nous attendent. Haïssons le mal et le mensonge mais aimons chaque homme car il sera peut être donné à notre ennemi de devenir un saint. Pensons à la conversion de St Paul
joel queyras
joel queyras

Date d'inscription : 06/05/2011
Age : 72
Localisation : inde

Revenir en haut Aller en bas

le dialogue inter religieux Empty Re: le dialogue inter religieux

Message par Rémi le Ven 13 Mai 2011 - 16:56

Bon témoignage Joel, c'est un travail ardu que vous effectuez. Il est vrai que le meilleur moyen de convertir c'est d'abord d'être débordant d'amour et de charité et rempli d'humilité, un exemple pour tout être humain de bonne volonté. Si les gentils voient transparaitre de notre catholicité de la haine envers son prochain, il est certain qu'ils fuiront loin de nous et ne seront pas enclin à suivre la voie de Jésus. En plus de l'amour, il faut être aussi revêtu d'une foi forte exhalante de piété et de fidélité aux préceptes de sa religion, ce qui contribue à démontrer la véracité de sa foi, c'est ce qui fait défaut à beaucoup de catholiques en occident et qui contribuent à discréditer la religion catholique devant les gentils. Si nous vivions comme des saints, nous transformerions le monde par la Toute-Puissance de Dieu.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

le dialogue inter religieux Empty Re: le dialogue inter religieux

Message par Francesco le Ven 13 Mai 2011 - 18:02

Tres beau témoignage Joel.Je vous encourage a poursuivre votre vocation;ie etre un témoin du Christ pour tous....

Avez vous déja lu le livre du pere Verlinde :L'expérience Interdite ?Il fut le disciple principal du fondateur de la méditation transcendentale.Son témoignage est précieux et m'a bcp éclairé....

J'aime bcp le bienheureux frere Charles de Jésus et son expérience m'a tjs bcp touché.

Simple curiosité personnelle,vous vivez donc seul un peu comme le frere Charles vivait a son époque?Et avec l'appuie de l'éveque du lieu bien sur.

Est ce que serait trop inconvenant de vous demandez comment vous en etes venu a ce genre de vocation que je trouve fort intéressante?Sentez vous libre de me répondre ou non(et sinon peut etre en MP si vous préférez).A+


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

le dialogue inter religieux Empty Re: le dialogue inter religieux

Message par joel queyras le Sam 14 Mai 2011 - 7:23

j'ai lu le livre du pere Verlinde et il m'arrive frecament d'aller sur son site. Je ne partage pas tout ce qu'il dit, mais suis OK dans l'ensemble. Le mouvement Hindouiste auquel il a appartenu etait une sexte dans l'hindouisme traditionel qui n'est pas vraiment reconnu, par eux. L'aspect Tantrique et magique reste exeptionnel et est souvent regarde avec mefiance par le bon peuple hindou.
Je vis seu,l Bien que cela soit au milieu d'une famille hindou ou je suis considere comme le grand pere. Hermite au milieu du monde. Souvent j'aspire a une maison plus isolee en pleine nature. Mais il est claire que la volonte de Dieu et d'etre au milieu des gens. Alors que mon silence soit celui de l'amour car les indiens sont des gens bruillants et cela est une ascese comme une autre.
Je suis vennu en Inde pour obeir a mon pere spirituel, mais ne sachant pas tout de suite le projet de Dieu sur Moi" quitte ton pays, ta famille et vas vers un pays que je t'indiquerai" Puis petit a petit la vocation c'est fait jour et mes relations avec l'eveque l'a confirmee c'est en ce sens qu'il ma consacre. Je suis tres present aussi aupres des enfants de la rue et leur familles rongees par l'alcool. Au debut je voulais essaye de les scolariser, mais cela s'est avere tres difficile. Ces chers enfants etant trop habitues a la liberte et les parents etant casi innexistants. Alors je les aime sans rien attendre et ils me le rendent bien. Et cela est un temoignage pour mes freres hindoux lorsque je les prend dans mes bras malge leur crasse. Quelle joie lorsqu'ils reste immobile comme des oiseaux blesses buvant l'amour par tout les pores de leur peau. Cela et si rares. C'est l'amour gratuit qui n'entend rien comme le soleil qui rechauffe la terre. Ils m'apellent "Yesus Badje" Grand pere Jesus! Quel honneur!!!! J'aide aussi 7 familles pauvres de fermier pour la scolarisation des enfants. Tout cela bien sur en toute simplicite. Ce n'est pas tant ce que je fais qui importe, mais ce que je suis par et dans la Misericorde de Dieu. La priere et l'oraison restant le principal. Car je suis loin d'avoir une sente fleurissante
La petite ville ou j'habite et situe dans le disticte de Darjeeling il s'appelle Pedong. La communaute chretienne qui y est presente a ete fonde par Les missions Etrangeres de Paris a la fin du 19 ieme SC L'autre cote de la valle il y a un village entierement chretien qui se nomme Maria basty le village de Marie, fonde en pleine jungle par le pere Herbagolt MEP.Nous pouvons trouver en pleine jungle une grotte de lourde toujours fleurie.
Je partage souvent aussi avec beaucoup d'habitant du quartier et particulierement avec Basant membre de la famille ou je vis. Je vais aussi dans differents lieux de pelerinage hindoux. Pour prier et offrir a Jesus par Marie leur prieres et devosions. Je frecente aussi un Achram Catholique fonde par une ordre hindien "les missionnaires indiens". dont le vocation est le dialogue inter religieu dans une demarche d'inculturartion. Je suis eblouis par ce qui s'y deroule. Ce sont des millies d'hindoux qui le frecentent et vivent une experience avec Jesus. L'Ashram est consacre a Marie. le nom est "Matridham Ashram" La demeure de la Mere" ( il ont un site internet). La presence eucharistique est le centre du vecu de l'Ashram. De nombreuses guerisons et delivrances s'y operent. Pour la semaine sainte 2010 il y avait 10000 hindoux et 3000 chretiens. L'ardeur de la priere et de l'adoration etait d'une intensite que je n'avais vecu nul part. Ces hindoux se nomment " les yesubakti " les amoureux spiriruels de Jesus. Ils ne sont pas encore batises, mais rependent autour d'eux cet amour de jesus. ils resitent le chapelet et des prieres chretiennes pendant des Heures. Ils viennent pour la plus part des villages pauvres qui entourent Benares, la ville sainte de l'hindouisme, ou est implente l'Ashram. Le Pere Davis Neve qui dirige cette Ashran et un vrai saint d'une tres grand humilite, malgre l'important charisme de guerison qui est le sien et la devosion a l'indienne que lui temoigne les gens. Il y aurait un vrai volume a ecrire mais je ne veux pas prendre toute la place.
je me confie ardament a vos prieres car sans la priere je ne suis rien et ce n'est pas une forme de style. Car si le Seigneur m'a arrache a l'habime il ya de nombreuses annees, les blessures restent vives. Que la grande force de la Misericorde de Dieu puisse se manifester dans ma faiblesse
Je ceuille un grand bouquet d'amour sur les pentes de l'himalaya que je vous envoie a tous
joel queyras
joel queyras

Date d'inscription : 06/05/2011
Age : 72
Localisation : inde

Revenir en haut Aller en bas

le dialogue inter religieux Empty Re: le dialogue inter religieux

Message par Francesco le Sam 14 Mai 2011 - 22:39

Merci pour votre tres beau témoignage.Mes prieres accompagnent votre belle vocation. Very Happy


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

le dialogue inter religieux Empty Re: le dialogue inter religieux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum